Partez comme Goldorak et ses camarades à la découverte de l'univers de Go Nagai et Ken Ishikawa !
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
2015, l'année Go Nagai !
Collection Go Nagai de Black Box, Cutey Honey par Isan Manga, Film Mazinger et Goldorak chez AB, et Shin Mazinger chez Kaze.
Hebergeur d'image
Un bon anniversaire pour Go Nagai, Go (2006-2016) !

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image
L'ECOLE IMPUDIQUE, KEKKO KAMEN, MAO DANTE V.2, GRENDIZER GIGA
chez Black Box en 2017
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image BONNE ANNÉE 2017 et MEILLEURS VŒUX Hebergeur d'image

Partagez | 
 

 Je vous présente Lucie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 39  Suivant
AuteurMessage
Kytana
Soldat de Véga
Soldat de Véga
avatar

Age : 32
Lieu : ...

MessageSujet: Re: Je vous présente Lucie   12.07.06 0:04

Pendant que Lucie pesait le pour et le contre de ce qu’elle devait faire, intervenir ou non, la femme concluait la location et s’apprêtait à encaisser l’argent du deal, lorsqu’elle s’interposa et empêcha la conclusion de ce méfait. L’homme ayant eu une peur monstrueuse pris la fuite et oublia son portefeuille sur place. La femme s’apprêtait à le ramasser lorsque Lucie l’empoigna pour lui faire la morale.
- « Vous n’avez donc pas d’amour propre que pour vous livrer a de pareils délits ? »
- « Euh … qui … qui êtes vous ? Je sais que je vous ai déjà vue quelque part mais je ne sais plus ou… »
- « Je suis la jeune avocate qui avait réussi à vous faire emprisonner pour vos crimes mais apparemment la justice a eu peu de scrupules à relâcher une ordure comme vous, je devrais vous tuer, mais je ne peux me résoudre à priver des enfants de leur mère. »
- « Les priver d’une mère mais vous délirez il me semble, ces enfants ne sont pas les miens ! De quoi m’accusez vous ? »
- « Je vous accuse de recommencer vos ignominies, vous recommencez à louer vos enfants à des pervers, je ne peux tolérer ça ! J’ai été renvoyée sur terre pour empêcher ce genre de chose, je devrais vous punir par la mort mais je ne peux me résoudre à le faire. Je compte vous laisser une chance de vous racheter. »
- « Mais puisque je vous dit que ces enfants ne sont pas les miens, je les ai retrouvés et je les rendais à leur père qui allait me payer mon enquête. J’ai changé vous savez, maintenant j’aide mon prochain, je ne suis plus celle qui commettait des horreurs, je suis une justicière comme vous ! »

Lucie était désemparée. Si cette femme disait vrai, elle allait commettre une erreur. Mais si tel était le cas, pourquoi l’aurait on envoyée ici ? Laissant cette dernière prendre la fuite, Lucie était prise d’un remord incroyable, quelque chose en elle avait changé définitivement. Elle le sentait, une force paranormale la pousser à tuer cette femme, mais Lucie lutta, résista, empêchant cette maudite force obscure de la pousser à commettre un meurtre. Cette résistance lui provoquait une douleur atroce dans le dos, au niveau des omoplates, comme si par magie quelque chose voulait sortir. Se tordant de douleur, elle prit conscience que quelque chose poussait aussi sur ses avants bras, elle n’en pouvait plus. A bout, elle invoqua, supplia même, son résurrecteur de faire cesser cette douleur.
• « Maître, arrêtez ce supplice, que m’arrives-t-il ? Pourquoi moi, votre protégée devrait endurer un tel calvaire alors que j’ai protégé mon prochain ? »
• « Voyons Blood Angel, n’as-tu pas compris que tu avais commis une erreur ? »
• Quelle erreur ? J’ai au contraire évité un massacre stupide, cette femme a changé de profession, elle ne loue plus ses enfants, elle aide les autre à les retrouver …. »
• « Es-tu donc si naïve ? Cette femme t’a trompée, idiote ! elle a inventé de toute pièce ce mensonge. N’as-tu pas remarqué la flamme de ses yeux quand elle parlait ? »
Se tordant toujours de douleur, Lucie revoyait la scène en elle, comme si le film lui était projeté à l’intérieur d’elle-même, dans ses entrailles, et elle prit bien attention, en effet cette maudite femme l’avait trompée.
• « Maître je m’excuse de ma maladresse, arrêtez mon calvaire que je répare mes erreurs » »
• « Ne t’inquiètes pas pour cette erreur, le monde est ainsi fait, tous commettent des erreurs, la justice en commet des plus énorme, des enfants se font violer sous leurs yeux mais il ne voient jamais rien. Des gens cachent sous leur blouson des armes a feux mais les policier les saluent respectueusement. Seul les plus démunis souffrent du système judiciaire. Si l’on n’est pas armé ou si l’on n’a pas le culot de réaliser les pires horreurs qui soient, et quand on respecte la loi, on s’acharne sur vous. Le tueur sera jugé pour son crime, mais la victime sera plainte, sans même que l’on ait essayé de comprendre pourquoi elle s’est faite tuer. Aujourd’hui comme hier et comme demain d’ailleurs, la justice était, est, et restera corrompue. Les plus grands criminels de l’humanité ne sont pas les terroristes, ni même les tueurs ou violeurs, les plus grands criminels sont les représentant du système judiciaire. »
• « Je ne vous comprends pas. Pourtant j’ai fait tout mon possible pour aider mon prochain dans mon ancienne vie, encore maintenant c’est ce que j’essaie de faire… »
• « je te comprend mais reste obstinée, si je t’ordonne, ce n’est pas un ordre aléatoire, je suis un dieu n’oublies pas, je sais ce que je fais. Si par malheur tu laisserais ta conscience prendre le dessus sur mes ordres, je me verrais dans l’obligation de revenir sur terre te remontrer le droit chemin. Maintenant va, il te reste peu de temps pour arrêter cette criminelle notoire, et tu as encore une mission à accomplir avant la fin de cette nuit ! »
Revenir en haut Aller en bas
Kytana
Soldat de Véga
Soldat de Véga
avatar

Age : 32
Lieu : ...

MessageSujet: Re: Je vous présente Lucie   12.07.06 0:04

Lucie qui avait été remise sur le droit chemin par son maître prit la direction que la femme avait choisie pour s’enfuir afin de la rattraper mais elle ne la trouvait pas. Au bout d’un moment elle fit le silence dans sa tête pour essayer d’envisager les différentes possibilités de trajets qui s’offraient. Peu à peu une image se formait dans sa tête, elle commença par voir le visage d’un homme au sourire béat, puis elle reconnu le visage de la femme qui parlait avec entrain. En dernier lieu apparurent deux enfants, l’un d’eux pleurait mais l’autre était impassible. Enfin, une image nette apparut, il s’agissait de l’entrée d’un pipe show. Elle ne reconnaissait pas vraiment l’endroit alors pour encore mieux voir le lieu du crime elle inspira profondément et entra dans une sorte de transe ou elle pouvait voir le lieu exact du crime. Elle était tellement concentrée qu’il lui semblait entendre des bribes de conversation :
• « Prenez les, je vous fait un prix : 10 000 € au lieu des 15 000 habituels pour me faire pardonner mon retard »

Lucie sentait la rage de son erreur prendre des proportions énormes. Mais phénomène étrange, elle parvenait à maîtriser sa furie. S’élançant alors d’un bond, elle atterrit au dessus des toits, et pris la direction du crime sans hésitations. En chemin elle prit conscience qu’elle possédait maintenant un nouveau pouvoir. Elle pouvait, en concentrant toute son intention, voir le lieu d’un crime. Son souci était cependant de savoir si elle pouvait voir le lieu sans devoir forcément se focaliser sur une personne. Ces réflexions n’avaient pas pris 3 minutes en elle et voilà qu’elle atteignait déjà la scène du deal ! Elle fut étonnée malgré elle de la rapidité dont elle avait fait preuve pour parcourir près de 10 Km … sans doute encore un pouvoir qu’elle ignorait. Elle commençait à apprécier et à appréhender ses pouvoirs. Ils pouvaient être fort utiles mais si jamais un de ces pouvoirs lui causait du tord ? Elle craignait d’a nouveau commettre une erreur et de souffrir une nouvelle fois. Cette douleur, elle voulait l’effacer à tout jamais de sa mémoire c’était encore pire que de se souvenir des évènements provocateurs de son suicide !

Arrivé sur les lieux elle fonça directement sur sa proie tel un faucon, et intercepta la femme qu’elle emporta avec elle sur les toits :
• « Cette fois raclure ton compte est bon, je vais te tuer pour tes crimes »
• « Mais je vous ai dit que je rendait les gosses à leurs parents et que … »
• « SILENCE VERMINE, pour t’apprendre à mentir je vais commencer par t’arracher la langue, puis les bras et enfin le cœur, ce cœur si sec qu’il te pousse a commettre les pires horreurs de ce bas monde. Jamais plus tu ne pourras faire de tord à tes enfants, ni à ceux des autres d’ailleurs. Ton châtiment commence dès maintenant ! »

Tout ce que l’on entendit de cette punition fut les supplication au début, coupée nettes par l’arrachage de langue, puis on ne pouvait plus qu’entendre le déchirement des membres ponctués de cris sourds et du versement des larmes de douleurs. Au moment ou Lucie s’apprêta a arracher le cœur de sa victime, elle eu un sourire. Oui, elle allait lui faire comprendre à quel point son cœur était sec. Alors, avant même que la femme ait pu s’en rendre compte, Lucie lui arracha le cœur et lui montra puis la laissant retomber au sol et choir sur ce toit, inerte, alors qu’elle se félicitait de la punition qu’elle avait infligée à cette mécréante.
Revenir en haut Aller en bas
Kytana
Soldat de Véga
Soldat de Véga
avatar

Age : 32
Lieu : ...

MessageSujet: Re: Je vous présente Lucie   12.07.06 0:05

• « Un crime horrible, inspecteur, il n’y a plus rien de la tête de ce pauvre gars, en plus on a ramassé de la cervelle un peu partout ! même les plafonds en sont couverts, comme vous pouvez le constater. »
Chris Coban venait juste d’être appelé par la femme du gars qui était cloué au mur. Le tableau n’était pas très joli à voir, on aurait dit une imitation de Picasso par un détraqué mental.
• « Y a-t-il des témoins du crime ? »
• « Oui sa femme, une à moitié dingue, elle dit qu’une femme habillée de rouge est entrée comme une furie ici et l’a cloué au mur … »
• « Ok pas besoin de plus montrez la moi je vais l’interroger. »
Le policier conduisit l’inspecteur à la veuve, qui au lieu d’être choquée avait un grand sourire !
• « Bonsoir madame, je suis l’inspecteur Chris Coban excusez moi mais j’aurais quelques questions à vous poser … »
• « Ne vous donnez pas la peine, inspecteur » l’interrompit brusquement la dame, « mon mari a eu exactement ce qu’il méritait ! Ce n’était qu’une crapule immonde qui me battait. Il a voulu me flinguer et cette femme est arrivée et l’a encastré dans le mur. Bien fait pour sa gueule ! »
Chris resta sans voix. Comment une femme qui venait de perdre son mari pouvait-elle se réjouir ainsi de sa mort ? Et qui était cette femme tueuse dont elle ventait les mérites ? La question lui brûlait les lèvres, alors, d’une voix hésitante, il demanda :
• « Cette … cette femme … votre sauveuse comme vous dites … à quoi ressemblait-elle ? »
• « Je sais pas trop moi je l’ai vue que de dos faudrait demander à mon mari ! tout ce que je sais c’est qu’elle était habillée en rouge avec une cape noire et des cheveux coupé à la garçon… » et elle éclata de rire répétant sans cesse « demandez à mon mari lui il l’a vue ! »
Il n’en pouvait plus, ou cette femme était une criminelle qui tentait de cacher son crime, quoique cela fût impossible vu sa corpulence, soit il y avait réellement eu quelqu’un qui était intervenu mais la description de la criminelle était trop évasive que pour pouvoir lui donner un nom. Perdu dans ses pensées, un flic le tira de ses réflexions :
• « Un autre crime monstrueux Monsieur. Une femme retrouvée déchiquetée sur un toit à 10km d’ici … »
• « Décidément ils se sont passé le mots … » fit Chris à voix basse.

Lucie quand a elle se demandait ou pouvait se passer le crime suivant ? Elle avait beau parcourir la ville de fond en comble, elle ne voyait ni ne trouvait rien ! Enervée, elle tenta de renouveler l’opération qui lui avait permis plus tôt dans la soirée de retrouver la criminelle locatrice. Elle se posa donc mais avait cependant un gros souci, elle ne savait pas sur quelle personne elle devait se focaliser. Elle tenta quand même l’expérience, mais ne vit pas de scène précise. Au début, seul une course poursuite se dévoila, puis un braquage de magasin, ces images étaient entourée d’un large voile de brouillard qui ne permettait pas de distinguer les lieux précis. Puis, peu à peu des images plus nettes apparurent, lui permettant petit à petit d’entrevoir des lieux précis, enfin, elle reconnu une ruelle qui lui rappelait vaguement quelque chose de précis, puis une fille, ou plutôt une jeune femme, poursuivie par un homme aux cheveux long et muni d’un long imperméable en cuir noir. Concentrant de plus en plus son attention, elle reconnu la ruelle de son propre viol, ce qui provoqua une rage intense au fond d’elle puis elle vu le visage de la fille. Bouleversée, elle stoppa net sa recherche. Non, elle ne pouvait pas avoir vu ça, mais son instinct lui dicta de prendre la direction du viol à la vitesse la plus rapide, et elle s’élança vers ce lieu, essayant de se convaincre qu’elle avait mal vu.
Revenir en haut Aller en bas
Kytana
Soldat de Véga
Soldat de Véga
avatar

Age : 32
Lieu : ...

MessageSujet: Re: Je vous présente Lucie   12.07.06 0:06

Chris venait d’arriver sur le lieu du second crime de Lucie, il remarqua directement que les bras avaient disparus et que la femme avait un large trou en guise de cage thoracique. Regardant le médecin légiste il demanda les premières constatations de ce dernier :
• « Un meurtre horrible inspecteur, les bras ont été arrachés brutalement, la langue aussi apparemment, ainsi que son cœur. D’après ce que j’ai pu remarquer, nous sommes dans un coin très fréquenté, donc sa langue a du être arrachée en premier. Pour ses bras et son cœur, le plus plausible serait que l’on lui ait arraché les bras pour la faire souffrir le martyre. Quand au cœur, vu la position qu’il a, posé sur le visage, je dirais que l’on lui a arraché pour le lui montrer avant qu’elle ne s’éteigne définitivement. Je peux très bien me tromper mais cela me semble le plus logique. Je pourrais vous en dire plus après l’autopsie. »
• « Croyez vous qu’il puisse avoir un rapport avec l’autre crime de la soirée ? »
• Au vu de la violence qui a été portée aux deux victimes, j’opterais dans cette direction en effet. »
Chris se demandait de plus en plus si un détraqué mental se baladait en rue. Il posa une question à son collègue qu’il avait omis lors de la première enquête.
• « Y a-t-il un rapport entre les deux personnes ? Quelque chose qui les lies de près ou de loin ? »
• « Non rien inspecteur, si ce n’est qu’ils sont connu de nos services pour des crimes précédents. Le seul lien qui les unissent est l’avocate qui a soit plaidé pour ou contre eux, une certaine Kane Lucie. »
• « Très bien, retrouvez moi cette Lucie Kane, je dois lui parler. »
• « C’est impossible inspecteur, elle s’est suicidée voilà plus de 15 jours, elle a été enterrée dans le cimetière municipal. »
• « Essayez de trouver des proches d’elle, amis, ou famille, que l’on sache si il n’y aurait pas eu quelqu’un qui aurait eu des antécédents judiciaire et qui auraient été susceptibles de commettre de tels crime. »
• « Bien inspecteur. »

C’était une mince piste mais une piste quand même. Ce nom de Kane lui disait quelque chose, il ne lui était pas inconnu. Il avait déjà entendu ça quelque part mais ou ? C’est alors que son collègue lui rappela :
• « Nous avons justement une Kane dans nos services qui appartient à la section S.A.D que vous dirigez. De plus il s’agit de la sœur de Lucie … »
Cette fois Chris fut victime d’un malaise. Valérie était un de ses meilleurs éléments. Si elle était coupable, il tenterait tout pour la disculper car elle était la plus fiable de ses agents du Service Anti Drogue.

Lucie n’avait plus que sa dernière vision en tête. Elle avait beau essayer, le souvenir de ce qu’elle avait entre aperçu lui revenait, incessamment en tête. Elle croyait avoir reconnu le violeur a qui elle avait eu a faire, mais un doute subsistait quand même en elle. Oui, il avait la physionomie de son violeur, oui il avait la même coiffure, mais était-ce vraiment lui ? Puis il y avait la fille, il lui semblait l’avoir reconnue mais elle refusait d’accepter cette image. Si elle avait vu juste, non seulement le violeur paierait son crime abominable qu’il avait eu à son encontre, mais en plus il paierait le prix fort de s’attaquer à cette victime là ! Lucie parcouru les 40 Km qui la séparaient du lieu du drame en moins de 15 minutes. Arrivée sur place, elle regarda la ruelle et vit le visage de la victime de ce détraqué mental, et poussa un cri de surprise.

--- Fin---
Revenir en haut Aller en bas
Kytana
Soldat de Véga
Soldat de Véga
avatar

Age : 32
Lieu : ...

MessageSujet: Re: Je vous présente Lucie   12.07.06 0:08

cadeau pour les vacances :cheers drink:

Laissez vos impressions, bonnes ou mauvaises :secret:
Revenir en haut Aller en bas
Jeegsaw
Grand Stratéguerre
Grand Stratéguerre
avatar

Age : 40
Lieu : Montréal, Québec, Canada

MessageSujet: Re: Je vous présente Lucie   12.07.06 1:39

Wow!!!! C'est absolument fascinant, je suis totalement sous l'emprise de cette histoire affraid . C'est brillament construit et on est totalement immergé dans le climat du récit. On ne s'ennuie pas une seconde et on en veut encore plus. J'ai vraiment hate de continuer a lire la suite car cette histoire est sérieusement une des meilleures que j'ai lues depuis longtemps. Bravo et ne lache surtout pas :yeah devil: :yeah devil:

ps: Ca ferait un film d'enfer, cette histoire Twisted Evil Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Getter M@rio
Fondateur du forum
Fondateur du forum
avatar

Age : 43
Lieu : Montréal - Québec - Canada

MessageSujet: Re: Je vous présente Lucie   12.07.06 5:42

Je prendrai le temps bientôt pour lire tout ca à tête reposée... a1

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gettermario.dynamicforum.net
Jeegsaw
Grand Stratéguerre
Grand Stratéguerre
avatar

Age : 40
Lieu : Montréal, Québec, Canada

MessageSujet: Re: Je vous présente Lucie   12.07.06 7:28

Tu vas voir c'est vraiment envoutant :sourcils: :sourcils:
Revenir en haut Aller en bas
daisuke
Général Horos
Général Horos
avatar

Age : 42
Lieu : ressaix (binche) BELGIQUE

MessageSujet: Re: Je vous présente Lucie   12.07.06 8:24

oui kytana est hyper doué pour l'ecriture, avec juste quelque lignes directrices sur l'histoire que j'ai ecrtites , il en a fait une histoire du tonerre.

merci kytana.
Revenir en haut Aller en bas
http://home.versateladsl.be/vt614049/cariboost1/crbst_0.html
Kytana
Soldat de Véga
Soldat de Véga
avatar

Age : 32
Lieu : ...

MessageSujet: Re: Je vous présente Lucie   13.07.06 1:52

Merci Jigsaw, grâce a des gens comme toi, j'ai les chevilles aui enflent, j'atteint une fierté sans égal, je suis dans une extase profonde ... bon ok j'en fait trop ==> je sors ! :lol!:

Sérieusement, ça fait plaisir que l'histoire te tiennes a coeur et ça me donne l'envie d'écrire encore plus.

Qui plus est, des commentaires encourageants, ça fait toujours plaisir, c'est évident, mais ça permet surtout de savoir ce que les gens ressentent en lisant tout ça. C'est ni top "gore", ni trop "bisounours". C'est un parfait mélange (de mon point de vue et du moins c'est ce que j'essaie d'en faire).

Bref, vu que tu as l'air d'apprécier à fond, je vais intensifier l'écriture du Verset 4 ... qui avance très lentement, ceci afin de dévoiler la suite.

Pour ce qui est de la "tête reposée" de Mario, tu lis ça, tu dors bien, tu rêves d'une fille comme elle (ho hé la pub hein? :lol!: )

Encore merci pour ce gentil commentaire et je vais tout mettre en oeuvre pour terminer le 4 et "publier" le 3.

Daisuke, à toi de combler l'extase de Jig en te donnant à fond dans le dessin (après qu'on ait pris le temps de story-border le scénario :king: )
Revenir en haut Aller en bas
actarus
Soldat de Véga
Soldat de Véga
avatar

Lieu : paris

MessageSujet: Re: Je vous présente Lucie   13.07.06 11:29

je vais me mettre à lire cette histoire qui à l'air cool :) :) :)
Revenir en haut Aller en bas
Jeegsaw
Grand Stratéguerre
Grand Stratéguerre
avatar

Age : 40
Lieu : Montréal, Québec, Canada

MessageSujet: Re: Je vous présente Lucie   15.07.06 2:01

Je suis bien content que mes commentaires t'ait fait plaisir :D , je pense vraiment que c'est une merveilleuse histoire. Tu as absolument raison quand tu dis que ce n'est ni top gore ni top bisounours. C'est un juste mélange des deux. Mais ne ressent pas trop de pression pour faire la suite, je suis bien capable d'attendre le temps qu'il faudra pour la lire. Le plaisir n'en sera que plus grand en lisant cette suite :bounce: :bounce:
Revenir en haut Aller en bas
daisuke
Général Horos
Général Horos
avatar

Age : 42
Lieu : ressaix (binche) BELGIQUE

MessageSujet: Re: Je vous présente Lucie   21.07.06 22:20

ouinnnnnnnnnnnnnnnnnn!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
kytana veux plus ecrire !!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://home.versateladsl.be/vt614049/cariboost1/crbst_0.html
Jeegsaw
Grand Stratéguerre
Grand Stratéguerre
avatar

Age : 40
Lieu : Montréal, Québec, Canada

MessageSujet: Re: Je vous présente Lucie   22.07.06 8:08

Nooooooooooooon pourquoi? :pale: :pale: :pale:
Revenir en haut Aller en bas
daisuke
Général Horos
Général Horos
avatar

Age : 42
Lieu : ressaix (binche) BELGIQUE

MessageSujet: Re: Je vous présente Lucie   22.07.06 12:11

divergence d'idée pour lucie
Revenir en haut Aller en bas
http://home.versateladsl.be/vt614049/cariboost1/crbst_0.html
Getter M@rio
Fondateur du forum
Fondateur du forum
avatar

Age : 43
Lieu : Montréal - Québec - Canada

MessageSujet: Re: Je vous présente Lucie   22.07.06 17:34

Il est faché??

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gettermario.dynamicforum.net
Kytana
Soldat de Véga
Soldat de Véga
avatar

Age : 32
Lieu : ...

MessageSujet: Re: Je vous présente Lucie   24.07.06 1:15

Bon je m'explique pour Lucie:

- premièrement, Daisuke ne se mets pas a dessiner, ce qui me donne l'impression d'avoir écrit tout ça pour rien (même si jig a l'air accro)

- deuxièmement, je sèche grave sur le verset 4: les idées sont là mais j'arrives pas a formuler

- troisièmement, Daisuke et moi avons une divergence d'idée, les siennes sont bonnes, mais pas exploitables dans le verset 4, même si je dois avouer que je me jetterais bien dessus pour avancer dans le scénario. Cependant, ça me ferais ch... d'écrire ça maintenant, ça provoquerais un chamboulement dans ma suite logique d'écriture, et si malgré ça je le faisais quand même, j'aurais encore plus de mal pour écrire la suite, mais bon, on verra d'ici la fin du mois.

- quatrièmement, Lucie n'est pas la seule BD qui est prévue, et j'ai besoin de lancer les autres maintenant pour écrire le 4, c'est allucinant a imaginer la scène mais c'est un BIG PROJECT qu'on a (enfin qu'il a eu et que je paufine)

- cinquièmement, j'ai presque plus de cigarettes (heu ... :connerie: )

-sixièmement, peut être pas assez de fans de l'histoire :oops: (je rigole vous vexez pas)

Bref, Lucie avance trop lentement a mon gout, le sens de l'écriture ne viens pas aussi spontanéement qu'avant, et tout ça mélangé en plus des problèmes dus à nos idées qui s'opposent, j'ai du mal a continuer.

Daisuke, je t'en veux pas et je comprends que tu puisses pas dessiner en ce moment, mais je me demande quand est-ce que tu t'y remettras??? Il y a peut être une solution pour que je me relance à fond dans l'écriture,, c'est qu'on story-borde l'histoire, mais c'est pas gagné d'avance.

Pour le reste ben j'essaie de boucler le 4 avec désespoir, mais bon je vais faire pour un mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Kytana
Soldat de Véga
Soldat de Véga
avatar

Age : 32
Lieu : ...

MessageSujet: Re: Je vous présente Lucie   05.08.06 2:49

Bon ... je cale sur Lucie 4, même si l'envie d'écrire est revenue, j'avance pas ...

Cependant, je vous fait le deuxième cadeau des vacances: le verset 3.

Comme d'hab, laissez vos commentaires, bons ou mauvais (même toi jig lol)

Bonne lecture ...

PS: un petit clein d'oeil est glissé dans le texte, a la demande de Daisuke :)


Dernière édition par le 05.08.06 3:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kytana
Soldat de Véga
Soldat de Véga
avatar

Age : 32
Lieu : ...

MessageSujet: Re: Je vous présente Lucie   05.08.06 2:51

si mon pc de m...e veux bien fonctionner pour une fois que je lui demande de faire autre chose que du WoW ...
Revenir en haut Aller en bas
Kytana
Soldat de Véga
Soldat de Véga
avatar

Age : 32
Lieu : ...

MessageSujet: Re: Je vous présente Lucie   05.08.06 3:04

BLOOD ANGEL LUCIE 3
--- Verset 3 : Retrouvailles ---
--------------------------------------


Chris se remémorait le moment ou il avait découvert Valérie. Elle était jeune, avait le regard vif, une intelligence développée et une obstination à toute épreuve. Dès le premier jour ou il lui avait proposé d’intégrer le S.A.D., elle avait mis tout son cœur à l’ouvrage et s’était très vite imposée dans les meilleurs éléments de cette section, pour ne pas dire qu’elle était la meilleure de tous ses éléments. Longtemps on avait cru que c’était un garçon, malgré son prénom très féminin, elle avait tout d’un homme ! Elle se battait contre les autres membres de son équipe lors des entraînements avec une telle force et résistance que l’on n’aurait jamais pu dire qu’elle n’avait qu’a peine 17 ans.

Perdu dans ses pensées, Chris ne vit pas le temps passer et il se retrouva bien vite au cimetière ou il ne savait pas trop ce qu’il aurait pu trouver sur la tombe de Lucie. Il gara sa voiture à l’entrée de celui-ci et bouscula une dame par inadvertance :
• « Vous pourriez faire attention maladroit ! »
• « Excusez moi madame j’étais perdu dans mes … Hé mais Valérie je te reconnais, c’est moi, Chris Coban. »
• « Oh Chris », dit elle en s’effondrant, « C’est horrible, la tombe de ma sœur a été saccagée, il ne reste plus rien, on dirait qu’une bombe a explosé dans son caveau. Il n’y a plus que des débris, … c’est indescriptible … c’est ignoble »
Chris resta un peu silencieux. Il y avait quelque chose d’étrange dans l’atmosphère, l’air était lourd depuis deux jours, les crimes se succédaient et n’avaient que Lucie Kane comme point commun, et voici justement que la tombe de celle-ci était saccagée. Il y avait vraiment quelque chose d’étrange.

La veille, pendant la nuit, Valérie avait été sauvée d’un viol de façon un peu extraordinaire. Elle courrait depuis plus de 15 minutes quand l’individu qui la poursuivait avait totalement disparu, comme par magie. En réalité, ce dernier avait été « aspiré dans l’ombre » et avait servi de jouet quelque temps à Lucie :
• « Qu’est-ce que… » avait bredouillé l’homme en ayant reprit ses esprits.
• « C’est l’heure de souffrir » lui avait simplement répondu Lucie sur une voix neutre.
• « Hé mais je te reconnais toi, tu en as pas eu assez la dernière fois, tu veux encore que je … Mais … c’est impossible, tu es morte, j’ai vu ça dans les journaux, et te voilà devant moi … je dois cauchemarder, ou alors j’ai trop bu, mais c’est impossible en plus … »
• « Ainsi c’était donc toi l’un de mes deux violeurs, ta tête en effet me rappelait quelque chose, mais maintenant que tu as confirmé mes doutes, tu vas payer, et même payer double tarif pour avoir osé t’en prendre à ma sœur Valérie. Meurs, chien ! »

La voix de Lucie avait Monté d’un seul coup, elle avait libéré la totalité de sa haine, elle s’assombrit, se transformant en un être de la nuit encore plus terrifiant qu’un Devilman. Elle avait commencé par lui arracher les parties génitales, tout y était passé, en une poignée elle lui avait arrachés ce qui permettait de faire de lui un Homme. Puis, elle s’en prit à ses seins, très voyants à cause de sa corpulence, et devant son regard agonisant, les avait ingurgité devant ses yeux. Le sang avait giclé et il avait poussé des hurlements bestiaux, mais Lucie, plutôt que de l’achever les regarda s’éteindre doucement, s’amusant à voir le sang gicler dans tout les sens et prenant plaisir à marcher dedans, tout en se moquant de l’homme qui gisait à ses pieds et qui la suppliait du regard de mettre fin à ses jours. Oui, Lucie avait dévoilé une partie de son coté démoniaque.
Revenir en haut Aller en bas
Kytana
Soldat de Véga
Soldat de Véga
avatar

Age : 32
Lieu : ...

MessageSujet: Re: Je vous présente Lucie   05.08.06 3:05

Valérie en avait prit un sérieux coup sur la patate, même si elle ne s’était jamais vraiment bien entendu avec sa sœur, elle souffrait du manque de sa présence. Elle n’avait jamais osé le lui dire, lui déclarer la haine qu’elle éprouvait à son encontre, mais la gentillesse de sa sœur et la générosité de cœur qu’elle avait toujours eue l’avait toujours laissée sans voix. C’était ça qu’elle détestait chez sa sœur et c’est pourquoi elle avait accepté d’entrer dans le S.A.D. pour prouver à sa famille qu’elle était aussi capable de réaliser de grandes choses, et qu’elle aussi pouvait servir une cause et faire preuve de générosité.

Lucie était de plus en plus déprimée, deux jours que plus rien ne lui avait été confié comme mission, plus aucune nouvelle de son maître, mais plus ennuyant encore, elle revoyait sans cesse sa sœur qui avait failli se faire violer. Plus elle déprimait et plus elle se demandait pourquoi elle devait continuer à vivre dans ce monde et souffrir ? Pourquoi sa mort n’avait elle pas mis fin a sa torture ? Et surtout : Pourquoi elle était toujours là. Elle s’était négligemment allongée sur la corniche d’un immeuble de 50 étages, et contemplait le vide. Elle se sentait de plus en plus attirée vers celui-ci, et dans un geste désinvolte, elle se laissa basculer dans le néant.

Chris venait d’arriver sur le lieu du crime. Sa première réaction fut de détourner les yeux du massacre qui s’offrait à lui. L’homme qui était allongé là sur le sol avait eu les parties génitales arrachées, la poitrine aussi, et quelqu’un avait même commencé à manger les « seins » de sa victime.
• « Votre avis docteur ? »
• « Un crime aussi ignoble que les deux précédents, les membres ont été arrachés avec violence avant que l’assassin mange ses viscère devant lui en pleine agonie. La routine depuis deux jours … »
• « Des indices compromettants ? »
• « Rien de vraiment apparent mais je pourrais vous en dire plus après autopsie. »
• « Merci docteur j’attends de vos nouvelles avec impatience. »
Chris commençait a se demander quel démon avait été lâché dans sa ville … Bien sur il y avait beaucoup de violence, mais toujours des crimes minables sans conséquences trop grave ni douteuse, la plupart du temps cela se résumait à un règlement de compte entre dealers mais là, c’était de plus en plus ignoble, on sombrait de plus en plus dans la paranoïa, un détraqué mental sévissait dans sa ville. Il se croyait dans Jack l’éventreur, et il avait l’impression de sentir sa présence à chaque coin de rue. S’égarant dans des idées farfelues qui lui donnaient des frissons, il fut interrompu :
• « Inspecteur, on viens de recevoir un appel pour un suicide près de « Nagai Tower », vous le prenez ou j’envoie une autre équipe »
Chris prit le temps de donner la réponse :
• « Allons, soyons fou, … je le prend ! ».

Valérie était rentrée chez elle penaude, elle revoyait la tentative de viol à son encontre, et se demandait encore comment elle avait pu échapper au pire. L’image de sa sœur protectrice lui revenait sans cesse en tête, lui faisant monter les larmes aux yeux. Oui, sa sœur lui manquait. Elle aurait tellement aimé que Lucie soit près d’elle pour la réconforter, l’aider à surmonter cette frayeur, … Mais Lucie n’était plus, elle s’était donnée la mort en cadeau d’adieu. Valérie se sentait aussi coupable maintenant. Même si elle n’avait pas subit un viol, elle comprenait enfin ce que sa sœur avait du ressentir. Arrivée chez elle, elle écouta le message laissé sur son répondeur :
• « Salut Valérie, c’est Chris, j’aurais besoin de toi ce soir on a 3 enquête en cours et je viens de recevoir encore un appel pour un suicide. Même si ce n’est pas ta branche, tu pourrais venir m’aider un peu ? Bon je te donne rendez vous dans la ruelle derrière le « Nagai Tower. »
Valérie en voulait à Chris de lui demander de la rejoindre après avoir été victime d’une tentative de viol, mais il ne le savait pas. Elle pris le téléphone pour lui annoncer qu’elle ne pourrait pas venir puis se ravisa : la meilleure chose à faire était de retourner tout de suite au travail plutôt que de se morfondre.
Revenir en haut Aller en bas
Kytana
Soldat de Véga
Soldat de Véga
avatar

Age : 32
Lieu : ...

MessageSujet: Re: Je vous présente Lucie   05.08.06 3:05

Chris n’en croyait pas ses yeux, la ruelle était déserte, un peu de sang séché était encore visible, mais rien, pas un seul corps ! Le seul détail qui pouvait démontrer qu’il y avait eu ici, c’était le renfoncement dans le sol qui, en plus d’être profond, était immense ! Il prenait toute la largeur de la ruelle … Chris était toujours sceptique quand à la thèse du suicide, mais les marques étaient là. Toujours un peu rêveur, il fut interrompu
• « Bonjour Chris, tu voulais me voir ? »
• « Ah Valérie, tu tombes bien, voilà je t’explique le merdier de ce soir : d’abord trois meurtre et maintenant un suicide … et le seul point commun que l’on aie sur tout ça c’est pour les deux premières affaires : ce sont des gens qui avait eu des relations avec ta sœur : Lucie. »
Valérie se mit à pleurer malgré elle :
• « Oh Chris, si tu savais, j’ai été victime d’une tentative de viol tout à l’heure comme ma sœur il y a peu, mais il n’a pas eu le temps de me toucher, il a disparu avant que je ne m’en rende compte. »
• « Attends, Que dis tu ? Il se trouve justement que dans les deux premiers cas il aie s’agit de personnes ayant comparu devant le tribunal, donc qui avaient des antécédents judiciaires, mais de plus le troisième crime concernait un violeur notoire déjà connu de nos service, donc récidiviste, de plus il était lié au réseau de drogue que tu surveillais, ça nous fait trois affaire en relation avec un nom : Kane ! »
• « Tu … tu veux dire que tu me crois coupable ? »
• « Coupable, non mais suspecte oui, car il faut le dire, les deux premiers avaient été jugés par ta sœur qui les avaient fait condamner et qui avaient jurés de se venger, quand au violeur, il se pourrait, après enquête complémentaire qu’il s’agissent du violeur de ta sœur … »
Cette histoire commençait à taper sur le système nerveux de Chris, il ne savait plus vraiment quel était sa fonction au sein de la police … Pour calmer son état de panique, Valérie lui suggéra quelques idées pour les enquêtes, dont une qui retint particulièrement l’attention de Chris : obtenir une photo aérienne de l’empreinte laissée sur le bitume par la victime.

Lucie s’était réveillée quelques minutes avant l’arrivée de la police. Elle souffrait, elle sentait que quelque chose s’était brisé en elle mais elle n’était pas pour autant morte. Seule la douleur immonde qu’elle ressentait encore lui permettait de se souvenir qu’elle avait essayé de remettre fin a ses jours. Elle titubait dans la ville, s’aidant des murs pour ne pas s’effondrer. A chaque pas, elle sentait ses jambes qui s’effondraient sur eux même. Dès qu’elle posait ses mains sur un mur, elle sentait cette dernière qui craquait de toute part. Elle souffrait horriblement sur le coté face de son corps, car c’était sur celui-ci qu’elle s’était ramassée la gueule, mais elle souffrait aussi au niveau des omoplates, ne comprenant pas trop pourquoi tant de douleur, elle se demandait encore plus que jamais : « Pourquoi suis-je vivante ? Ne puis-je donc pas mourir quitte a errer dans les limbes, mais quitter cette humanité si cruelle qui porte en elle la pire espèce animale qui aie jamais été conçue : l’Homme ? Pourquoi devrais-je m’occuper de tout ces gens qui se haïssent alors qu’ils n’aspirent qu’a la paix ? Toutes les guerres, les religions, les sectes, tout ça a été et restera toujours une création inutile de l’homme et qui lui permette de croire qu’il peux diriger le monde alors qu’ils sont tous gouverné comme des pions. Je connais la vérité, la seule qui régit ce monde, mais suis-je ici pour mener une lutte sans fin contre la laideur de l’humanité ou ai-je un but précis à accomplir ? Si seulement je pouvais m’éteindre devant tout ces gens haineux qui peuplent ce monde barbare, si je pouvais cracher sur la puanteur de l’humanité, si je pouvais choisir entre ma vie actuelle ou mourir à nouveau, alors je crois que je n’hésiterais pas et que je quitterais ce monde si pourri ! »
Revenir en haut Aller en bas
Kytana
Soldat de Véga
Soldat de Véga
avatar

Age : 32
Lieu : ...

MessageSujet: Re: Je vous présente Lucie   05.08.06 3:06

Alors que ça douleur commençait a devenir supportable, ou du moins, maintenant qu’elle s’était habituée à se mouvoir avec, elle déambulait dans les rues comme un zombie : le regard perdu dans le vide. Elle remarqua cependant des couples d’amoureux dans un parc qui lui rappelaient de magnifiques moment de sa vie qu’elle avait partagé avec Tony, puis elle remarqua que le chemin était entouré d’arbres, ce qui lui permettait de se remémorer les ballades en forêt de sa jeunesse avec sa sœur, … tout ces souvenirs qu’elle croyait avoir oublié a tout jamais et qui lui revenaient subitement en tête lui donnait l’impression de renaître, et lui permit d’oublier la douleur qui l’accablait. Toute rêveuse d’une vie passée et bien meilleure, elle se posa des questions sur la vie que menait son petit ami Antonio, si l’avenir de Valérie n’avait pas été trop bouleversé par son suicide, … Le remord de son geste commençait à la ronger, car sur le coup, lorsque la balle avait parcouru le canon du fusil, traversé sa tempe et mit fin a ses jours, elle avait été égoïste pour la première fois de sa vie ; elle avait pensé a oublier ses problème et sa peine sans se soucier de celle des autres. Cet argument lui remonta le moral et elle se jura alors de ne plus jamais se faire passer avant qui que se soit mais de mettre les bouchées doubles a la protection des autres.

Vagabondant dans les rues, elle vit une poubelle qui regorgeait d’aliment plus ou mois comestibles, bien que pourri pour la plupart. Elle prit soudain la pomme qui lui semblait la moins vieillotte, et la croqua, ce qui lui donnait l’impression de retrouver les repas qu’elle se faisait pour elle et pour Tony lorsqu’ils prenaient les repas en duos, dans son appartement, a la lueur d’une bougie, … les larmes lui montaient progressivement aux yeux, mais elle contint, a grand peine, celles-ci. Toujours errante dans les rues, elle repasse devant son école, où, plus jeune, elle avait servi de souffre douleur a deux pestes qu’elle avait jugé pour divers crime bien des années plus tard. Elle se rendait seulement compte aujourd’hui que le destin d’un adulte était tracé dès sa plus tendre enfance.

Toujours à ses souvenirs, Lucie se rendit comptes que la pomme n’avait aucune saveur, ce qui la perturba. Elle resta un instant sa réaction, croquant la pomme a nouveau pour constater encore plus violemment qu’elle avait perdu toute sa saveur. Elle pensait que c’était du à la pourriture qui avait gagné la pomme progressivement mais pour s’en assurer, elle fouilla d’autres poubelles à la recherche d’un aliment non consommé pour voir si il avait encore du goût. Elle tomba sur une cuisse de poulet encore tiède. L’odeur était alléchante, et le fait qu’elle soit encore tiède prouvait qu’elle était encore très bonne à manger. La chaîne de la Grande Consommation avait vraiment poussé les gens à gaspiller tout et n’importe quoi ! Pour preuve, cette cuisse de poulet intacte jetée parce que la personne n’avait plus faim ou simplement pour donner une leçon a un enfant trop difficile. Lucie se léchait déjà les babines à l’idée de retrouver la saveur du poulet frit, mais grande fut sa déception de se rendre compte que celle-ci non plus ne possédait pas de saveur.

Troublée par le manque de saveur des aliments, elle tituba un peu en rue, comme si elle était ivre de douleur, et tomba sur un portefeuille rempli de billet de 10€. Il devait bien y avoir 30€ de billets dedans. Elle inspecta celui-ci pour retrouver l’adresse de son propriétaire et le lui rapporter, mais ne trouva rien de tel dans celui-ci. Elle prit alors les billets et se dirigea vers un night shop pour se prendre une bouteille de limonade qu’elle adorait, mais fut encore plus déçue et perturbée jusque dans ses entrailles par le fait que celle-ci non plus n’ait pas de saveur.
Revenir en haut Aller en bas
Kytana
Soldat de Véga
Soldat de Véga
avatar

Age : 32
Lieu : ...

MessageSujet: Re: Je vous présente Lucie   05.08.06 3:06

Ne comprenant pas ce qui lui arrivait, elle sauta sur le clocher d’une église pour pleurer à l’abri du regard des gens sur cet évènement qui la troublait. Une voix lointaine mais distincte lui parvint alors qu’elle se lamentait sur son compte :
• « Stupide créature maudite, es-tu donc si folle que tu crois pouvoir te donner la mort quand bon te semble ? »
• « Maître, pourquoi suis-je accablée de tant de souffrance, je pensait pouvoir me libérer de ma peine en me redonnant la mort mais cela n’as pas marché … POURQUOI ? »
• « Idiote, quand je t’ai ramenée à la vie je t’ai donné une partie de moi pour te rendre le souffle, pour animer tes membres, tant que je serais vivant, et puisque je suis immortel, tu ne pourras jamais te donner la mort. Tu es un être semi divin. Tes pouvoirs sont supérieurs à ceux des humains et tes sens ont été décuplés, ta résistance aussi, tu as la capacité d’auto régénération, tu es l’être absolu après moi. Seulement après que tu te sois acquittée des missions que je t’ai confié, seulement à ce moment là je déciderait peut être de te libérer de tes souffrances. »
La voix du maître de Lucie était lointaine, mais méchante. Elle redoutait le châtiment qu’il allait lui infliger. Fou de rage qui avait rempli son timbre de voix, il lui annonça sans sentiments :
• « Puisque tu as voulu te montrer plus importante que moi voici ton châtiment ; ton dos va souffrir pour te servir dans un avenir qui risque d’être plus proche que prévu vu le manque de jugeote dont tu fait preuve ! »
La voix s’estompa, laissant juste un écho du fou rire que son maître avait pris en lui annonçant son châtiment, un rire qui aurait glacé le sang du monde entier si il avait pu l’entendre.

Lucie entendit alors un craquement, un déchirement derrière elle en même temps qu’elle ressentait une douleur atroce au niveau des omoplates. Elle sentait un liquide froid couler le long de on dos jusque sur ses reins, elle sentait aussi une sorte de chatouille sadique qui se mêlait a sa souffrance. Elle avait l’impression que son squelette s’extrayait d’elle par ces deux orifices créés dans son dos. Elle souffrait tellement qu’elle aurait voulu s’évanouir, mais même si elle se tordait au sol en hurlant comme une bête, elle restait consciente pendant toute la phase de métamorphose à laquelle elle était sujette. En effet, deux plumes d’un rouge sang était apparues sur son dos, une sur chaque omoplate, et pendaient sur elle comme deux seins supplémentaire qu’elle aurait possédés, car en voulant se soulager le dos un peu elle se rendit compte qu’elle avait le pouvoir de mouvoir ces pousses d’ailes dont elle ignorait quelle utilité elles auraient eu dans l’avenir et surtout si elle ne serait pas gênante pour rencontrer le monde. Remettant sa cape en place, elle prit la décision de revoir sa sœur qui lui manquait horriblement et a qui elle voulait parler si nécessité se faisait sentir, pour la rassurer que tout allait bien et éviter qu’elle ne fasse la même erreur qu’elle : se suicider.

Arrivée devant la maison de sa sœur, Lucie eut un dernier doute : Devait elle ou non revoir sa sœur ? Se cachant dans l’ombre d’un arbre, elle vit Valérie qui se faisait ramener chez elle par un homme qu’elle ne connaissait pas, mais qui lui semblait, par son apparence, être un agent de police. Constatant que ce dernier rentrait chez sa sœur, elle fut bloquée et n’osa plus accomplir son idée, et décida d’aller rendre visite a sa meilleure amie, celle a qui elle avait confié son viol : Sandra. Devant l’immeuble de celle-ci, Lucie eut beau chercher après la sonnette de cette dernière mais ne la trouva pas. Indécise, elle hésita entre sonner au concierge malgré l’heure tardive pour qu’il vienne lui ouvrir la porte, mais n’eut pas le temps d’appuyer sur aucun bouton car elle fut interrompue par une vieille dame qui se trouvait être la voisine de Sandy :
• « Bonsoir jeune fille, vous avez perdu vos clés ? »
• « Bonsoir, je … euh non, je ne vis pas ici mais j’ai une très vieille amie qui y vit, il s’agit de Sandra Poe. »
• « Ah vous n’êtes pas au courant, elle a déménagé hier et est partie vivre dans le nord du pays, mais malheureusement je ne peux pas vous donner sa nouvelle adresse, je ne la connais pas
Lucie remercia la vielle femme pour son renseignement et s’excusa de l’avoir embêtée à cette heure ci, puis reprit un chemin aléatoire, perdue dans ses pensée, se disant que depuis qu’elle était décédée, trop de choses avaient changés dans sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Kytana
Soldat de Véga
Soldat de Véga
avatar

Age : 32
Lieu : ...

MessageSujet: Re: Je vous présente Lucie   05.08.06 3:06

Chris était devant la porte de Valérie alors qu’il n’était que 7h du matin. Valérie qui s’apprêtait à partir pour l’école fut étonnée de voir son patron devant chez elle avec un regard malin qui en disait long sur son humeur de ce matin :
• « Bonjour Valérie, comment vas-tu ce matin ? »
• « Un peu fatiguée de la soirée d’hier mais j’ai connu pire. Du nouveau dans les enquêtes en cours ? »
• « Oui, j’ai reçu ce matin même les photos aérienne que j’avais demandé et je suis aussitôt venu te la montrer, le visage te rappellera peut être quelqu’un. »
Valérie observa longuement les photos qui représentait le corps d’une femme en relief inversé, et elle remarqua que la fissure faite dans le bitume était disproportionnée, aucun être humain n’aurait pu mesurer une taille pareille. Passant à la suivante qui se concentrait plus sur le visage que le sol dessinait, elle crut reconnaître sa sœur. Chris remarqua que quelque chose avait troublé Val mais se retint de lui dire ce qu’il avait constaté.

Valérie avait reconnu les traits de ce visage. Il s’agissait, à quelques traits, de sa sœur. Cependant, la marque de deux cicatrices, du moins il lui semblait, car ça aurait pu être un défaut du sol, laissaient un doute quand à l’identité. Se retournant vers Chris, elle lui rendit les photos :
• « Excuse moi Chris, tu vas peut être me trouver folle mais cette personne me fait vaguement penser à ma sœur Lucie.
• « C’est exactement la comparaison que j’ai faite lorsque je les ai eues, j’ai fait une comparaison avec les fichiers de nos ordinateurs du bureau et c’est le seul visage cohérents que j’ai vu. Maintenant je laisse le bénéfice du doute mais il faut avouer que c’est étrange. Je te dépose quelque part ? »
Valérie allait refuser lorsqu’elle remarqua qu’il était déjà 07h45, et qu’elle serait en retard si elle se rendait aux cours à pied, et accepta la proposition de Chris.

Lucie quand a elle dormi toute la journée, faisant des rêves troublant ou elle se revoyait mourir et tuer des gens. Elle revoyait la scène de son intervention sur le viol de sa sœur lorsqu’elle se réveilla en sursaut. Il était déjà 21h. Se réveillant lentement, Lucie se mit en marche vers la demeure de sa sœur. Cette nuit ci, se serait la confrontation ou l’ignorance indéfinie. En route, Lucie constata que le ciel avait changé et qu’un orage se préparait, mais peu importe, elle irait voir sa sœur coûte que coûte. Arrivée sur le toit de la maison, Lucie resta derrière la fenêtre, n’osant pas réveiller sa sœur qui avait l’air de si bien dormir lorsque l’orage éclata. Valérie se réveilla en sursaut a cause du coup de tonnerre qui venait de retentir, l’éclair avait du s’abattre non loin de là, une seconde détonation se déclencha. Dans la lueur de l’éclair qui sillonnait le ciel, Valérie eut une vision qui l’horrifia : elle venait de voir Lucie derrière sa vitre.

Même dans ses rêves les plus secrets, Valérie n’avait jamais vu ni espéré revoir sa sœur devant sa vitre ou près d’elle. Elle eut donc du mal à se relever du lit et de marcher vers la fenêtre, tremblante de peur, et ouvrit :
• « Lu … Lucie …, c’est toi ? C’est vraiment toi, je ne rêve pas ? Entre ma sœur, entre je t’en supplie. »
Lucie entra, hésitante, la joie qu’elle éprouvait pour ces retrouvailles lui fit perdre le contrôle de ses sentiments, et, fondant en larmes, elle retira sa cape qui masquait presque tout son visage, et se dévoilant à la lumière du plafonnier de la chambre, regarda sa sœur droit dans les yeux :
• « Oui ma sœur, c’est bien moi, viens. »
Tombant dans les bras l’une de l’autre, elle se mirent à pleurer, ne prononçant pas un mot, l’instant était trop intense pour que l’une d’elle ne prononce un seul mot.

--- Fin ---
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je vous présente Lucie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je vous présente Lucie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 39Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 39  Suivant
 Sujets similaires
-
» je vous présente le blog de mon petit frère
» Je suis nouvelle et je vous présente ma famille
» Que représente NOEL pour vous ?
» je vous présente mon site photo
» [TG][NO PHOTO] Bon... je vous présente les miens ^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Go Nagai, Go! :: Sujets libres :: Sujets libres-
Sauter vers: