Partez comme Goldorak et ses camarades à la découverte de l'univers de Go Nagai et Ken Ishikawa !
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Hebergeur d'image BIENVENUE À LA RENCONTRE DE GO NAGAI ET KEN ISHIKAWA Hebergeur d'image
C'est l'automne dans l'Hémisphère Nord
Hebergeur d'image
Forum pour la motivation de doublages et de publications en Français
des œuvres de Dynamic planning, Go Nagai et Ken Ishikawa
2015, l'année Go Nagai !
Collection Go Nagai de Black Box, Cutey Honey par Isan Manga, Film Mazinger et Goldorak chez AB, et Shin Mazinger chez Kaze.
Hebergeur d'image
Un bon anniversaire pour Go Nagai, Go (2006-2016) !

Hebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'image
C'est en 2017
DISPONIBILITÉ : Grendizer Giga, L'école impudique, Mao dante V.2, Kekko Kamen
EN AOÛT 2017 :
KOTETSU JEEG (Super robot), MUGEN UTAMAORO (Thriller Historique), GAKUEN TAIKUSU OTOKO (Parodie Sociologique)
chez Black Box - sans oublier les autres œuvres de Go Nagai déjà disponibles
Hebergeur d'image

Partagez | 
 

 SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   18.06.09 20:51

SR26

La jeune Sarah regagnait le quartier des esclaves humains à bord d’une nacelle qui filait à vive allure dans les tubes de transport qui sillonnaient Mars.
Jugée suffisamment docile par ses maîtres, elle était la seule non convertie de son groupe.
Les martiens détestaient tellement ces humains convertis à demi lobotomisés et indolents qu’ils laissaient volontiers aux rares humains non convertis le soin de les diriger.
Elle fut la seule à contempler cette étrange étoile qui scintillait dans le ciel martien tandis que ses compagnons d’infortune contemplaient le sol de leur regard vide, prostré dans l’attente d’une consigne.
Cette étoile lui rappelait son grand frère qui avait fui mars alors qu’elle n’était qu’une enfant, lui promettant de revenir un jour libérer les esclaves.
L’étoile semblait devenir de plus en plus lumineuse de jour en jour, mais nul d’autre ne l’avait encore remarquée dans la voûte céleste de Mars.
Arrivée à l’insalubre habitation des esclaves, elle délaissa son groupe et décida d’avertir ses maîtres de cet étrange phénomène.
Des astronomes que l’impératrice martienne venait de congédier ramassaient fébrilement les débris de leurs tablettes de cristal sur le sol de salle d’audience impériale.
Impératrice : « Je suis entourée d’incompétents, comment vous n’avez pas pu anticiper cette catastrophe, faut-il que ce soit un esclave humain qui nous avertisse au dernier moment de l’existence de cette comète »
Astronome : « cet astre est non répertorié, il a soudainement surgi du néant »
Impératrice : « Peut ont simplement faire dévier sa trajectoire de notre monde »
Astronome : « Il semble insensible toutes nos salves, Son périmètre est si grand, que même dans les profondeurs de notre monde nul ne pourrait survivre à un tel impact »
Impératrice : « Lancez la procédure d évacuation immédiatement »
Conseiller : « Cet astre provoque des perturbations magnétiques rendant nos téléporteurs hasardeux, il ne nous reste que quelques antiques transporteurs coloniaux et la flotte impériale.
Mais nous pourrions secourir une grande partie de notre peuple si nous abandonnions nos machines de guerre »
Impératrice : « Il n’en est pas question, la survie de notre race dépend plus que jamais de la conquête de la terre »

Dans la base Mégadéus , le professeur d’Ambrosio planifiait les derniers préparatifs de l’expédition archéologique en Palombie :
Professeur D’Ambrosio : «Bien sur vous voyagerez incognito dans un vol régulier avec des faux papiers et un visa touristique en deux groupes pour ne pas éveiller les soupons, à votre arrivée en Palombie, notre ami vous contactera.
Mais il faudra être prudents, Doc et Jeff, nos têtes sont mises à prix par la coalition.
Jeff attrape ça, il te sera fort utile.
Le professeur envoie un ballon de foot à Jeff.
Jeff : « Que voulez-vous que je fasse d’un ballon de foot en pleine jungle Sud Américaine professeur ? »
Professeur D’Ambrosio : «Appuyez sur le bouton situé au dessus du ballon, vous comprendrez »
À peine Jeff appuie sur le bouton, le ballon bondit de ses mains, les parties pentagonales noires s’ouvrent pour déployer diverses extensions dont un paire de mini réacteurs et une paire de bras mécaniques.
Professeur D’Ambrosio : « Je l’ai baptisé Mucha, Mucha pourrait simplement être le diminutif "mignon" de mécha que l'on utilise pour désigner les robots géants, mais si vous voulez une signification plus concrète :- Mobil- Unit- Computer- Holographic- Assistant.
Mucha : « Bonjour, Bonjour, Bonjour, Bonjour »
Ce robot est complètement autonome avec ses deux mini réacteurs et son système de chenilles rétractables.
De plus c’est un véritable ordinateur portable mobile autonome avec un système de géolocalisation par satellite (GPS) et une banque de données avec logiciel de cartographie, avec la webcam installé dans la trappe du radar nous resterons en contact ou que vous soyez.
Je l’ai équipé d’un système holographique miniaturisé pour projeter un écran virtuel avec clavier VKB (virtual keyboards), mais il peut tromper l’ennemi en projetant une image de l’un d’entre vous à une vingtaine de mètres.
Pour finir vous remarquerez que de nombreuses extensions peuvent se substituer à ses mains avec un poste à souder, une perceuse, des pinces et un petit laser, il peut vous réparer n’importe quoi ou saboter une installation ennemie.
L'enveloppe en simili, cuir qui lui sert de camouflage est rembourré avec un matériau le protégeant des chocs et lui permettre de rendre ses composants indétectables aux portiques d'aéroport.
Je pense qu’il vous sera d’une aide fort providentielle dans cette périlleuse mission et je vous souhaite bonne chance.
Mucha je compte sur toi pour protéger mes amis.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   18.06.09 20:51

SR27

Les quatre turbines du jumbo de la Palombia Airlines pivotèrent pour faire atterrir verticalement le lourd appareil sur la piste d’Atterrissage du spatioport de Chiquito.
À son bord Kala et Rudy attendaient de rejoindre Jeff et Doc partis une semaine plus tôt.
De chaque cotés de la piste d’atterrissage, on pouvait apercevoir les massives statures lourdement armées de los gigantos, les robots géants de l’armée d’occupation du San Théodoros, Kala frissonna en les voyants
Touriste : « Rassurez vous mademoiselle, ils sont là juste pour notre sécurité, comme le général du San Théodoros a suspendu la loi martiale pendant la durée du carnaval, ils nous escorteront dans la capitale »
Kala : ( pensive ) « Ca sera un beau carnaval cette année »
Arrivés dans la salle d’attente du spatioport , bien sur aucune trace de Doc et Jeff , cependant un jeune péon en haillons munis d’une mallette de cireur vint à leur rencontre.
Pédro : « Bienvenue en Palombie gringos , vous ne trouverez pas de meilleur cireur à Chiquito »
Rudy : « Nous attendons des amis, laisse nous »
Pédro : ( doucement ) « segnor Rudy et señorita Kala vos amis ne viendront pas , je suis venu vous chercher »
L’enfant les entraîna dans un coin de la salle d’attente et commença à cirer leurs chaussures.
Pedro : (doucement ) « Il faut être prudent si vous ne voulez pas finir comme vos amis, le coin grouille d’agents à la solde du San Théodoros, rendez vous à la sortie du spatioport »
Se mêlant à un groupe de touristes, ils remarquèrent l’enfant qui les attendait au coin de la rue, et le suivirent nonchalamment dans un inextricable réseau de ruelles.
Pédro : « par ici , nous serons plus en sécurité »
Kala : « Où sont nos amis, que leur est il arrivé »
Pédro : « Les agents du San Théodoros les ont capturés »
Rudy : « Alors qui t’envoie »
Pédro : « L’ésprit du grand Quetzalcóatl, le Serpent à plumes vous a désigné comme les élus venus sauver notre peuple et m’a demandé de venir vous chercher, venez avec moi et il répondra à toutes vos questions »

Dans la demeure patricienne désertée par ses maîtres martiens seuls quelques esclaves humains lobotomisés continuaient à nettoyer consciencieusement la mosaïque d’orichalque et de cristal qui pavait le sol de la riche demeure.
De la terrasse Sarah observait les files de soldats embarquer dans les nefs sous le regard des gens du peuple condamnés à une fin inéluctable.
Quand le dernier soldat rentra dans le dernier vaisseau prêt à appareiller, quelques malheureux tentèrent de franchir le périmètre de sécurité et furent instantanément transformés en torches vivantes.
Le bruit des moteurs couvrit les clameurs de la foule, mais curieusement aucun vaisseau ne pu décoller comme si une force invisible les maintenait au sol.
Sarah regarda alors le ciel, la comète s’était stabilisée en orbite de Mars et sa queue se scindait lentement en deux parties pour former un anneau d’astéroïdes autour de la planète.
L’impératrice convoqua dans sa suite amirale un comité des plus éminents scientifiques pour élucider ce phénomène inexplicable.
Astronome : « Ce n’est pas une comète ordinaire, cela ressemble en tout point à une démonstration de force provenant d’une intelligence dont la technologie surpasse totalement la nôtre, d’autre part la prophétie du retour des anciens dieux stipule clairement l’apparition d’un astre dans le ciel»
Impératrice : « Baliverne, si leurs intentions sont belliqueuses nous les combattrons »
Une voix retentit au-dessus de l’astroport.
L’hologramme d’un géant de plus de cent mètres de haut venait de se matérialiser.
Géant : « Je suis Abaddon le destructeur, grand commandeur des divisions du chaos, je suis venu prendre ce qui me revient de droit »
Impératrice : « Les divisions du chaos…Ceux là même qui affrontèrent les dieux, ce n’était qu’une légende »
Une myriade d’astéroïde quitta la ceinture pour s’écraser aux quatre coins de Mars.
Abaddon : « Rendez vous sans conditions, ou mes meilleurs guerriers vous extermineront »
Des guerriers à l’allure menaçante surgirent des cratères fumants de chaque impact.
Impératrice : « Attaquez ces envahisseurs immédiatement »
Cependant nul robot osa affronter l’armée des divisions du chaos, bien au contraire sous l’ovation du peuple, l’armée martienne encerclait le vaisseau-amiral ou demeurait retranchée l’impératrice sa cour et sa garde personnelle.
Astronome : « je crains que votre peuple vous ait destitué »

_________________


Dernière édition par division ruine le 13.09.09 23:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   18.06.09 20:52

SR28

La favela s’étendait à perte de vue sur une immense décharge à l’odeur pestilentielle contrastant avec les buldings de verre et d’aluminium du centre ville, à l’entrée du bidonville Rudy et Kala se retrouvèrent rapidement encerclés par des hommes armés, mais Pédro leur expliqua qu’ils étaient les élus de l’esprit du grand Quetzalcóatl, et les hommes se retirèrent respectueusement.
Pédro : « Ici vous ne risquez rien, même la police n’ose pas s’aventurer dans ce secteur »
Il arrivèrent devant une petite masure insalubre ou une file de nombreux miséreux attendaient leur tour, Pédro leur demanda de revenir plus tard afin que les élus puissent rentrer en communion avec le grand esprit.
L’intérieur de la petite maison était tapissé d’images pieuses de la madone et de tous les saints du paradis.
Au centre de la pièce sur un autel multicolore garni d’offrandes et d’encens se tenait une statue du petit jésus portant la tenue de l’équipe nationale de football de Palombie , à ses pieds sur un coussin de velours pourpre brodé d’or reposait Mucha prodiguant d’une voix grave, soins et conseils à une vieille femme dont le petit-fils était malade.
Pédro demanda à la vieille femme de se retirer à son tour et laissa Mucha avec Rudy et Kala.
Kala : « Mucha comment à tu pus abuser de la crédulité de ses pauvres gens ? »
Mucha : « Je n’avais pas le choix, ce petit stratagème m’a permis de gagner leur confiance, sans le jeune Pédro, j’aurais croupi dans la décharge et il y avait tellement de choses à faire ici, ces pauvres gens vivent dans un tel dénuement… »
Rudy : « c’est bien joli tout ça, mais que sont devenus Jeff et Doc »
Mucha : « Je pense que la résistance a été infiltrée par des espions du San Théodoros, dés leur arrivée à l’astroport, on les a capturés, cependant j’ai pris la précaution de placer un émetteur sur Jeff avant que leurs ravisseurs ne me jettent de leur hélicar comme un vulgaire ballon »
Kala : « Peut tu les localiser avec ton GPS? »
Mucha : « Hélas non, car mon transmetteur est hors service, mes circuits internes ont souffert pendant ma chute sur l’autoroute et je n’ai même pas pu vous avertir du danger »
Rudy : « Tu n’est pas sensé tout réparer tas de ferrailles ? »
Mucha : « Impossible de me réparer sans me mettre en stand bye, Rudy »
Kala : « Ce n’est pas grave Mucha, je vais te réparer ça et nous aviserons avec la base »

Jeff repris conscience dans la crypte de ce qui semblait être une sépulture précolombienne, dans la pénombre il remarqua Doc encore endormi par les drogues qu’on leur administra lors de leur kidnapping.
Une voix résonna par un des haut-parleurs du plafond tandis que la lumière blafarde de néons les inondait.
La voix : « Quelle surprise, Monsieur Carrière alias Doc, le meilleur cybernéticien de notre planète et Jeff Boiteau le chef de la résistance terrienne clandestine en personne, heureux de vous revoir »
Doc : « Je reconnaîtrai cette voix entre toutes »
Jeff : « Ca va Doc ? Si c’est celui auquel je pense, je crois qu’on est dans de beaux draps »
La porte blindée s’ouvrit laissant passer des gardes armés qui venaient les escorter.
Sous bonne garde, ils parvinrent à la salle de contrôle, leur hôte les attend de dos assis dans un fauteuil face aux pupitres de contrôle de la base …
Doc : « Docteur K , par quel miracle avez-vous survécu »
Le fauteuil se retourne laissant apparaître un jeune homme nu a demi cybernétisé un verre de vin à la main.
Docteur K : « Pas sans mal mon ami, comme vous pouvez le constater, je savais que nos routes se recroiseraient un jour »
Jeff : « Ce salaud a buté mes parents, je vais le crever »
Les gardes le maintenaient fermement sous l’oeil amusé du docteur K.
Docteur K : « Tu es devenu un bel homme Jeff, j’adore cette haine dans ton regard, sais-tu que j’ai toujours eu un faible pour la gente masculine.
Doc : « Vous postulez pour le concours de l’individu le plus répugnant de notre galaxie docteur K ? »
Docteur K : « Ah ah ah , vous ne changez pas Doc, parfait sens de la répartie, au fait Jeff saviez-vous qu’il existe encore des Boiteau sur mars, par exemple votre jeune sœur Sarah est en vie, il paraît qu’elle fait partie de ces rares humains qui n’ont pas été assimilés »
Jeff : «Espèce d’ordure »
Docteur K : « Tu me déçois Jeff, moi qui pensais te proposer de te joindre à l’expédition punitive qu’organise la coalition sur mars, mais je vois que tu préfères convoler avec de belles guerrières martiennes »
Doc : « Calme toi Jeff »
Docteur K : « Traitez nos invités avec soin, ce sont de précieux otages »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   30.06.09 22:18

SR29

« Ne tirez pas, du calme, je suis avec vous »
L’homme avait surgi des fourrés tandis que la petite expédition se frayait un passage à coup de machette dans la forêt équatoriale.
Rudy : « Qui êtes-vous ? »
Ramon : « Je suis Ramon votre contact, nous vous pistons depuis les faubourgs de Chiquito, vous êtes les amis d’el professor d’Ambrosio n’est-ce pas »
Kala : « Pourquoi ne pas nous avoir contactés plus tôt »
Ramon : « Les cyborgs qui ont attaqué notre camp peuvent prendre l’apparence de leurs victimes, nous devions être sur de votre identité »
D’autres guerieros bardés de munitions sortirent de la forêt.
Ramon « Vous êtes venus délivrer vos amis, mais vous ne ferez pas le poids car leur base est étroitement surveillée par ces cyborgs de malheur, venez voir »
Perché sur un promontoire rocheux il leur montra un cyborg qui patrouillait en contrebas.
Ramon : « Ils sont nombreux et pratiquement indestructibles, si vous parveniez à détruire l’un d’eux il donnerait l’alerte immédiatement à tous les autres»
Mucha : « C’est ce qu’on va voir »
Mucha bondit des mains de Pédro et dévala la pente jusqu’aux pieds du cyborg, à peine celui-ci saisit ce curieux ballon que Mucha déployait ses extensions en neutralisant les centres névralgiques du robot en un tour de vis.
Mucha : « Voilà c’est fait »
Ils descendirent rejoindre Mucha devant le robot immobilisé.
Mucha : « Il est désormais incapable de faire du mal à un papillon, mais il continuera à faire sa patrouille comme si de rien n’était tout en transmettant à sa base des informations complètement erronées »
Kala : « Bravo Mucha, tu es un as »
Ramon : « Bien pratique votre engin, mais comment allons nous rentrer dans leur base »
Mucha projeta le diagramme holographique de toute l’installation devant Ramon et ses compagnons stupéfaits.
Mucha : « Ici se situe le point faible de leur base »

L’impératrice déchue regardait avec méprit l’homme qui siégeait à présent sur son trône.
Abaddon : « Quand je pense aux galaxies que nous avons vaincues pour la plus grande gloire de l’empire martien pour ne retrouver qu’un monde désolé incapable de venir à bout de cette planète de primates abâtardis qui ont succédé à ces traîtres d’atlantes, l’opprobre que vous jetez sur notre race ne mériterait pas ma clémence »
Impératrice : « Misérable comment ose-tu ? »
Abaddon : « En regard de ce sang royal de mes ancêtres qui coule dans tes veines, tu seras épargnée, gardes consignez là dans ses quartiers, je ne veux plus la voir »
Conseiller : « Ils possèdent le secret de l’énergie absolue des dieux que leur ont transmis leurs ancêtres et s’avèrent de farouches combattants »
Abaddon : «Parfait, mes meilleurs guerriers proviennent justement de ces mondes que nous avons conquis, nos ennemis sont puissants, seul le secret des dieux pourrait en venir à bout, il leur faudra se joindre à nous dans notre croisade ou périr.
Ce monde est mort, je rebâtirais l’empire martien sur cette terre, et nous régnerons sur la galaxie »
Agarés : « Maître, voulez-vous que l’on envoie quelques guerriers pour les conquérir ? »
Abaddon : « Non, pas encore Agarés retient tes trente et une légions, j’aimerais les étudier personnellement avant de lancer cette attaque »
Abaddon : « Préparez- moi un de ces vaisseaux terriens, on m’a dit que vous avez des humains qui n’ont pas été assimilés »
Conseillers : « Oui ils ont leur quartier en périphérie de la ville, que voulez-vous en faire ? »
Abaddon : « Bien, vous le saurez en temps utile, laissez- moi seul, je dois méditer »
Abaddon regardait songeur la vallée désertique qui s’étalait à perte de vue.
Abaddon : « Baal mon frère, pourquoi n’a-tu pas voulu conquérir ce monde,
Tes légions sont puissantes.
Tu sais que les anciens dieux sont les pires ennemis de notre race, nous avons exterminé ensemble ceux qui les vénéraient ainsi que leur Atlantide.
Pourquoi as-tu choisit de les rejoindre ?
Je dois comprendre »

_________________


Dernière édition par division ruine le 14.09.09 0:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   30.06.09 22:20

SR30

Fox News Channel, Flash info…Live : « Nous sommes en direct de l’ancien spacioport de Cape Canaveral pour assister à l’atterrissage du Transporteur colonial martien, selon nos sources il semblerait que des humains retenus captifs par les martiens soient parvenus à s’enfuir à bord de cet appareil.
Les équipes de secours se tiennent prêtes car l’appareil a subi de nombreux dommages durant leur évasion, certains passagers sont grièvement blessés.
Je vois l’appareil qui arrive escorté par des statojets de l’US Army, Professeur Zaitchick pensez vous que cet événement à un rapport avec les étranges phénomènes observés par nos astronomes sur la planète rouge ? »
P.Zaitchick : « Effectivement une comète devait heurter la planète mars, mais contre toute attente elle a arrêté net sa progression en se satellisant dans son orbite, j’imagine que ceci à du semé une confusion propice à leur évasion »
Journaliste : « Est il vrai que Mars possède maintenant un anneau comme Saturne et Jupiter »
P.Zaitchick : « Il est extrêmement fin et doit probablement être composé des blocs de glaces de la queue de la comète , cependant même si nos ennemis sont parvenus à arrêter cette comète, ces blocs de glaces constituent un danger permanent, d’ailleurs de nombreux impacts…»
Journaliste : «Excusez- moi de vous interrompre professeur l’appareil vient d’atterrir, les robots pompiers maîtrisent l’incendie qui s’est propagé aux réacteurs tandis qu’on évacue l’appareil, je vais tenter d’interviewer un rescapé »
Spartacus : « Je suis le commandant de cet appareil, nous nous sommes échappés par miracle mais beaucoup ont payé de leur vie cette évasion, nous sommes néanmoins heureux de fouler à nouveau notre monde d’origine »
Journaliste : «Pouvez vous m’en dire plus sur la situation actuelle de nos ennemis ?
Spartacus : « Une guerre civile à éclaté et leur peuple s’est révolté contre sa souveraine »
Des agents gouvernementaux mettent un terme à l’interview.
Journaliste : « Cher téléspectateurs, nous en saurons plus dans les semaines à venir, pour l’instant les autorités ne veulent pas divulguer davantage d’informations, mais je le répète cette évasion est une véritable victoire sur notre ennemi, laissons nos héros se remettre de leur exploit »

Vigile 1 : « C'était quoi ce bruit ? »
Vigile 2 : « Rien il y a juste un ballon de foot pourri qui traîne , faut dire à Ramirez de ne pas laisser ses gosses jouer dans la salle de contrôle... »
Kala : « Mucha tu me reçois, tout va bien »
Mucha : « Ces crétins n’ont même pas remarqué la grille d’aération, c’est OK de mon côté, je viens de pirater leur ordinateur et leur système de surveillance, vous avez la voie libre, mais attention aux patrouilles »
Kala : « Peu tu localiser Jeff et Doc »
Mucha : « Oui, ils sont au niveau inférieur de la pyramide, je vais t’indiquer l’itinéraire sur ton portable »
Le petit commando s’engouffra dans l’installation ennemie, Pédro et quelques guerieros restèrent à l’écart.
Après avoir neutralisé quelques gardes ils parviennent facilement aux geôles.
Kala : « Jeff, Doc vous allez bien ?
Jeff enlaça Kala dans ces bras et ricana sardoniquement, son corps était froid comme l’acier, Kala ne parvenait pas à s’échapper de son étreinte.
Rudy explosa la tête de Doc dont les yeux étaient devenus lumineux.
Ramon : « Satanés cyborgs, c’est un piège, filons d’ici »
Le docteur K accompagné d’une fille apparut soudainement avec une foule de gardes qui les désarmèrent immédiatement.
Docteur K : « Félicitation je vois que l’équipe est au grand complet, j’ignore encore comment vous êtes parvenus jusqu’ici en déjouant tous les systèmes de sécurité mais ma petite précaution a porté ses fruits »
Rudy : « Que sont devenus nos compagnons »
Docteur K : « En lieux sur mon jeune ami et vous allez les rejoindre, voilà donc Kala, la fameuse Atlante, venez avec moi jeune fille, je vais vous faire découvrir l’ultime héritage de vos ancêtres »
Le Docteur K les convia à emprunter un monte charge qui les conduisit dans les profondeurs de la terre.
Au-dessous de la pyramide un immense dôme de cristal contenait un robot Atlante intact encore plus grand que Ryujin à ses pieds Jeff et Doc étaient solidement enchaînés.
Docteur K : « Voici l’arme ultime de vos ancêtres ma chère, il ne manquait plus que vous pour l’activer »
Kala fut aussi tôt prise de violentes convulsions et une lueur sinistre apparut dans les yeux du robot.
Soudain le sol commença à trembler avec un grondement sourd,
Les gardes prirent la fuite abandonnant le Docteur K et sa compagne.
La paroi de cristal se fissura, trois immenses vrilles venaient de perforer le mur du dôme de cristal.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   30.06.09 22:21

SR31

Jeff : « Kala, Rudy , fuyez ne vous occupez pas de nous »
Capitaine Segond : « Ne vous inquiétez pas Jeff, vous êtes à bord du Barracuda reposez-vous, je vous en prie »
Jeff : « Où sont Kala et Rudy ? »
C.Segond : « Ils sont partis avec le Ryujin couvrir notre retraite, une chance que votre Mucha ait pu nous avertir à temps et vous défaire de vos liens »
Jeff : «, Ryujin ne fera pas long feu, ma Youk robote est-elle toujours entreposée dans la soute inférieure ? »
C.Segond « Oui mais vous n’irez pas loin avec vos blessures et vous pouvez vous estimer heureux car peu de gens survivent à un interrogatoire musclé au psycho inquisiteur par contre votre ami Doc est dans un état stationnaire , notre équipe médicale veille sur lui »
Dans les ruines de la pyramide précolombienne, les deux robots Atlantes engageaient un duel titanesque.
Docteur K : « Toute résistance est inutile, vos amis ne pourront pas échapper aux forces de la coalition, si vous voulez les sauver joignez-vous à moi »
Rudy : « Plutôt crever salaud »
Rudy fit jaillir des paumes des mains de son robot Ryujin les manches télescopiques de son Great Arkan Blade, et l’assembla en une fraction de seconde pour frapper son adversaire.
Mais le Titankaiser du docteur K l’intercepta avec une agilité surprenante en l’envoya s’écraser dans la jungle.
Ryujin bondit en arrière pour décrocher son Jetfield et le projeta en direction du robot ennemi en faisant tournoyer ses lames acérées.
Le Titankaiser ne chercha même pas à l’esquiver, le Jetfield tomba inerte devant lui comme immobilisé par une puissance invisible.
Docteur K : « Voyons Rudy et kala, soyez sérieux une minute s’il vous plaît, ne m’obligez pas à utiliser la manière forte »
Kala épuisée focalisa toute son énergie sur le prisme du Ryujin afin d’envoyer un puissant dévastator beam au Titankaiser,
La salve du rayon destructeur fut déviée et partit éventrer une colline, une épée de lumière avait jailli de la main du Titankaiser.
Docteur K : « Peu importe, je récolterais des échantillons d’ADN sur votre dépouille jeune fille »
Le Titankaiser brandit son épée pour asséner un coup fatal au Ryujin quand une main enveloppée d’une aura d’énergie bloqua son poignet, le forçant à poser genoux à terre.
Docteur K : « Vous n’étiez donc pas mort? »
Baal : « Les anciens dieux ne l’ont pas voulu ainsi »

Fox News Channel, Flash info : « Un communiqué nous parvient à l’instant de la part des autorités du San Théodoros. Un groupe de rebelles Palombiens se seraient infiltrés avec la complicité de cette prétendue résistance terrienne clandestine, dans un site archéologique en Palombie ou une équipe scientifique du San Théodoros exhumait les vestiges d’un robot géant d’une technologie extraterrestre enfouie sous les ruines d’une pyramide précolombienne.
Il semblerait qu’ils soient néanmoins parvenus à sauver le fruit de leurs recherches, une armée de robots du San Théodoros converge actuellement sur les lieux des affrontements pour leur préter mains forte.
La coalition envoie également plusieurs contingents armés pour éviter que cette technologie ne tombe dans des mains ennemies.
La coalition nous fait également parvenir la liste de ces terroristes affiliés à la résistance terrienne clandestine, je vous rappelle que ces individus dangereux ont ouvertement pactisé avec l’ennemi martien.
Si vous avez des informations concernant ces personnes, contactez sans tarder les autorités en composant ce numéro spécial, il en va de survie de l’humanité»
Sarah regardait atterrée le portrait de son frère Jeff s’afficher sur l’écran de la télévision de sa chambre d’hôpital quand trois hommes firent irruption dans la pièce.
Spartacus regagnait l’hôpital où résidaient les prisonniers des martiens, comme les médias les surnommaient, toute la journée, il avait dû participer à de nombreux talk-shows télévisés sous-étroite surveillance gouvernementale.
À cette heure tardive, une lumière attira son attention dans la chambre de Sarah.
Par la porte entrebâillée, il vit trois hommes qui tentaient de la kidnapper.
Spartacus : « Oh oh, quel courage que voilà, voulez-vous un coup de main ? »
Ravisseur : « Occupe toi de tes affaires le héros, nous sommes mandatés par la coalition »
Spartacus : « Justement, tout ce qui concerne mon amie Sarah sont mes affaires »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   30.06.09 22:22

SR32

L’hélicar dérobé par Spartacus filait à vive allure dans les quartiers résidentiels de Washington.
Sarah : « Je ne peux pas croire que mon frère soit un traître »
Spartacus : « Ton frère est donc le chef de la résistance clandestine, c’est pourtant un vaillant combattant, vous avez une curieuse façon de glorifier vos héros »
Sarah : « Mon frère était une légende pour les esclaves, peux tu l’ignorer, bien que tu m’aies par deux fois sauvée la vie, j’ignore tout de toi, comment à tu pus éviter l’assimilation, comment ont-ils pu te considérer inoffensif quand je vois la façon dont tu as mis hors d’état de nuire mes ravisseurs ?»
Spartacus : « Mes compétences de pilote spatial m’ont probablement sauvé la vie, à l’époque je n’avais que peu de rapports avec les colons car je ne m’occupais que du fret interplanétaire et les martiens m’ont gardé prisonnier à l’écart des autres esclaves »
Sarah : « Spartacus, je dois retrouver mon frère »
Spartacus : « A l’heure qu’il est nos têtes doivent également être mis a prix par cette coalition, avec un peu de chance, il trouvera le moyen de nous contacter »

Baal s’était matérialisé par enchantement sur le champ de bataille, de tout son corps translucide émanait une lueur iridescente enveloppée d’une aura lumineuse.
Baal : « Kala Rudy synchronisez votre attaque sur son thorax, je ne pourrais pas le retenir longtemps.
Ryujin fonça sur le Titanzer de toute la puissance que lui conférait Kala pour décrocher au Titanzer un puissant semi uppercut sur son buste, la violence de l’impact le souleva puis il vacilla en reculant.
Avec un sourire de satisfaction Baal disparu aussi mystérieusement qu’il était apparu, dans une myriade de particules étincelantes.
Docteur K : « C’est impossible, je ne peux pas le croire »
Et pourtant le Titankaiker reculait sous le déluge de coups que lui assénait le Ryujin, puis d’un coup d’arrêt en side-kick il lui brisa son épée de lumière de son pied.
Le docteur K constata avec effroi une baisse d’énergie de tous les systèmes moteurs de son robot qui finit par s’effondrer dans la jungle sous un final coup de pied Spinning back-kick en avancée adverse de Ryujin.
Rudy allait lui donner le coup de grâce quand une série d’explosion lui barra la route, une armée de Los gigantos, les robots du San Théodoros venaient à sa rescousse tandis que les appareils de la coalition sillonnaient le ciel.
Rudy : « Kala ils sont trop nombreux nous devons nous enfuir »
Kala : « Nous n’avons plus assez d’énergie pour la téléportation, attrape le jetfield »
Rudy arrima le jetfield sur le dos du Ryujin qui décolla toutes ailes déployées en surfant au milieu des déflagrations, poursuivi par les stratojets de la coalition.
Kala : « Le jetfield a une autonomie limitée et nous avons épuisé notre énergie »
Rudy : « Tient bon Kala les appareils de la coalition nous collent au cul »
Les puissants réacteurs du jetfield commençaient à faiblir, le Ryujin perdait de l’altitude et leurs poursuivants gagnaient du terrain.

Fox News Channel, Flash info : « La coalition a lancé un mandat d’arrêt international à l’encontre de Sarah Boiteau la sœur du terroriste Jeff Boiteau, chef de la résistance terrienne clandestine.
Elle se serait enfuie avec le populaire Spartacus, celui même qui à courageusement rapatrié les captifs de mars.
Cette procédure a soulevé une polémique parmi les opposants de la coalition qui lui reprochent son omnipotence et ses méthodes directives.
Une source policière nous informe à présent que les fuyards auraient été aperçus proche de Annapolis dans l’état du Maryland.
Voici des images que la course-poursuite avec les forces de polices de l’état du Maryland, transmises par un drone de surveillance de la circulation routière, leur arrestation est imminente »
Spartacus éteint la mini TV du hélicar.
Spartacus : « Pas de bol, ils ne nous ont laissé aucun répit, je ne sais pas comment on va leur échapper »
Sarah : « Pourquoi veulent-ils m’arrêter »
Spartacus : « A cause de ton frère, visiblement tous les moyens sont bons pour le traquer.
On a déjà la chance qu’ils veulent nous attraper vivants, notre refus d'obtempérer se solderait certainement par une balle dans le dos vu leurs méthodes »
L’hélicar de Spartacus zigzaguait en évitant les tirs de taser de la demi douzaine de véhicules de police qui les poursuivaient et un barrage de police se profilait à l’horizon.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   30.06.09 22:24

SR 33

La nuit tombée l’hélicar finit sa route, entravé par un filet magnétique, non loin de la baie de Chesapeake, cerné par les véhicules de police devant des millions de téléspectateurs en haleine.
Les agents firent les sommations d’usage, contraignant les occupants du véhicule à obtempérer sous la menace de leurs armes.
Mais un puissant tir de semonce éparpilla les véhicules de police comme des lucioles dans la pénombre,
Les véhicules de polices n’attendirent pas la deuxième salve du monstrueux appareil qui venait de surgir de la baie toutes tourelles de cannons fumantes pointés vers eux, pour déguerpir promptement.
Une trappe s’ouvrit sur le flanc droit de l’appareil.
Spartacus : « Je crois qu’il nous invite à le suivre »
Dans le dock de l’appareil, un homme vint à leur rencontre,
Capitaine Mario : « Bienvenue dans le Battilus, Mademoiselle Boiteau, nous avons fait un détour pour venir vous chercher dès que nous avons entendu les actualités, nous sommes des amis de votre frère »
Sarah : « Vous êtes les fameux terroristes dont parlent les médias ? »
Capitaine Mario : « Non, seulement des gens qui se battent pour défendre notre planète envers et contre tous ceux qui veulent l’asservir, notre mission actuelle consiste seulement à rapatrier les familles des membres de notre organisation, nous allons d’ailleurs regagner la base ou votre frère vous attends »
Spartacus : « Bien dit capitaine Mario, j’aime les gens de conviction »
Capitaine Mario : « Libre à vous de nous rejoindre Monsieur Spartacus »
Spartacus : « Je ne pense pas que les autorités me laissent le choix depuis que j’ai aidé à fuir la sœur du membre le plus éminent de votre organisation »

Les stratojets de la coalition avaient cessé le tir.
Rudy : « Ils ne nous tirent même plus dessus, ils attendent simplement que nous nous crashions, sales vautours »
Kala : « Je ne pourrais plus maintenir notre robot en vol bien longtemps, je suis à bout de force »
Rudy : « A cette altitude nous n’avons aucun espoir d’en sortir indemnes, Kala éjecte-toi avec le eggs cockpit »
Kala : « Pour finir comme un rat de laboratoire entre les griffes du docteur K ? hors de question »
Une ombre passa furtivement au-dessus deux dans les nuages et deux stratojets furent abattus en vol contraignant les autres à abandonner la poursuite.
Deux grandes pinces venaient de s’arrimer à la ceinture du Ryujin.
Le visage d’un jeune homme apparut sur l’écran de contrôle du Ryujin.
Pilote : « Bonjour les amis, je suis Blackburn le pilote du Torpille, le professeur d’Ambrosio m’a envoyé vous donner un coup de main, désolé pour le retard »
Rudy : « Mais ce n’était qu’un prototype »
Blackburn : « Plus maintenant, je pense qu’il a passé avec succès son baptême du feu, en tout cas félicitation pour votre diversion, le Barracuda a pu leur fausser compagnie sans encombre »
Kala : « Jeff et Doc vont mieux ? »
Blackburn : « Oui ils s’en tireront d’après ce que j’ai pu comprendre, accrochez vous on va s’immerger immédiatement car on fait potentiellement une cible de premier choix »

Le Ryujin disparu soudainement des radars de la coalition sans laisser de traces.
De puissants engins de levages soulevaient le Titankaiser endommagé sur une plate-forme mobile qui devait l’acheminer aux docks de réparation.
Le docteur K accompagné de son vieux maître fulminait en voyant les dégâts occasionnés à son robot.
Docteur K : « Soyez maudits, vous pouvez vous cacher dans les profondeurs océaniques, la flottille de la coalition finira par vous débusque ou que vous soyez »
Herr Doctor : « Grâce aux indices que nous a révélés le psycho-inquisiteur sur nos invités, il semblerait que leur base soit actuellement située quelque part dans la fosse océanique des Mariannes.
C’est l’endroit le plus profond de la croûte terrestre dans la partie nord-Ouest de l’océan Pacifique, à l’est des îles Mariannes à proximité de l’île de Guam.
Le point le plus bas se situe selon les relèves entre 11500 et 11000 mètres de profondeur.
Autant vous dire qu’a cette profondeur, il était impossible de les localiser par satellite »
Docteur K : « Envoyons ces coordonnées à la coalition afin qu’ils mènent une opération d’envergure avec l’ensemble de leurs forces navales.
Nous les attendrons en surface avec nos propres forces armées »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   30.06.09 22:25

SR34

Le Batillus accosta dans la base Mégadéus au côté du Torpille et du Barracuda.
Spartacus : « Belle installation pour une organisation clandestine »
Capitaine Mario « Venez Monsieur Spartacus, je vais vous présenter au reste de l’équipe »
Dans la salle de réunion les attendaient le Professeur d’Ambrosio, Kala, Rudy, Jeff et sa compagne Zuul.
Sarah rentra dans la pièce et marqua un temps d’arrêt en voyant Zuul, puis se jeta dans les bras de Jeff.
Jeff : « Depuis tout ce temps, je n’ai cessé de penser à toi, je te croyais morte comme nos parents »
Sarah : « Non Jeff, j’ai survécu toutes ces années en croyant que tu viendrais me délivrer de ces cauchemars »
Professeur d’Ambrosio : « Nous devons remercier Monsieur Spartacus, cependant j’aimerais connaître les circonstances de votre évasion »
Spartacus : « Une guerre civile à éclaté sur mars suite à la catastrophe engendrée par cette comète, ils ont destitué leur régente, j’ai pris la tête d’un groupe d’esclaves pour nous emparer d’un transporteur colonial en profitant de la confusion, vous savez la suite… »
Jeff : « Y avait-il une certaine Emilie parmi vous ? »
Sarah : « Emilie est morte dans mes bras quand ils ont tenté de nous arraisonner, elle ne t’a jamais oublié Jeff»
Jeff : « Ils vont payer pour ça »
Spartacus : « Je suis désolé Jeff, j’ai fait mon possible pour les éviter mais nous devions passer coûte que coûte, c’était notre seul espoir de nous évader et nous savions les risques que nous encourions »
Kala : « Emilie était ta fiancée, Jeff ? »
Sarah : « Emilie était une martienne tout comme Zuul, quand leur union fut découverte, elle perdit son rang et son nom en se retrouvant reléguée comme esclave parmi les humains dont elle choisit un nom terrien »
Kala : « Pourquoi ne nous as-tu rien dit Jeff ? »
Jeff : « Je n’étais pas fier de l’avoir abandonnée à ce triste destin quand j’ai dû fuir avec la résistance »
Professeur d’Ambrosio : « Tout cela est bien triste, mais revenons au sujet qui nous préoccupe ;
Spartacus, que savez-vous du nouveau régime en place ? »
Spartacus : « Pas grand-chose si ce n’est que ce ne sont pas des pacifistes »
Professeur d’Ambrosio : « Et comment sont ils parvenus à arrêter la course de cette comète ? »
Spartacus : « Vraiment je l’ignore, ils disposent de moyens qui défient notre entendement, mais à mon tour de vous poser des questions, que fait cette martienne avec vous, alors que tout est sensé vous opposer »
Zuul : « La régente était sous l’influence d’un humain qui veut s’emparer du secret des anciens Atlantes, mes sœurs et moi nous nous sommes révoltés contre sa folie destructrice, voilà comment nous sommes devenus des parias au même titre que mes compagnons qui le combattent »
Spartacus : « Je comprends mieux et je vous admire, seuls contre tous y compris vos propres frères »
Eupho l’assistante du Professeur mit un terme à leur discussion :
Eupho : « Professeur venez voir, il se passe quelque chose de grave »

W.I. Channel, Flash info : «La coalition exige la réédition immédiate de la résistance clandestine terrienne ainsi que la restitution des Artefacts extra-terrestres qu’elle possède en livrant aux autorités ses alliés martiens.
Je suis en direct du porte-avion USS Libérator qui se rend actuellement sur les lieux présumés de leur installation secrète avec une importante flottille de vaisseaux de guerre et de sous-marin nucléaire appareillé par tous les pays membres de la coalition.
Un tel déploiement de force est inédit dans l’histoire de l’humanité.
D’autre part nous apprenons que la coalition a voté cet après-midi pour une attaque massive de la planète rouge, je laisse ma place à mon correspondant au siège de la coalition.
Les pays membres de la coalition ont décrété d’un commun accord, l’effort de guerre maximum afin d’envoyer des contingents pour pacifier ce monde hostile qui nous a lâchement attaqués à de maintes reprises sans déclaration de guerre préalable.
Vous pouvez apercevoir derrière moi les astronefs de l’E.R.O, l’Opération Earth’s Revenge sur leurs pas de tirs prêts à décoller, les mêmes préparatifs se répètent dans les spatioports des pays membres.
Général Mazink, que pouvez-vous nous dire sur cette opération ?
Une opportunité unique s’offre à nous pour attaquer notre ennemi et lui faire mordre la poussière de son sol aride.
La guerre civile qui sévit actuellement dans leur nation est symptomatique de leur vulnérabilité et il y a fort à parier que les catastrophes qui secouent leur monde les à fortement affaibli pour nous assurer une inéluctable victoire totale.
Montrons leur de quoi l’humanité est capable »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   30.06.09 22:26

SR35

Professeur d’Ambrosio : « Mes amis, je crois qu’il est temps de déclancher l’opération Exodus, nous ne pourrons nous cacher plus longtemps sur notre pauvre planète en proie à la démence.
Zuul contactez nos amis de la légion des damnés, nous devons leur demander asile »
Spartacus : « La légion des damnés, bigre qui sont-ils au juste ?»
Professeur d’Ambrosio : « Ce sont une poignée de guerriers mystiques qui vénèrent le culte des anciens dieux Atlantes et se sont révoltés contre l’autorité martienne, en de maintes circonstances, il nous sont venu en aide »
Spartacus : « Les anciens dieux, vous dites, que savez-vous de ces anciens dieux ? »
Zuul : « Une légende raconte que nos ancêtres ont fui leur monde en apportant leurs secrets pour s’établir sur mars.
Par la suite les grands prêtres n’ont pas voulu laisser à l’oligarchie décadente de mars le secret de cette énergie infinie dont la puissance défie l’imagination par crainte qu’ils n’en fassent un mauvais usage, se réfugiant sur terre pour fonder l’Atlantide dont ces humains sont les descendants »
Spartacus : « êtes-vous biens surs que ce ne soit qu’une légende, si ces anciens dieux existaient vraiment, pourriez-vous avoir confiance en ceux qui les vénèrent, selon vous pourquoi les ancêtres de ces martiens les ont donc fuit ? »
Professeur d’Ambrosio : « Sincèrement je l’ignore, mais le fait est que nous possédons une partie de cet héritage que tout le monde convoite, je pense que nous devrions nous en servir pour mettre un terme à cette guerre stupide qui oppose nos peuples respectifs, j’imagine que c’est ce que souhaitent également nos alliers »
Spartacus : « Et si vous vous trompiez sur leurs intentions ? »
Professeur d’Ambrosio : « Dans ce cas pourquoi nous auraient-ils sauvés en choisissant notre Kala comme l’élue de leur culte »
Spartacus : « Vous marquez un point, votre raisonnement n’est pas dénué de sens, comment comptez vous vous y prendre pour les rejoindre ? »
Professeur d’Ambrosio : « La base Mégadéus n’est pas qu’une simple base sous marine, mais un véritable vaisseau spatial, en fouillant sous les ruines englouties de l’Atlantide nous découvrîmes les vestiges d’un gigantesque vaisseau spatial dont nous nous sommes inspirés en tout point pour construire notre appareil.
Il se pourrait que ce vaisseau spatial fut celui qu’utilisèrent les grands prêtres martiens pour s’établir sur terre »

L’officier de l’USS Libérator s’affola en regardant le sonar qui sondait la fosse océanique des Mariannes.
Officier : « Capitaine, je reçois un signal incompréhensible, quelque chose arrive vers nous »
Capitaine : « Pouvez vous le localiser ? »
Officier : « Oui c’est au-dessous de nous et ça remonte à vive allure »
Capitaine : « Lancez quelques grenades sous-marines et faites machine arrière toutes »
Officier : « c’est trop rapide, et c’est tout autour de nous, la taille de cet objet est gigantesque »
La tête de Ryujin émergea des flots en plein milieu de la flottille de la coalition.
Capitaine : « Envoyez le signal aux autres navires, paré à faire feux »
Au centre d’un énorme remous déstabilisant les navires de la flottille, le Ryujin les contemplait de toute sa hauteur.
Capitaine : « Qu’attendez vous pour faire feux »
Officier : « La mer est déchaînée, il serait préférable de quitter cette zone immédiatement Capitaine »
Le Ryujin continuait impassible son ascension verticale, juché sur une sorte de long cylindre conique évasé à sa base, quand la mer se retira tout autour de lui laissant apparaître une grande surface métallique convexe.
Seul l’USS Libérator garda sa stabilité tandis que les autres bateaux de guerres chaviraient en déséquilibre sur leurs quilles, glissant le long de la coque de la base Mégadeus qui s’élevait des flots.
Non loin de là le Titankaizer sortit de la soute du Porte avion du San Théodoros arrimé à un puissant Jetpack, immédiatement suivi d’une armée de Los Gigantos pour partir à l’abordage de la base rebelle.
L’USS Libérator fini par déraper à son tour, s’abîmant verticalement dans une énorme gerbe d’écume alors que les nombreuses batteries de la base Mégadéus retraient en action sortant de leurs trappes sur les pourtours de la base, pour repousser les robots ennemis.
Seul le Titankaiser parvint à s’accrocher à la base qui survolait la mer et grimpa sur la coque, hors de portée des cannons de la base, pour affronter le Ryujin.
Les deux robots entamèrent un violent Silambam avec les manches de leurs Great Arkan Blade, les frappes se succédant aux rotations chorégraphiques et feintes habiles sans qu’aucun des deux adversaires ne parvienne à prendre le pas sur l’autre.
Des explosions de nombreux missiles tactiques provenant le l’arrière-garde de la flottille déséquilibrèrent la base et finit par les départager en faisant choir le Titankaiser de ce ring aérien improvisé.
La base Mégadeus disparut dans le ciel à une vitesse vertigineuse avant que le Titankaizer puisse le rattraper.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   30.06.09 22:27

SR36

Jeff désabusé errait dans les coursives du Mégadéus, il croisa Spartacus qui rigolait avec Kala, ne leur adressa pas un mot et passa son chemin, Rudy l’attendait au détour d’un couloir.
Rudy : « Tu as une sale mine Jeff »
Jeff : « Fous moi la paix Rudy »
Rudy : « Kala qui me préoccupe, je n’aime pas la voir traîner avec ce frimeur de Spartacus »
Jeff : « Tu es jaloux Rudy ? »
Rudy : « Non Kala est comme ma sœur, nous sommes tous deux orphelins, on a partagé pas mal de moments difficiles et je n’ai pas confiance en ce type qui se mêle de tout en nous regardant de haut »
Jeff : « J’avoue que ses sarcasmes et sa commisération m’exaspèrent également, mais bon c’est un héro, il a sauvé mon idiote de sœur »
Rudy : « Tu devrais t’expliquer une fois pour toutes avec elle, ça soulagerait ta conscience »
Jeff : « C’est pas ton problème, lâche moi la grappe et occupe toi de tes affaires »
Jeff laissa Rudy et partit voir sa sœur dans sa cabine.
Quelques heures plus tard une nacelle de secours quittait la base Megadeus.
Tout le monde se précipita à la salle de contrôle.
Professeur d’Ambrosio : « Bon sang que se passe-t’il qui a actionné cette nacelle, convoquez tout le personnel »
Sarah : « C’est inutile professeur Jeff nous à quitter »
Professeur d’Ambrosio : « Il est devenu fou, il n’est même pas sûr de parvenir sur terre à cette distance »
Kala : « Pourquoi est-il partit Sarah ? »
Sarah éclata en larmes, Spartacus la prit dans ses bras pour la calmer.
Sarah : « Tout est de ma faute, je n’aurais jamais dû lui répéter ce que Emilie m’avait confié avant de mourir,
Kala : « Que lui a-tu encore dit, tu ne lui avais pas assez fait de mal comme ça »
Sarah : « Avant de mourir Emilie me confia qu’elle avait eu un enfant de lui, puis elle m’expliqua qu’elle parvint à le cacher en se faisant passer pour une humaine avant que les martiens prennent le pouvoir, puis sachant le sort funeste que l'on réservait à ces métis, elle le dissimula parmi les autres enfants sur le dernier cargo transporteur colonial terrien quittant mars »
Kala : « Pourquoi a-tu choisit de lui dire ça maintenant »
Sarah : « On s’est bêtement disputé quand il est venu me voir car je lui reprochais sa lâcheté, je l’ai pourtant supplié de rester et de ne pas retourner sur terre car sa tête est mise à prix.
Mais il n’a rien voulu savoir et il est parti comme un fou »
Zuul : « Tu aurais dû tenir ta langue stupide terrienne, ne vous inquiétez professeur pas je vais le chercher avec mon robot et nous vous rejoindrons au sanctuaire »

L’effort de guerre maximum exigeait de nombreuses réquisitions auquel on ne pouvait se soustraire sous peine de trahison et nul n’osait plus s’opposer au dictatorial régime militaire de la coalition.
Les usines tournaient à plein régime pour fournir les robots de combat et vaisseaux nécessaires aux plusieurs vagues d’assaut que prévoyait la coalition sur mars.
Une centaine de fusées à ogives thermonucléaires décollèrent simultanément de tous les spatioports des pays membres de la coalition constituant l’avant garde de l’armée de l’ERO,
Des transporteurs de troupes encadrés par des croiseurs de combat solidement armés devaient les précéder ultérieurement.
Les autres vaisseaux de l’arrière garde ,plus imposants se chargeraient par la suite d’installer des stations-relais sur tout le parcours d’où transiteraient les vaisseaux ravitailleurs afin d’établir un véritable pont spatial avec Mars.
Agarés contemplait la scène panoramique de l’essaim de missiles sur un immense écran de cristal dans la salle du palais royal martien.
Un conseiller lui demanda s’il fallait téléporter quelques soldats pour les arrêter.
Agarés : « Il nous serait facile d’écraser leur ridicule tentative d’invasion, mais Abaddon nous a intimé l’ordre de ne pas intervenir pour l’instant, j’ignore encore quelles sont les intentions de notre maître »
Le visage d’Abaddon apparut sur l’écran de cristal.
Abaddon : « Parfait tout se réalise selon mon plan, Agarés regarde ces humains besogneux travaillant sans relâche comme des fourmis, quelle ardeur au combat, malgré leur technologie archaïque ce seront des recrues de premier choix pour notre armée.
Laissons les faire, ils m’amusent beaucoup, au moment propice je les soumettrais »

_________________


Dernière édition par division ruine le 14.09.09 0:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   19.08.09 23:19

SR37

Eupho terrifiée appela le professeur dans la salle de contrôle.
Eupho : « Professeur regardez »
Flottant dans l’espace une cinquantaine de robots leur barrait la route.
Professeur d’Ambrosio : « Ce ne sont pas des robots martiens ni terriens, ni nos amis de légion des damnés, qui sont-ils ? »
Spartacus : « C’est pourtant clair, ils nous lancent un défit, passez- moi un robot pour que je fasse diversion »
Kala : « Tu n’a pas besoin de nous prouver ton courage par un suicide, je viens avec toi »
Professeur d’Ambrosio : « Spartacus, nous ne pouvons vous prêter que le robot de Jeff, seul un pilote expérimenté parviendrait à le piloter avec un peu d’expérience »
Spartacus : « Pensez vous avoir le choix en l’absence de deux de vos meilleurs pilotes, professeur ? »
La Youk robote et le Ryujin s’élancèrent de la base Mégadéus.
Spartacus : « Rudy, Kala vos armes ne seront d’aucune utilité dans un combat spatial, il va falloir les affronter au corps à corps »
Spartacus fonça sur un groupe de robots ennemis tandis que le Ryujin restait en retrait.
Kala : « Rudy, il ne pourra les combattre tout seul »
Spartacus « Qu ‘attends-tu Rudy, protége mes arrières »
Spartacus se battait comme un diable démantibulant à coups de poings, un après l’autre les robots qui l’attaquaient mais il fut rapidement submergé par ses assaillants en surnombre.
Rudy tétanisé par la peur sentit les commandes du Ryujin lui échapper.
Le puissant rayon du Dévastator beam déchira l’espace dispersant les ennemis, permettant à Spartacus de se dégager de la mêlée, le Ryujin fit voltiger son Great Arkan Blade pour dissuader ses poursuivants.
Kala : « Spartacus répond moi »
Spartacus : « Ok ma belle, je ne m’en sors pas trop mal, ce tas de ferraille va tenir le coup »
Les robots ennemis se réunissaient pour une nouvelle charge.
Kala : « Spartacus reste derrière moi, ton robot n’est pas assez robuste »
Spartacus : « Kala, c’est toi qui contrôle ce robot ? »
Kala : « Pour l’instant oui, le temps que Rudy veuille bien reprendre ses esprits »
Spartacus : « Nous ne sommes parvenus qu’à endommager une dizaine de robots ennemis, ça nous fait vingt contre un, seul un miracle pourrait nous sauver »

Zuul découvrit la nacelle de secours abandonnée dans les marécages des berges de la Baie d’Hudson en Ontario.
Zuul : « Professeur me recevez-vous ? il est arrivé à bon port mais nulle trace de lui »
Professeur d’Ambrosio : « Ca ne m’étonne pas, il est à la recherche de son fils, par chance Mucha l’accompagne,
Grâce à lui vous le localiserez facilement »
Doc qui écoutait la transmission et se retourna vers le professeur.
Doc : « Le Canada fut le seul pays qui accepta de donner asile à ces malheureux orphelins des colonies Martiennes car pas mal de colons martiens étaient d’origine Canadienne »
Après un long périple Jeff pénétra dans l’ orphelinat abandonné de Toronto que lui indiqua Mucha.
Mucha : « Les gosses du dernier convoi qui n'avaient pas de famille ou de proches sur terre ont forcément grandi dans cet orphelinat avant d’êtres dispersés »
Jeff : « Nous finirons bien par retrouver sa trace dans leurs archives »
Dans le bureau central de l’orphelinat Mucha compulsait frénétiquement des liasses de documents, et finit par trouver le fichier des admissions.
Mucha : « Sur cette liste, il y a des orphelins dont on connaît l'identité ce qui en élimine pas mal.
Il ne reste plus que les inconnus dont seul le groupe sanguin ou le code génétique peut permettre l'identification »
Zuul retrouva Jeff effondré dans la salle des archives le sol jonché de papiers.
Jeff : « Nous n’avons rien trouvé »
Mucha « Ne te décourage pas Jeff, sa mère peut avoir usurpé l'identité d'un autre enfant afin que son fils grandisse au sein d'une famille terrienne dont des proches s’établirent sur Mars mais un groupe sanguin aussi particulier ne peut pas passer inaperçu »
Zuul : « Nous devons rentrer à la base, avant qu’elle ne soit hors de portée de téléportation, c’est trop dangereux de rester ici Jeff»
Alertés par les riverains, des véhicules de police encerclaient le bâtiment.

_________________


Dernière édition par division ruine le 14.09.09 0:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   19.08.09 23:20

SR38

Professeur d’Ambrosio : « Kala , je suis inquiet, Rudy présente tous les symptômes du mal de l'espace, ce syndrome d'adaptation à l'espace que peuvent présenter certains spationautes en impesanteur, se traduisant par une désorientation, parfois des nausées et une somnolence, en un mot il est incapable de combattre.
Kala, rentre à la base immédiatement, tu n’auras pas la force de continuer à piloter le Ryujin toute seule »
Kala « C’est impossible père, nos ennemis se regroupent pour un nouvel assaut, la base Mégadéus est trop vulnérable, nous devons la défendre à tout prix »
Eupho « Professeur, je capte un nouveau signal, qui se dirige vers notre direction, son mode de propulsion indique qu’il s’agit d’engins terrestre »
Professeur d’Ambrosio : « La coalition n’a pas perdu de temps, nous sommes pris entre deux feux »
Les robots ennemis se regrouppaient en fusionnant entre eux, une monstrueuse machine de guerre aux proportions gigantesques s’assemblait devant Kala et Spartacus.
Kala « Spartacus, nous devons l’attaquer avant qu’il ait fini sa transformation »
Sans perdre de temps leurs robots foncèrent sur l’adversaire, mais une violente explosion frappa le géant dans le dos de plein fouet.
Dans l’espace, un robot inconnu propulsé par deux énormes vétustes fusées portées à bout de bras faisait face aux assiégeants.
Avant que l’ennemi ait le temps de réagir, il était déjà sur eux, leur assénant des coups d’une rare violence.
Spartacus : « Voici un guerrier remarquablement aguerrit au combat spatial »
Spartacus bondit à son tour sur les robots ennemis qui battaient en retraite suivi de Kala.
Cependant le robot inconnu leur ordonna de rester sur place d’un geste de la main et extermina avec facilité les derniers robots adverses.
Le pilote de robot inconnu leur adressa une communication :
Robot inconnu : « Je suis Kenzaki des forces de l’alliance Terrestre, je vous ordonne de déposer les armes et de suivre mon escorte »
Professeur d’Ambrosio : « Vous ne faites pas partie de la coalition, qu’est ce que cette alliance terrestre ?»
Kenzaki : « Nous détestons la coalition autant que vous mais nous ne voulons pas que votre technologie profite à nos ennemis extraterrestres, si vous ne capitulez pas j’ai mission de vous détruire »
Une flottille de navettes spatiales puissamment armées encerclait la base Mégadéus.

Le visage courroucé de Abaddon apparut sur l’écran de cristal de Agarés.
Abaddon : « Que signifie cette attaque sur ce convoi terrestre qui fuyait la terre, je vous ais-je pas ordonné de ne pas intervenir ?
Ces humains étaient sur le point de nous conduire au repaire de Baal , encore une erreur comme celle-là et tu en répondras de ta tête »
Agarés : « la division des polymorphes sont des insoumis par nature, ils ont désobéi aux ordres probablement par excès de zèle et seront châtiés en conséquence , maître Abaddon »
Abaddon : « C’est inutile les humains s’en sont chargés, ils possèdent visiblement plusieurs robots Atlantes et sont de valeureux combattants.
Je dois évaluer leur puissance avant de soumettre ce monde »
Agarés attendit la fin de la communication pour se rendre discrètement dans les quartiers de l’impératrice.
Impératrice : « Agarés vas-tu laisser ce Baal continuer à te traiter en esclave ? »
Agarés : « J’ai déjà pris un grand risque avec votre idée d’embuscade sur ce convoi »
Impératrice : « Si ce robot mystérieux n’était pas intervenu, nous aurions certainement réussi notre tentative d’assassinat »
Agarés : « Rien ne prouve que Abaddon faisait partie de ce convoi de fuyards »
Impératrice : « Tu ne soupçonnes pas l’étendue de ma magie, je sais que tu es las de ces conquêtes mais nous devons maintenant attaquer la terre sans plus attendre.
Agarés : « Abaddon ne me le pardonnera pas »
Impératrice : « Il sera facile de tuer Abaddon tant qui est parmi ces humains, Au diable cette croisade insensée contre les anciens dieux, ton maître a perdu la raison et tu sais le châtiment que l’on réserve aux faibles.
Ne veux tu pas devenir l’empereur de cette galaxie et régner à mes cotés sur ces mondes ?»
L’impératrice l’invita à la rejoindre dans sa couche, dévoilant ses charmes.

_________________


Dernière édition par division ruine le 14.09.09 0:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   19.08.09 23:21

SR39

Sous-bonne escorte, le professeur d’Ambrosio et son équipe parcourraient le corridor d’appontement de la base lunaire, des hublots, ils pouvaient voir la base Mégadéus reposer dans le vaste cratère ou on l’avait forcée à alunir.
Professeur d’Ambrosio : « J’ignorais qu’il y avait une station spatiale en activité sur la face cachée de la lune »
Kenzaki « Sa construction confidentielle débuta pendant la guerre froide au vingtième siècle lors de l’opération Epée de Damoclès, à l’initiative du gouvernement Américain, pour installer sur la lune des batteries de fusées thermonucléaires pointées sur Moscou »
Professeur d’Ambrosio : « Pourquoi conserver de telles installations ne représentant plus d’intérêt stratégique depuis l’instauration de la paix mondiale et la colonisation de mars?»
Kala : « Père, ils ont retrouvé la légendaire sentinelle atlante enfouie dans les profondeurs lunaires »
Kenzaki : « Je vois que vous avez remarqué les caractéristiques extraterrestres de mon robot »
Un homme en blouse blanche vint à leur rencontre.
Professeur Sion : « Effectivement nous partageons la même passion pour l’archéologie et nous avons les mêmes commanditaires monsieur d’Ambrosio, mais vous semblez en savez plus que nous sur ceux qui ont caché ce formidable appareil sur notre satellite »
Professeur d’Ambrosio : « Pour quelle raison vous ne révélez pas le fruit de vos recherches à la coalition ? »
Professeur Sion : « Nous préférons garder le plus grand secret sur nos installations et notre robot pour ne pas éveiller la convoitise de la coalition et du régime totalitaire qu’elle est en train d’instaurer sur terre.
Il se pourrait que nous soyons tous deux dans la même situation, mais nous devons être sur de vos intentions.
On vous accuse d’ailleurs sur terre d’avoir pactisé avec l’ennemi »
Professeur d’Ambrosio : « Un concours de circonstances nous conduisit à nous battre aux coté de guerriers martiens apatrides, car notre véritable ennemi se cache au sein même de la coalition, ce conflit planétaire n’a pour but que de satisfaire ses ambitions mégalomanes, nous désirons simplement tous mettre un terme à cette guerre qui déchire nos mondes respectifs depuis la nuit des temps »
Professeur Sion : « Oui, le président américain nous mis en garde devant le danger que représente la coalition avant sa destitution.
Malheureusement je ne vois pas comment nous pourrions arrêter ce conflit, je crains que vous ne soyez obligés tôt ou tard de choisir votre camp.
Mais pour l’instant considérez vous comme nos invités »

Une assemblée extraordinaire des pays membres de la coalition se réunit à Genève suite aux rapports alarmants consécutifs aux derniers clichés du télescope spatial Kepler IV.
Président du conseil : « Chers membres et chefs d états des pays membres de la coalition, la gravité des derniers événements qui viennent de se produire m’oblige à réclamer l’absolue confidentialité de ce qui va vous être révélé ce soir dans cette réunion en huis clos.
Nous ne voulons pas affoler les populations devant ce qui pourrait constituer la plus grande catastrophe de l’histoire de l’humanité, je laisse la parole au professeur Zaitchick :
P.Zaitchick : «Voici les derniers clichés du télescope spatial Kepler IV, il y a un mois une comète devait heurter la planète mars, mais contre toute attente elle a arrêté net sa progression en se satellisant dans son orbite.
Il semblerait que cette comète se dirige actuellement vers notre planète »
Président chinois : « Pourquoi ne pas tenter d’intercepter cette riposte en déviant la première vague de fusées thermonucléaires que nous destinions à l’invasion de mars »
Président Russe : « Cela nous priverait du fer de lance de notre attaque.
Si les martiens possédaient la technologie pour contrôler cet astre, conserver notre armada de fusées dirigées vers leur monde, seraient un moyen de dissuasion.
D’autre part professeur Zaitchick, pensez vous que nous disposions la puissance de feu nécessaire pour annihiler cette menace ?
P.Zaitchick : « Nous pouvons faire tout au plus dévier cette comète de sa trajectoire, mais que se passerait-il, si les martiens ont la possibilité de la contrôler »
Président Européen : « Pourquoi nos ennemis détruiraient-ils un monde qu’ils convoitent, ceci semble une riposte désespérée à notre attaque, nous devrions tenter d’entamer des pourparlers »
Président du San Théodoros : « Si cette comète est leur ultime parade à notre riposte, détruisons là et attaquons les, ainsi nous serons en mesure de dicter nos conditions »
Président du conseil : « Procédons au vote dés à présent, nous devons agir immédiatement »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   19.08.09 23:21

SR40

Professeur d’Ambrosio : « Kala, que peux-tu nous dire à propos de cette sentinelle Atlante cachée sur la lune ? »
Kala : « Ce n’est qu’un mythe que l’on contait aux enfants, la légende raconte que puissant le robot d’un général Atlante exécuté pour avoir voulu s’emparer du pouvoir fut expédié sur la lune, lors de la fondation de l’Atlantide »
Professeur d’Ambrosio : « Pourquoi exiler un robot sur la lune ? »
Kala : « Ce n’était pas un robot ordinaire, selon les anciens, l’âme de ce guerrier ivre de vengeance hantait ce robot,
Un puissant anathème le condamna à rester sur la lune en sentinelle pour combattre d’éventuels envahisseurs »
Une sirène retentit soudainement dans le complexe lunaire, et Rudy remarqua l’absence des geôliers de leur quartier VIP.
Une vive agitation régnait dans l’installation lunaire car un important contingent armé d’une centaine de robots de la coalition venait d’alunir à quelques kilomètres de là.
Dans le QG de la base, le professeur Sion tentait de rentrer en contact avec la coalition,
Le visage du Dr K apparut sur son écran.
Docteur K « Qui que vous soyez, vous prêtez asile à une bande de terroristes, livrez nous les immédiatement et nous statuerons de votre sort »
Un garde accouru pour le prévenir que les captifs étaient parvenus à s’emparer d’une navette pour regagner la base Mégadéus.
Professeur Sion : « Kenzaki sort avec ton robot, il ne faut pas les laisser s’enfuir, faites décoller tous les appareils, nous devons évacuer la base d’urgence, je vais essayer de gagner du temps avec cet émissaire de la coalition »
Le robot de Kenzaki s’élança du dock de la base Lunaire.
Professeur d’Ambrosio : « Rudy, te sens-tu prêt pour combattre, Kala, il va falloir couvrir notre fuite »
Spartacus : « Permettez que je me joigne à vous, je rêve d’en découdre avec ce Kenzaki »
Dans un énorme nuage de poussière, la base Mégadéus décolla tandis que les robots des troupes de la coalition investissaient le périmètre de la station lunaire sans rencontrer de notable résistance.
Le Ryujin émergea du nuage de poussière pour affronter le robot atlante de Kenzaki.

À Genève, une cellule de crise fit place à l’assemblée extraordinaire des pays membres de la coalition.
Président du conseil : « Aussi incroyable que ça puisse paraître toute notre flottille de missiles à été balayé d’un trait par l’envahisseur, et cette comète se dirige toujours vers nous »
Président Chinois « Envoyons des équipes d’artificiers du génie civil spécialisés dans l’extraction de roches, forer cette comète pour la faire imploser avant qu’elle nous atteigne, si nous ne pouvons pas l’intercepter »
Président Russe « Vos équipes ne feront pas longs feux devant ceux qui ont anéanti nos missiles, il faut une couverture militaire pour les protéger »
Président Européen : « Nos meilleurs techniciens travaillent actuellement sur la question, les équipes sont prêtes et décolleront dès que vous pourrez conjointement nous assurer une assistance militaire »
Président du conseil : « Nous sommes tous d’accord pour une mobilisation générale de nos forces, professeur Zaitchick, pensez vous que nous ayons encore le temps d’intervenir ?
Professeur Zaitchick : « Bien sur mais nous devrons mobiliser toutes nos forces pour cette action, et différer la conquête de Mars »
Président du conseil : « Un autre problème se présente devant nous, Nous devons concevoir un plan de communication pour ne pas affoler les populations de nos pays respectifs devant l’ampleur de cette catastrophe dont nous ne pourrons plus cacher bien longtemps l’existence au grand public.
Il nous faudra gérer les relations avec les médias en assurant une veille médiatique multi support et démentir officiellement nos détracteurs en minimisant le problème, ce qui ne sera pas chose aisée si nous ne parvenons pas immédiatement à circonscrire cette catastrophe »
Un ambassadeur donna un rapport au président Russe.
Président Russe : « Nos satellites de surveillance ont détecté une activité suspecte sur la lune, or le San Théodoros à procédé à un envoi massif de forces armées spatiales sans avertir la coalition.
Que signifient ces opérations militaires ? »
Président du San Théodoros : « Nous avons pris l’initiative d’effectuer sur la lune des manœuvres militaires dans le dessein d’établir une tête de pont pour de futures opérations »
Président Russe : « Comme vous approprier davantage de technologie atlante en toute discrétion, par exemple.
Regardez ces cliches d’un de nos satellites espions en orbite lunaire, regardez ces installations…
On distingue clairement à droite la base rebelle sur ce cliché, nous exigeons une explication »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   19.08.09 23:22

SR 41

Tandis que la base Mégadéus se positionnait à une distance respectable des affrontements les deux robots atlantes se faisaient face sur la surface lunaire.
Kala : « Kenzaki ce combat est inutile, notre véritable ennemi est la coalition »
Kenzaki : « Je me contrefiche de la coalition, je dois m’emparer de ton robot pour exterminer ces chiens de martiens qui ont buté ma famille à Los Angeles »
Spartacus : « Laisse moi botter le train à ce prétentieux »
Kala : « Non Spartacus, c’est entre lui et moi, tu ferais mieux de protéger nos arrières »
Les Robots de la coalition délaissant la base lunaire s’approchaient d’eux précédés du Néo Titankaiser du Dr K.
Robot caporal : « Dr k, que devons-nous faire des navettes spatiales qui évacuent cette base lunaire »
Dr K : « Laissez les partir, ils n’iront pas bien loin de toute façon, ce sont ces robots Atlantes qui m’intéressent, mais de grâce n’intervenez pas, je veux profiter de ce spectacle »
Les Deux robots Atlantes entamèrent leur duel fratricide, en esquivant leurs attaques mutuelles avec agilité pendant que Spartacus se tenait prêt à Affronter à lui seul la horde de robots de la coalition.
De force égale, les deux robots Atlantes avaient pris du recul pour un nouvel assaut quand une puissante déflagration secoua le sol lunaire.
Une autre escouade de robot inconnus attaquaient de revers les robots de la coalition, détruisant les navettes d’évacuation retardataires en bombardant la base lunaire.
Les robots de la coalition se repliaient en direction de Spartacus qui se retrouva forcé d’affronter à son tour cet ennemi inattendu au coté de ses adversaires de la coalition.
À leur tour les deux robots Atlantes furent pris à partie par les mystérieux robots adverses.
Le Dr k contacta Kala et Kenzaki.
Dr k : « Des amis à vous ? J’en doute, Kala, toi et ton compagnon, il serait temps que vous cessiez vos gamineries pour vous joindre à nous, par la suite nous aurons tout le temps de régler nos différends »
Harcelés de toutes part les trois robots atlantes, Spartacus et une poignée de robots de la coalition se retrouvèrent promptement encerclés par les robots inconnus.

L’ultime tentative pour arrêter la comète qui se dirigeait vers la terre fut un désastre, les équipes chargés de la faire exploser ne parvinrent même pas à s’en approcher.
Une Armée de robots Martiens d’un type inconnu décima leur escorte avant de les exterminer.
Au QG de la coalition les déférents pays membres se rejetaient la faute de ce cinglant échec dont les démentis officiels ne parvenaient plus à masquer l’effroyable vérité aux populations.
Président Chinois : « Je vous tiens personnellement responsables de cet échec, vous nous avez envoyés à l abattoir en n’engageant qu’une infime partie de vos forces armées dans cette opération »
Président Russe : « Ce n’est pas moi qu’il faut blâmer, encore moins nos allies Européens qui ont également versé un lourd tribut dans cette funeste opération, si vous cherchiez un responsable le voici »
Le président Russe désigna l’estrade où se tenait le président du San Théodoros.
Président Russe : « Où étaient vos forces ainsi que ce robot Atlante dont vous vous vantez, sur la lune bien sûr, pour vous approprier davantage de technologie atlante à nos dépens »
Président du San Théodoros : « Si nous avions seulement pu nous approprier cette technologie à temps…
Mais nos ennemis nous ont pris de court, en ce moment même mon armée est mise en déroute par une avant-garde extraterrestre qui a atteint la lune »
Président du conseil : «Ce ne sont pas vos querelles intestines qui règleront le problème qui se présente à nous actuellement.
Nous avons engagé la majeure partie de nos armées en pure perte et nous sommes à la merci de l’envahisseur,
La seule solution qui se présente à nous consiste à envoyer une offre de reddition sans conditions à notre adversaire.
S’ils ont les moyens de contrôler cette comète, peut-être accepteront-ils de nous épargner »
Président Chinois : « Rien ne prouve qu’ils daigneront accéder à notre requête s’ils désirent notre extermination »
Président Européen : « Envoyons une mission diplomatique à leur rencontre, cette capitulation est notre ultime recours pour sauver l’humanité»
Président Russe : « Je ne signerais pas ce misérable acte de capitulation, je préfère encore périr avec dignité»
Le président Russe quitta la salle avec ses conseillers pendant que les derniers présidents des pays membres de la coalition signaient l’hypothétique tentative d’armistice en statuant sur d’éventuelles formule de partage de la planète en zones d'occupation.

_________________


Dernière édition par division ruine le 14.09.09 0:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   19.08.09 23:22

SR42.

Il ne restait plus que les trois robots Atlantes, le robot de Spartacus et une vingtaine de robots de la coalition cernés de toutes parts, quand l’ennemi cessa soudainement son tir ;
La silhouette d’un robot de près de 80 m arrivait vers eux surplombant l armée ennemie.
Kenzaki : « C’est leur chef, il est venu en personne nous porter le coup de grâce »
Kala : « Si nous l’attaquons ensemble cela mettra peut-être son armée en déroute, nous laissant le temps de fuir »
Spartacus : « C’est l’occasion rêvée, laissez- moi faire mes amis »
Le robot de Spartacus fonça dans les rangs adverses, esquiva trois puissant robots et atterrit devant le géant avec une attitude arrogante de défit et s’exprima dans l’antique langue martienne, aux robots extraterrestres qui l’encerclaient.
Spartacus : « Guerriers, j’exige d’affronter votre chef en duel selon la coutume ancestrale des légions martiennes »
Kala : « Spartacus revient, tu n’as aucune chance »
Spartacus : « Kala, si je gagne nous serons libres, si je suis vaincu, vous serez leurs esclaves, mais vous survivrez »
Le robot commandant ordonna à ses guerriers d’éliminer cet avorton et de détruire ce dernier bastion de résistance, mais aucun robot extraterrestre n’obéit à ses ordres, il devait avant tout relever ce défit selon la loi séculaire.
Sans attendre Spartacus s’élança en évitant les grandes mains qui s’abattaient sur lui, et donna un coup de poing dans de visage du géant qui chancela, surpris par l’attaque inopinée de cet insignifiant robot terrestre.
Furieux il se releva pour fracasser ce moucheron qui avait l’audace de le défier, mais Spartacus fut plus rapide et le fit choir sur le sol lunaire pour l’humilier publiquement devant son armée en le rouant de coups.
Ne pouvant vaincre cet ennemi farouche le géant recula et brandit son épée de lumière pour terrasser Spartacus.
Spartacus resta immobile les bras croisés, toisant le robot géant figé dans sa position d’attaque.
Spartacus : « Agarés savais-tu que tu étais vaincu avant même de m’affronter, ignorais-tu donc que le robot que tu pilote est une partie de moi-même, à présent il n’obéit plus qu’à ma volonté »
Agarés : « Gardes éliminez ce misérable robot terrien, ceci est un ordre »
Spartacus : « C’est inutile, les guerriers martiens ne respectent pas les lâches, cette traîtrise sera ta dernière Agarés »
Agares suffoquait lamentablement dans l’habitacle de son robot qui ouvrait sa main pour accueillir Spartacus.
Spartacus : « J’ai battu votre chef en combat singulier, ma parole a force de loi, je suis Abaddon votre maître incontesté, ceci est ma signature »
Les robots des divisions du chaos s’inclinèrent respectueusement devant leur chef de guerre vénéré.

Tania regardait Sasha28 dodeliner doucement sur le rythme des chants folkloriques de la radio.
Tania : « Professeur Sergei, Sasha28 a-t-il conscience du monde extérieur, il ne dit pas un mot et se contente de sourire bêtement, il faut l’assister pour tout comme un petit enfant »
Professeur Sergei : « Oui Tania notre réalité n’est qu’un rêve pour lui, c’est quand il est dans le cockpit ventral de ce robot qu’il vit réellement, en fusionnant avec cette machine monstrueuse.
C’est le seul clone hybride qui ait survécu à un séjour prolongé dans le cristal du robot, maudit soient les moujiks qui ont découvert ce robot atlante en Sibérie »
Un soldat accouru l’avertir d’un appel urgent du président Russe.
Président Russe : « Camarade krimpov vous prenez le commandement de cette base et des opérations.
Nos ennemis ont dirigé une comète vers nous pour nous anéantir, tous les moyens pour la faire dévier de sa trajectoire ont échoué, en ce moment même une avant-garde de leur armée a débarqué sur la lune.
Sachez que ces traîtres de la coalition veulent capituler devant l’ennemi, bien sur nous avons refusé et nous rentrons de toute urgence avec la délégation.
Passez en mode d’alerte 4, vous savez ce que cela implique »
Tania : « A tout le personnel de la base, ici le commandant Tania Krimpov ; Nous passons en mode d’alerte 4.
Tania : « Professeur Sergei, je veux un rapport immédiat sur l’avancée de la comète »
Professeur Sergei : « J’observe ce phénomène depuis quelque temps, je n’ai jamais cru aux démentis officiels.
Voici sa position actuelle, observez bien sa progression, elle décélère au fur et a mesure de son approche.
Ce n’est vraiment pas une comète ordinaire, qui sait ce qu’elle recèle en réalité »
Soldat : « Commandant, un rapport nous indique le débarquement de robots ennemis en Sibérie occidentale à l’est de l’Oural dans la région d'Omsk»
Tania : « c’est l’occasion ou jamais de tester notre robot en situation de combat »
Professeur Sergei : « Vous n’y pensez pas sérieusement, la responsabilité de cette base vous incombe dorénavant et le mode d’alerte 4 nous oblige à nous replier dans nos installations souterraines en attendant les consignes »
Tania : « Libre à vous de vous terrer comme des rats si vous le désirez, je doute qu’il reste encore qui que se soit susceptible de nous donner des ordres à présent, la meilleure défense reste l’attaque, préparez mon robot.»

_________________
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   25.03.10 23:02

SR43.

Rudy, Kala et Kenzaki observaient l’incroyable scène qui se déroulait devant eux.
Spartacus avait non seulement vaincu le robot leader extraterrestre, mais s’en était emparé.
À présent il se dirigeait vers eux tenant la Youk robote dans ses bras entourés par les guerriers Martiens qui formaient une haie d’honneur autour de lui en brandissant leurs armes.
Kala : « Spartacus, comment à tu fais, qui es-tu réellement »
Spartacus : « Je suis Abaddon, le général de cette armée,le nouvel empereur Martien et bientôt celui de votre monde »
Kala : « Ce n’est pas possible, pas toi, pourquoi nous a-tu trompés en usurpant l’identité d’un terrien »
Abaddon : « Pour éprouver votre force et vos aptitudes au combat, vous avez forcé mon respect par votre pugnacité »
Kala : « Tu as pourtant combattu à nos côtés comme l’un des nôtres »
Abaddon : « Et je vous suis redevable de m’avoir sauvé d’une sinistre conspiration ourdis par mes généraux félons »
Abaddon déposa délicatement la robote inanimée devant eux.
Kenzaki : « Kala que se passe t’il, peut-on m’expliquer ce qui se passe à la fin? »
Kala : « Reste où tu es, la situation est assez compliquée comme ça »
Abaddon : « Ils ont droit de savoir Kala, d’ailleurs je dois vous faire une proposition »
Les robots Atlantes restaient sur leurs gardes, prêts à affronter ce nouvel adversaire.
Abaddon : « Rejoignez mon armée, j’ai besoin de vous pour combattre les anciens dieux »
Docteur K : « Combattre les dieux ? vous m’intéressez diablement mon ami »
Abaddon : « Je sais que vous convoitez leur secret, désireriez-vous devenir mon interlocuteur auprès des vôtres, avec tous les privilèges qui vous seront accordés si vous acceptez mon alliance? »
Docteur K : « Volontiers, mais voyons ce qu’en pensent mes compagnons d’infortune »
Kenzaki : « Pactiser avec des maudits Martiens ? vous rêvez ! c’est hors de question »
Kala : « Pourquoi combattre les dieux et trahir nos alliés de la légion des damnés ? »
Abaddon : « Baal vous a fourvoyé, Croyez- moi, ces Anciens dieux sont nos seuls ennemis.
Depuis des millénaires, les divisions du chaos écument les galaxies pour affranchir les peuples de leur domination théocratique en exterminant leurs sbires, voulez-vous me rejoindre ou demeurer leurs pions aveugles ?»
La puissante voix de Baal retentit, tandis que son armée se matérialisait derrière les trois robots Atlantes.
Baal : « N’écoutez pas ses blasphèmes, ils vous conduiront à votre perte, les anciens dieux sont nos créateurs »

À bord de son robot Atlante Tania parcourait à vive allure les steppes sibériennes à la rencontre de l’envahisseur.
Tania : « Sasha, ceci n’est pas un exercice d’entraînement, es-tu prêt à affronter ces extraterrestres »
Sacha : « La mémoire, de mes ancêtres, transmise par mes gènes réclame vengeance »
Tania avait l’habitude des énigmatiques propos de son compagnon et de l’étrange personnalité qu’il endossait une fois enfermé dans l’habitacle de cristal qui ornait le buste de son robot.
Sasha serait-il à la hauteur avec la formidable puissance qu’il était susceptible de conférer à cette machine ?
La silhouette des robots ennemis se profilait à l’horizon, il fallait devoir jouer serré, seuls contre tous sans l’appui de ces traîtres de la coalition, ni probablement d’aucune force armée terrestre.
Tania assembla son Great Arkan blade et le fit tournoyer en fonçant sur les robots adverses.
Contrairement à ce qu’elle pensait, une division blindée de robots des forces armées de la fédération de Russe était déjà au rendez-vous combattant vaillamment l’ennemi malgré de lourdes pertes.
L’arrivée inopinée de ce robot portant l’étoile rouge de leur patrie redoubla leur courage.
Les géants extraterrestres n’avaient rien de commun avec les habituels robots martiens des flashs d’actualité.
Ils ressemblaient gigantesques reptiles préhistoriques cybernétisés crachant de leur gueules des jets de plasma destructeurs, à l’instar des dragons médiévaux.
Tania se jeta à corps perdu dans la bataille, assénant de meurtriers coups de hache aux premiers belligérants qu’elle rencontrait.
Cependant elle se rendit compte rapidement qu’elle avait sous-évalué le danger, d’autres météores s’écrasaient tout autour du champ de bataille en libérant de gigantesques sauriens à l’allure terrifiante.
Tania et les rares rescapés du bataillon de robots soviétiques faisaient face à une véritable armée qui les encerclait, barrant leur retraite, quand un tumulte s’abattit sur l’arrière-garde de l’armée extraterrestre.
Un autre robot Atlante d’allure massive décimait à revers les monstrueuses créatures, tenant de chaque main deux énormes tronçonneuses aux effets dévastateurs.
Il arborait fièrement la feuille d’érable rouge des forces armées Canadienne.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   25.03.10 23:03

SR44.

Kenzaki, le corps endolori par de multiples contusions, cherchait à tâtons la manette d’ouverture de son cockpit.
Un déclic salvateur déclancha l’ouverture et un air courant d’air frais s’engouffra dans l’habitacle dissipant l’épaisse fumée nauséabonde de plastique brûlé.
Kenkaki retira son masque à oxygène pour évaluer les dégâts, sous l’impact de cet atterrissage forcé de nombreux moniteurs avaient explosé, mais les systèmes directionnels semblaient intacts bien que son robot fut superficiellement calciné par la brutale rentrée atmosphérique.
Au loin il pouvait voir les débris de la navette spatiale parsemés sur le long sillon laissé par celle-ci dans le sol désertique.
Par miracle il avait pu s’arrimer à cette navette spatiale encore intacte sur son pas de tir pour fuir la lune.
Le cours des récents événements lui revenait en mémoire par bribes désordonnées.
Il y avait eu ce combat de géants entre le robot dont s’était emparé Spartacus et cet autre robot de lumière qui s’était matérialisé soudainement, puis cet épouvantable pugila général ou s’était affronté les deux armées adverses.
Il se souvint également de Kala et de son Ryujin qui lui tendait la main avant de disparaître par enchantement, mais il n’avait pu la rejoindre, séparé brusquement par une mêlée de combattants.
Il avait rampé dans la poussière lunaire entre les carcasses de robots pour aboutir dans les ruines de sa base lunaire et s’emparer de la dernière navette de secours.
Maintenant il était seul, ignorant tout du sort de ses compagnons d’armes incapable de joindre son QG et de se localiser, ses ennemis probablement à ses trousses.
Un sinistre cliquetis attira son attention.
Un robot blindé terrestre pointait son arme derrière lui tandis que d’autres robots convergeaient vers sa position.
Kenzaki s’évanouit harassé de fatigue.

Tania combattait vaillamment les monstres extraterrestres en se rapprochant de son inattendu allié Canadien qui tailladait allégrement l’arrière-garde ennemie.
Pendant un bref moment les deux robots Atlantes se dévisagèrent sans un mot, puis d’un commun accord tacite ils décidèrent de faire front commun pour terrasser les derniers sauriens cybernétisés.
Les monstres surpris par cette attaque reculaient, perdant du terrain à chaque coup.
Le leader, aux allures de tyrannosaure, regroupa ses troupes pour organiser une riposte.
Un troisième robot Atlante bardé de munitions portant la bannière étoilée de l’union Européenne, barra leur retraite par un tir de missiles nucléaires tactiques.
Le combat fut rude, cependant les robots Atlantes finirent par avoir raison de cette avant-garde d’envahisseurs extraterrestres.
Sur le vaste charnier, les derniers robots soviétiques achevaient les monstres grièvement blessés, ne laissant pas de quartier à l’ennemi.
Le robot Européen salua fraternellement le robot Canadien avant de se retourner vers Tania pour se présenter.
Pilote du robot de l’union Européenne : « Désolé de n’avoir pas pu vous prêter main-forte plus tôt, mais permettez nous de nous présenter, je suis le capitaine Luca et je représente l’union Européenne.
Voici mon ami Williams des forces armées Canadiennes »
Tania : « Vos robots sont d’origine Atlante n’est-ce pas, pourquoi n’êtes-vous pas intervenu lors des premières attaques extra-terrestres ? »
Luca : « Nous n’étions simplement pas encore au point technologiquement parlant.
Bien que nos pays respectifs soient membres de cette coalition, nous avons conjointement développé notre propre programme de défense en marge de la coalition, comme vous autres il me semble »
Tania : « Heureuse de connaître d’autres adversaires de cette coalition »
Williams : « Nous devrions partir d’ici avant que les petits copains des créatures que nous avons exterminées débarquent à leur tour, voulez-vous nous rejoindre dans notre porte-avion pour faire le point sur nos forces »
Tania : « Comment comptez vous le rejoindre, nous sommes à des kilomètres de la côte? »
Luca : « Ne vous inquiétez pas, c’est lui qui va venir nous rapatrier »
L’ombre d’une immense plateforme supportée par de puissantes turbines passa au dessus du champs de bataille.
Williams : « Ceci est le HMS Sky Base de la Royal Navy, un porte-avion stratosphérique, le vaisseau de combat le plus puissant jamais construit par l’armée Britannique »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   25.03.10 23:04

SR45

Kenzaki se réveilla sur un lit de camp, on l’avait revêtu de vêtements propres et soigné ses plaies.
Un homme en uniforme se tenait devant lui en le dévisageant d’un air perplexe.
Major : « Vous êtes le lieutenant Kenzaki tosuod, et vous venez d’une base secrète Américaine située sur la lune n’est-ce pas, nous avons pris la liberté de consulter les fichiers de votre ordinateur de bord.
Sachez que vous avez beaucoup de chance d’avoir atterrit en Australie, ici nous n’aimons pas la coalition, notre neutralité nous a permis de conserver une certaine indépendance vis à vis d’eux jusqu'à présent.
Kenzaki : « Et vous avez raison, cette coalition n’est qu’un ramassis de lâches »
Major : « Vous ne croyez pas si bien dire, depuis que la coalition s’est rendue à l’ennemi, autant vous dire que nous sommes dans leur ligne de mire, au même titre que les Soviétiques »
Kenzaki : « Que comptez vous faire de moi »
Major : « Nous voulons simplement que vous nous aidiez à combattre ceci »
Le major tendit à Kenzaki des photos aériennes de gigantesques nautiles sillonnant le bush australien.
Major : « Nous avons tenté en vain d’endiguer la progression de ces choses, mais rien ne semble les arrêter, heureusement pour nous que la région du Pilbara est totalement isolée et peu habitée.
Mais ce n’est pas le pire, regardez ces tentacules extraire les minerais de fer, au début il n’y avait qu’une seule de ces créatures, cette chose ce multiple de façon exponentielle en exploitant nos ressources naturelles »
Kenzaki : « Mais mon robot est hors service »
Major : « Nos mécanos l’ont remis sur pied, il est incroyablement résistant et n’a subit que des dégâts mineurs durant sa rentrée atmosphérique, il sera à vous dès que vous pourrez le piloter »

Le Dr K voulant régner sans partage sur les nations dont il était devenu le gouverneur, la dernière séance du conseil de la coalition se résulta par un carnage.
Le Dr K et une troupe de soldats extraterrestres exterminèrent sans sommation tous les chefs d’état venus signer l'acte de reddition.
Il nomma parmi les subalternes survivants de l’assemblée ses principaux administrateurs.
Dr K : « Messieurs, sachez avant tout que vous ne devez votre survie qu’a mon bon vouloir, tout acte de sédition envers l’autorité que je représente sera immédiatement sanctionné.
Notre maître Abaddon, empereur de mars et de la terre m’a assigné la mission de créer sur terre une élite de guerriers pour ses légions pour vaincre un ennemi extraterrestre commun qui menace nos mondes respectifs.
Nous réquisitionnons toutes les forces industrielles et militaires de cette planète pour intensifier la production dans un effort de guerre maximum »
Secrétaire : « Seigneur K, les pays que nous représentons ont capitulé sans conditions mais quelques nations refusent l’autorité de l’ex-coalition et combattent actuellement les armées de votre empereur.
L’Australie et la Russie ont rompu les relations diplomatiques avec la coalition et offrent asile à des groupes de rebelles dont certains ont déserté les rangs de nos propres armées.
Nos informateurs nous ont appris qu’ils étaient parvenus à s’emparer de robots Atlantes »
Dr K : « Envoyez un ultimatum à ces nations en exigeant de nous livrer ces traîtres en guise de bonne volonté, sans quoi les force armées de la coalition les soumettront sans pitié »
Le seigneur Abaddon se matérialisa en personne au milieu de l’assemblée.
Abaddon : « Laissez les combattre vainement mes éclaireurs, j’aime leur courage et leur obstination, il me faut des guerriers de cette trempe pour mon armée»
Dr K : « maître Abaddon, ne courons nous pas un risque en les laissant s’allier à nos ennemis, je parle de ceux qui vénèrent ces anciens dieux que vous défiez »
Abaddon : « Ces pauvres fous sont de l’histoire ancienne, j’ai vaincu leur chef Baal sur la lune et leur armée est en déroute, ils ne constituent qu’un danger mineur, nous en viendrons facilement à bout.
Une partie de mes légions est partie les débusquer dans leur repaire »
Dr K : « maître Abaddon, pouvez-vous nous dire quel est la nature de cet ennemi qui nous menace ?
De quels moyens disposent t’ils ? »
Leur pouvoir est incommensurable, mais ils interviennent rarement en personne et nul ne sait à quoi ils ressemblent, Ils laissent leurs sbires se charger des basses besognes,
Mais contrairement à leurs dieux, ils sont vulnérables et nous savons les combattre.
Nous lancerons une action de grande envergure pour les éradiquer définitivement et bâtir un empire galactique que les dieux eux-mêmes n’oseront affronter »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   25.03.10 23:04

SR46

Kenzaki et la troupe de robots australiens guettaient le passage des mollusques géants dans un étroit canyon dont ils avaient truffés de dynamite les flancs abrupts.
Au moment propice ils déclenchèrent l’explosion, libérant plusieurs tonnes de roche sur les gigantesques nautiles.
Trop grandes pour être ensevelies, les créatures immobilisées peinaient à se libérer de ce piège, le major donna l’ordre à ses troupes de les attaquer, mais l’épais blindage de leur coquille résistait à leur puissance de feu.
Les mollusques envoyèrent leurs tentacules incroyablement extensibles vers les robots pour les capturer.
Major : « Kenzaki, faites attention les bouts de leurs tentacules sont munis de drills »
Kenzaki n’écoutant que lui, fonça sur un des nautiles avec son épée en sectionnant quelques tentacules mais la coquille résista et Kenzaki vit avec désespoir les tentacules coupés repousser à l’identique, il était pris au piège.
Solidement retenu par des tentacules qui l’immobilisaient Kenzaki cru sa dernière heure venue quand plusieurs drills se rapprochèrent dangereusement de son cockpit.
Un objet tournoyant à grande vitesse décapita les tentacules qui s’abattaient sur lui et il entendit un craquement sinistre suivi du râle d’agonie de la créature qui relâchait son emprise.
La coquille était transpercée de part en part d’une longue sagaie d’orichalque, kenzaki en profita pour se dégager.
En haut de la crête un robot Atlante inconnu rattrapait au vol une sorte de boomerang primitif.
Son armure revêtue de troncs d’arbres pétrifiés tressés entre eux ainsi que son masque, bariolés de motifs primitifs ressemblait à une tenue de cérémonie aborigène.
Le robot Atlante primitif désigna à Kenzaki un objet dans le ciel.
Une gigantesque plate-forme volante de la taille d’un porte-avion faisait pleuvoir un déluge de feu sur les autres nautiles qui tentaient de se dégager de l’éboulement.

La base Megadéus flottait en orbite de l’astéroïde du temple céleste dans la ceinture d'astéroïdes entre Mars et Jupiter.
Jeff et sa compagne attendaient leurs amis, mais la joie de leurs retrouvailles était entachée par la disparition de Ball qui s’était sacrifié pour les sauver.
De nombreux valeureux guerriers avaient péri, tout l’astéroïde résonnait des chants funéraires.
Jeff : « Sarah, Kala, Rudy, Professeur d’Ambrosio, vous ne pouvez pas imaginer comme nous sommes heureux de vous revoir enfin »
Kala embrassa Jeff et lui donna une bonne claque.
Kala : « Pourquoi es-tu parti comme un fou tout seul sur terre, nous étions tous fous d’inquiétude à ton sujet, ne nous refait jamais ça, tu as retrouvé ton fils au moins »
Jeff : « Hélas non, mais Mucha est sur une bonne piste, quand nous reviendrons sur terre je suis certain que nous le retrouverons, par contre je ne vois pas Spartacus avec vous »
Sarah éclata en larmes.
Kala : « Sarah ne pleure pas il n’en vaut vraiment pas la peine, Spartacus est probablement le pire ennemi que nous ayons jamais rencontré, c’est lui qui a tué Ball en combat singulier sur la lune alors qu’il tentait de nous protéger »
Jeff : « J’ai raté un épisode, Spartacus n’était pas notre ami ? »
Kala : « Non c’est ni plus ni moins que Abaddon le nouvel empereur de Mars et probablement de la Terre maintenant »
Professeur d’Ambrosio : « Toute cette histoire me laisse perplexe, j’ai un mauvais pressentiment à propos de cette histoire d’anciens dieux martiens, et si Abaddon n’avait pas totalement tort »
Zuul : « Professeur ne blasphémez pas dans ces lieux saints, les anciens dieux sont les créateurs de toute vie »
Professeur d’Ambrosio : « Ma jeune amie, je suis un scientifique avant tout, je me dois de prendre en compte toutes les hypothèses, je ne mets pas en doute la sincérité des convictions religieuses de nos amis, mais que savons nous de ces anciens dieux ?
Comme dans nos civilisations antiques, on trouve des temples, des écrits, des histoires orales contées de génération en génération mais jamais d’écrits de la main de ces anciens dieux, chacun étant libre de tenter d’interpréter leurs motivations et leurs objectifs : Que leur est-il arrivé ? Pourquoi découvrir ces vestiges maintenant ? pourquoi ces robots ?
Il y a-t-il un plan, quelque chose de plus grand que nous n'arrivons pas à définir auquel nous participons inconsciemment ?
Seul Baal semble avoir été leur interlocuteur direct et la preuve de leur existence mais il a disparu en apportant son secret »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   25.03.10 23:05

SR47

Herr Doctor ne cachait pas son admiration devant la fulgurante ascension de son ancien disciple le Dr K, en inspectant le building du complexe de clonage humain de Pretoria.
Des baies vitrées de l’immeuble, on pouvait voir s’étendre à perte du vue les usines de robots ceinturées par les camps de travail.
Herr Doctor se souvint avec amusement des moqueries qu’il adressait à son jeune disciple, quand le futur Dr K expérimentait deux siècles plus tôt les premières expériences de clonage sur des déportés, tandis que Herr Doctor développait ses techniques biomécaniques afin de créer une race de soldats invincibles pour son Fürher.
Après la défaite des forces de l’axe Herr Doctor avait fui en Argentine perdant la trace de son brillant disciple, mais tous deux avaient survécu en appliquant sur eux-mêmes le fruit de leurs recherches.
Maintenant le docteur K réalisait son vieux phantasme eugénique d’une race de surhommes et régnait en maître, d’une main de fer sur notre planète, en multipliant ses complexes industriels dans tous les pays de l’ex-coalition.
Il subsistait pourtant des poches de résistance dans les zones libres telles que le Canada, l’Australie ou encore la Sibérie, cependant leur seigneur Abaddon refusait obstinément qu’on les atomise une fois pour toutes, malgré les recommandations intempestives du Dr K.
Herr doctor trottina sur les pattes métalliques de son corps d’arachnide mécanique vers l’ascenseur central, pour rejoindre son stratojet privé car il était convoqué d’urgence au conseil de la confédération galactique.
Herr Doctor était devenu un membre éminent de la délégation terrienne au sein de la confédération galactique gouvernée par l’empereur Abaddon.
Le stratojet attérit sur l’aire d’appontement du vaisseau-amiral d’Abaddon ou l’attendait le Dr K.
Dr K : « Bienvenue Herr Doctor , avez-vous les rapports que je vous ai demandés sur nos quotas de production »
Herr Doctor « Rassurez vous mon ami, Maître Abaddon sera fier de nous, nous avons quintuplé nos quotas de production depuis que vous m’avez donné librement recours à la main d’œuvre forcée»
Dr K : « Hâtons nous mon cher, le conseil va commencer »

Une année s’était écoulée depuis la bataille lunaire ou Baal avait péri, par précaution la base Mégadéus était à présent ensevelie dans un cratère de l’astéroïde du temple céleste afin de passer inaperçue lors des raids des commandos de Abaddon.
Jeff et sa compagne martienne avaient eu une fille, Rudy s’était épris à son tour d’une jeune Martienne et d’autres unions mixtes scellaient définitivement l’alliance de ces exclus.
Faute de combattants suffisamment nombreux pour tenter une excursion terrestre, nos amis tentèrent en vain de rallier à leur cause les dissidents Martiens, mais leur alliance contre-nature et leur statut respectifs d’apatrides en faisaient des parias sur les deux planètes.
Même l’attitude des derniers guerriers de la légion des bannis, devenait ostensiblement hostile à leur égard et leur présence dans ce lieu saint ne semblait plus souhaitable.
Le professeur d’Ambrosio réunit ses compagnons dans le QG de la base Mégadéus afin trouver une alternative à ce soudain ostracisme.
Professeur d’Ambrosio : « Mes amis, comme vous pouvez le constater, nous devenons chaque jour indésirable au sein du temple céleste, nous devons trouver une nouvelle terre d’asile »
Jeff : « Professeur, qui voudrait de nous actuellement, les dissidents Martiens sont trop faibles pour nous accueillir, ils ont assez de problèmes avec les divisions que Abaddon a laissées en poste sur Mars »
Kala : « Il existe des zones libres sur terre avec des réseaux de résistance organisés, mais nos alliées Martiennes leur ont laissé de mauvais souvenirs sur terre, de surcroît avec l’invasion de la terre et la mauvaise réputation dont nous a gratifié la propagande de la coalition, je doute qu’il nous fassent un bon accueil.
Professeur d’Ambrosio : « Pourtant nous ne pouvons pas rester ici, l’attitude de nos alliés des légions des bannis ne laisse rien présager de positif, des événements graves se préparent »
Zuul : « Ils m’intriguent de plus en plus avec leurs cérémonies secrètes, mes sœurs et moi ce sont vus dernièrement refuser l’accès de leur sanctuaire à de maintes reprises »
Professeur d’Ambrosio : « Il nous reste encore une base secrète sur terre, que nos ennemis n’ont pas découvert, nous pourrions la réintégrer au profit de la prochaine éruption solaire, en sachant que nous ne pouvons intervenir nulle part sans se faire repérer, autant vous dire qu’avec notre malheureuse dizaine de robots, nous ne faisons pas le poids ».
Rudy : « Pendant combien de temps devrons-nous fuir et nous cacher, étant réduits à l’impuissance »
Professeur d’Ambrosio : « Patience mes amis, tôt ou tard une opportunité se présentera à nous, préparons notre retour sur terre.
Zuul, je te charge d’avertir les guerriers de la légion des bannis de notre départ imminent du temple céleste »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   25.03.10 23:06

SR48.

L’arrivée de la délégation humaine provoqua un remous de contestation dans l’assemblée et de nombreux généraux menacèrent de quitter le conseil de la confédération galactique séance tenante.
Cependant l’intervention du Dr K parvint à calmer les esprits quand il affirma qu’il avait à maintes reprises combattu cette légion des bannis et ne demandait que pouvoir en découdre avec ces traîtres.
Il poursuivit en s’excusant des pertes occasionnées par ces quelques dissidents terriens qu’il désirait exterminer personnellement, et conclura qu’il mobilisait toutes les forces de notre planète pour fournir une élite de guerriers pour la croisade contre les anciens dieux...
Abaddon fut amplement satisfait par son allocution d’ailleurs acclamée par une grande partie de l’assemblée.
Mais le rapport de Anamelech, une créature insectoïde venu des confins de la galaxie sema la consternation.
Les Geeks, sbires maudits des anciens dieux avaient levé une puissante flottille de guerre pour écraser la confédération galactique, détruisant tous les mondes habités sur leur passage.
Abaddon décida qu’il était temps de dévoiler à l’humanité la nature du péril qui menaçait la confédération.
Abaddon claqua des mains et un immense cube translucide contenant un géant à demi tronçonné, d’allure vaguement humanoïde, s’éleva au centre de l’amphithéâtre du vaisseau-amiral.
Au terme du conseil Astharoth, un noble guerrier à l’allure reptilienne demanda audience à Abaddon.
Astharoth : « Seigneur Abaddon comment pouvons-nous tolérer la présence de ces terriens dans notre conseil, ils sont responsables de la mort de plusieurs de mes meilleurs guerriers, Asmodée ici présent a également perdu une division de cuirassés, pourquoi nous imposez-vous d’aussi viles créatures au sein de la confédération »
Abaddon : « Les victoires de cette poignée de dissidents sur nos éclaireurs sont la preuve de leur pugnacité, ce seront des recrues de premier choix quand leur monde sera en péril.
Entre nous, si je n’avait pas conquis ces terriens, ils se seraient probablement exterminé entre eux tant ils font preuve de talent et d’ingéniosité pour les arts de la guerre, il n’y a qu’à regarder l’histoire chaotique de leur monde.
Crois- moi Astharoth, malgré leurs imperfections et leur technologie primitive, ce sont de parfaits chiens de guerre auquel il ne manquait qu’un maître »

Tania invita Kenzaki à le rejoindre dans la salle de réunion de la Sky base, ou tout le personnel s’était réuni pour assister à un communiqué exceptionnel de l’union terrienne.
Kenzaki : « Non merci Tania, cette propagande me rend malade, j’en regrette presque les communiqués de la coalition »
Luca : « Eh, viens voir ça Kenzaki ce n’est pas croyable »
Communiqué officiel: « En direct du siége des nations unies, notre bienveillant seigneur Abaddon, l’homme qui a mis fin au conflit fratricide qui nous opposait aux nations Martiennes, en nous sauvant in extremis du cataclysme de la collision avec cette comète qui devait nous percuter, vient de nous faire une stupéfiante révélation.
Nous apprenons que la terre est devenue ce matin membre à par entière de la confédération galactique qui englobe Mars et de nombreux mondes habités dans de proches galaxies.
Docteur K, en tant que membre de la délégation terrienne au sein de la confédération galactique, que pouvez-vous nous dire sur les motivations de cette gratification qui fera date dans l’histoire de l’humanité »
Dr K : « Le seigneur Abaddon tenait probablement à récompenser notre effort de guerre en collaborant avec la confédération, pour lui fournir une élite de guerriers terriens.
Sachez que la confédération est en guerre avec les Geeks, une race de guerriers extraterrestres dont le but est d’anéantir toute forme de civilisation dans notre quadrant galactique »
Kenzaki : « N’importe quoi, ils sont cinglés, le bienveillant Abaddon sauveur de l’humanité !!!
Ils ne vont pas recommencer avec leur histoire de croisade galactique contre les anciens dieux…
C’est comme ça qu’ils vont justifier les millions de malheureux qui crèvent dans leurs saletés de camps de travail, et l’intolérable oppression que nous fait sabir cette ordure de Dr K en affamant les populations avec ses restrictions »
Tania : « Tais toi Kenzaki, pour une fois que ça semble important »
Dr K : « Abaddon m’a chargé d’offrir l’impunité totale pour les crimes de guerre perpétrés par la résistance terrienne sur ses troupes, aux valeureux combattants qui désireraient rejoindre son armée pour défendre notre monde ;
Pour prouver sa bonne foie auprès des dissidents qui mettraient sa parole en doute, il m’a confié la dépouille d’un guerrier Geek afin que vous puissiez l’étudier et démontrer à l’humanité la véracité de ses propos »
Luca : « Bon sang regardez- moi ce truc, il doit faire une centaine de mètres, une vraie abomination »
Kenzaki : « Vous ne voyez donc pas que c’est de la pure manipulation, en réalité c’est Abaddon qui est en train d’anéantir notre monde pour affirmer sa domination dans l’univers »
Tania : « Kenzaki, nous statuerons de la marche à suivre avec les rapports de nos informateurs sur cet artefact »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   25.03.10 23:07

SR49.

La base Mégadéus se matérialisa silencieusement à la verticale de la caldeira du volcan Kibo, dans les brumes du plus haut sommet de l’emblématique montagne Kilimandjaro au nord est de la Tanzanie.
Le sol du Reusch Crater s’ouvrit à son approche, dévoilant un vaste amphithéâtre taillé dans la roche volcanique où s’engouffra la base Mégadéus.
Les énormes parois triangulaires du dôme de l’amphithéâtre se refermèrent lentement sur la base Mégadéus.
L’équipage demanda au professeur d’Ambrosio quel était cet incroyable endroit qui semblait avoir été construit aux proportions de la base rebelle, bien que son architecture soit visiblement l’œuvre des anciens Atlantes.
Professeur d’Ambrosio : « Ceci est l’ultime héritage de nos amis Atlante, une expédition archéologique en a exhumé les premiers vestiges, il y a de cela un plus d’un siècle, quand la calotte glaciaire du Kilimandjaro disparut totalement suite au réchauffement climatique.
Jeff : « Pourquoi personne n’en à jamais parlé de cette incroyable découverte archéologique »
Professeur d’Ambrosio : « Voyez vous mon ami, sa construction est antérieure au néolithique.
Il y avait même un ingénieux système géothermique pour alimenter cette installation en énergie, et des conduits pour juguler les flots de magma et évacuer le surplus.
Les autorités ont préféré garder le secret sur cette découverte qui aurait chamboulé tout ce que nous croyions savoir sur l’origine de nos civilisations.
Pensez aux moyens que les archéologues ont du déployer pour déterrer d’aussi imposants vestiges à une telle altitude, tout ceci à l’insu du grand public en soudoyant les autorités locales »
Rudy : « Et ils ont construit ce dôme pour le dissimuler »
Professeur d’Ambrosio : « En partie à mon initiative mon jeune ami, c’est de cet endroit que tout a commencé, voyez vous ce n’est pas un hasard si notre base a pu y accoster.
La base Mégadéus est la copie conforme de ce vaisseau qui amena les anciens Atlantes sur terre, vaisseau dont nous avions trouvé les vestiges de la capitale Atlante.
J’ai la certitude que ceci fut l’endroit où ils mirent pour la première fois le pied sur notre bonne vieille planète.
Notre venue en ces lieux est un retour aux sources en quelque sorte »

Tania jeta le compte rendu de ses observateurs sur la table de la capitainerie où se tenaient ses compagnons.
Tania : « Ils l’ont passé au carbone quatorze, cet artefact date de plusieurs millions d’années et vit encore, si on peut considérer que la matière qui le compose est vivante.
Cet objet ou être ne ressemble à rien de connu, ni de sa structure ou de sa composition »
Kenzaki : « Ceci suffit-il pour prouver qu’il fait partie d’une armée d’invasion venu pour nous détruire, l’objet est peut-être authentique mais que savons nous de son origine ? »
Tania : « Tout ceci est troublant, si cette chose est le fantassin de l’armée qui doit nous anéantir, nous n’aurons certainement aucune chance car sa technologie dépasse tout ce que les martiens ont pu concevoir »
Luca : « Tania, es-tu en train de nous suggérer de nous allier à notre adversaire, pour combattre sous son commandement ? »
Tania : « Pourquoi cet Abaddon nous laisse ce libre-arbitre en tolérant ces zones libres alors qu’il serait si simple pour lui de nous exterminer ?
L’ex-coalition possède pourtant un arsenal nucléaire suffisant pour nous rayer de la carte sans qu’il n’ait à utiliser une seule de ses légions, or il ne nous à envoyé que des patrouilles d’éclaireurs »
Kenzaki : « Peut-être veut-il nous pour se constituer une armée de véritables robots Atlantes ? »
Tania : « Non c’est autre chose, son sbire, le Dr K possède déjà un authentique robot Atlante, et ses usines les produisent en séries avec des clones bien plus évolués que les nôtres »
Williams arriva comme un fou dans la capitainerie.
Williams : « Le Canada vient d’être attaqué, regardez les informations »
Flash info : « Les troupes de la coalition convergent actuellement vers Montréal, encadrées de légions de Abaddon,
Les faubourgs de la ville seraient le théâtre de violents affrontements opposant l’armée Canadienne et des robots d’ origine inconnue.
Un ordre de mobilisation générale inter… krrr… »
Kenkaki : « Qu’est ce qui se passe Williams ? »
Williams : « Les autres canaux ne fonctionnent plus, le satellite de communication à du être touché, c’est du sérieux les gars, vous croyez que c’est un coup de ces fameux Geeks ?»
Tania : « Je pense que nous n’avons plus le choix maintenant, nous devons aider nos amis Canadiens »
Kenzaki : « Pourquoi les Geeks attaqueraient une zone libre, et si c’était un piège ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   25.03.10 23:07

SR 50.

Tania évita de justesse le réacteur enflammé de la Sky Base Winged Victory qui venait d’exploser, frappée de plein fouet par le tir d’un croiseur Geek.
Ils avaient eu à peine le temps d’arrimer les jet packs dorsaux à leurs robots avant que l ‘incendie ne se propage à la salle des moteurs et que leur base ne parte en vrille avant d’exploser.
Dés qu’elle foula le sol elle fut immédiatement prise à partie par une division blindée de l’armée Canadienne , confondue à tort comme un robot de la coalition.
Mais les blindés firent rapidement volte face devant l’arrivée inopinée de trois Geeks qui détruisaient indistinctement tous ceux qui se trouvaient à leur portée.
Tania courue se réfugier dans les décombres d’un immense centre commercial à demi effondré, pour contacter ses compagnons.
Tania : « Kenzie, Will, Luca me recevez-vous, saleté de Geeks ils brouillent nos communications »
Cependant elle n’était pas la seule à avoir trouvé refuge dans ces ruines.
Trois Néo -Titanzers de la coalition surgirent devant elle en pointant leurs armes.
Elle réussit à les désarmer avant que d’autres robots de la coalition le rejoignent.
À l’extérieur, pour peu que l’on parvienne à esquiver les explosions du pilonnage intensif du croiseur Geek, on ne pouvait pas faire un pas sans se faire cribler de balles par le tir croisé des belligérants.
Prise au piège dans l’allée centrale elle se retrouva mise en joue par les blasters gun de dix Néo-Titanzers.
Leur commandant, un massif robot extraterrestre à l’allure insectoïde qui ne pouvait qu’appartenir aux divisions de Abaddon, leur intima l’ordre de ne pas tirer sur cet adversaire.
Commandant : « Ceux là, seigneur Abaddon veut les capturer vivants, désactivez ce robot, et attendons les renforts »
Tandis que les Néo-Titanzer tendaient le filet magnétique sur le robot de Tania, une déflagration ébranla le bâtiment et l’épaisse dalle de béton qui surplombait les vingt niveaux du centre commercial s’écroula sur eux..

Grâce à Williams, Kenzaki pu se joindre à un bataillon de robots Canadiens qui évacuaient les civils.
Une escouade de Néo-Titanzers de la coalition en profita pour les attaquer de revers.
Cette violente altercation attira l’attention d’un Geek, contraignant les adversaires à faire front commun contre cet invité inopportun.
Le Geek occupé à écraser un petit groupe de Néo-Titanzers qui le harcelait ne vit pas Williams qui fonçait sur lui avec ses tronçonneuses acérées.
Un bras du Geek tomba à terre sectionné net, il se retourna pour affronter Williams, quand la sagaie de Uluru, le pilote du robot Atlante aborigène transperça l’œil unique du Geek.
Le Geek poussa un hurlement strident à glacer le sang avant de s’écrouler mortellement touché.
Les deux autres Geeks accoururent assis tôt pour venger leur frère, suivis par le croiseur Geek.
Les Néo-Titanzers survivants, les robots Atlantes et quelques robots canadiens se replièrent pour fuir la rage destructrice des Geeks qui faisaient pleuvoir à outrance sur eux, la totalité de leur puissance de feux.
Repliés derrière des immeubles en ruine, les rescapés ne pouvaient qu’opposer un misérable tir nourrit de barrage pour freiner leur progression.
Le croiseur Geek entama alors un pilonnage systématique du quartier afin de les débusquer de leur cachette.
L’immeuble où se cachaient les Néo-Titanzers s’écroula écrasant plusieurs d’entre eux, les autres furent promptement abattus par un des deux Geeks et le croiseur cessa son tir.
Kenzaki : « Will tu me reçois, ils nous croient morts, si nous combinons une attaque sur le Geek de droite nous pourrons lui faire la peau, demande à nos amis Canadiens de faire diversion »
Williams : « Comment tu compte t’y prendre Kenzie ? »
Kenzaki : « Mon pote Uluru à encore son boomerang, moi j’assemble mon épée, on va se séparer et l’attaquer ensemble des trois cotés à la fois »
Les robots Canadiens sortirent de leur cachette afin d’attirer le Geek, Kenzaki en embuscade derrière un immeuble lui rentra son épée dans le dos.
Quand le Geek se retourna l'épée encore plantée dans le dos, Williams lui enfonça une de ces tronçonneuses dans le flanc droit, désorienté le Geek ne pu esquiver le boomerang de Uluru qui se planta dans la tête.
Le Geek touché à mort s’écroula à son tour.
Cependant leur victoire fut de courte durée car le dernier Geek fonçait sur eux accompagné du croiseur.
Williams : « Fuyez mes amis, je vais tenter de le retenir »
Williams se planqua à l’angle d’un immeuble pour intercepter le Geek dans sa course avec sa dernière tronçonneuse tandis que Kenzaki et Uluru s’éloignaient à contrecœur, poursuivis par le croiseur Geek.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin   

Revenir en haut Aller en bas
 
SCENARIO Kinzoku Robo Ryujin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le craft robo pour une utilisation intense ?
» [Robo Master] Utiliser des chutes avec Crafty
» MON craft robo ne veut plus découper
» craft robo qui coupe tout seul...le fantôme est parti...
» Ajout de matière dans Robo Master

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Go Nagai, Go! :: Des Projets en Commun :: KINZOKU ROBO RYUJIN Project **Projet en demande d'adoption-
Sauter vers: