Partez comme Goldorak et ses camarades à la découverte de l'univers de Go Nagai et Ken Ishikawa !
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Hebergeur d'image BIENVENUE À LA RENCONTRE DE GO NAGAI ET KEN ISHIKAWA Hebergeur d'image
C'est l'automne dans l'Hémisphère Nord
Hebergeur d'image
Forum pour la motivation de doublages et de publications en Français
des œuvres de Dynamic planning, Go Nagai et Ken Ishikawa
2015, l'année Go Nagai !
Collection Go Nagai de Black Box, Cutey Honey par Isan Manga, Film Mazinger et Goldorak chez AB, et Shin Mazinger chez Kaze.
Hebergeur d'image
Un bon anniversaire pour Go Nagai, Go (2006-2016) !

Hebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'image
C'est en 2017
DISPONIBILITÉ : Grendizer Giga, L'école impudique, Mao dante V.2, Kekko Kamen
EN AOÛT 2017 :
KOTETSU JEEG (Super robot), MUGEN UTAMAORO (Thriller Historique), GAKUEN TAIKUSU OTOKO (Parodie Sociologique)
chez Black Box - sans oublier les autres œuvres de Go Nagai déjà disponibles
Hebergeur d'image

Partagez | 
 

 SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   16.02.09 1:10

Introduction

Ce récit est basé sur une idée originale de Blackburn et Getter et les propositions de Acturus Philippe Mazinkaiser et Koji...
Et Youk pour la correction de récit.
Que je remercie pour leur soutien ainsi que tous les membres du forum Go Nagai Go qui ont eu la patience de me lire.

synopsis SUPER ROBOT WAR

À l’origine le super robot war était le passe-temps des employés d’extraction minière de Mars dont les règles sont proches du catch Américain.
Les différentes compagnies minières de Mars développaient des robots extracteurs de plus en plus puissants et testaient leur robustesse lors de ces matchs titanesques.

Depuis ce sport est devenu tellement populaire sur terre que chaque nation a voulu se doter d’une équipe de super robots.

Mars, ayant proclamé son indépendance en tant que nation vis-à-vis de la terre, possède également une équipe martienne particulièrement redoutable, on la soupçonne d’ailleurs d’utiliser des artefacts martiens, provenant d’une civilisation disparue, dans la technologie de ses appareils.

Ses intentions belliqueuses ne laissent rien présager de bon…
Un conflit avec notre ancienne colonie semble imminent.

PROLOGUE:

Speaker1 : « Chers téléspectateurs, nous sommes ce soir en demi-finales du SRWL : le super robot war league , un match décisif , un couperet que doit livrer l’équipe de France contre celle du Japon pour accéder à la finale et tenter de conserver son titre. »
Speaker2 : « Nous rappelons à nos chers auditeurs que depuis peu, la fédération autorise le hardcore figthting avec tous type d’armes blanches, mais interdit les armes à feu pour des raisons évidentes de sécurité, cependant le poids des robots est maintenant limité à 1000 tonnes pour une taille de 30 m de haut »
Speaker1 : « Il faut préciser également que la fédération décline toute responsabilité envers les spectateurs qui parviendraient à franchir le périmètre de sécurité, au-delà des enceintes balisées»
Speaker2 : « Tu a raison de le préciser, un match n’est jamais fini, même après la décision de l’arbitre, nous aimerions éviter que ne se reproduisent de regrettables incidents »
Le nouveau gigantesque stade de France était rempli de milliers spectateurs, bien à l’abri de la triple enceinte de béton armé d’une centaine de mètres qui encerclait ce stade de plusieurs kilomètres de côté.
Au centre se dressait le ring, scène de ces spectaculaires affrontements, encerclé de trois filins de titane et acier de 1m de diamètre, supporté par 4 mats de béton et acier de 10 m ; autour du ring une dizaine de pylônes de 200 m se trouvaient suspendues de lourdes armes.
L’ovation hystérique du public qui acclama les robots qui allaient s’affronter dans l’arène remplit le stade.
Speaker1 : « Des deux équipes invaincues lors des matchs précédents, seule une d’entre elles sortira victorieuse de ce duel et sera propulsée en finale du tournoi mondial… Ceci et un match spécial Clockwork Orange House of Fun match / Raven's house of fun »
Speaker2 : « C’est un type de match Hardcore inventé par Raven, après son arrivée à la TNA, beaucoup d'armes sont suspendues à des chaînes autour du ring, L'usage des armes est, bien entendu, autorisé et les tombés peuvent être validés partout. »

L’équipe Tricolore faisait peine à voir, devant la rutilante équipe du Japon, 3 vétustes robots géants RM 2 Matra standard de 20 m, tels que ceux qui équipent les titanesques chantiers de construction mais revêtus de blindages appropriés, facemask et shoulder pad, leurs pilotes, des vétérans expérimentés avaient pour certains, même fait partie des précurseurs de ce sport parmi les extracteurs de minerais sur Mars.
En comparaison, l’équipe Japonaise était une splendeur qui ferait fantasmer tout fan de Go Nagai, 3 robots de 30 m à l’effigie des SOC désignés par Orishu Nagaï en hommage à son ancêtre, portant les oriflammes des industries Toyama et dotés des derniers perfectionnements possibles.
Leurs pilotes faisaient figure de comme des dieux vivants dans leur patrie.
Speaker1 « Les premiers belligérants montent sur le ring Le SOC piloté par Akari et son challenger Le RM2 piloté par Rudy, C’est une entame de match digne d'un premier round de boxe, où les deux équipes se jaugent pour découvrir la faille de l’adversaire.
Le SOC de Akari fonce soudain sur son adversaire pour l'écraser avec tout le poids de son corps en sautant sur sa victime. C'est une constante pour les poids lourds ou des robots catcheurs de grande taille. Le RM2 piloté par Rudy esquive le Big spash ou Vertical Splash du SOC, l’empoigne de ses bras robustes et le projette en l’air avec un magnifique Frankensteiner.
C'est un headscissors takedown porté sur un adversaire qui court. L'attaquant profite de l'élan de son adversaire pour le projeter par terre. La prise a été nommée par Scott Steiner »
Le SOC atterrit hors du ring sur la première enceinte qui s’écroula comme un château de cartes.
Ce qui provoqua un mouvement de panique dans les gradins où de nombreux spectateurs périrent piétinés par la foule, mais Rudy n’avait pas perdu de temps, il bondit hors du ring et arracha une massue de quelques tonnes pour écraser dans un fracas de métal broyé, la tête du SOC dont le pilote ne dû son salut que grâce à l’éjection automatique de son hoverpileder.
Speaker2 : « Nous prions les spectateurs de garder leur calme et regagner les tribunes, des équipes de secours vont intervenir, en tout cas belle reprise de Rudy, cette première manche n’aura duré que 5 minutes, victoire par abandon de l’adversaire pour Rudy, c’est le déliiiire absolu.
À toutes fins utiles nous précisons que le seppuku est de rigueur chez leurs pilotes déshonorés par la défaite »
Le milliardaire Toyama sourit du haut de son estrade VIP, il se retourna vers l’ambassadeur de Mars, et d’un claquement sec des doigts ordonna la rentrée sur le terrain de deux nouveaux SOC.
Rudy devait maintenant faire face à deux adversaires qui foncenrent sur lui, épée à la main, il esquiva habilement le premier, mais le deuxième sectionna net son robot du fil de son épée.
Le RM2 s’écroula lourdement au sol, Rudy perdit lentement conscience, aspergé par l’huile noirâtre du système hydraulique de son robot, tandis qu’une barre de métal lui transperçait l’épaule.

_________________


Dernière édition par division ruine le 19.08.09 22:19, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   16.02.09 1:12

SR2

Dans le plus grand secret, un stratojet furtif venait d’atterrir sur la plaine désertique balayée par des vents glacials de la terre de Wilkes en Concordia dans le territoire australien antarctique.
Le sol vibra sous l’appareil ,la glace se fendit tout autour de l’appareil qui s’enfonca lentement dans le sol gelé.
Deux énormes portes coulissantes se refermèrent sur la fosse rectangulaire ou l’appareil avait disparu et les cannons à neige rentrerent en action afin de faire disparaître toute trace de cet atterrissage..
L’ascenseur parvint au niveau 27 , ou une équipe s’affairait tout autour du stratojet pour les vérifications d’usage.
Un homme en costume avec une mallette sortit de l’appareil et vint à la rencontre de deux militaires qui l’accompagnerent devant un véhicule de transport souterrain au seuil d’un long tunnel.
Au terme d’un long périple, le véhicule s’immobilisa enfin devant le sas du quartier général de cette gigantesque installation.
Un vieux savant barbu attendait avec impatience notre visiteur.
Professeur D’Ambrosio : « Bonjour monsieur, Comme vous pouvez le constater, nous avons pris toutes les mesures en vigueur pour conserver la confidentialité de nos opérations «
Visiteur :« Effectivement l’heure est grave, nous ne pouvons pas nous permettre ce genre d’erreurs, nos ennemis sont organisés, ils ont des espions partout.
Que savez-vous à propos de ces fameux artefacts extraterrestres, que donnent les analyses «
Professeur D’Ambrosio : « Nous savons qu’il s’agit d’une civilisation qui aurait disparu à l’origine de l’humanité , leur niveau de technologie était incommensurable ,
Mais venez voir ce que nous avons pu apprendre de l’héritage de ces extraterrestres. »

Le professeur accompagna le visiteur devant un sas situé au fond du laboratoire.
Professeur D’Ambrosio: « voici à quoi ils ressemblaient, il semble qu’ils se soient établis sur terre quand leur monde périclitait et sont probablement à l'origine du mythe de l'Atlantide, celui-ci nous attendait dans le sol gelé de cette banquise depuis des millions d’années »
Le sas s’ouvrit sur une vaste salle remplie de machines ou s’affairaient des techniciens au centre un énorme cylindre cryogénique contenant un robot géant humanoïde de 50 m qui scintillait comme le cristal.
Professeur D’Ambrosio: « C’était probablement une de leurs machines de guerre…
Nous avons baptisé ce robot Ryujin en hommage posthume à Toshiro un de nos fidèles collaborateurs Japonais malheureusement décédé qui se complaisait à l’appeler ainsi.
Saviez vous que Ryujin signifiait dieu dragon des mers dans mythologie Japonaise ;
Ryugu jo palais sous-marin de cristal de Ryujin est une belle métaphore de l'Atlantide, vous ne trouvez pas ?
Visiteur : « Quelle source d’énergie alimente ce robot Professeur D’Ambrosio? »
Professeur D’Ambrosio: « C’est là que réside le mystère, nous ne sommes toujours pas parvenus à l’identifier, ce robot à été conçu pour fonctionner avec une intensité d’énergie que nous sommes bien incapables de produire dans l’état actuel de nos connaissances, leur niveau de technologie dépassait tellement la notre »

Visiteur : « Pourtant leur civilisation à disparu il me semble »
Professeur D’Ambrosio : « j’ai du mal à croire qu’ils aient pu disparaître sans laisser de traces.
Il faut nous méfier de ces colonies martiennes ,dieu sait ce qu’ils ont pu trouver là-bas et le black-out des autorités martiennes après la rupture des relations diplomatiques suite à leurs revendications indépendantistes ne nous à pas facilité les choses.
Mais il est évident qu’ils ont exploité des artefacts extraterrestres similaires à ceux que nous avons retrouvés sur terre, leurs progrès technologiques et l’essor de leur industrie en est la preuve »
Visiteur : « vos soupons sont fondés , notre blocus planétaire aurait dû les mettre à genoux, mais leurs cités sont devenues tellement prospères qu’ils contrôlent des secteurs entiers de notre économie.
Et maintenant ils nous narguent avec leur satanée équipe de robots… »
Professeur D’Ambrosio: « C’est en prévision d’un conflit avec notre ancienne colonie que nous tentons de nous inspirer de cette technologie pour créer des robots de combats plus performants »
À propos ou en sommes nous des défenses terrestres, les tests sur votre prototype de robot de combat sont-ils concluants »
Professeur D’Ambrosio : « Je sais que ce n’est pas une visite de courtoisie, l’armée finance en grande partie nos recherches et je dois vous rendre des comptes, venez donc voir l’ultime défense de notre civilisation, les tests sont concluants et nous pourrons bientôt envisager une production en série »

_________________


Dernière édition par division ruine le 19.08.09 22:20, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   16.02.09 1:14

SR3

Rudy se réveilla à l’hôpital Antoine Béclère au service des urgences medico-chirurgicales, une migraine épouvantable lui vrillait le cerveau et son épaule endolorie le faisait encore souffrir.
Un interne se tenait devant lui, muni d’un mini-injecteur hypodermique en consultant son holodiagramme.
« Calmez-vous, vous souffrez encore, c’est normal laisser moi vous administrer ce tranquillisant. »
La porte s’ouvrit brutalement, son ami Jeff hors d’haleine, brandi vers l’interne un cristal translucide en criant « Crève, bâtard ». Rudy recula, l’interne esquissa un mouvement et se paralyse, devint noirâtre et se cristallisa pour s’effriter en mille morceaux ne laissant sur le sol que sa blouse, l’injecteur et un flingue.
Jeff : « j’en étais sûr, encore une saleté de cyborg tueur, j’arrive à temps Rudy, il faut qu’on se casse si on ne veut pas finir comme l’équipe italienne. »
Rudy : « C’est quoi ce bordel ? »
Jeff : « Pas le temps d’expliquer, ils ont buté Criss et je suis sans nouvelles du reste de l’équipe.
Il va en venir d’autres »
Les deux compères se ruèrent à travers le pôle des urgences, en enjambant les corps inanimés du personnel hospitalier.
Un hélicar est garé, au travers du parking désert de l’hôpital,
La bagnole de Jeff décolla de l’aire d’envol, Rudy regardait son ami, interloqué.
Rudy : « Peux-tu enfin m’expliquer ce qui se passe, c’est quoi ce cristal ? »
Jeff : « Ce cristal est un artefact des anciens Martiens que j’ai ramassé dans les carrières d’extraction, avant que les indépendantistes nous renvoient sur terre, c’est un vieux truc de contrebandier, on s’en servait pour désactiver leurs saloperies de cyborgs »
Rudy : « Comme le connard qui voulait me buter ? »
Jeff : « Exactement, un sale remix de technologie des anciens Martiens, bricolé par les indépendantistes, à la solde de cette fripouille de Toyama, je crois qu’ils ont mal digéré la défaite qu’on leur a infligée. »
Rudy : « Cool ! On a gagné le match »
Jeff : « Et plutôt deux fois qu’une, la raclée du siècle mais nos bons vieux RM2 sont en pièces, tu peux me remercier de t’avoir ramassé sur le stade, au fait beau combat mon pote ! »
Six hélicars noirs apparaissent derrière les fuyards, une première salve rate la bagnole de Jeff et démoli une façade de building.
Jeff : « Ils nous ont repérés, je vais devoir les semer dans les bas quartiers. »
Le véhicule descend brutalement, dans un brouillard opaque, en rase motte des montagnes de détritus.
Rudy : « Tu es dingue, on va tomber dans un filet de Junks !»
Jeff : « Ah ah, mais nous on les connaît, pas nos amis !»
Jeff cabra brutalement et deux des six helicars des poursuivants furent pris au piège, dans un inextricable réseau de câbles, tendus en travers de la route, en moins de cinq minute une foule de clochards en haillons partirent à l’assaut des véhicules et neutralisent les occupants.

Les autres hélicars lançaient des salves au hasard, illuminant les bas quartiers comme le flash d’un tromboscope, tandis que la bagnole de Jeff surfait entre les déflagrations.
Les piliers d’un building sont touchés, l’immeuble vacilla pour sombrer dans la brume des bas quartiers tel un navire en perdition écrabouillant un troisième hélicar ennemi.
Jeff : « Ils sont trop nombreux, on va se planquer et attendre un peu et je vais te montrer un truc sympa. »
Jeff percute un tas d’ordures qui dissimulait l’entrée d’un ancien tunnel routier et s’engouffre dans le souterrain, jonché d’épaves de véhicules, au fond du tunnel, un sas s’ouvre et l’hélicar atterrit.
Les néons s’allument dévoilant un long entrepôt rempli de marchandises.
Rudy : « Encore une de tes sales magouilles de contrebande ? »
Jeff : « C’est grâce à ça que nous avons pu financer cette équipe de SRP qui nous a permis de recruter les meilleurs pilotes de robots pour notre organisation »
Jeff soulève une bâche poussiéreuse dissimulant une vieille jeep.
Jeff : « Il nous reste une longue route à faire jusqu’au QG tu devrais en profiter pour te reposer »
Rudy : «Bon sang c’est quoi cette organisation ? »
Jeff : « Des braves gens qui n’ont pas l’intention de se laisser marcher sur les pieds sans rien faire, tu as bien vu de quoi nos ennemis sont capables »
Rudy : «Si j’avais su qu’en m’engageant dans une équipe de SRW …»
Jeff : «Et tu n'es pas au bout de tes surprises »....

_________________


Dernière édition par division ruine le 19.08.09 22:22, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   16.02.09 1:16

SR4

Dans la base secrète de l’ONU, terre de Wilkes sur Concordia, dans le territoire australien antarctique, le professeur et l’émissaire des nations unies contemplaient le dernier prototype de super robot guerrier, 16 m 1000 tonnes, avec un triple blindage de titane avec jet pack dorsal, quatre cannons ventraux et deux lanceurs de missiles nucléaires tactiques sur chaque épaule…
Professeur D’Ambrosio : « Et pourtant ce n’est pas grand-chose face à ce que la technologie des anciens Martiens a pu produire , n’est-ce pas ? »
Un cylindre cryogénique s’abattit soudainement sur le visiteur sous le regard sombre du professeur.
Visiteur : « je n’en attendais pas moins de vous, cher professeur, vos informateurs sont efficaces »
Professeur D’Ambrosio : « Trêve d’hypocrisie, j’aurais pu vous faire abattre avant que vous ne décolliez du Pentagone mais ce n’est pas tous les jours que l’on a la chance de converser avec une intelligence extraterrestre.
Vous avez assimilé l’émissaire comme probablement la totalité des colonies terriennes sur Mars»
Visiteur : « j’admire votre perspicacité D’Ambrosio, félicitation , peu de gens sur terre peuvent se targuer d’une telle intelligence, vous êtes un être d’exception, dommage que vous soyez humain ! »

Professeur D’Ambrosio : « Ce que je n’arrive pas à comprendre c’est vos motivations, pourquoi voulez-vous conquérir ce que vous avez déjà ? Vous contrôlez des secteurs entiers de notre économie et pas mal de gouvernements sont à votre solde.
Vous pourriez faire de Mars un paradis terrestre tandis que notre monde surpeuplé agonise dans sa pollution, et quel intérêt de nous assimiler alors que nous vous sommes en tous points inférieurs ? »
Visiteur : « Pure stratégie, cher ami, votre assimilation est inéluctable.
Toute résistance est vaine »
Professeur D’Ambrosio : « quelle stratégie ? quel but poursuivez-vous ? »
Visiteur : « Ce sont des enjeux qui vous dépassent, misérables humains, Mars et votre terre ne sont que des pions, sur l’échiquier galactique »
Professeur D’Ambrosio : « Vous avez donc des adversaires ! une collaboration entre nos deux peuples aurait tellement été plus prolifique, mais ne sous-estimez pas trop vite l’humanité, nous pourrions encore vous surprendre !»
Professeur D’Ambrosio : « Ne croyez pas que tous les humains soient susceptibles de se laisser corrompre comme nos gouvernements.
Sachez qu’il existe d’autres organisation secrètes prêtes à vous combattre, même si vous croyez tout contrôler.
Et nous surveillons de prés votre Toyama et ses sombres manigances.
J’avais la certitude que ce robot Atlante nous avait été légué dans un but bien précis.
Maintenant je sais que vous désirez vous en emparer car il constitue une menace pour vos rêves de conquêtes »
Visiteur : «Si seulement vous parveniez à en comprendre le fonctionnement, ma mission consistait à m’en assurer,
Vos primitifs robots ne résisteront pas longtemps à vos machines de guerre.
Cette technologie Atlante ne vous sera d’aucun secours, d’ailleurs vous devez vous douter qu’elle ne le fut également pour ces Atlantes dont vous n’êtes que la progéniture abâtardie, misérables humains.
Voyez avec quelle facilité nous avons pris le contrôle de votre colonie sur notre monde »
Professeur D’Ambrosio : « Nous ne nous laisserons certainement pas assimiler comme ces malheureux mineurs et colons martiens »

Visiteur : « Votre optimisme prête à sourire, vous serez assimilés de gré ou de force. »
Le professeur se tourne vers les assistants médusés qui viennent d’assister à cette étrange entrevue.
Professeur D’Ambrosio : « Nous ne tirerons rien de plus de ce pantin, congelez-le et finissons l’évacuation de la station polaire.
Nous n’avons plus rien à faire ici »
Une sirène retentit dans tout le complexe souterrain, une assistante accourut vers le professeur pour annoncer l’apparition de trois robots géants de 40 m, d’origine inconnue sur les radars.
Professeur D’Ambrosio : « Vous voyez, cher invité, si nous ne constituons pas une menace, si infime soit elle, vous n’enverriez pas vos spadassins, vous allez pouvoir admirer de quoi l’humanité est capable. »
À l’approche des Géants Martiens, une centaine de tourelles de canons et batteries anti-aériennes surgirent du sol.
Une escouade de cinquante robots de combats fut acheminée vers l’extérieur avec les plateformes élévatrices …
Le combat pour la survie de l’humanité venait de commencér.

_________________


Dernière édition par division ruine le 19.08.09 22:24, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   16.02.09 1:19

SR5

Au terme d’un long périple souterrain, la jeep de Jeff parvint devant une énorme porte blindée.
Jeff réveilla Rudy et tapa un code d’entrée sur le digicode extérieur.
La porte s’ouvrit lourdement dévoilant un vaste complexe fourmillant d’activité ou s’affairent de nombreux techniciens.
Jeff et Rudy fut rejoints par trois individus solidement armés et une fille, tous vêtus d’une combinaison noire moulante.
Kala : « Jeff, je pensais que tu ne reviendrais pas, on n’a plus de nouvelles de l’équipe, tu as retrouvé Criss ?»
Jeff : « Criss est mort. »
Kala éclate en sanglots, Jeff la prend dans ses bras pour la consoler.
Jeff : « Je suis arrivé trop tard, tu sais nous avions tous perdu des proches et de la famille sur Mars, lors de l‘insurrection, nous les vengerons, je te le jure »
Vigile : « Et ce mec qui c’est ? une nouvelle recrue ? »
Jeff : « C’est mon pote Rudy, vous pouvez lui faire confiance, il nous sera utile, c’est un bon pilote »
Franchissant une lourde porte blindée qui se referme derrière eux, une explosion retentit à l’extérieur.
Jeff : « Ce n’est rien, j’ai fait sauter le tunnel d’accès. »

Dans la vaste salle, trônait un gigantesque robot féminin de 40 m, et d’autres robots terrestres conventionnels de 30 m.
Un petit homme chauve vient à leur rencontre.
Jeff : « Voilà ce que je voulais te montrer, Rudy,
C’est notre super Youk robote , Doc l’a bricolé avec ce qu’on a trouvé sur Mars, c’est le nec plus ultra de la technologie robotique des anciens Martiens, combiné à notre technologie rudimentaire, c’était une vraie galère pour acheminer ces artefacts jusqu’ici.
Avec les profits de la contrebande, on en avait les moyens à l’époque.
Rudy, je te présente Doc, notre ingénieur en chef, ce mec sait tout réparer. »
Doc. : « Il y a des millions d’années, ces Martiens construisaient déjà des robots géants, bien plus perfectionnés que les nôtres, on en a déterré quelques épaves sur Mars, ce n’était pas évident de comprendre le fonctionnement de leur technologie, et seule Kala parvient à le piloter pour l’instant.
Un ami travaille actuellement sur un projet similaire ultra-secret, pour une organisation gouvernementale, nous pourrons lui prêter main-forte le cas échéant »
Rudy : « Vous êtes tous dingues, c’est quoi ces histoires d’anciens Martiens, comment vos anciens Martiens pouvaient-ils concevoir de tels robots et disparaître sans laisser de traces ?»
Doc : « Pas tout à fait, les compagnies minières de Mars ont tout fait pour étouffer ces découvertes et mieux les exploiter en secret, tu veux voir à quoi ressemblaient ces foutus Martiens ? »

Une momie pétrifiée dans un sarcophage de cristal brisé, traînait dans un coin de l’atelier.
Doc : « Ils étaient comme nous, des humanoïdes, on en a trouvé des centaines comme ça, la mort les a figés ainsi, pour l’éternité.
Parvenus à un haut degré de civilisation technologique, ils construisaient d’immenses citées de cristal et colonisaient probablement d’autres mondes, probablement même le nôtre.
Mais pour une raison inconnue ils se sont enterrés dans les profondeurs de leur monde inhospitalier »
Kala : « Il ne fallait pas mettre les pieds sur Mars, je suis certaine que ces choses auraient continué à dormir dans leurs sarcophages, pendant des millions d’années.
C’était plus fort qu’eux, ce jour-là en voulant les étudier, les archéologues ont ouvert la boîte de Pandore »
Doc. : «Je me souviendrai toujours de ces jours sombres, l'insurrection et l'oppression de la dictature militaire qui suivit l'instauration du gouvernement autonome.
Puis ils se sont mis à exhumer des machines étranges et commencèrent à convertir tous les colons avec leurs appareils.
Ceux qui refusaient de se faire assimiler, durent regagner la terre patrie pour sauver leur peau »
Jeff : « Nos gouvernements se sont laissé corrompre, mais on est là pour les empêcher ces extraterrestres de refaire la même chose sur terre. Bienvenue dans la résistance, Rudy »

_________________


Dernière édition par division ruine le 19.08.09 22:25, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   16.02.09 1:21

SR6

Imperturbables, les trois robots Martiens avançaient sous le déluge de feu, du tir nourrit des tourelles défensives et des robots terrestres de la base polaire.
Au QG, Professeur D’Ambrosio observait la scène, sur un grand écran.
Professeur D’Ambrosio : « Leur exosquelette a une structure cristalline aussi dure que celle du diamant , avec une composition à base de nanotechnologie de nanotubes de carbone qui possède les propriétés mécaniques d'un alliage à mémoire de forme : c’est une structure pratiquement invulnérable à nos armes conventionnelles. »
Assistant : « Je reçois un signal étrange, on dirait qu’ils veulent communiquer avec nous. »
Le portrait d’une jeune fille au visage angélique dans un scintillant habitacle de cristal se substitue à la scène de combat sur l’écran central.
Zuul: « Je suis Zuul guerrière de Mars et commandante de cette mission.
Professeur D’Ambrosio pourquoi vous obstinez-vous avec vos jouets ridicules ? Vous savez ce que nous sommes venus chercher, toute résistance est inutile. »
Professeur D’Ambrosio : « Inutile de faire les présentations, votre émissaire s’en est visiblement chargé.
Nous défendrons cette base jusqu'au dernier, nous préférons périr que nous rendre !»
Zuul : «Je respecte votre choix, vous périrez avec les honneurs et la gloire d’un guerrier. »
Professeur D’Ambrosio : « Où en sommes-nous de la procédure d’évacuation ? »
Assistant : « 50/100 du personnel, professeur, les sous-marins sont prêts à appareiller. »
Professeur D’Ambrosio : « Passons au plan B, envoyez les robots téléguidés, sur la zone 45 »

Les opérateurs dirigèrent une escouade d’une dizaine de robots sur le flanc droit des lignes défensives.
Zuul : « Ils essaient pitoyablement de nous attaquer de revers : Woor, détruis ces imbéciles »
Un massif robot martien quitta la formation pour intercepter la petite troupe de robots en position de tir.
Les cristaux situés de part et d’autre des épaules du robot se gorgèrent d’énergie en s’illuminant d’une rougeur incandescente, son cristal ventral vibre.
Une série de charges explosives explosèrent tout autour du périmètre où stationne le robot ennemi, l’épaisseur de la glace céda sous son poids, et le robot s’enfonça brusquement dans le sol.
Tandis que le robot sombrait dans une grande faille dissimulée par la glace, l’escouade de robots défenseur envoya simultanément tous ses missiles nucléaires tactiques.
L’action conjuguée des missiles et tonnes de roches et de glace qui s’abattirent sur le robot Martien prisonnier de l’excavation, endommagea gravement les cristaux chargés à bloc d’énergie.
Une sourde implosion fit trembler le sol, les techniciens de la base se cramponnaient à leurs pupitres.
Professeur D’Ambrosio : «Voilà donc leur point faible, dommage que nous ne disposions pas de puissance de feu suffisante pour les annihiler, maintenant que nous savons cela »

Professeur D’Ambrosio : « Etat de la procédure d’évacuation ? »
Assistant : « 60/100, professeur. »
Fou de rage, le deuxième robot extraterrestre se rua sur les robots terriens pour les éventrer avec ses mandibules géantes que trois robots terrestres parviennaient à peine à maîtriser, après la destruction de sept d’entre eux.
Zuul : « Xyyl, laisse ces jouets, ce n’est pas notre objectif !»
Le deuxième robot géant se dégagea de ses assaillants et se diriga lentement vers la base, en détruisant avec son rayon, plasma deux escouades de robots qui tentaient de s’interposer, sous le tir ininterrompu de tourelles défensives.
Professeur D’Ambrosio : « Que tous ceux qui ne sont pas indispensables regagnent les sous-marins, les autres, restez avec moi : on va tenter de retarder encore un peu ; état de la procédure d’évacuation ? »
Assistant : « 70/100, professeur. »
La vingtaine de robots téléguidés survivants tentent d’immobiliser le robot géant ennemi qui creuse le sol avec son rayon destructeur.
Zuul intervint alors en personne pour exterminer les robots terriens qui entravaient le robot ennemi.
Les derniers robots défenseurs, hors service, la base etait maintenant à la merci de l’envahisseur…

_________________


Dernière édition par division ruine le 19.08.09 22:27, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   16.02.09 1:22

SR7

Le même jour se déroulait au stade multisports de Los Angeles Mémorial Coliseum à Los Angeles, dans l'Exposition Park, demi-finale du SRW.
L ‘équipe Américaine de Pitbulls rencontrait la redoutable équipe Martienne.
L’ovation du public qui acclamait les valeureux Pitbulls s’arréta net à l’arrivée de l’unique robot Martien dont l’apparence menaçante glaça le sang de tous les spectateurs, un silence de mort régna dans l’arène.
Au moment où les arbitres menaçaient d’annuler ce combat en raison d’une non homologation du robot extraterrestre qui ne se conformait pas aux critères de la fédération du SRW, le robot envoya une salve destructrice de plasma dans la loge présidentielle, désintégrant les sénateurs et le vice-président qui assistaient à ce match.
Les courageux Pitbulls se lancèrent immédiatement à l’attaque de ce robot belliqueux tandis que la panique s’emparait des spectateurs qui tentaient se fuir dans un désordre chaotique.
Des millions de téléspectateurs assistèrent avec effrois à ce qui constituait une véritable déclaration de guerre de la part du gouvernement autonome Martien envers les nations terriennes, un communiqué présidentiel condamna cet acte inqualifiable, ordonnant une mobilisation générale des forces Armées.

Dans le stade transformé en champs de bataille les robots du SWAT retranchés derrière les carcasses encore fumantes des robots de l’équipe des Pitbulls, battaient en retraite .
Cependant le robot Martien les dédaigna souverainement, préférant continuer à exterminer les malheureux spectateurs agglutinés devant les portes du stade avec des jets de plasma meurtriers.
Des stratojets de l’armée zébrerrent alors le ciel du sillage de leurs multiples roquettes dirigées vers le robot ennemi et le stade se transforma en un chaos d’explosions digne d’une éruption volcanique.
Les téléspectateurs médusés crurent un moment que le géant était vaincu mais sa silhouette funeste reparut au milieu des volutes de fumée dispersée, d’un jet de plasma, il balaya le ciel anéantissant les stratojets.
Les blindés terrestres et leurs cohortes de robots militaires arrivèrent enfin, ralentis par les embouteillages des autoroutes surchargées par les citadins qui fuyaient Los Angeles.

Au Pentagone ,le président Américain entouré d’un conseil exeptionnel tentait de planifier la riposte avec le général des forces armées quand ils apprit par le rapport de cliché satellite l’attaque de la base polaire.
Il savait que le professeur prendrait toutes les dispositions nécessaires pour que l’ultime recours de notre planète ne tombe pas entre des mains ennemies.
Un conseiller accouru l’avertir d’un message provenant des autorités Martiennes.
Simultanément sur toutes les chaînes de télévision qui retransmettaient les tragiques événements de Los Angeles, et le combat acharné de l’armé Américaine face à cet envahisseur, apparut le visage sombre du président du gouvernement autonome Martien.
« Ceci n’est qu’une démonstration de notre supériorité militaire, toute résistance est inutile, au nom du gouvernement autonome Martien nous exigeons la reddition immédiate sans conditions de toutes vos forces armées »
Le conseil de l’ONU convoqua d’emblée une assemblée extraordinaire pour statuer des mesures à prendre devant cet ultimatum inacceptable.
Le président Américain le front perlé de sueur hésitait à utiliser l’arme absolue , d’un geste il pouvait atomiser ce robot ennemi, mais à quel prix , devait-il rayer de la carte Los Angeles et tous ses habitants?

Profitant de la confusion un vieux transporteur spatial colonial inconnu atterrit dans les ruines du Los Angeles Mémorial Coliseum.
Trois robots géants sortirent de sa soute pour faire face au robot Martien.
Si deux robots étaient visiblement d’origine terrienne, probablement d’anciens engins militaires améliorés, en revanche le troisième à l’allure féminine semblait composés d’éléments provenant d’une technologie inconnue.
Et ils ne portaient aucune immatriculation sur leurs blindages respectifs.
Personne ne connaissait leur identité, mais ils étaient venus d’on ne sait ou avec la ferme intention d’en découdre avec l’envahisseur.
Pendant un court temps d’arrêt, le tumulte des combats cessa, partout dans le monde, les téléspectateurs retenaient leur souffle.

Un nouveau duel de titan allait s’engager …

_________________


Dernière édition par division ruine le 31.03.09 22:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   16.02.09 1:23

SR8

Dans le QG de la base polaire, Professeur D’Ambrosio surveillait la progression des robots extraterrestres.
Assistant : « Ils vont bientôt parvenir aux premiers nivaux à un tel rythme, nous avons une communication du Pentagone»
Président : « Professeur D’Ambrosio, heureux de vous savoir sain et sauf, je vous envoie immédiatement des renforts »
Professeur D’Ambrosio : « surtout pas, ça occasionnerait des pertes inutiles, ne vous inquiétez pas, et vous devez vous douter que j’ai mis en lieux sur ce que vous savez, contentez vous d’attendre mon signal, vous savez ce qui vous reste à faire »
Président : « Que savez-vous de ces robots qui viennent d’arriver dans le Los Angeles Mémorial Coliseum ? »
Professeur D’Ambrosio : « ce sont de vieilles connaissances, vous pouvez vous fier à eux, ce seront des allies précieux dans ce conflit planétaire. Par contre vous devriez mieux choisir vos collaborateurs »
(En désignant l’émissaire congelé dans son tube cryogénique.)
Professeur : « si vous m’aviez davantage fait confiance au lieu de privilégier la diplomatie nous aurions pu éviter ce carnage »
Le professeur esquissa un sourire en regardant les robots géants qui venaient d’apparaître sur l’écran de contrôle.
« Doc. vieux compère, je savais que je pouvais vous faire confiance malgré nos divergences »
Le Professeur D’Ambrosio se remémorait ce qui constituait l'une des découverte les plus importantes de l'histoire de l’humanité,
Les ruines d’un temple gigantesque antérieur aux origines de l’homme enfoui dans les profondeurs du continent antarctique et la découverte de ce robot géant de 50 m d’une technologie inconnue qui dormait depuis des millions d’années dans cette vaste crypte protégée par un dôme de cristal.
Ce n’était rien en comparaison des deux sarcophages que Doc. découvrit dans une petite salle voisine.
Les deux sarcophages étaient en réalité des capsules cryogéniques "Egg cockpit", celui d’une jeune fille endormie encore en vie et l’autre malheureusement endommagé par des éboulements d’un jeune garçon mort écrasé dans son sommeil qui demeura éternel.
Il surnomma cette fille, Kala, signifiant « la belle » en grec et le garçon mort Shiva.
Car Kala signifiait également le temps en sanskrit, celui qui détruit toute chose.
Et le nom de la déesse Kali dérivait également de son nom.
Kali la noire, à l'inverse de son époux, Shiva, couvert de cendres blanches, etait sa shakti, l'énergie sans laquelle le dieu n'est qu'une enveloppe vide.

Les investisseurs du projet n'étant pas encore au courant de la découverte majeure de cette salle, le professeur D’Ambrosio décida de cacher avec la collaboration de sa fidèle équipe composé de vieux amis et membre de sa famille l'existence de la fillette âgée d’environ de 5 ans.
Il savait qu'une fois dans les mains du gouvernement, elle passerait le reste de sa vie dans des laboratoires étudiée comme un animal.
Comme le professeur n’avait pas d’enfant et vivait seul depuis de décès de sa femme Doc lui suggéra de l’élever comme sa fille en Europe et elle ne retourna jamais dans la base en Antarctique.
Le corps momifié par le temps du jeune garçon fut remis aux autorités comme étant le seul découvert.
Les années passèrent et une importante base souterraine fut construite tout autour du temple afin de pouvoir étudier le robot, pour éviter tout conflit d'intérêt avec les autres pays, la base financée par les fonds occultes de l’ONU fut construite dans le grand secret.
Après plusieurs analyses Doc découvrit que le cristal rare qui composait la structure du dôme était exactement de la même composition que ceux trouvés récement sur Mars,
Il savait que ce robot était une machine de guerre, dans quel dessein on l’avait laissé sur Terre ?.
Son inquiétude accrue quand on exhuma les vestiges d’une civilisation perdue sur Mars qui avait probablement disparu suite à un conflit apocalyptique.
Doc insistait pour militariser la base par principe de précaution, il savait qu’un jour ou l’autre quelqu’un viendrait réclamer cet artefact, ce pourrait même être ceux qui avait anéanti la civilisation atlante.
Le professeur se reprochait encore d’avoir qualifié son ami de pauvre fou malgré sa clairvoyance avant que celui-ci ne s’exile sur Mars.
Néanmoins il se félicitait d’avoir suivi à la lettre toutes ses recommandations concernant les défenses de la base Polaire.
Malgré tout les deux scientifiques gardaient le contact, et le professeur se réjouissait de renouer avec son vieil ami.

_________________


Dernière édition par division ruine le 03.04.09 0:12, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   16.02.09 1:33

SR9

Un essaim de drones en vol géostationnaires scrutaient de leurs téléobjectifs les quatre robots qui allaient s’affronter dans les ruines du Los Angeles Mémorial Coliseum, pour retransmettre mondialement l’événement en direct.
Flash d’info : « Nous sommes en direct du théâtre des combats, l’arrivée providentielle de ces trois courageux robots nous a permis l’évacuation de nombreux blessés, selon nos sources d’information, ils n’appartiennent à aucune organisation gouvernementale, leur identité demeure inconnue.
L’ONU doit faire face à une vague d’attentats terroristes sans précédents, visant les infrastructures industrielles et les astroports, des nombreux états ont proclamé l’état d’urgence et instauré la loi martiale, de multiples manifestations ont éclaté aux quatre coins du globe, pour condamner unanimement cette inqualifiable agression, les ambassades martiennes sont généralement la cible des manifestants devant la complicité passive des forces de polices.
Selon les autorités, on déplorerait plus d’un millier de victimes, dans les incidents de Los Angeles…»
Jeff éteint rageusement la radio du pupitre de contrôle de son robot, face à lui le géant ennemi attendait impassible, à ses cotés les robots de Kala et de Rudy guettaient le moindre mouvement de l’adversaire, campés sur leur position.

Jeff : « Si seulement nous avions pu intervenir plus tôt, quand je pense qu’il nous a fallu huit heures pour acheminer les robots dans notre vieux transporteur »
Kala : « Jeff, Rudy, planquez-vous derrière moi, il va tirer, vos robots ne feront pas le poids. »
Les cristaux du robot martin brillèrent à nouveau d’une sinistre lueur rougeâtre, une salve de plasma jaillit soudainement de son cristal ventral, mais Kala dévia la salve d’un revers du bras cristallin de son robot hybride.
Jeff en profita pour asséner au géant martien, un puissant uppercut qui le fait vaciller.
Sur leurs écrans de contrôle, le visage d’un jeune garçon souriant apparut simultanément.
Pilote robot martien : « Jolie riposte, à l’instar de celle d’un valeureux guerrier martien, je commençais à désespérer de rencontrer des adversaires dignes de ce nom, je suis Vaal de Thuul, à qui ai-je l’honneur ? »
Kala blêmit à l’énoncé de ce nom qui lui évoque de lointains souvenirs oubliés mais l’image de Criss, son compagnon lâchement assassiné, se substitua à cette réminiscence, elle fonça sur le robot martien pour le massacrer.
Hélas, celui-ci esquiva habilement son attaque, l’envoya à terre et fracassa d’un coup de coude l’habitacle de Jeff qui n’avait pas eu le temps de parer à cette attaque, son robot s’écroula lourdement à son tour.
Rudy profita de cette attaque pour donner un violent coup sur le cristal de l’épaule droite du robot avec une batte géante de SRW qui traînait au sol, sans lui occasionner de visibles dommages et se retrouva également projeté au sol par le robot martien.

Vaal : « Je vous ai visiblement surestimés, c’est donc tout ce que l’on peut attendre de vous !»
Il s’apprêtait de nouveau à tirer, chargeant ses cristaux d’énergie quand l’impensable se produisit, son cristal droit explosa, lui emportant le bras et il se retrouva immédiatement ceinturé par le robot de Jeff.
Kala : « Jeff tu vas bien ? »
Jeff : « Mon robot est HS, profitez-en pendant que je peux encore le retenir, c’est un coriace !»
Rudy brisa le cristal ventral du robot martien avec sa batte, mais une fois de plus le géant martien reprit le dessus, en envoyant le robot de Jeff comme un pantin désarticulé, sur celui de Rudy.
Le bras gauche du robot martien se transforma en une sorte de vrille acérée, puis éventra le robot de Rudy.
Au moment où le géant ennemi s’apprêtait à lui à donner le coup de grâce, Kala intervint en brisant d’un coup de poing, le deuxième cristal de son épaule gauche, le robot martien s’immobilisa net et finit par imploser soudainement, au bout de quelques minutes, projetant dans toutes les directions, ses fragments de cristaux aux effets dévastateurs.
Seul le robot de Kala relativement indemne, rejoint le transporteur colonial, Rudy porta Jeff grièvement blessé dans la soute de l’appareil, le vaisseau décolle immédiatement.
Kala : « Merci Rudy. Jeff, j’ai une sensation étrange, je sens que mon père est en danger … »
Doc. : « Ne t’inquiète pas Kala, il est en lieu sûr maintenant, nous allons le rejoindre bientôt, il sera fier de toi !»

_________________


Dernière édition par division ruine le 19.08.09 22:30, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   16.02.09 1:34

SR10

Rien ne pouvait arrêter la progression du robot Martien qui perforait frénétiquement l’épaisse couche de glace des deux foreuses qui remplaçaient maintenant les mandibules de ses avant-bras.
Le professeur s’inquiétait de voir l’évacuation de sa base s’éterniser, plus de quatre-vingt dix pour cent du personnel se trouvait en lieu sûr, le dernier sous-marin prêt à appareiller n’attendait plus que son équipe.
Le blindage en titane du sarcophage de béton armé qui protégeait la base ne résista pas bien longtemps aux assauts de la machine de guerre extra-terrestre et de ses foreuses acérées.
Les quelques robots de combats, sentinelles des nivaux supérieurs, ne parvinrent pas à le ralentir davantage.
L’un après l’autre, l’envahisseur défonçait les quarante étages de cette vaste installation inoccupée.
Un jet de plasma suffit pour faire fondre l’immense porte blindée du sanctuaire et le robot ennemi parvint enfin dans les ruines de temple, dissimulant le précieux robot caché par les anciens Martiens.
Xyyl marqua un temps d’arrêt, devant l’énorme cylindre cryogénique, conservant l’ultime création de ses ancêtres, figée depuis des millions d’années.
Il brisa la paroi hermétique laissant échapper des jets d’azote liquide qui s’évaporaient au contact de l’air.
Mais sa satisfaction fut de courte durée au moment où il tenta de s’emparer du géant de cristal.
Entre ses mains, le robot convoité s’effrita comme une coquille d’œuf, à la place trônait la forme oblongue et luisante d’un missile thermonucléaire.

De la base polaire, il ne restait plus qu’un gigantesque cratère radioactif, le robot martien leader à demi-calciné de Zuul contemplait calmement le désastre...
Restée en surface, l’explosion de la base l’avait projetée à plusieurs centaines de mètres, la protégeant ainsi partiellement du point d’impact d’une seconde attaque thermonucléaire venant du ciel.
Elle enclencha le processus de téléportation, un faisceau d’énergie en forme de cristal se forma autour de son robot qui se dématérialisa silencieusement et disparût.
À bord du sous-marin Barracuda Le professeur D’Ambrosio se congratulait de ne déplorer aucune perte humaine parmi son personnel car son stratagème avait fonctionné à merveille.
Il savait que les extraterrestres connaissaient effectivement l'existence de cette base et qu’ils ne laisseraient certainement pas leur technologie aux mains d'ennemis potentiels, le professeur Y avait donc logiquement tout intérêt à se retirer sur une base arrière, en feignant de vouloir défendre la base polaire, afin d'attirer les extraterrestres dans un guet-apens thermonucléaire et brouiller ainsi les pistes...
À son signal, un autre missile atomique devait sceller le tombeau des robots ennemis, protégeant leur fuite.

Le professeur se dirigeait à présent vers sa base ultrasecrète dont les gouvernements ne soupçonnaient même pas l'existence, construite à son initiative, se méfiant à juste titre des politiques corrompus.
Bien sûr, il y avait eu des détracteurs, face à ce gaspillage d'argent public difficile à justifier publiquement, sans affoler les populations sur les rumeurs d’une invasion extraterrestre imminente, et des comptes à rendre à diverses commissions d’inspection.
Habile stratège, Le professeur D’Ambrosio su détourner de nombreux fonds et du matériel pour mener à bien ses propres projets, à l'insu des élus.

Les rescapés étaient en approche d’une paradisiaque île des Seychelles, inhabitée.
Une luxuriante végétation de forêts de cocotiers, filaos et badamiers, tapissait ses flancs granitiques que vennaient border de paisibles criques de sable blanc sur un massif corallien rose et blanc.
De nombreux oiseaux y avait élu domicile.
Dans les profondeurs abyssales de l’île, un vaste complexe sous-marin ouvrit automatiquement ses sas d’entrée au submersible du professeur qui rejoint enfin le reste de la flottille de la base polaire.
L’appareil accosta sur un large dock où s’affairent plusieurs techniciens qui débarquaient du matériel.
Sur le quai, une silhouette familière l’attendait, son ami Doc avec quelques personnes, une jeune femme qu’ il reconnût immédiatement, franchit le groupe et accouru vers lui.

_________________


Dernière édition par division ruine le 19.08.09 22:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   14.03.09 0:06

SR11

Kala se réveilla dans un endroit inconnu qui lui semblait pourtant familier et porte encore le pyjama rose revêtu la veille quand elle s’était assoupie dans sa cabine.
Une longue avenue pavée flanquée de majestueux temples antiques rutilants s’étendait à perte de vue devant elle.
D’innombrables statues en or de néréides montées sur des dauphins s’alignaient devant les colonnades cristallines surmontées de frontons dorés, au loin on pouvait apercevoir de vastes hippodromes gymnases et bâtiments publics que ceinturait une haute muraille d’étain.
L’avenue autrefois prospère et animée ne comptait plus âme qui vive, désertée précipitamment par ses habitants.
Un grondement sourd venant du ciel attira son attention, un dôme d’énergie surplombait la citée assiégée la préservant d’un bombardement ininterrompu en scintillant à chaque impact,
Cependant quelques salves meurtrières parvenaient à franchir cette ultime protection pour foudroyer les plus hauts édifices.
Parvenue à un grand pont surplombant un immense canal circulaire à la lisière de l’enceinte d’étain, elle se joint à un dernier groupe de fuyards qui tentaient de rejoindre le centre de la cité où se dressait l’imposante silhouette du temple de Poséidon.
Malgré le ridicule anachronisme de sa tenue, nul ne semblait lui prêter attention.

Au fur et à mesure de sa progression, le tumulte s’intensifiait et le bouclier qui protégeait la cité perdait de son intensité, s’étiolant par endroits.
Derrière elle une escouade de robots géants aux allures de guerriers hoplites battaient en retraite devant un invisible ennemi qui venait de débarquer a la périphérie de la ville.
Kala traversait à présent un quartier d’opulentes nobles demeures en proie aux flammes, sur son chemin tout n’était plus que ruines et désolation.
À l’extrémité du dernier pont se dressait la muraille d’or qui entourait l’acropole et les palais royaux encore intacts que surplombait le majestueux temple d’argent de Posseidon flaqué des gigantesques statues d’or à l’effigie des dix légendaires rois Atlantes.

Mais ce sanctuaire restait réservé à l’élite de la cité et la foule agglutinée devant les portes suppliaient vainement les gardes royaux géants qui barraient l’entrée de leurs doubles haches, de pouvoir s’y réfugier.
Un vieillard de noble lignée portant l’habit sacerdotal des grands prêtres de Poséidon désigna Kala de son trident, l’amulette qu’elle portait au coup depuis sa plus tendre enfance scintillait de mille feux.
La foule résignée lui céda silencieusement le passage en s’écartant respectueusement sur son chemin tandis que la lourde porte d’orichalque que gardait robots géants s’ouvrait lentement.
À ce moment, une funeste salve ennemie s’abattit sur la muraille qui s’effondra sur la foule terrifiée.

Kala se réveilla en hurlant dans la moiteur humide de sa couchette, son amulette brillait encore du sinistre scintillement de son cauchemar puis s’éteint brusquement.
Épouvantée elle arracha son collier pour le jeter à l’autre bout de la pièce.
Doc, alerté par ses cris pénètra précipitamment dans la petite cabine.
Doc : Ne crains rien, je suis là, tu es à la base marine, tout va bien ce n’est qu’un mauvais rêve.
Kala : L’amulette, elle brillait comme dans mon rêve, ça semblait si réel.
Doc : Tu es fatiguée repose-toi encore, les derniers événements ont été si éprouvants, je vais rester là, à tes cotés.

Au laboratoire de la base, les ingénieurs s’affairaient frénétiquement autour du robot géant extraterrestre en testant tous les câblages.
Assistant : « c’est à n’y rien comprendre, le générateur auxiliaire est déconnecté, pourtant nous enregistrons des signes d’activité de plus en plus élevés sur ce fichu robot, regardez les relevés de nos potentiomètres »
Professeur D’Ambrosio : « Vous avez pourtant tout vérifié »
Assistant : « C’est incompréhensible et cela ce produit à intervalles réguliers de plus en plus fréquents »
Professeur D’Ambrosio : « Dire que nous avons fouillé en vain les ruines de cette cité Atlante engloutie depuis des années pour trouver sa source d’énergie et voilà, que, sans explications il se réveille.
Doc rentre dans le laboratoire l’air fort soucieux.
Professeur D’Ambrosio : « Comprenez vous quelque chose à ces événements, notre robot fait encore des siennes »
Doc : « Je suis plus préoccupé par l’état de santé de Kala et les cauchemars qui la tourmentent »
Professeur D’Ambrosio : « Je sais, Nous devrons lui révéler un jour la vérité sur ses origines»

_________________


Dernière édition par division ruine le 19.08.09 23:04, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   14.03.09 0:11

SR12

Les yeux hagards, un humain assimilé accomplissait mécaniquement sa besogne dans le corridor des cuves régénératrices de la base extraterrestre en orbite lunaire.
Il fut incapable de réagir quand une main féminine le saisit fermement par le col pour l’envoyer à terre et pataugea lamentablement dans le liquide amniotique qui s’est répandu au sol.
Zuul encore dégoulinante du visqueux liquide régénérateur enjamba avec mépris l’humain qui tentait désespérément de se relever et se dirigea calmement vers les quartiers des officiers.
D’autres esclaves assimilés la nettoyèrent consciencieusement et lui apportèrent des habits neufs quand l’hologramme d’une courtisane vint la sommer de venir comparaître dans la salle d’audience impériale.
Du haut de son trône cristallin l’impératrice martienne observait Zull d’un regard sombre,
Impératrice : « Nous avons perdu trois valeureux guerrier et quatre machines de guerre, comment justifiez vous votre défaite misérable »
Avant que Zuul puisse répondre un homme ricane du fond de la salle et s’avance vers la tribune
Docteur K : « Vous pensiez vraiment venir au bout de ces terriens avec vos Antiquités, malgré votre supériorité technologique ils sont bien plus rusés que vous avec leurs armes rudimentaires »
Impératrice : « Epargnez nous vos sarcasmes docteur voulez-vous que l’on vous assimile »
Docteur K : «Ha ha ha, je sais que vous n’en ferez rien, non par gratitude de vous avoir réveillé de votre sommeil millénaire, mais parce que vous avez trop besoins de mon savoir, envoyez donc un seul de mes titanzer sur terre et vous verrez »

Dans la base sous-marine, le professeur D’Ambrosio faisait la visite des installations à ses deux jeunes protégés, Kala et Rudy accompagné par Doc.
Professeur D’Ambrosio : « Figurez vous que cette base à été construite au-dessus des ruines d’une cité engloutie venez donc voir notre petit musée »
Ils pénètrent dans une grande salle remplie de trésors
Rudy : « Professeur c'est incroyable, c'est une fortune colossale, imaginez tout ce que l'on pourrait financer avec un tel trésor »
Professeur D’Ambrosio : « Détrompez vous mon jeune ami, Mettre sur le marché autant de quantités de métaux précieux conduiraient à un effondrement des cours et quelques centaines de tonnes d'or suffiraient à peine à acquérir un sous-marin conventionnel …
En revanche, breveter de la technologie atlante avec des batteries rechargeables très légères à durée de vie illimitée, ou encore un super conducteur révolutionnaire peut rapporter beaucoup plus en quelques années, sans que ça se repère trop facilement »
Doc : « On colle une organisation pour empocher le pactole ou un fantoche du professeur en façade et le tour est joué. »
Kala fit tomber une petite statuette en or qu’elle observait attentivement et s’enfuit de la salle en pleurant.
Doc ramassa la statuette tandis que Rudy part à sa poursuite, sur son buste est gravé le même sigle en losange que le pendentif qu’elle portait au coup.
Doc : « pensiez-vous que c’était une bonne idée de la faire venir ici Professeur»

Kala courait sans but dans le dédale du complexe sous terrain avec Rudy à ses trousses qui tentait de la raisonner.
Elle franchis les différents nivaux en bousculant les techniciens et s’engouffra dans le couloir qui conduisait au laboratoire.
Rudy parvint enfin à la rejoindre dans la grande salle et marqua un temps d’arrêt devant ce qu’il découvrait en même temps qu’elle.
Devant eux se dressait un gigantesque robot de 50 m d’une technologie inconnue, il se tourna vers Kala .
Kala estait tétanisée, le cristal de son pendentif brillait d’un éclat intense ainsi que les yeux du robot.
Les techniciens affolés essayaient de déconnecter les ordinateurs dont les écrans implosaient successivement dans des gerbes d’étincelles.
Kala avanca vers le robot, Rudy remarqua sur le buste du robot un losange qui ressemblait au cristal du pendentif.
Le cristal du robot se mit à briller intensément au fur et à mesure de sa progression.
Le robot brisa ses entraves se baisse et bougea son bras vers elle pour l’accueillir dans la paume de sa main.
Rudy se jetta sur elle, lui arracha le pendentif maléfique et le robot cessa soudainement toute activité.
Doc et le professeur découvrirent kala évanouie dans les bras de Rudy que contemplaient les assistants stupéfaits, dans un désordre indescriptible avec l’immense robot figé dans cette position agenouillé la main ouverte devant eux.

_________________


Dernière édition par division ruine le 19.08.09 23:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   14.03.09 0:15

SR13

Doc et le professeur D’Ambrosio se retrouvaient au chevet de Kala dans l’infirmerie de la base sous marine, Jeff a peine remis des blessures et Rudy attendent dans la salle d’attente adjacente.
Kala dormait néanmoins d’un sommeil paisible la main crispée sur son petit pendentif de cristal serti d’orichalque.
Pourtant son cauchemar était bien pire que le précédent mais elle restait sereine car elle savait que le mystérieux robot du laboratoire lui transmettait sa mémoire oubliée et la peur cédait sur sa curiosité, elle devait savoir.
Cette fois si elle avait l’apparence d’une enfant de cinq ans et ses parents l’enbrassaeint tendrement, tout autours d’elle sur l’agora de nombreux buchers crématoires crépitaient sinistrement de leur fumée âcre.
Un prêtre vint la chercher tandis que ses parents se dirigeaient tristement vers les bûchers.
Le sol trembla et l’imposante façade du temple de Poséidon se fissura comme un funeste augure.
En deçà de la muraille d’or du sanctuaire, les robots géants Atlantes livraient un combat acharné pour contenir l’adversaire et le boulier d’énergie protecteur se réduisait maintenant aux limites du sanctuaire livrant aux flammes le reste de la ville.

Par une porte dérobée dans le socle de la colossale statue de Poséidon debout sur son char attelé de six chevaux ailés, une ribambelle d’enfants élus dont Kala s’engouffraient dans un corridor sous terrain encadre par les prêtres.
Une autre secousse sismique ébranla le sous terrain, mais ils parvinrent sans encombre à une grande salle recouverte d’un dome de cristal.
Tout autour de la salle des petits sarcophages de cristal disposés en face de sas d’éjection, attendaient les enfants.
Un jeune garçon souriant lui tenait la main, malgres son jeune age, sa ressemblance avec Criss était frappante, il lui essuya ses larmes et un prêtre leur remis à chacun un pendentif avant des installer doucement dans leur sarcophages et les ténèbres se renfermèrent sur eux pendant qu’ils effectuaient le long périple qui devaient les conduire auprès de leurs robots respectifs dissimules dans les profondeurs des quatre coins du globe.
A l’exterieur, le temple s’effondrait scellant leur retraite, en au-delà de la ville les verdoyantes montagnes se muaient en volcans en éruption, la fréquence des secousses s’accentuait, mais les guerriers géants continuaient leurs combats acharnés sans réaliser que l’île tout entière s’abîmait dans les flots.Une explosion cataclysmique mit un terme à leur combat, ultime parade des prêtres de Poséidon pour anéantir leurs adversaires.

Kala s’éveilla calmement au grand soulagement de Doc et du Professeur Y.
Professeur D’Ambrosio : « Kala comment vas-tu, nous allons te renvoyer en France dès que tu iras mieux, tout ceci n’est qu’un mauvais reve qu’il faut oublier »
Kala : « je devais venir ici c’était ma destinée, je suis liée à ce robot et je ne t’en veux pas d’avoir voulu m’épargner ce terrible secret, je sais que mon compagnon d’éternité n’a pas survécu »
Professeur D’Ambrosio : « Je me souviens encore du jour où on te retrouva en Antarctique avec Doc., dès que tu t’es réveillé on t’a caché aux autorités et tu connais la suite »
Kala : « Oui tu m’as élevé comme ta fille et après mes études Doc m’a pris sous sa protection »
Professeur D’Ambrosio : « Doc je ne te félicite pas, je rêvais d’un tout autre avenir pour elle »
Doc : « Vraiment un pur hasard Prof, je ne pensais plus la revoir puis un jour elle s’est présenteé avec Criss un jeune pilote qui nous a quitté récemment, ses aptitudes pour le pilotages étaient innées comme vous deviez vous en douter , impossible de la dissuader »
Kala : « Tu es injuste papa, au contraire il a tout fait pour m’empecher de combattre lors des ligues de SRW , mais je suis née pour cela et ceux qui ont détruit mon monde veulent anéantir celui-ci, je ne les laisserais pas faire »

La météorite s’écrasa à Ladino Groove non loin du centre ville de Londres, les missiles balistiques ne pouvant l’intercepter, évacuer la capitale sans créer la panique parmi la population fut un challenge hélas impossible.
Au point d’impact, le cratère de plus centaine de mètres avait démoli toutes les habitations jusqu’à Kilbus avec des milliers de pertes humaines et des dégâts matériels incalculables.
L’armée établit un périmètre de sécurité pendant que des équipes de secouristes fouillaient les décombres pour secourir les survivants de cette catastrophe.
Des équipes de scientifiques entreprirent de vouloir étudier le mystérieux aérolithe précède d’équipes de télévision quand la silhouette d’un monstrueux robot détruisant tout sur son passage apparut.
La terreur s’empara des Londoniens qui voyaient se reproduire les événements de los Angeles.
Et l’armée britanique demeurait bien incapable d’endiguer la progression du monstre mécanique sur Kensington Palace et Hyde Park ou un cotingent de robots de la Royal Navy attendait l’envahisseur extraterrestre pour l’intercepter, il n’y eu cette fois aucune revendication du gouvernement Martien.

_________________


Dernière édition par division ruine le 19.08.09 23:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   14.03.09 0:17

SR14

Solidement arrimé à son Flyingbooster vrombissant de ses trois énormes turbines, le robot atlante survolait l’espace aérien britannique en direction de la capitale assiégée.
Le massif sous-marin amphibie Battilus puissament armé sillonnait la campagne anglaise pour leur prêter main-forte avec dans ses soutes, le vieux robot de Kala que devait piloter Jeff encore convalescent.
Le Titanzer qui ravageait Londres était tellement la pire arme de destruction jamais conçue que même les trois robots Martiens fraîchement débarqués de leurs chrysalides de téléportation n’osaient s’en approcher.
Rudy engoncé dans sa combinaison munie de capteurs et un casque à vision virtuelle passa en revue toutes les nouvelles fonctionnalités de ce robot tandis que kala rentrait litérallement en symbiose avec la machine installée dans le eggs cocpit en cristal.

Rudy : « Quatre contre deux, alors que nous n’avons même pas fait suffisamment de tests préliminaires c’est un véritable suicide »
Kala : « Rudy ne sous estime pas la puissance de notre robot, je ressens les flux d’énergie qui parcourent toute sa structure interne et je t ‘ai vu combattre à Los Angeles, ce ne sera pas facile, mais nous y arriverons »
Rudy : « Kala je t’admire, je sais pas comment tu fais pour tenir le coup avec tout ce que tu as dû encaisser ces derniers jours »
Kala : « Rudy nous n’avons pas le temps de nous poser de questions, à part nous qui d’autres pourrait les arrêter »

Le puissant robot atterrit dans les ruines de Piccadilly Circus face au Titanzer qui détruisait la National Gallery sous les tirs groupés des rares robots de la royal navy qui avaient réchappé de Hyde Pack, derrière lui les robots Martiens gardaient leurs distances prêts à intervenir.
Le monstre hybride de métal ne sembla même pas remarquer Ryujin, trop occupé à raser les prestigieux bâtiments environnants.
Avant que celui-ci ne soit parvenu à Westminster Rudy charga sur lui avec la puissance maximale dont Kala dispose, et lui envoya un puissant coup de poing dans le dos.
Le Titanzer ne broncha pas et se retourna brusquement contre son adversaire en l’envoyant voltiger comme un fétu de paille, mais l’objectif etait atteint, le monstre focalisait à présent son attention sur eux.

Zuul profita de l’avantage pour envoyer un de ses trois robots martiens sur le robot de nos amis, cependant le titanzer l’intercepta, le brisa en deux et projetta le corps désarticulé de l’infortuné robot fracasser l’église St. Martin’s avant de revenir régler son compte à Rudy et Kala.
À peine s’etait-il approché d’eux que Rudy fit jaillir sur lui, des paumes des mains de son robot Ryujin les manches telescopique de son Great Arkan Blade qui eu pour effet de faire vaciller en arrière le puissant Titanzer.
Rudy profita de ce court répit pour former un terrible nunchaku avec ces deux bâtons en criant Hurricane of blows.
Le robot ennemi reculait sous de déluge de coups que lui inflige Rudy avec la vélocité que lui confère Kala.
Voyant le titanzer en mauvaise posture zull décida d’intervenir en personne.

Une série d’explosion retarda son intervention, des stratojets Américains et Canadiens firent pleuvoir sur elle une pluie de missiles, ce qui laissa à peine le temps à Rudy d’assembler son Great Arkan Blade en éjectant les deux haches de son casque qui viennaient s’ajuster magnétiquement sur le long manche assemblé.
Le Titanzer revint à la charge, mais Rudy lui trancha un bras et donna un puissant coup de manche arrière au robot de Zuul qui tentait de l’attaquer de revers.
Le deuxième robot martien fit jaillir une salve de plasma sur notre robot dont Kala parvient à esquiver l’impact avec un sursaut d’énergie salvateur.

Le Titanzer reçut cette salve de plein fouet et fou de rage se rua sur le robot Martien oubliant Rudy qui lui planta sa double hache dans le dos sans aucun effet, et broya la tête du second robot martien avant de se retourner à nouveau vers Rudy désarmé.
Kala utilisa en dernier recours son Dévastator Beam sur le Titanzer en épuisant ses ultimes ressources.
Le monstrueux robot, arrêté net par cette attaque et s’écroula lourdement au sol pour exploser.
Le robot de Rudy tomba à son tour Kala à bout de force, ils étaient à la merci du Zuul qui se relèvait triomphante.
Elle s’avanca pour donner le coup de grâce au robot Atlante à sa merci quand une rafale la stoppa une fois de plus dans son élan.
Son enthousiasme fut de courte durée face au robot de Jeff et le Battilus qui pointait tout ses cannons vers elle.

_________________


Dernière édition par division ruine le 19.08.09 23:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   14.03.09 0:25

SR15

Furieuse l’impératrice martienne convoqua immédiatement le docteur K, sa machine incontrôlable avait exterminé deux valeureuses guerrières et Zuul n’avait pas réapparu.
Le docteur K vint dans la grande salle du conseil.
Impératrice : « Connaissez vous la cuisante défaite que nous a infligée votre soi-disant machine invulnérable »
Docteur K : « Si vous vous étiez abstenue de nous envoyer ces stupides guerriers , ma machine serait parvenue à ses fins, vous n’avez qu’à vous en prendre à vous-même »
Impératrice : « Comment osez vous, voulez-vous que je fasse disparaître sur les champs »
Docteur K : « Ce qui est dramatique avec vous, c’est que vous ne voyez que le verre à moitié vide, après-tout ce n’était qu’un prototype et vos guerrières ne sont visiblement pas à la hauteur, par contre je trouve que cette confrontation est riche d’enseignements »
Impératrice : « Je vous somme de vous expliquer »
Docteur K « Vos adversaires sont parvenus à percer le secret des anciens atlantes, l’ultime savoir celui de transformer la pensée en énergie pure et constatez la puissance de leur robot, si nous nous emparons de ces connaissances nous serions l’égal des dieux »

Arpentant les corridors de l’immense base martienne, le docteur K se remémorait de vieux souvenirs, notamment cet ingénieur canadien, un certain Doc qui l’avait rejoint sur les fouilles archéologiques de mars.
Celui-ci faisait partie de cette expédition qui découvrit ce mystérieux robot dans le sol gelé de l’Antarctique, persuadé de l’origine martienne des atlantes suite à des inscriptions trouvées sur des stèles en or.
La guerre qui avait opposé ces deux civilisation avec leurs titans de métal à l’aube de l’humanité avait nourri bon nombre de mythologies dans la mémoire des hommes, et ces légendes de géants qui combattaient les dieux dans les mythes de toutes les religions n’étaient elles pas la transposition de ce conflit fratricide.
La destruction de l'Atlantide aurait engendré des catastrophes rendant notre planète partiellement inhabitable tandis que la civilisation martienne s’enterrait dans les profondeurs de leur monde inhospitalier.
Et les rares survivants de la civilisation Atlante étaient probablement à l’origine de nos civilisations antiques.
Cependant les martiens n’avaient pas totalement disparu, et la découverte de sarcophages et de nombreux artefacts d’une civilisation technologiquement plus évoluée que la nôtre, par les compagnies d’extraction minière devaient confirmer les hypothèses de ce Doc.

À cette époque mars, colonie terrienne totalement dépendante de la terre se trouvait assujettie à sa domination et les compagnies d’extraction minière décidèrent de garder le monopole de ces découvertes en attribuant au Docteur K de larges crédits afin qu’il puisse continuer ses recherches dont le résultat pouvait les affranchir de l’autorité terrienne.
Un jour, le docteur K exhuma une régente martienne d’une grande beauté dans un sarcophage d’une cité enfouie dans les profondeurs de mars, après des millénaires d’hibernation, elle revint à la vie.
Le docteur K utilisa son savoir et la technologie martienne pour contrôler tous ceux qui s’opposaient à son ambition.
Et l’emprise du docteur K s’accentuait au fur et à mesure des mesures de rétorsions terriennes consécutives aux exactions des indépendantistes, dont la mise en place d’un blocus planétaire isola la colonie martienne.
À terme le gouvernement autonome martien n’était plus qu’une façade de pantins qu’il manipulait à sa guise.
Grâce au savoir Martien, leur économie devint rapidement si prospère qu’elle contrôlait des secteurs entiers de l’économie terrienne en soudoyant des gouvernements entiers.

Cependant une poignée de rebelles issus des réseaux de contrebande refusait de se plier aux exigences de ce gouvernement autonome fantoche aux allures de dictature militaire.
De nombreux colons subirent une assimilation forcée, ceux qui ne voulaient pas se plier à l’assimilation furent contraints de fuir s’il ne voulait pas périr.
Doc réchappa de justesse en se joignant aux rebelles se liant d’amitié avec le jeune Jeff, le fils de colons indépendantistes assassinés par l’autorité totalitaire instaurée par le docteur K.
Une fois toute forme d’opposition anéantie l’empire des anciens martiens devait renaître de ses cendres et les orgueilleuses cités martiennes jaillirent à nouveau des sables de mars,
Mais le docteur K se contrefichait des désirs de conquêtes et de revanche de l’empire martien dont il venait de ressusciter les amazones guerrières en contrepartie de leur savoir millénaire.
Son ambition mégalomane n’avait pas de limite, il voulait devenir l’égal d’un dieu en accédant à la connaissance ultime des atlantes.

_________________


Dernière édition par division ruine le 19.08.09 23:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   25.03.09 13:49

SR16

Jeff apporta en personne un plateau-repas à la captive enfermée dans le quartier de sécurité de la base sous marine.
Au terme d’un rude combat, il avait réussi à l’intercepter au moment où elle tentait de fuir en téléportant son robot.
Jeff : «A table, hé ho tu vas te laisser mourir de faim ma jolie »
Zuul : «Pourquoi m’avoir épargnée, l’humiliation que tu m’as infligée par ta victoire ne te suffit pas, tu veux à présent me faire survivre à l’indignité de ma défaite »
Jeff : « De suite les grands mots, je m’en serais voulu d’exécuter une si belle fille »
Zuul : « Je survivrais uniquement pour pouvoir t’étrangler de mes propres mains, étranger »
Jeff : « Humm, ce n’est pas gagné, en attendant tu devrais reprendre des forces puis tu sais au fait, je ne suis pas si étranger que ça car je suis né sur mars moi aussi, ça nous fait déjà un point commun »
Jeff sort en souriant du quartier de sécurité sous les injures de Zuul.

Jeff se rendit au chevet de Kala, il avait eu toutes les peines du monde à l’extirper de son eggs cockpit, recouvrant pudiquement sa nudité d’un peignoir, il ne laissa personne d’autres la ramener inanimée à l’infirmerie.
Il fut rejoint par Rudy au détour d’une coursive, ils retrouvèrent Doc et le professeur D’Ambrosio dans la petite chambre où Kala s’était assoupie.
Kala les accueillit en pleine forme et le professeur les convia tous à venir admirer sa dernière découverte entreposée dans les niveaux inférieurs.
Professeur D’Ambrosio : « Nous n’avons pas fouillé en vain les ruines englouties de Poséidopolis, la capitale Atlante, dans un temple nous avons trouvé une arme que les atlantes étaient sur le point d’achever avant de disparaître.
Voici le Jet Shield, un propulseur auxiliaire qui remplacera notre archaïque Flyingbooster.
Son bouclier semble munis de lames rétractables, un atout majeur pour les futurs combats que nous devrons livrer.
Mais cet appareil pourrait nous réserver d’autres surprises.

Le super robot dormait paisiblement tandis que les techniciens réparaient les dégâts occasionnés par le son réveil.
Quand les yeux du robot s’illuminèrent à nouveau.
En toute hâte nos amis se précipitèrent dans le laboratoire, avertis par les ingénieurs affolés.
Professeur D’Ambrosio : « Que se passe-t’il encore avec ce robot »
Assistant : « On a touché à rien, on vous à appelés dès que ça à commencé »
Kala : « Laisse moi passer père, il veut communiquer avec moi »
Kala s’approche du robot et pose sa main sur lui, le robot ronronne doucement.
Kala : « Il veut nous avertir d’un danger imminent, il a senti une présence ennemie sur terre, mais il ne parvient pas à la localiser, nous devons le connecter au serveur afin qu’il puisse nous aider»
Rudy : « Bon sang ne me dit pas que ce robot à une conscience »
Kala : « Non Rudy il est juste capable d'interpréter nos pensées qu’elles soient conscientes et inconscientes et peut donc réagir et se mettre en mode "défense d'urgence" si un danger nous menace »
Professeur D’Ambrosio : «Les potentialités de cette machine sont étonnantes, pourquoi les atlantes ne les ont pas utilisées pour se défendre quand les martiens les ont attaqués»
Kala : « Je l’ignore encore, peut être que leurs pilotes n’étaient pas encore prêts pour la symbiose, tout simplement »
Doc : « Regardez cet écran c’est incroyable, il s’est branché avec les réseaux-satellites et scrute le monde entier »
Kala : « Cherche et trouve mon vaillant robot, tu es notre seul espoir »
Doc : « Ca se précise ,il est en train de définir un périmètre de recherches dans le district de Ping Fang, province d’Harbin, dans le nord-est de la Chine ça à l’ais d’être enfouis profondément sous terre »

Le milliardaire Toyama se frottait les mains en admirant la chaîne de montage de son usine souterraine ultra-secrète.
Devant lui s’alignaient une série de Titanzers semblables à celui qui a ravagé Londres.
Il n’avait pas oublié l’affront subi lors de la dernière confrontation au stade de France et attendait que son allié martien lui intime l’ordre d’envoyer sa meute de robots ravager une capitale occidentale afin d’en découdre avec cette résistance terrienne dont il avait tenté de faire exécuter les membres dissimulés sous l’identité d’une équipe de SRW grâce au renseignement de ses réseaux d’espionnages.
Un appel urgent réclama d’urgence son attention et l’hologramme du président Martien apparut devant lui.
Président M : « Mon cher Toyama il est temps de déclancher la phase deux de nos opérations, je suppose que tout est prêt, je vous laisse le choix de la diversion, vous connaissez nos véritables objectifs »
Toyama : « Ils vont avoir un avant-goût de l’apocalypse, vous ne serez pas déçus »

_________________


Dernière édition par division ruine le 19.08.09 23:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   25.03.09 13:50

SR17

Tandis que tout le personnel de la base appareillait le Battilus, le barracuda pour une nouvelle mission, Jeff en profita pour embarquer discrètement avec Zuul préalablement anesthésiée sur une petite embarcation en direction d’un atoll isolé du Pacifique.
À mi-chemin, Zuul se réveilla à l’arrière du petit bateau à moteur avec une sale migraine.
Zuul : «C’est donc toi qui te charge de la sale besogne, terrien »
Jeff : « Non, pas du tout, personne ne sait que nous sommes ici, en fait j’ai décidé de te rendre ta liberté »
Zuul : «Pourquoi autant de mansuétude à mon égard, ne suis je pas ta pire ennemie »
Jeff : «A quoi bon te retenir prisonnière alors que tu ne constitue plus aucun réel danger pour nous, je doute sincèrement que ta hiérarchie te pardonne deux échecs consécutifs »
Zuul : « Que compte-tu faire à présent, terrien »
Jeff : « Tout simplement te débarquer sur cette petite île avec quelques fringues et des provisions en attendant qu’un bateau de pécheurs te rapatrie vers la civilisation, avec ta beauté et ton intelligence tu devrais t’en sortir sans problèmes parmi nous, je te donne également cette carte de crédit qui te sera fort utile.
Zuul : « Sait tu ce que signifie ton geste terrien ?»
Jeff : « Je ne suis pas certain de revenir vivant de notre prochaine mission, autant que ça profite à quelqu’un »
Zuul : « Dans ce cas, je préfère combattre et périr à tes cotés, terrien »

Nul ne prêta attention au retour de Jeff à la base avec cette nouvelle compagne si inattendue car une nouvelle fatidique venait de tomber, à New York et Moscou, des sphères de métal de même diamètre que l’aérolithe qui contenait le monstre qui ravagea Londres, venaient de s’écraser.
Rudy : « Jeff qu’est ce que tu fous avec elle, tu crois que c’est vraiment le moment »
Professeur : « Il semblerait qu’ils nous aient pris de vitesse, nous devrons nous battre sur deux fronts à la fois contre un adversaire supérieur en nombre et en puissance, Jeff peut-tu raccompagner cette demoiselle dans ces quartiers »
Avant que les vigiles aient le temps d’intervenir Zuul s’empara du flingue de Jeff en le prenant comme otage et ils se dirigèrent vers le dock principal ou se trouvait entreposé son robot.
Le professeur retint les gardes qui pointaient leurs armes vers le couple et zuul parvint sans encombre dans l’ habitacle de son robot.
Zuul : « Terrien, tes amis ne m’ont pas laissé le choix, mais sache que mon serment demeure »
La chrysalide de téléportation se referma sur son robot qui disparut comme par enchantement.

Rudy : « félicitation Jeff, non seulement tu laisse fuir notre pire ennemie mais en plus tu lui offre les coordonnées de notre base en prime, encore bravo dit moi ce qui t’est passé par la tête »
Professeur D’Ambrosio : «Ce n’est pas si grave que ça, d’ici là nous aurons changés de position et cette île factice n’est désormais plus vraiment utile, enclenchez la procédure d’évacuation »
Une sirène retentit dans tout le complexe et une lumière rouge se substitua à l’éclairage blafard des néons.
Kala : « Jeff ne me dit pas que tu as craqué pour cette fille après tout ce que tu as vécu sur Mars »
Jeff : « Ca peut paraître étrange, mais je sais que nous nous reverrons bientôt » (en souriant)
Le personnel de la base descendit dans les niveaux inférieurs de la base sous-marine tandis que les ascenseurs acheminaient les lourds robots dans le dock des sous-marins.
L’immense base sous marine Mégadeus se détacha lentement de la structure qui supportait les plates-formes constituant l’armature de l’île artificielle.

Une semblable effervescence régnait dans la base Martienne à l’annonce des événements se produisant sur terre.
Le docteur K demeurait introuvable malgré la fouille minutieuse ordonnée par l’impératrice.
L’impératrice se demandait comment ce docteur avait disparu sans laisser de traces et réuni sur terre une armée de ces dangereux Titanzers à son insu.
Quelles sombres manigances pouvait encore perpétrer ce misérable humain et de quel droit prenait-il l’initiative de ce nouveau combat, voulait-il garder pour lui le secret des atlantes contenu dans ce mystérieux robot.
Elle frémit à l’idée que si le Titanzer qu’elle expédia sur terre n’était finalement qu’un de prototype, quelle serait la puissance de destruction de ces derniers modèles.
L’impératrice envoya les derniers robots qui lui restaient en réserve avec l’instruction de n’intervenir qu’en dernier recours quitte à détruire le robot atlante si les Titanzers parvenaient à le capturer.
Puis décida de se rendre sur la base du mont Olympe sur Mars afin de ressusciter la maudite légion des bannis contre l’avis défavorable de ses conseillères qui tentèrent en vain de la dissuader.

_________________


Dernière édition par division ruine le 31.03.09 23:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   25.03.09 13:52

SR 18

Toyama attendait le consultant scientifique qui devait superviser la deuxième phase des opérations sur la demande du président Martien.
Dans la salle de contrôle de son QG souterrain, ses assistants surveillaient les six Titanzers encore scellés dans leurs sphères.
Trois d’entre eux se trouvaient sur la Place Rouge face à la cathédrale Basile le Bienheureux , les trois autres immergés au sud de Manhattan, à l'embouchure de l'Hudson River et à proximité d'Ellis Island devant la statue de la liberté à New York.
Un assistant indiqua au milliardaire qu’il captait une étrange source de perturbations magnétiques et une chrysalide de teleportation de taille humaine se matérialisa au centre de la pièce.
Toyama vint saluer le vieil homme sortant de la capsule.
Toyama : « Bienvenue docteur K cela faisait longtemps depuis notre dernière rencontre »
Docteur K : « Toyama, Ne perdons pas de temps enclenchez le réveil des Titanzers et accompagnez- moi au laboratoire secret »
Toyama donna des ordres aux assistants et rejoint le docteur à l’ascenseur qui s’engouffra dans l’obscurité.

Les mêmes scènes de destruction se déroulaient à nouveau dans les deux capitales, bien que la majorité des forces armées de leur puissantes nations se soit mobilisée, les six robots meurtriers ne rencontraient peu de résistance dans leur œuvre de démolition.
Tandis que les tours de Manhattan s’écroulaient au fur et à mesure de la progression des robots la cathédrale Basile le Bienheureux n’était plus qu’un souvenir.
Comme avait prévu le docteur K deux escouades de guerrières martiennes ne tarda pas à faire leur apparition avec leurs robots dans de scintillantes chrysalides de téléportation.
Bien que leurs ordres spécifiaient en aucun cas d’approcher les Titanzers, les deux groupes de six robots martiens se retrouvèrent simultanément pris à partie dans les deux capitales, par les troupes armées terriennes.
Mais autant les robots l’armée russe que ceux de l’US army, furent rapidement pris entre deux feux, sans espoir de salut avec l’assaut des monstres de métal qui se retournait contre eux.
Ils devaient néanmoins tenir bon car de nombreux robots et forces aériennes provenant de tous les Pays devraient rapidement venir leur prêter main-forte.

Le Barracuda arriva enfin au large des cotes Américaines avec à son bord le robot Atlante piloté par Kala et Rudy pendant que le robot hybride de Jeff spécialement équipé du Flyingbooster atterrissait dans les faubourgs de Moscou.
Non loin de liberty Island, Kala et Rudy assistaient à l’étonnant spectacle des Robots martiens qui tentaient de battre en retraite face aux Titanzers dans les ruines de Manhattan.
Deux robots martiens s’étaient promptement fait exterminer quand un des Titanzer localisa la présence de nos amis laissant ses compagnons terminer le combat avec les quatre guerrières martiennes encore valides.
À peine franchit la zone portuaire une nuée de stratojets jaillit pour harceler le robot exterminateur, et des bateaux de guerre de la Navy arrivèrent de par et d’autre du robot Atlante en faisant feux de tous leur cannons.
Aveuglé par la vague de déflagrations qui s’abattait sur lui, le géant recula un instant puis fut rejoint par un de ses compagnons, laissant un peu de répit aux quatre robots martiens qui concentrèrent leur attaque sur le dernier Titanzer.
Les deux Titanzer se débarrassèrent aisément de tous ces opportuns balayant le ciel et la mer de leurs faisceaux destructeurs, quand la fumée se dissipa le robot Atlante avait disparu.

La même scène se répétait dans la ville Russe et Jeff décida de prendre immédiatement le parti des robots martiens en attaquant directement un Titanzer qui acculait un robot extraterrestre.
Deux autres robots martiens vinrent au secours de leur camarade pendant que Jeff faisait diversion attirant sur lui les trois monstres de métal.
Mais l’arrivée providentielle d’une troupe de chars soviétiques qui harcelaient les géants lui permit d’échapper à ses poursuivants et rejoint les robots martiens pour faire front aux Titanzers.
Curieusement les robots martiens ne manifestaient aucune hostilité à son égard car ils savaient communément qu’ils ne pourraient faire face à cet implacable ennemi qu’en unissant leurs forces.
Jeff ordonna aux forces militaires de ne pas faire feu sur ses nouveaux compagnons d’armes.
L’arme au poing les sept robots bien campés sur leur position attendaient de pied ferme la charge des Titanzers.
Quatre valeureuses guerrières martiennes périrent broyés lors de cette attaque, mais un Titanzer criblé de lances s’écroula à son tour, le robot de Jeff était salement endommagé son flyingbooster hors d’usage.
_________________

_________________
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   31.03.09 23:10

SR19

Les deux titanzers fouillaient la rade de Manhattan pendant que les dernières guerrières martiennes livraient un combat acharné dans les décombres du new world center contre le troisième monstre de métal.
Un énorme remous remonta du fond des flots, avant que le premier Titanzer puisse réagir, les trois vrilles acérées du Barracuda lui perforaient les entrailles.
Juché sur le pont du submersible, le robot atlante brandis le bouclier de son jetfield et le projeta en direction du robot ennemi immobilisé, les lames rotatives du bouclier tronçonnèrent la tête du robot éventré qui coula à pic pour exploser dans une gerbe d’écume.
Le deuxième Titanzer fonça sur le robot de Kala et Rudy sans réaliser que le bouclier revenait sur lui tel un boomerang, lui sectionnant un bras, il recula tandis que le robot atlante bondissait sur lui en assemblant son Great Arkan Blade.
La double hache s’abattit sur le Titanzer qui s’écroula tranché de part en part explosant à son tour.
Le troisième robot ennemi délaissant les guerrières Martiennes se rua sur le robot atlante en lui décrochant un violent coup de poing qui le fit choir dans les flots.
Le dévastator beam de kala mit un terme à son triomphe de courte durée.
Rejoignant la berge, une fois de plus épuisé par ce court combat Ryujin devait à présent faire face aux robots des Martiennes.

La sensuelle interface vocale que Doc avait malicieusement installée dans le robot féminin de Jeff l’informa de l’état du robot.
Robot de Jeff : "Jeff chéri, ma motricité n'est plus opérationnelle qu'à 45/100"
Jeff : "Tiens bon ma jolie, il nous reste que deux Titanzers"
Les deux guerrières Martiennes se tenaient à ses côtes, prêtes pour la prochaine attaque quand cinq chrysalides se matérialisèrent devant eux.
Le robot atlante jaillit de celle du centre fracassant le premier Titanzer de son Great Arkan Blade.
Tous les robots martiens se précipitèrent sur le dernier Titanzer en l’immobilisant, Ryujin lui donna le coup de grâce final, le visage de Zuul apparut sur l’écran de Jeff.
Zuul : « Heureuse de te savoir encore en vie, mon bien aimé »
Jeff : « C’est complètement dingue, vous nous venez en aide maintenant »
Zuul : « N’oublie pas le serment que je t’ai fait.
Dans la tradition des Amazones martiennes, toutes les femmes étant des guerrières quand un homme désirait s'unir avec une femme, il devait la vaincre en combat singulier pour la posséder et l'affranchir de sa servitude.
M’ayant vaincu, en épargnant ma vie et en faisant preuve d'une grande mansuétude à mon égard en voulant même me libérer, tu t’es conformé sans le vouloir aux rites amoureux martiens.
Ta vaillance et ta noblesse ont convaincu mes soeurs de se joindre à moi pour combattre cet ennemi commun car trop de combattantes ont péri inutilement pour l’ambition de celui qui a corrompu l’âme de notre régente.
Mais je crains que ces Titanzers ne soient qu’une avant-garde »

L’ascenseur s’immobilisa au dernier niveau, Toyama déverrouilla la porte blindée qui conduisait aux installations.
L’industriel et le docteur K arpentèrent le long couloir qui conduisait au laboratoire, de part et d’autre du long couloir un alignement de cylindres cryogéniques contenaient des enfants monstrueux à différent stade de mutation.
Toyama : « A votre demande nous les conservons pour effectuer des prélèvements, mais nous sommes enfin parvenus à obtenir des sujets absolument parfaits répondants en tout point aux critères génétiques que vous demandiez »
Dans le laboratoire, le docteur K consulte les différents rapports concernant les deux corps d’un garçon et d’une fille qui flottent inanimés dans les cuves reliés à l’appareillage qui les maintient en vie.
Docteur K : « Parfait Toyama, nous pourrons effectuer le transfert dés aujourd’hui si j’en crois vos relevés »
Toyama : « C’est un grand jour pour moi, cela fait plus d’un siècle que le clan Toyama travaille sur ce projet, depuis que mon ancêtre découvrit cette crypte, preuve évidente la colonisation des tokhariens atlantes, sous la sépulture d’un empereur mongol lors de l’invasion de la Manchourie par nos troupes durant la deuxième guerre mondiale »
Docteur K : «Je sais tout cela Toyama, si le Japon avait pu découvrir le secret de cette technologie Atlante, l’issue de cette guerre aurait été tout autre»
Toyama : « Sans vous rien n’aurait été possible, grâce aux profits considérables que nous ont permis l’exploitation de cette technologie extraterrestre, venez voir les améliorations que nous avons apportées à notre robot Atlante»
Docteur K « Passons au transfert sans plus attendre, préparez- moi le corps de ce jeune garçon »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   31.03.09 23:16

SR20

Les trois énormes visages grimaçants de Baal le géant tricéphale émergèrent de son cercueil de glaces.
Baal : « A quoi bon nous réveiller de notre sommeil millénaire cruelle impératrice, nous ne sommes que des fantômes sur un astre mort »
Impératrice : « Les fils de Gaia ont rebâti l’Atlantide et se sont emparés du secret des dieux que nous avaient dérobé les grands prêtres, nous ne pouvons laisser ce pouvoir entre les mains de simples mortels »
Baal : « Ce pouvoir les détruira comme il dévasta jadis notre monde, laisse nous dormir en paix à présent »
Impératrice : « Silence chien, tu oublie le pacte qui lie la légion des bannis à l’empire »
Baal : « Vos rêves de gloire et de conquêtes se sont évanouis avec le déclin de votre empire »
Impératrice : « Notre empire renaît de ses cendres, nous érigerons bientôt sur Gaia la splendeur des cités Martiennes de l’age d’or de notre race et nous deviendrons l’égal de ces dieux qui ont exilés nos ancêtres »
Ball : « Il est vain de combattre des dieux, les grands prêtres avaient agi avec sagesse, cependant nous nous battrons pour vous car tel est notre serment »
Impératrice : « Attaquez leurs cités anéantissez ces Titanzers et emparez vous de leur robot Atlante »
L’impératrice appuya sur un cristal libérant les géants Martiens de leur prison de glace.

Le professeur D’Ambrosio se sentait mal à l’aise devant Jeff trônant au milieu de son harem d’amazones guerrières martiennes, Ensemble ils étudiaient le plan d’attaque de la base secrète des Titanzers.
Leur intervention dans ce conflit soulevait la polémique dans de nombreux pays convoitant secrètement la technologie extraterrestre, à tel point qu’il n’avait pas eu d’autre choix que d’installer ses nouvelles recrues dans l’île factice tout en prenant soin de dissimuler la base mobile Mégadéus dans les profondeurs d’une faille sous-marine.
Professeur D’Ambrosio : « Mesdemoiselles je suis heureux que vous vous soyez jointes à nous, et j’espère que vous n’êtes pas trop déçues de l’accueil spartiate que nous pouvons vous proposer, Mais avant d’aller plus loin vous comprendrez que nous désirions en savoir davantage sur ce conflit qui opposa la civilisation Atlante à l’empire Martien.
Niil : « Terrien, sache que nous sommes lasses de ces combats fratricides. Cette Atlantide dont vous êtes les descendants fut fondée par nos grands prêtres, bien avant vos civilisations antiques »
Doc : « Cela corrobore nos hypothèses, selon la similitude les hiéroglyphes retrouvés dans vos sépultures, mais la raison de ce conflit nous échappe encore »
Niil : « Le secret de cette puissance qui alimente votre robot est la raison de ce conflit, Les grands prêtres fondateurs avaient fui sur terre en apportant avec eux le secret des dieux et refusaient de le divulguer à nos régents bellicistes et décadents, avides de conquêtes, car l’utilisation de cette énergie représentait un trop grand danger pour notre espèce.
La légende raconte que nos ancêtres étaient un peuple d’esclaves en exil provenant d’une galaxie lointaine.
Échappant au joug de leurs maîtres, ils dérobèrent une partie de leur savoir divin.

Professeur D’Ambrosio : « Fascinant, pourquoi ne vous êtes vous pas établis sur terre après avoir vaincu vos adversaires »
Niil « Les prêtres Atlantes déclenchèrent l’apocalypse rendant votre monde inhabitable tandis que le nôtre devenait inhospitalier, puis l’élite de notre armée, la légion des bannis, se révolta contre nos régents.
Notre civilisation s’enfonça sous terre pour fuir les radiations consécutives au conflit qui ravageaient notre monde et s’endormit pour des millénaires.
Jusqu’au jour où des archéologues terriens exhumèrent nos tombeaux dans les profondeurs de Mars.
Jeff : « Et là ça devient intéressant, Zuul peut-tu nous dire ce que tu sais à propos de ce terrien qui a corrompu l’âme de ta régente »
Zuul : « C’est un étrange terrien qui se fait appeler le docteur K, il a ressuscité notre impératrice, grâce notre savoir il a pris le contrôle de votre colonie, et en échange de ses services il devait se voir octroyé de vastes territoires sur votre monde mais il semblait davantage intéressé par les secrets de nos ancêtres »
Doc : « Je connais ce sale type, il travaillait à la solde de la société Olympus Bayline qui monopolisait le fret spatial des compagnies minières, une succursale de Toyama industries, l’armateur d’astronefs cargos.
Je le soupçonnais de manipuler ce gouvernement autonome martien fantoche pour satisfaire ses ambitions.
J’ai découvert qu’il utilisait la technologie martienne pour contrôler tous ceux qui s’opposaient à lui.
Sans les Parents de Jeff qui commandaient un corpuscule indépendantiste en réseau avec les milieux de la contrebande, ce salaud m’aurait fait la peau comme pour le père de Jeff »
Un assistant accouru apporter une alarmante nouvelle interrompant le récit de Doc, une puissante flottille de bateaux de guerre réunie par une coalition de pays étrangers s’approchait de l’île.

_________________


Dernière édition par division ruine le 14.09.09 0:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   18.06.09 20:43

SR21

Le corps décharné du docteur k gisait sans vie sur la table d’opération, au bout de la pièce le cadavre éventré de Toyama baignait dans un bain de sang son visage reflétant une indicible terreur.
Un jeune homme nu maculé de sang tenait dans sa main le cœur palpitant de Toyama qu’il jeta au sol en l’écrasant de son talon, et entreprit de détruire systématiquement les archives du laboratoire.
Il rejoint la fille endormie dans sa cuve et lui ordonna de se lever.
Bardés de munitions comme seuls vêtements, ils débarquèrent dans la salle de contrôle pour abattre tous les techniciens terrifiés.
Puis ils explorèrent les niveaux supérieurs pour débusquer dans leurs quartiers, les derniers scientifiques qui participaient aux sordides expérimentations eugéniques.
Une poignée de vigiles accouru en entendant le vacarme des rafales.
Le jeune homme réalisa en souriant qu’il avait vidé ses chargeurs et les gardes tirèrent sans sommation sur eux en découvrant l’abominable carnage.
Cependant aucune balle ne les atteint, une lueur iridescente entourait la fille, elle écarta les bras et tous les projectiles retournèrent faucher leurs adversaires.
Seul le bruit des chaînes de montage automatisées des Titanzers fonctionnant à plein régime, résonnait encore dans la base souterraine.
Le couple se dirigea vers le dock principal contenant le robot Atlante exhumé par les ancêtres de Toyama.

Les commandos de la coalition débarquement sur l’île, fouillèrent les installations de fonds en comble sans rencontrer âme qui vive et dynamitèrent les lieux, l’île entière s’abîma dans les flots.
À contre-cœur, le professeur avait rejoint la base Mégadéus avec l’aide de ses encombrantes nouvelles recrues.
Professeur d’Ambrosio : « A cette profondeur nous sommes indétectables, mais dans l’impossibilité d’agir sans nous faire repérer, nous devons attendre »
Kala : « Père, n’avons-nous pas pris un risque en embarquant ces étrangères, je ne leur fais pas confiance »
Professeur d’Ambrosio : «Avions nous le choix, sans leur système de téléportation nos ennemis auraient pu facilement suivre notre piste jusqu’au Mégadéus.
Maintenant nous sommes autant apatrides qu’elles et nous ne pouvons compter que sur leur sens de la loyauté »
Doc : « Venez voir, il y a pire encore, regardez ça »
Sur l’écran central, un flash d’information exceptionnel montrait une armée de Titanzers précédant d’un colosse Atlante parcourant les steppes de Mandchourie.
Rudy : « Il y en a une cinquantaine, nous ne pourrons jamais en venir à bout »
Professeur d’Ambrosio : « Regardez ce robot au centre de la formation, vous ne remarquez rien ? »
Kala : « C’est un robot Atlante comme le nôtre, Ryujin a voulu nous avertir du danger, dans mes rêves, mon peuple en avait dissimulé aux quatre coins du globe »

La légion des damnés revint fouler le sol terrestre avec leurs puissants robots martiens dont leurs troupes d’élite avaient exterminés la civilisation Atlante quelques millénaires plus tôt.
Cette fois, ils pourraient enfin affronter un adversaire à leur mesure.
Le géant Atlante s’adressa à Baal le Maudit dont l’armée faisait face à ses Titanzers.
Titankaiser : « Le légendaire Baal me fait l’honneur de sa visite, bienvenue à toi, viens te joindre à mon armée, j’ai un empire à conquérir, les dieux eux-mêmes trembleront devant nous »
Baal : « Bien que tu sois investi de la puissance divine tu n’es qu’un vil blasphémateur avide de conquêtes comme notre misérable impératrice, je suis venu anéantir tes rêves de gloire au nom des ces anciens dieux que nous vénérons »
Titankaiser « Pauvre fou, tu rejoindras donc tes anciens dieux dans le néant et nous anéantirons ton peuple »
Les colosses martiens envoyèrent simultanément leurs salves de plasma destructrices sur l’armée des Titanzers.
Mais un dôme d’énergie préserva les Titanzers de la salve destructrice.
Baal : « Compagnons cessez votre salve de plasma, ils possèdent le bouclier de Poséidopolis, expédions ces démons en enfer au fil de nos glaives »
Les quarante guerriers de la légion des damnés brandirent leurs glaives vers le ciel et chargèrent l’armée des Titanzers numériquement supérieure.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   18.06.09 20:44

SR22

Lors de l’attaque de son check point le Professeur D’Ambrosio avait désespérément contacté l’ONU pour mettre un terme à cette offensive injustifiée.
Les pays membres de l’OTAN ont d’ailleurs vivement protesté contre l’attaque de la base secrète du professeur D’Ambrosio et la destruction de l’île factice par les troupes de la coalition.
Or de nombreux pays membres avaient rejoint cette coalition principalement à l’initiative de la Chine et de la Russie, et faisaient à présent pression sur l’ONU pour s’accaparer le fruit des recherches du Professeur en argumentant sur sa compromission avec des forces extraterrestres et la nécessité de l’OTAN de faire front commun contre l’ennemi.
Un communiqué mondialement diffusé ordonnait à la résistance terrienne clandestine de se rendre et déposer leurs armes devant la coalition en livrant aux autorités leurs alliés martiens comme preuve de bonne foi.
Le gouvernement Chinois donna les pleins pouvoirs à la coalition pour mettre en œuvre un bombardement nucléaire massif de cette région du nord-est de la Chine où se déroulait le combat opposant ces armées inconnues, que les médias nommaient bibliquement la bataille d’Armageddon.
Le plus grand plan d’évacuation de populations civiles de l’histoire de l’humanité s’organisa dans les provinces de Jilin, Heilongjiang et de Liaoning de la République populaire de Chine ainsi qu’une partie de la Corée du Nord afin de préparer cette ultime riposte.

Le professeur D’Ambrosio se trouvait devant un cruel dilemme, bien qu’il n'aimât pas ses encombrantes alliées, il refusait de les livrer a cette coalition dont il se méfiait encore plus.
Jeff tentait de tempérer l’ardeur de ses amies martiennes qui voulaient rejoindre l’armée de la légion des damnés pour combattre à leur côté, de peur des répercutions que leur présence impliquerait dans l’opinion publique.
Tandis que des combats acharnés se déroulaient en Mandchourie la base Mégadéus demeurait prisonnière de sa cachette et dans l’impossibilité d’intervenir.
Finalement Kala décida qu’il était encore préférable de se battre aux cotés de cet envahisseur contre l’armée des Titanzers contre l’avis de son père adoptif qui considérait cela comme un suicide.
Jeff fini par céder également devant l’enthousiasme que suscitait la décision de Kala parmi les guerrières Martiennes.
Ryujin ayant conservé la chrysalide de téléportation d’un robot martien détruit à Manhattan, on équipa le robot de Jeff du système de téléportation au détriment d’un robot martien et seulement six robots extraterrestres, purent se joindre à eux dans cette bataille.
Niil, la vétérante martienne grièvement blessée lors des affrontements à Moscou resta aux cotes du professeur.
Les robots disparurent du dock central de la base Mégadéus.

Acculés sur les contreforts du Mont Paektu à la frontière sino-coréenne., les guerriers de la légion des maudits combattaient vaillamment, autours d’eux s’amoncelaient les carcasses de Titanzers vaincus.
Cependant l’ennemi revenait sans trêve à la charge, immédiatement remplacé chaque fois que l’un d’entre eux tombait sur les champs de bataille.
Seule une poignée de robots martiens parvinrent à survivre avec Baal à leur tête, mais la topographie des lieux jouait en leur faveur grâce au manque d’habilité des puissants Titanzers sur ce terrain escarpé.
Ils se regroupèrent dans la caldera du mont volcanique Paektu sur le rives du lac gelé Chonji, entouré de ses vingt pics montagneux.
À grand peine les Titanzers tentaient de les rejoindre, systématiquement repoussés par les guerriers Martiens.
Titankaiser excédé par la maladresse de ses soldats déploya ses ailes d’énergie cristallisée afin d’atteindre le sommet de la montagne et affronter Baal le maudit en combat singulier.
Baal ordonna à ses compagnons de continuer à harceler les Titanzers pour se battre en duel contre le Titankaizer.
Titankaiser atterrit face à Baal, son Great Arkan Blade déployé et engagea le combat.
Ball dégaina sa flamboyante épée divine pour parer son attaque.
Bien que de force égale Baal épuisé perdît du terrain devant les assauts du maléfique robot Atlante.
Le Titankaizer brisa son bouclier d’un jet de plasma, endommageant gravement son flanc droit.
Baal perdit l’équilibre et le Titanzer s’apprêta à lui asséner le coup de grâce, quand un adversaire providentiel retint son geste.
Ryujin immobilisait son bras tenant le trident tandis qu’un autre robot le ceinturait.
Baal se releva et lui trancha une aile de son épée de feu, Titankaiser désarmé recula.
Non loin de là, les guerrières martiennes prêtaient main-forte à la légion des damnés pour repousser les Titanzers.
Titankaiser éclata d’un rire lugubre en jaugeant ses adversaires.
Tout son corps s’illumina d’une lueur aveuglante.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   18.06.09 20:46

SR23

L’ambassadeur de la coalition jeta les clichés satellites de la bataille d’Armageddon sur le bureau du président américain.
Ambassadeur : « Vos protégés ont choisi leurs camps, voici la preuve indéniable de leur intelligence avec cette puissance extraterrestre ennemie »
Président : « Que savez vous de leurs adversaires ? »
Ambassadeur : « Il semblerait que ce soient des robots d’origine terrestre, cependant ils refusent tout contact avec nous »
Président : « Des robots semblables n’ont-ils pas attaqué nos alliés britanniques notre capitale ainsi que Moscou, »
Ambassadeur : « Ces robots combattent actuellement nos ennemis à notre place, ils pourraient devenir de précieux allier contre ces martiens si seulement nous comprenions leurs motivations »
Joignez vous à la coalition, Nous attendons l’issue de ce combat pour atomiser le secteur avec le soutien de l’OTAN»
Président : « Une majorité de pays membres vous est acquis et le congrès menace de lancer une procédure d'impeachment à mon encontre si je n’accède pas à votre demande mais je ne céderais pas »
Ambassadeur : « Je respecte vos convictions, votre successeur sera bien plus conciliant »

Rudy perdit connaissance après avoir lancé son Great Arkan Blade dans le torse du Titankaiser, Ryujin n’avait pas pu esquiver le déluge de feu provoqué par le Titankaiser.
Le robot de Jeff gisait à terre un bras déchiqueté, seul Baal le maudit continuait le combat avec le Titankaiser.
Jeff : « Rudy, Kala, me recevez-vous »
Kala : « Rudy est blessé, notre robot a subi de graves dommages, mais je parviens encore à le contrôler »
Professeur D’Ambrosio : « Jeff, Kala, Il va falloir déguerpir d’ici, le président Américain m’a prévenu que la coalition se prépare à atomiser le secteur »
Kala : « Mon système de téléportation n’est plus fonctionnel »
Jeff : « Abandonne le Robot, je viens chercher Rudy, il y a assez de place dans mon cockpit pour deux personnes »
La voix de Baal résonna dans leur système de communication.
Baal : « N’ayez nulle crainte, mes compagnons vous conduiront au temple céleste pendant que je retiens ce démon »
Baal empoigne le Titankaiser tandis que les dix derniers guerriers de légion des damnés se regroupaient autour de Ryujin, du robot de Jeff et des guerrières martiennes.
Le Titankaiser se débattait pour échapper à l’emprise de Baal.
Dans le ciel, on pouvait distinguer le sillage des missiles balistiques intercontinentaux qui convergeaient vers le volcan.

Il ne restait plus que le Titankaiser luttant contre Baal dans la caldera du mont volcanique Paektu, de toute part les Titanzers arrivaient en haut des crêtes pour venir en aide à leur chef.
Titankaiser : « Ca ne peut pas finir ainsi, si prés du but »
Baal : « Nul ne peut se soustraire à la volonté des dieux, tu périras avec moi, de la main de tes frères humains »
Les bombes à hydrogène s’abattirent dans le volcan dans une explosion de plusieurs centaines de mégatonnes
Les Titanzers et les roches à proximité du point d’impact furent instantanément fondus par l’intense chaleur dégagée qui évapora le lac gelé Chonji, le souffle de l’onde de choc des explosions balayant les autres robots.
Le puissant courant électrique généré par le déplacement d’électrons de ces explosions à haute altitude détruit complètement la plupart des circuits électroniques des Titanzer demeurés sur les contreforts du mont Paektu, les paralysant sur place.
La violence des explosions fissurant la roche jusqu'à la chambre magmatique sous pression, réveilla le volcan endormi.
Les nuées ardentes et les flots de laves dévalèrent des flancs du volcan engloutissant les derniers Titanzers.
L’éruption, à proximité de la mer, provoqua des séismes importants, glissements de terrain et tsunamis qui ravagèrent les ports des populations côtières avoisinantes.
L’action conjuguée de l’éruption volcanique et l'emploi massif des bombes nucléaires eu un impact important sur le climat.
Le panache volcanique ainsi que le soulèvement de poussière nucléaire provoqua la formation d'un gigantesque manteau de suie et de poussière dans la stratosphère, qui occulta les rayons du Soleil.
Un hiver nucléaire succéda au cataclysme rendant inhabitable pour plusieurs années cette région du globe sinistré par les retombées radioactives.
_________________

_________________
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   18.06.09 20:47

SR24

Jeff se réveilla en sursaut dans une pièce octogonale aux murs translucides, Zuul dormait encore, blottie nue contre lui dans l’épaisse fourrure garnissant leur couche.
Il s’habilla sans un bruit et partit explorer cet endroit inconnu.
En chemin, il rencontra Rudy qui était également à la recherche du reste de l’équipe.
Jeff : « Ou sommes nous »
Rudy lui chuchota de parler doucement et s’approcha d’un des nombreux sas du vaste corridor, qui s’ouvrit devant eux sur une grande salle.
Au fond de cette salle se trouvaient leurs robots visiblement restaurés des dégâts infligés par le précédent combat.
Rudy : « Je n’en sais pas plus que toi, la seule chose que je puis te dire c’est que nous ne n’avons pas été traités comme des prisonniers, regarde je n’ai plus une seule blessure et nos robots sont comme neufs »
L’écho d’une litanie religieuse attira leur attention, ils continuèrent leur chemin en direction des chants liturgiques.
Le chant provenait d’une salle bien plus vaste, les dix derniers robots géants de la légion des damnés étaient agenouillés en cercle tout autour de Kala.
Le dôme d’un cristal transparent recouvrant la salle aux murs taillés dans la roche offrait la vue d’un panoramique spatial, une ceinture d’astéroïdes s’étalait à perte de vue.

Rudy : « C’est incroyable, que font ils »
Wyyl, la guerrière martienne en retrait, leur demanda de garder le silence.
Wyyl : « C’est une cérémonie d’allégeance, une prophétie a désigné votre amie comme l’élue des anciens dieux »
Jeff : « Quel est cet endroit ? »
Wyyl : « Il s’agirait du légendaire temple céleste dans la ceinture d'astéroïdes entre Mars et Jupiter.
Selon la tradition, nos ancêtres seraient venu coloniser mars à bord de ce vaisseau taillé dans une météorite.
Personne sur mars ne croyait sérieusement à l’existence de cet endroit, je comprends que la légion des damnés en ait fait leur sanctuaire »
Rudy : « Quand pourrons-nous rejoindre notre monde ? »
Wyyl : « Rien ne s’y oppose, vos chrysalides de téléportation ont désormais une portée suffisante.
Cependant vous seriez davantage en sécurité ici que sur votre planète.
D’ailleurs mes sœurs ont décidé de s’établir dans ce refuge et Niil devrait nous y rejoindre bientôt »
Jeff : « J’y serais bien resté également, c’est une jolie croisière sidérale finalement »
La cérémonie achevée un guerrier remis à Kala un médaillon de cristal.
Kala : « Ils ont promis de venir me secourir en toutes circonstances, chaque fois que je leur ordonnerais grâce à ce médaillon »
Jeff : « Ton père doit se faire un sang d’encre, il est temps de regagner la base Mégadéus »

La défaite de la légion des damnés sema la consternation dans l’empire martien.
Cependant la destruction apparente des Titanzers était une bonne nouvelle dans la mesure où ils constituaient la seule véritable menace face aux désirs d’invasions de l’impératrice.
Malgré le fait que ces humains, bien que technologiquement inférieurs, s’avèrent de farouches combattants prêts à sacrifier leur propre monde pour les repousser comme leurs ancêtres atlantes.
Ces maudits humains bénéficiaient également de cette terrifiante technologie Atlante, mais également d’une partie de leur savoir millénaire à cause de la trahison du docteur K qui freina momentanément ses projets avec l'intervention de son armée de Titanzers.
Les sombres manigances de ce traître restaient une énigme pour l’impératrice.
Une poignée de combattantes avaient visiblement déserté les rangs pour se ranger aux cotés de cette imprévisible légion des damnes qui vénéraient les anciens dieux.
Le culte clandestin des anciens dieux demeurait un autre problème, car il faisait de plus en plus d’adeptes dans la population martienne.
Tout cela n’était certainement que des balivernes mystiques colportées par une poignée d’agitateurs rapidement châtiés.
Mais une ancienne prophétie stipulait qu’une élue des dieux investie de leur puissance divine provenant du temple céleste mettrait un terme à leur dynastie décadente.
Il lui restait encore des armées de fidèles guerrières martiennes prêtes à attaquer la terre, mais son propre peuple désirait en finir avec cette guerre absurde.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   18.06.09 20:48

SR25

Avec inquiétude, le professeur d’Ambrosio regardait les informations internationales.
Professeur D’Ambrosio : « Après la république du Guaracha le San Théodoros à annexé maintenant la Palombie »
Doc : « Et tout cela dans l’indifférence générale malgré quelques protestations de l’ONU »
Professeur D’Ambrosio : « la gente militaire du San Théodoros envahit ses pays frontaliers en écrasant leurs démocraties sous le prétexte de réaliser l’unité des pays d’Amérique latine, grâce à sa puissance militaire et le soutien tacite de la coalition, tout cela ne me dit rien qui vaille »
Doc : « Et leur ressort économique et industriel s’accroissent davantage avec le déclin de la Chine et de l’union Soviétique, devenant ainsi la deuxième puissance militaire mondiale face aux états-Unis, c’est un allier de poids pour cette coalition »
Kala : « Ryujin m’a communiqué de nouvelles coordonnées, à 120 Km au sud-ouest de Chiquito, la capitale de la República palombiana.
Il a localisé les ruines d’une cité de l'ancienne civilisation Aztèque perdue dans la jungle »
Professeur D’Ambrosio : « On n'a toujours pas retrouvé la patrie originelle des Aztèques qui n'est connue que par son nom. Pour tout chercheur d'Atlantide, ce lieu d'origine a vraiment une saveur particulière puisque nommé: Aztlan...
Certains historiens pensent que les Aztèques ont "emprunté" Quetzalcóatl, le Serpent à plumes, le grand roi dieu civilisateur aux Toltèques…
Son mythe raconte comment il est venu de l'est sur un fantastique radeau fait "de serpents entrelacés", pour leur apporter la civilisation tout comme Viracocha.
Ces "dieux" évhéméristement parlant seraient venus en Méso-Amérique et en Amérique du Sud, pour éveiller à la civilisation les peuplades qui y vivaient, leur laissant les grandes lignes d'un "programme de travail" pour "évoluer"
Qui sait ce qui dort encore sous les ruines de leurs pyramides »
Kala : « Mon peuple est certainement à l’origine de ces civilisations précolombiennes.
Nous ne pouvons pas laisser la gente militaire du San Théodoros s’emparer des vestiges de la technologie Atlante.
Ryujin veut probablement nous avertir de ce danger »
Jeff : « Surtout avec ces sales rumeurs qui circulaient sur mars à propos du San Théodoros et leur compromission avec le gouvernement autonome martien »
Professeur D’Ambrosio : « La coalition est trop occupée par l’organisation d’une expédition punitive sur mars pour se soucier de nous en ce moment.
Cependant gardons-nous de faire intervenir ouvertement Ryujin ;
J’ai un ami archéologue qui s’était lié d’amitié avec la "guérilla" d'indépendance de la Palombie.
Leur aide sera précieuse pour organiser cette expédition »

Derrière la verrière d’un bloc opératoire ultramoderne, le général dictateur sud américain du San Theodoros se tenait au coté d’un étrange robot arachnide supportant un globe transparent ou palpitait un vieux cerveau humain.
Sur la table d’opération, un jeune homme recouvert partiellement d’une carapace de métal revenait lentement à la vie.
Général : « Bienvenue parmi nous senior K, Votre ami, Herr Doctor ici présent a tenu à s’occuper de vous en personne, notre glorieuse patrie vous devait bien ce service »
Le robot arachnide lui adressa un grotesque salut Bordure en allongeant une de ses pinces.
Herr Doctor : « Je ne pouvais pas laisser mon meilleur disciple rejoindre le Walhalla, cela aurait été une perte trop préjudiciable pour la science.
Permettez- moi d’abord, de vous féliciter pour l’arienne perfection génétique de votre jeune corps de substitution dont j’ai malheureusement dû amputer les membres irradiés grièvement brûlés;
Croyez en mon expérience cher disciple, bien qu’une structure humanoïde ne soit pas la plus efficaces, les membres artificiels que je vous ai greffés, seront davantage performants »
Docteur K : « A chacun sa façon d’accéder à l’immortalité Herr Doctor, comment se porte la fille ? »
Herr Doctor : «L’habitacle de cristal de votre robot a protégé votre compagne des radiations, hormis une légère commotion, elle se porte comme un charme »
Général : « Actuellement, nos meilleurs techniciens tentent de restaurer votre robot qui nous est arrivé dans un triste état quand vous l’avez téléporté d’urgence au coeur de nos installations.
Quand vous serez en meilleure forme, je vous ferais visiter nos usines, nous avons grandement amélioré les prototypes de Titanzer de Toyama industries »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   

Revenir en haut Aller en bas
 
SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le craft robo pour une utilisation intense ?
» [Robo Master] Utiliser des chutes avec Crafty
» MON craft robo ne veut plus découper
» craft robo qui coupe tout seul...le fantôme est parti...
» Ajout de matière dans Robo Master

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Go Nagai, Go! :: Des Projets en Commun :: KINZOKU ROBO RYUJIN Project **Projet en demande d'adoption-
Sauter vers: