Partez comme Goldorak et ses camarades à la découverte de l'univers de Go Nagai et Ken Ishikawa !
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Hebergeur d'image BIENVENUE À LA RENCONTRE DE GO NAGAI ET KEN ISHIKAWA Hebergeur d'image
C'est l'été
Hebergeur d'image
Forum pour la motivation de doublages et de publications en Français
des œuvres de Dynamic planning, Go Nagai et Ken Ishikawa
2015, l'année Go Nagai !
Collection Go Nagai de Black Box, Cutey Honey par Isan Manga, Film Mazinger et Goldorak chez AB, et Shin Mazinger chez Kaze.
Hebergeur d'image
Un bon anniversaire pour Go Nagai, Go (2006-2016) !

Hebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'image
C'est en 2017
DISPONIBILITÉ : Grendizer Giga, L'école impudique, Mao dante V.2, Kekko Kamen
EN AOÛT 2017 :
KOTETSU JEEG (Super robot), MUGEN UTAMAORO (Thriller Historique), GAKUEN TAIKUSU OTOKO (Parodie Sociologique)
chez Black Box - sans oublier les autres œuvres de Go Nagai déjà disponibles
Hebergeur d'image

Partagez | 
 

 Episodes de Goldorak - VF - Les textes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Episodes de Goldorak - VF - Les textes   28.06.10 10:06

C'est un réel plaisir, vous le savez bien.

Je mettrai donc les images sur le texte d'Alcorine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Episodes de Goldorak - VF - Les textes   01.07.10 9:41

Épisode 9
Aujourd'hui Goldorak dans
"Le Camp de la Lune Noire"

Un vaisseau se pose au Camp de la Lune Noire

Hydargos: Minos, le commandant Euridie vient d'alunir. Dois-je t'annoncer?

Minos: Oui, j'arrive.

Hydargos: Commandant Euridie, voici le général Minos.

Minos: Bienvenue au Camp de la Lune Noire. J'espère que ta mission ne te posera aucun problème d'entraînement.

Euridie: Je suis entraînée, mais le Général de la Division Ruine ne m'a pas donné de détails sur la mission.

Minos: Bien sûr. En fait, elle ne demande qu'un peu de courage. Tu ventouseras ta soucoupe. L'objectif est Goldorak. Au signal, tu devras amorcer la kamika-bombe qui vous fera sauter.

Minas: Aurais-tu peur, Euridie?

Euridie: La peur, je ne connais pas!

Minas: Si tu réussis à détruire le Prince et Goldorak, le Grand Stratéguerre est d'accord pour accorder un traitement très privilégié à la planète dominium appelée Concordia.

Euridie: Oui, je le sais.

Minos: Hydargos, donne-moi l'objet. Euridie, c'est un cadeau. Prends-le en gage. Il vaut notre parole.

Euridie: En gage de quoi?

Minos (il lui tend un poignard): C'est le symbole de l'accord que nous avons passé avec la planète Concordia.

Euridie: Je n'étais pas au courant.

Minos: C'est normal. Il s'agit d'une promesse de non agression entre nos deux planètes... à condition que tu réussisses à tuer Actarus.

Euridie: Je réussirai, j'en fais le serment. L'idée d'éviter la destruction de Concordia m'aidera à trouver le courage nécesaire.

Minos: Adieu, Euridie. Je ne crois pas que nous te reverrons en ce bas monde.

Euridie: Alors, adieu.



* * *

Au Centre

Antarès: Professeur, la brillance de la lune reprend des reflets très rouges.

Alcor: Actarus, où est le défaut de la cuirasse? Où est le point vulnérable des troupes de Véga? Comment nous faire une idée si le rescapé d'Euphor qui les a combattu n'en sait rien, ou trouve prudent de garder le silence? Tant que nous resterons dans l'ignorance nous serons condamnés à rester sur la défensive. C'est ce que tu veux? Et si on tentait de les attaquer une fois. Rien que pour observer les réactions que ça déclencherait?

Procyon: Ne sous-estime pas le potentiel militaire des régiments de Véga. Ce que nous pouvons tenter contre eux est très limité.

Alcor: Dans ce cas, qu'est ce que tu préconises?

Procyon: Essaye de te renseigner par ruse.

Alcor: Plus facile à dire qu'à faire.

Procyon: Oui, mais je n'entrevois aucune autre solution dans l'état actuel des forces en présence.

Antarès: Porfesseur, je reçois l'écho de la soucoupe-amirale.

Actarus sort. Alcor le rejoint dehors.


Alcor: À quoi penses-tu Actarus?

Actarus: C'est parce qu'elle m'a recueilli que la planète bleue est attaquée sans cesse. C'est très injuste. Et cette injustice me rend infiniment triste.

Alcor: Tu ferais mieux de penser à tous les problèmes posés par la proximité de la soucoupe-amirale d'Hydargos.

Actarus: Alcor, j'en fais une affaire personnelle.

Alcor: Attends un peu. Si tu as une idée, explique-la moi.

Actarus: Mais oui, j'ai une idée. Et depuis très longtemps.

Alcor: Tu n'as pas confiance en moi?

Actarus: Si de nouveaux antéraks nous passaient à portée de main, il ne faudrait surtout pas les détruire, quelque soit le risque.

Alcor: Pas les détruire?

Actarus: Non, parce que les antiraks sont pilotés contrairement aux golgoth.

Alcor: Et alors?

Actarus: Il faudrait les faire prisonniers., Tous les pilotes d'antiraks sont des hommes de la trop célèbre Division Ruine. Tous! Si on sait les interroger, ils peuvent révéler des secrets d'une importance vitale.

Alcor: Ah bon.



* * *

La soucoupe-amirale se rapproche de la Terre. Euridie s'installe aux commandes de son antirak avec beaucoup d'hésitation.

Hydargos: Nos unités régulières lanceront une première vague d'assault. Logiquement elle devrait faire sortir Goldorak de son trou. Tu n'entres en scène qu'en second lieu.

Soldat de Véga: Et où comptes-tu lancer la première vague?

Hydargos : Où ça? Sur un endroit particulièrement vulnérable qui révoltera le coeur tendre de notre prince.

Euridie: Mon général, tout est paré à bord pour le décollage.

Hydargos: Envoyez les navettes!

* * *

Au ranch

Riguel: Haaa! Bonjour, voilà mes amis. Ha ha ha! Quelle joie! Hello, hello! Cher monsieur OVNI, je vous attendais.

Enfants à l'école: Ah ha ha ha ho hé la la... regarde la soucoupe, là! Haaa! au secours! à l'aide! ha! ho!

(scène censurée : les soucoupes attaquent l'école)

Alcor (dans l'OVT): Les salauds! Ils massacrent les gosses!

Actarus (en moto): Ho non! non!

Il fait demi-tour, abandonne sa moto et plonge dans le réservoir. Pendant ce temps, Alcor descend toutes les navettes.


Actarus : Métamorphose! Goldorak go!



* * *

Soldat de Véga: Goldorak vient de sortir.

Hydargos: Euridie, décollage immédiat.

Euridie ne réagit pas.

Image Hosted by ImageShack.us


Hydargos : J'ai dit décollage. Ordre de décollage, Euridie. Qu'est-ce que vous attendez?

L'antirak décolle et arrive en vue de Goldorak.

Actarus: Planitroncs! Missiles Gamma!

Il envoie aussi des mégavolts. Sans résultat. L'antirak s'accroche à Goldorak.




Hydargos: Attention, Euridie, attention. Maintenant, prépare l'amorçage de la kamika-bombe.

Euridie: La kamika-bombe refuse de fonctionner.

Hydargos: Euridie, amorce ! Sinon, je te promets de raser Concordia.

Actarus: Transfert! Autolargue! Rétrolaser!

Goldorak se dégage de l'étreinte de l'antirak, qui s'écrase à terre.

Actarus : Arrimage! Ovostable.

Actarus se pose et court vers l'antirak.

Actarus : Une femme?! Jamais je n'aurai le courage de l'obliger à parler.

Euridie s'empare du poignard et lui saute dessus. Ils roulent à terre et luttent au corps à corps. Actarus prend le dessus.

Euridie: Hh!

Actarus: Hh hahh tu es ridicule avec cette arme. Qui es-tu?

Euridie: Commandant Euridie, Division Ruine.

Actarus: viens avec moi, il faut que nous discutions.

Euridie: Laisse-moi, lâche-moi!

L'OVT qui se pose détourne l'attention d'Actarus. Euridie lève son arme...




Actarus: Ne crains rien, c'est mon ami, Alcor.

Alcor: Hein? Qu'est-ce que tu fabriques? Actarus, attention, arrête!

Alcor flanque un coup de poing à Euridie, qui tombe à terre, assomée. Les deux garçons se regardent ...

* * *

Hydargos: As-tu des nouvelles d'antirak?

Soldat de Véga: Le contact a été rompu il y a quelques minutes.

Hydargos: Il n'y a pas eu d'explosion. Euridie aurait-elle trahi?

* * *

Euridie se réveille dans un lit, chez Procyon, en présence d'Alcor et Actarus « en civil »

Euridie: Hh hah, mais qu'est-ce que c'est que cette maison?

Alcor: Tu n'as rien à craindre de nous.

Actarus: Tu es ici dans la maison de mon père.

Euridei: Hahh

Actarus: Il est médecin et il va te soigner.

Euridie: Laisse-moi seule, je t'en prie.

Alcor: Certainement pas. Sur notre planète, on ne laisse jamais un blessé. C'est la règle.

Actarus: Laisse-nous prendre soin de toi. Tu devrais aller demander à Vénusia de nous prêter quelques uns de ses vêtements. Je ne veux pas voir d'uniforme militaire. Surtout sur une femme.

Alcor s'en va, Procyon arrive.

Procyon: Qui est-ce?

Actarus: Ah te voilà enfin. Je te présente mon père.

Euridie: Tuez-moi! Tuez-moi! sinon je vais devenir folle. Je ne veux plus penser que j'ai failli à mon devoir! Tuez-moi!

Actarus: Assieds-toi!

Euridie: Je dois mourir. Tue-moi très vite.

Actarus: Écoute-moi. Je crains que les forces de Véga ne soient maîtres de la planète d'où tu viens. Ai-je raison, Euridie? Tu ne penses qu'à mourir. Tu ne parles que de la mort. On a conditionné ton cerveau mais je t'aiderai à guérir. Ici nous vivons sur une terre de liberté, vois-tu. Et tu vas réapprendre à aimer la vie. Je t'y aiderai de toutes mes forces. Mais pour l'instant, reposes-toi.

* * *

Alcor: Habille-toi en jeune fille. Vénusia t'offre ces vêtements. Je reviendrai te chercher tout à l'heure.

* * *

Riguel: Il faut rester calme, calme. Est-ce que je m'énerve moi?

Vénusia: Ho tu es un modèle de sang froid. Ça se voit rien qu'à te regarder.

Riguel: Rrrr

Procyon: Nous n'avons aucunement l'intention de la maltraiter mais je vous supplie de ne pas la considérer comme l'invitée de marque que vous attendiez.

Vénusia: Pourquoi pas? C'est tellement naturel de recevoir des extraterrestres quand on les appelle. Dialoguer avec eux est un moyen d'assurer la paix.

Procyon: Oui mais ces gens ne sont pas normaux.

Euridie apparaît vêtue de la robe de Vénusia.

Riguel: Ho! Hoooo!

(tous) hol la la hèè ha...

Actarus: Euridie, je te préfère habillée ainsi.

Alcor: Laisses-moi te présenter à l'amie qui t'a offert cette jolie robe.

Vénusia: Bonjour

Mizar: Moi, je suis le petit frère, Mizar.

Alcor: Il y a aussi tous les autres. Voilà Banta....

Riguel: Hi hi hi hi hi hi hi hih

Banta: Salut!

Riguel: Hooo. Haa c'est pas parce que je suis un vieux "schnocke" qu'il faut que mademoiselle m'ignore. Je suis le président de ... de quoi déjà?

Euridie: Bonjour, monsieur.

Riguel: Si j'avais su que les extra-terrestresses soient belles comme ça, j'aurais fondé notre amicale avant de convoler avec ma défunte épouse. Dieu aie son âme.

Vénusia: Ha papa!

Riguel: Haaaaa

Vénusia: Ne vous vexez pas, il raconte n'importe quoi. J'espère que vous allez guérir très vite de votre choc.

Euridie: Malgré ce que j'ai tenté contre vous tous?

Alcor: On ne va pas remettre ça sur le tapis jusqu'à la fin des années lumières

* * *

Minos: J'ai failli attendre ton rapport, Hydargos. As-tu enfin tué le prince?

Hydargos: La kamika-bombe n'a pas explosé et je ne sais pas pourquoi.

Minos: Est-ce que le commandant Euridie est de retour à la base?

Hydargos: Non, non, elle est portée disparue depuis son atterrissage mais nous continuons à l'appeler en VHF.

Minos: Bon, continuez de l'appeler sans interruption. Si tu la retrouve, ordonne lui de finir sa mission.

Minas: Si tu apprends qu'ils l'ont tuée, organise les pires mesures de rétorsion.

Hydargos: À tes ordres.

* * *

Soirée dansante au ranch.



Mizar: Hé Euridie, je t'invite. Viens!

Euridie: Excuse-moi, je suis trop fatiguée ce soir pour danser.

Elle regarde Actarus et revoit le Prince d'Euphor. Elle se rappelle les paroles de ses supérieurs.

Minos: L'objectif est Goldorak. Goldorak!

Minas: Si tu réussis, le grand Stratéguerre est d'accord pour réserver un traitement très privilégié à Concordia.

Riguel: Héé, la beauté s'en va!

Vénusia: Elle doit se sentir mal.

Actarus se lance à sa poursuite

Image Hosted by ImageShack.us


Un geste de Vénusia discret mais réel ...

* * *

Euridie court jusqu'à l'antirak.

Hydargos: Hydargos appelle Euridie. Euridie réponds! Commandant Euridie me recois-tu? Hydargos appelle en urgence. Si tu me reçois, je t'ordonne d'accuser réception.

Euridie: Je suis là.

Hydargos: Quelle est la raison de ton silence?

Euridie: J'ai été choquée mais c'est fini.

Hydargos: Es-tu sure d'avoir récupéré? J'espère que tu n'as pas oublié le but de ta mission.

Euridie: Non.

Hydargos: Alors, trouve le prince Actarus et tue-le.

Euridie: J'ai rencontré un homme qui ressemble étrangement au prince. Si mes soupçons se confirment, je le tuerai facilement.

Hydargos: Je souhaite que tu réussisses. N'oublie pas que le sort de Concordia et de ses habitants est entre tes mains.

Euridie: Oui.

Euridie quitte l'antirak. Actarus se montre

Euridie :Ha! Actarus.

Actarus: Euridie, j'ai entendu ta conversation radio.

Euridie: Je suis sûre que c'est toi qui pilotait Goldorak non? Je reconnais les yeux de celui contre lequel j'ai combattu. Il portait un masque à ce moment là mais... c'était bien toi.



Actarus: Tu as gagné, je suis en effet Actarus, prince d'Euphor.

Euridie: Hahh!

Elle lève son arme.

Actarus: Si tu n'arrives pas à m'assassiner, tu seras punie par Hydargos. Alors je te propose de rester avec nous sur la douce planète bleue.

Euridie (sans écouter): C'est maintenant ou jamais. Je n'en aurai jamais le courage.

Le poignard tombe et elle se jette dans ses bras.

Euridie: Hahh! Pardon! Je ne peux pas te tuer. Tu as été bon. On ne tue pas la bonté. Pardonne-moi d'avoir pensé à ça.


By verocornette at 2010-05-05

* * *

De retour à la maison.

Actarus: Repose-toi. Tu en as grand besoin. Et bien, tu ne vas pas rester plantée là ? Allez, entre dans ta chambre.

Euridie: Bonne nuit.

Hydargos: N'oublie pas que le sort de Concordia et de ses habitants est entre tes mains.

Euridie: Entre mes mains. Est-ce que je pourrai oublier tout ces morts... même si je vis heureuse sur la planète bleue? Mon Dieu, dites-moi ce que je dois faire.


* * *

Euridie entre sans bruit dans la chamre d'Actarus, qui dort (?). Après beaucoup d'hésitations, elle abaisse le poignard.




Hydargos: N'oublie pas que le sort de Concordia et de ses habitants est entre tes mains.


Euridie: Haa!

Actarus: Hh

Euridie: Je n'avais pas le choix, pardonne-moi et essaie de m'oublier. Je ne vaux pas la peine que tu te préoccupes de moi, Actarus. Laisses-moi partir.

Actarus: Euridie!

Euridie: Je t'en prie, laisse-moi partir.

Actarus: Euridie, attends! Euridie! Euridie arrête-toi!

* * *

Argoli: Antirak vient de décoller.

* * *

Euridie: La soucoupe amirale.

Hydargos: Euridie, es-tu arrivée à tuer le prince?

Euridie: Non, Hydargos. J'ai essayé, j'ai échoué.

Hydargos: Envoyez golgoth 9! Qu'il lui inflige la punition qu'elle mérite.

Euridie: Je t'en remercie, Hydargos.

Hydargos: On ne tolère jamais les déserteurs. Qu'on la supprime immédiatement.

Actarus: Planitroncs! Météopunch!
(en réalité pulvonium)

Hydargos: Actarus, ne te mêle pas de ça, c'est une affaire qui ne regarde que nous.

Actarus: Euridie!

Euridie: Prince Actarus, merci de m'avoir réappris à vivre, merci de m'avoir pardonné, merci d'être ce que tu es.

L'antirak s'écrase dans la mer. Goldorak se retrouve face à une armada impressionante de navettes.

Actarus: Euridie! Corno-fulgur! Mégavolts!

Hydargos: Goldorak, on se retrouvera. Nous retournons au Camp de la Lune Noire.

* * *

Actarus: Euridie. Euridie, réponds-moi.

Euridie (mourante): Veille sur Concordia.

Actarus: Vis, et tu m'aideras à le faire.

Euridie: Ha h hh hah ha

Actarus: Je te vengerai je te le promets, je te vengerai! Je veillerai à ce que la paix règne sur Concordia, repose en paix.



Il pleure...

------ FIN -----


snif snif...


Adaptation française : Michel Gatineau (!)

Transcription des textes : Rubyna




Commentaires et mise en images: Véronique d'E


Pour le carton de doublage, voir : http://doublage.aceboard.fr/i-285451.htm :-)


Dernière édition par Véronique d'E le 31.07.10 16:11, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Episodes de Goldorak - VF - Les textes   01.07.10 15:40

A bientôt pour l'épisode 10.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Episodes de Goldorak - VF - Les textes   01.07.10 18:46

Merci et bravo, du travail de pro !!!
Quel souci du détail !

Et merci pour le lien !
Revenir en haut Aller en bas
Rubyna
MODÉRATEUR
MODÉRATEUR
avatar

Gémeaux Cheval
Age : 51
Lieu : Québec (Canada)

MessageSujet: Re: Episodes de Goldorak - VF - Les textes   01.07.10 22:09

Merci ++ Véro.... Toujours aussi géniale! (en fait , de plus en plus! ) Et en passant, bravo pour tes 1000 messages!

_________________


Dieu nous a donné l'imagination pour nous dédommager de ce que l'on n'est pas...
    et le sens de l'humour pour nous dédommager de ce que l'on est.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Episodes de Goldorak - VF - Les textes   02.07.10 10:09

J'ai encore quelques images à ajouter, je ferai ça ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Episodes de Goldorak - VF - Les textes   06.07.10 17:56

Aujourd'hui Goldorak dans ...
"L'espion qui venait de Véga"

Au ranch. Une charrette arrive, avec un vieux monsieur et un jeune garçon.

Banta (à Mizar): Tiens, voilà Uranus-la-gamberge. Je te présente le roi des menteurs. Hé, pourquoi est-ce que tu racontes à tout le monde que tu connais un extra-terrestre?

Uranus: Parce que c'est la vérité.

Mizar: Et je parie qu'il t'a proposé une balade en ovni.

Uranus: Oui, on va bientôt faire un tour là-haut.

Mizar et Banta: Ha ha ha ha ha ha ha...

Banta: Tu devrais avoir honte d'inventer des histoires aussi stupides.
Au bal des menteurs, qu'est-ce que tu vas valser!

Le Grand-père: Uranus! C'est assez! Viens.

Banta: Au revoir! On te souhaite un excellent voyage!

Uranus: Rrrr..



Grand-pére: Reste ici

Uranus: Grand-père, je rentrerai seul.

* * *

Actarus et Rigel rentrent les vaches


Actarus: Yéé! Yéé! Yéé! Héé!



Riguel (prend une vache au lasso): Yéé! Hayé! Et voilà le travail.

Mizar: Formidable papa!

Actarus: Yéé! Héé!

Vénusia: Où est passé Actarus?

Riguel: Je t'ai déjà dit que je ne veux pas te voir t'occuper des garçons, c'est compris?

Vénusia: Ho.

Actarus: Salut Banta!

Banta: Aille! chut!

Riguel: Tu as la tête dure, je t'interdis de passer sur mon ranch. Tu fais tourner le lait de mes vaches.

Banta: C'est un mensonge.

Uranus (avec un seau plein de grenouilles et serpents) : Il n'y a pas que moi qui suis un menteur.

Banta: N'empêche que tu en es un et tout le monde le saura.

Uranus: Tu vas me le payer, sale rapporteur!

Banta: Approche-toi fanfaron, si tu l'oses. Ha! Ha!

Vénusia: Haaa, arrêtez de hurler!

Uranus: Je ne suis pas un menteur, Vénusia. J'ai vu un homme de l'espace.

Riguel: Hein ? où ça?

Uranus: Il m'a montré sa soucoupe.

Banta: Hooo! Ha! ha ho ha ha

Uranus: Attrape! Tiens!

Il lance des grenouilles

Banta: Haaa

Uranus: Allez! Prends ça!

Banta: Haaaa!

Uranus: Bien fait! Tiens!

Riguel: Hoooho

Actarus: Ah Riguel attention!

Banta: Haa!

Riguel (entraîné par le lasso qui est resté accroché à la vache): Ho! Ho! Hiy! Vous inquiétez pas. J'ai fait ça toute ma vie, il n'y aura aucun problème. Ho ha hoo ha ha ha hao yo yi... Ha ça me rappelle le bon vieux temps quand j"étais dans l'ouest avec Buffalo Bill.

Mizar: C'est un vrai cirque! vas-y!

Vénusia: Haaa!

Alcor (sautant sur un cheval): Attention! Actarus arrête-le!

Actarus: Yaa! Haa! héé!

Riguel: Yéhé ah tu ne sera pas la première que j'aurai.

Actarus: Yéé! Ya! ya! yoo! Bravo Alcor. Tu es un vrai cowboy.

Alcor: Hh ha ah tu crois?



Riguel: Ha ha j'ai pas perdu la main je crois bien hein? Je sais toujours monter des vaches.ha ha ha ha ha ho hi hi hi



* * *

Grand-père: Demande pardon, allez. Uranus, tu as effrayé les bêtes, c'est mal. Demande pardon à tout le monde. Sale gosse.

Uranus: Haaa!

Grand-père: Si tu avais encore ton père, je suis sûr que tu n'oserais pas faire tant de bêtises.

Uranus: Je veux qu'on me croie, c'est tout. Je connais un extra-terrestre, c'est vrai... et il est bien plus gentil que vous.!

Grand-père: Heu, je suis sincèrement désolé. Je l'obligerai à vous demander pardon.

Riguel: Ce n'est pas entièrement de sa faute. Mon petit doigt me dit que Banta n'est pas tout blanc dans cette affaire.

Banta: Ah je trouve qu'il charie ton vieux schnoque de père. Je reçois des bestioles en pleine figure et il faut que je me taise?

Grand-père: Mon petit fils est devenu bien difficile depuis quelques jours, Il ne pense qu'à cet extra-terrestre, à l'ovni qu'il prétend avoir vu, il est fou.

Vénusia: Dans le coin, il n'est pas le seul. Je connais au moins un autre fou.

Riguel: C'est moi hein? Bravo! Hé bien je suis bien content qu'Uranus vous aie embêtés.

Tous rient (sauf Actarus): Ha ha ha h a....

* * *

Le même soir

Riguel: Personne? Ah non! Si ils sont en grève ils auraient quand même pu prévenir!

Uranus: Monsieur!!!

Riguel: Voilà autre chose.

Uranus: C'est moi Uranus! Je viens pour les excuses.

Mizar: Quoi?!

Uranus: Grand-père a raison, j'ai eu tort. Je vous demande pardon.

Riguel: Tu es revenu pour me demander pardon?

Uranus: Oui!

Riguel: Très bien. Tu es le digne petit fils de ton grand-père. Youpi! Ca mérite une récompense.

Uranus: Si vous m'y autorisez, j'aimerais me promener dans votre ranch.

Riguel: Mizar, tu vas piloter Uranus pour lui montrer tout notre domaine.

Mizar: D'accord. Mais ce coup-là, tu fais plus peur aux vaches, sinon je te colle une cartouche aux fesses.

Uranus: J'ai plus de serpents dans mes poches.

Actarus: Re-bonjour. Tu es calmé?

Uranus: Oui, et je suis désolé pour ce que j'ai fait ce matin.

Mizar: Regarde celle-là, c'est une laitière. Ça en fait des biberons.

Uranus: Ha! Ya que des vaches? T'as rien d'autre à me montrer?

Mizar: T'énerve pas! Ce hangar là on le visite pas. Les enfants n'ont pas le droit d'approcher.

Uranus: Je veux aller voir de près, je peux?

Mizar: Tu as lu cette vieille histoire des incorruptibles?

Uranus: Oui, mais ça n'existe plus de notre temps.

Mizar: Si!

Uranus: Écoute, si tu me laisses regarder, je te donne ma tortue. D'accord?

Mizar: Ouais... Hoo ouais! Mais rien qu'une minute, hein? Qu'est ce que tu regardes?

Uranus: Hein? Heu, rien du tout... c'est quoi cet engin?

Mizar: L'ovéterre d'Alcor.

Uranus: Ah c'est extraordinaire.

Mizar: Hè, pour ce prix là, je te montre les chevaux. Notre poney, il est magnifique. Tu viens? C'est à deux pas d'ici.

Uranus: Non, il faut que j'aille aider mon grand-père. Salut!

Mizar: Héééé! Oh, il s'est sauvé après avoir regardé l'ovéterre.

Actarus monte sur son cheval et suit Uranus.

Vénusia: Où est-ce qu'il va? Ils sont tous fous ce matin.

Mizar: Ouais, je suis de ton avis, ils ne sont pas normaux. Hè dis donc, regarde... C'est mon pote Uranus qui m'en a fait cadeau.

Vénusia: Haaaa!



* * *

Uranus va au rendez-vous des extra-terrestres, suivi par Actarus.

Uranus: J'ai découvert l'ovéterre, monsieur.

Extra-terrestre: Où ça?

Uranus: Dans un ranch, tout près d'ici.

Extra-terrestre: Est-ce que cette machine ressemble à ça?

Uranus: He he

Extra-terrestre: Excellent travail.

Uranus: Alors vous êtes content? J'ai gagné mon billet?

Extra-terrestre: Non, je t'avais demandé de trouver les deux.

Uranus: Celle qui a un avant comme un navire de viking?

Estra-terrestre: Si tu as envie de te promener dans ma soucoupe, il faut que tu me trouves les deux machines. Les deux!

Uranus: Si je trouve celle qui ressemble à un drakkar, vous me promettez de m'emmener?

Extra-terrestre: C'est évident. Refuse-t-on un plaisir à un ami?

Uranus: Ah j'y retourne!



* * *

Dans la soucoupe-amirale

Hydargos: Si l'ovéterre est au ranch, Goldorak doit être caché à proximité.

Extra-terrestre: Détruis le ranch et les alentours et tu seras définitivement débarrassé de Goldorak.

Minos: Ce serait inutile.

Hydargos: Commandant Minos.

Minos: Goldorak est invulnérable quand on l'attaque de l'extérieur. Par conséquent il faut envoyer les armements nouveaux. L'intraplosif que nous venons de mettre au point me semble parf...

Hydargos: ... plein de promesses. À condition de pouvoir le déposer au centre vital de cette maudite machine.

Minas: Tente de découvrir son antre.

Hydargos: C'est presque fait, ma chère Minas.

Minas: L'enfant est jeune. Pour l'instant il est hypnotisé par les ovnis mais un enfant change très vite d'idée. Il faut le surveiller de près.

Hydargos: Oui.

* * *

La nuit, chez Uranus et son grand-père

Uranus: Cette grande étoile, là, c'est mon père chéri. Celle qui est à côté, c'est ma maman. Quand j'aurai dit au monsieur extra-terrestre où sont les machines, il m'emmènera la haut, et on pourra enfin être réunis. Hoo!

* * *

Le Centre, au petit matin

Alcor: (ronfle...)



Cochyre: (ronfle sur le radar) Hhh!

Alcor : Hmm! Hein?! Pourquoi le signal d'alarme?

Procyon: Un inconnu vient d'entrer dans le centre.

Alcor: C'est pas un inconnu, c'est le petit Uranus.

Procyon: Oui, c'est le petit-fils de Canopée. J'aimerais savoir ce qu'il fait là.

Alcor: Uranus!

Uranus: Hhh

Alcor s'approche de l'enfant.




Procyon appelle Actarus.

Actarus: Oui, ici Actarus.

Procyon: Ici le centre. Nous avons des ennuis. Viens nous rejoindre tout de suite.

Actarus: Entendu, père.

Alcor: Remonte vite, tu vas te faire mal!

Uranus: Haa

Alcor: Agrippe-toi, serre les genoux, j'arrive. Ne recule pas, tu entends? Bouge pas. Ha! Haa

Procyon: Actarus, va aux chutes. Uranus vient de tomber à l'eau. Alcor a plongé derrière mais j'ai peur qu'ils soient entraînés tous les deux dans les rapides.

Actarus: D'accord, j'y vais.

Procyon: Si ils tombent dans la chute, ils n'ont aucune chance de s'en sortir.

Alcor: Haa!

Actarus: Métamorphose!

* * *

Alcor: Merci Actarus.



Une scène appréciée par Ryoma !


* * *

Au ranch

Grand-père: Eh docteur ce sera grave?

Docteur: Non, un bon rhume peut-être, une bronchite tout au plus. Il a surtout dû avoir très peur.

Grand-père: C'est gentil de vous être dérangé. Ho laissez lui votre main, ça lui rappellera sa maman. Peu de temps après sa naissance, son père et sa mère ont été tués au cours d'un typhon. Il n'a jamais connu les baisers d'une mère, l'affection d'un père. Régulièrement il se met à affabuler comme si ses rêves compensaient ce qui lui manque. Mais ces jours-ci, il avait l'air de reprendre espoir. Pauvre gosse. Je l'aime tant et il est toute ma vie.



J'espère que la forme du plafond ne vous donne pas le vertige!

Mizar: On est là mon vieux.

Grand-père: Tu te sens bien?

Uranus: Hahh Je suis où?

Vénusia: Au ranch du bouleau.

Actarus: Tu nages bien, mais tu n'es pas prudent.

Grand-père: Petit, tu m'as donné une de ces frousses.

Uranus: Hahh

Vénusia: Ha ah ça t'ennuie que je te tienne la main?

Mizar: Ha ha ah tu es un marrant, ha ha ha ha ha ha

Uranus: J'ai n'ai pas eu ma chance, je suis tombé juste au mauvais moment. Si j'avais trouvé le deuxième ovéterre, je partais la-haut rejoindre mes parents.

Mizar: Ben, je crois qu'il est inguérissable ce gosse.

Extra-terrestre: Pas un geste ou je tue cet enfant.

Grand-père: Alors il faudra me tuer en même temps.

Uranus: Haa! Au secours! Grand-père!

Grand-père: Sauvez-le...

* * *

Uranus: Au secours! Au secours!

* * *

Alcor: Ce coup-ci je vais aller avec toi Actarus.

Actarus: Si ça ne t'ennuie pas, cette affaire est beaucoup trop importante. Je préfère m'en occuper seul.

Alcor: Causes toujours, tu m'intéresses.

Procyon: Alcor, Actarus a raison. C'est un combat au dessus de tes forces.

* * *
Dans l'OVNI

Uranus: Vous n'êtes que des lâches!

Extra-terrestre: Tais-toi!

Uranus: Tu disais que tu m'emmenerais voir mon père et ma mère! Menteur! Menteur! Menteur! Haa! Haah!




* * *

Procyon: Goldorak va décoller dans un instant. Cochir branchez le traqueur.

Cochir: Oui.

Actarus: Métamorphose! Goldorak Go!



Le "traqueur"

* * *

Extra-terrestre: De quel point Goldorak a-t-il pris son envol?

Soldat de Véga: Je n'ai pas repéré. J'étais occupé à surveiller l'enfant. Excuse-moi.

Extra-terrestre: Ahh idiot!

* * *

Actarus: Mégavolts! Pulvonium!

Extra-terrestre: Attention. Golgoth 10 en action!

Actarus: Transfert! Autolargue!

Extra-terrestre: Aah Prince Actarus, n'oublie pas que nous tenons un otage!

Actarus: Aimangriffe

Extra-terrestre: Tu es impuissant prince d'Euphor. Transférez le gamin. Maintenant tu ne sais plus où se trouve notre otage.

Actarus: Si j'utilise le translucidateur, je le saurai.



Spyrolargue! Clavicogyres! Planitrons! Fulguropoing! Rétrolaser! Astérohaches! Cornofulgur!





* * *

Uranus: J'ai entendu qu'ils t'appelaient le prince d'Euphor. Alors, toi aussi, tu es un extra-terrestre? Tu devrais pouvoir m'emmener voir papa et maman dans les étoiles.

* * *
Oh je crois que le voilà mon gentil prince d'Euphor. Haa... Prince, vous m'emmenerez dans votre soucoupe?

Actarus: Oui, quand tu seras grand

Uranus: Je vous promet de manger beaucoup de soupe.

Actarus: Est-ce que ton ami Actarus pourra t'accompagner?

Uranus: Il faudra qu'il demande au prince, mais je crois que le prince acceptera parce qu'Actarus lui ressemble beaucoup. Il est moins fort bien sûr, il ne m'aurait pas sauvé de la noyade lui. À bientôt prince!!!

- - - - - FIN - - - - -
Transcription des textes : Rubyna




Commentaires et mise en images: Véronique d'E



Dernière édition par Véronique d'E le 06.07.10 21:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Episodes de Goldorak - VF - Les textes   06.07.10 21:29

Pas terrible dans l'ensemble, cet épisode 10, et puis, il contint une phrase qui relève de la calomnie pure :

Citation :

Extra-terrestre: Tu es impuissant prince d'Euphor.

Non, pas lui, je ne peux pas le croire !


Dernière édition par Véronique d'E le 06.07.10 21:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Episodes de Goldorak - VF - Les textes   06.07.10 21:33


Bravo ! Et superbes photos D' Alcor et de Vénusia !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Episodes de Goldorak - VF - Les textes   06.07.10 21:39

Je ne sais pas si Alcorine va aimer ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Episodes de Goldorak - VF - Les textes   06.07.10 21:42

Quand on aime à ce point on aime tout !
Revenir en haut Aller en bas
Kojiana
Commandant Minos
Commandant Minos
avatar

Lieu : France

MessageSujet: Re: Episodes de Goldorak - VF - Les textes   06.07.10 23:06

Véronique d'E a écrit:
Je ne sais pas si Alcorine va aimer ...
Pas de soucis, je prends Alcor comme il est.
Revenir en haut Aller en bas
http://kojiana.deviantart.com
Kojiana
Commandant Minos
Commandant Minos
avatar

Lieu : France

MessageSujet: Re: Episodes de Goldorak - VF - Les textes   06.07.10 23:11

Goldorak, épisode 11 – Le jour où le soleil s’arrêta (1ère partie)


----------------------------------------------------------------------------------------
Au camp de la Lune noire.
----------------------------------------------------------------------------------------
Hydargos tient un verre à la main.

Hydargos. Actarus, tu hantes mes jours. Je n’aurai de cesse avant de t’avoir abattu. Je te le jure.

Il donne un coup de poing sur la table. La voix de Minos se fait entendre.

Minos. Hydargos, qu’est-ce qu’il te prend ? Au rapport, immédiatement !

Hydargos se lève.

Hydargos. À tes ordres ! J’arrive !

Il se rassoit.

Hydargos. Aaah ! La responsabilité retombe toujours sur moi. Tout ça, à cause de toi. Je finirai bien par t’avoir. Sois tranquille.

Il lance son verre contre un pilier, se saisit de sa chaise et la brise sur la table. Puis il se rend auprès de Minos à bord d’un véhicule de transport. Il pénètre dans la salle où se trouve Minos.

Hydargos. Me voici Minos.
Minos. Ah !
Hydargos. Excuse-moi, j’ai bu un ou deux verres parce que je n’arrivais pas à dormir.
Minos. Ah ! Ah ! Ah ! Hydargos, au lieu de dormir, tu devrais trouver le moyen de nous débarrasser de Goldorak, mais je crois que tu en es incapable.
Hydargos. Je n’ai pas mérité cette injure.
Minos. Je décrète la mobilisation générale.
Hydargos. Bien.
Minos. Détruis tous les observatoires de la Terre.
Hydargos. J’y vais à l’instant.
Minos. Attends une seconde.
Hydargos. Hein ?
Minos. Comprends-tu pourquoi j’ai pris cette décision ?
Hydargos. ...
Minos. Approche et regarde.

Hydargos se rapproche de l’écran sur lequel se déroule une éclipse solaire.

Minos. Le film a été pris de la Terre, il y a des lustres. La Lune où nous sommes basés passe entre le Soleil et la Terre. Le Soleil est progressivement caché par l’astre mort, on appelle ce phénomène une éclipse solaire. Une éclipse va se produire demain, les terriens vont vouloir l’observer. Ils seraient ainsi à même de découvrir éventuellement ce qu’il se passe sur la face cachée de l’astre où nous nous trouvons. Nous ne voulons pas ce que les terriens sachent ce qui se trame dans l’espace. Hydargos !
Hydargos. Oui.
Minos. C’est pour cette raison que j’ordonne la destruction de tous les observatoires de la Terre.
Hydargos. J’ai compris.
Minos. Il y a autre chose.
Hydargos. Je t’écoute.
Minos. Voilà. Arrange-toi pour faire sortir Actarus à 15h10 heure terrestre demain avant l’éclipse. Entraîne-le dans le cône d’ombre lunaire.
Hydargos. Dans le cône d’ombre lunaire ?
Minos. Oui. Si tu peux y parvenir, nous aurons alors une chance d’en finir une fois pour toutes avec Goldorak et Actarus.
Hydargos. Explique-toi plus clairement, je ne comprends pas très bien.
Minos. C’est pourtant clair. D’importantes variations ont lieu dans le cône d’ombre à l’instant où la Lune efface le Soleil. Les plus importantes se situent dans l’ionosphère et la dépression solaire. Nos analyses ont démontré que les structures internes de Goldorak seront neurostoppées au point de l’ionosphère où le Soleil cessera toute activité. C’est donc là que tu devras l’attirer.
Hydargos. Ah ! Ah ! Ah ! Ceux qui ont perfectionné Goldorak n’ont certainement pas dû songer à ce petit détail.
Minos. Sûrement pas. La destruction des observatoires déclenchera la colère d’Actarus. Les rayons solaires perdront toute force pendant un quart d’heure, de quinze heures dix à quinze heures vingt-cinq. Cela te donnera largement le temps de détruire Goldorak.
Hydargos. C’est très astucieux de ta part de profiter de cette éclipse de Soleil. Si j’ai bien compris, je dois éliminer Actarus par n’importe quel moyen.
Minos. Exactement. L’opération commencera à 14 heures précises.
Hydargos. Entendu.

----------------------------------------------------------------------------------------
Au ranch du Bouleau Blanc.
----------------------------------------------------------------------------------------
Riguel est en train de noircir une petite plaque de verre à l’aide d’une bougie.

Riguel. La la la la la...
Mizar. Qu’est-ce que tu fais papa ?
Riguel. Je prépare un écran pour pouvoir regarder l’éclipse de Soleil.
Mizar. Tu perds ton temps, tu aurais aussi vite fait que de la regarder depuis l’observatoire.
Riguel. Tu n’y entends rien. Ce qui est important dans une expérience c’est de se débrouiller par ses propres moyens.
Mizar. Ouais. Moi, j’y comprends rien.

Ils entendent une mélodie.

Riguel. Ah ! Actarus est encore en train de jouer de la guitare. Mais, mais où est passée Vénusia ?

Riguel ouvre la fenêtre.

Riguel. Vénusia ! Où est-ce que tu es ?
Mizar. Te penche pas trop, tu vas tomber.
Riguel. Ah ! Il faut que j’aille voir.

Riguel grimpe sur le rebord de la fenêtre. Mizar le saisit à la cheville.

Mizar. Attention !
Riguel. Mais lâche-moi, mais lâche-moi !

Ils tombent tous les deux sur le sol en criant.

----------------------------------------------------------------------------------------
Plus loin, dans un pré.
----------------------------------------------------------------------------------------
Actarus, assis contre le tronc d’un arbre joue de la guitare. Vénusia, étendue sur l’herbe, l’écoute.

Vénusia. Ce que la Lune est belle, on dirait un miroir. Tu crois qu’on peut y voir s’y réfléchir ses sentiments ?
Actarus (en lui-même). D’autres choses s’y reflètent, la haine de ceux qui pourraient profiter de l’éclipse pour nous attaquer.
Vénusia. Dis ! À quoi penses-tu ? J’aimerais bien connaître tes pensées.
Actarus. Hein ? Ah, j’étais en train de penser à l’éclipse de demain. C’est la première fois que j’en verrai une.
Vénusia. À l’éclipse ?! Ce que tu es romantique !
Actarus. Les éclipses de Soleil ne se produisent que très rarement et on a la chance que celle-ci soit visible de chez nous. Nous ne pouvons pas rater ça. Alcor et moi, nous devons être au centre de très bonne heure pour observer le phénomène.
Vénusia. Tu crois que tu ne pourrais pas penser à autre chose en ce moment, imbécile ?
Actarus. Vénusia !
Vénusia. Oh, ça va !
Riguel. (s’approchant à quatre pattes.) Actarus ! Cette fois, je vous tiens, inutile de nier tous les deux. Ah ! Ah ! Ah ! Vous êtes pris sur le fait, je vais te tuer toi !

Riguel s’approche un bâton à la main. Actarus s’éclipse.

Vénusia. Mais papa, arrête, oh !
Riguel. Oh tais-toi, laisse-moi passer !

Vénusia saisit son père et l’empêche de poursuivre Actarus.

Riguel. Actarus, viens ici, je t’aurai espèce de grand lâche !

Riguel essaye de se libérer.

Vénusia. Mais tu as fini, oui ?! Assez ! Calme-toi !

Vénusia projette son père par terre, d’une gifle.

Riguel. Être père, c’est l’enfer !

----------------------------------------------------------------------------------------
À bord de la soucoupe amirale d’Hydargos.
----------------------------------------------------------------------------------------
Hydargos (contemplant la Terre sur son écran). Y a-t-il des réactions de la Terre ?
Soldat de Véga. Non, aucune, Général !
Hydargos. Ah ah ah ! Ils sont trop occupés à contempler l’éclipse. Que tout le monde se prépare à l’attaque !
Soldat de Véga. Préparez-vous à l’attaque !
Soldat de Véga. Préparez-vous à l’attaque !
Soldat de Véga. Préparez-vous à l’attaque !
Hydargos. Première phase : attaquer les observatoires aussitôt que nous serons entrés dans l’atmosphère. Et surtout, qu’aucun d’entre eux ne reste debout. A vos postes !

----------------------------------------------------------------------------------------
Au ranch du Bouleau Blanc.
----------------------------------------------------------------------------------------
Vénusia, Mizar et Riguel sont sur la tour de Riguel. Les animaux sont perturbés.

Vénusia. Oh ! Pourquoi les oiseaux fuient-ils ?
Riguel. Ils sont intelligents, ils se protègent, ils sentent que l’éclipse arrive.
Mizar. Pourquoi est-ce qu’ils ont peur ? Ça n’est que la Lune qui passe entre le Soleil et la Terre.
Riguel. Les oiseaux sont plus intelligents que toi, idiot !

Mizar grogne. Riguel regarde dans sa lunette astronomique.

Vénusia. Alors, elle commence bientôt cette éclipse ?
Riguel. Oh, Un peu de patience ! Ce que c’est embêtant les femmes !... Ça y est ! Je la vois, ça commence !

Vénusia et Mizar regardent à travers leur plaque de verre noircie.

Mizar. Ce que j’aimerais être au centre avec Alcor et Actarus.
Vénusia. Mizar ! Tu es aussi bien ici.

----------------------------------------------------------------------------------------
Au centre de recherches spatiales.
----------------------------------------------------------------------------------------
Actarus. Tiens, je viens de voir quelque chose de bizarre.
Alcor. Oh, ça va ! Toi, tu vois toujours des tas de choses bizarres.
Procyon. Alcor, cela doit être dû à l’éclipse, enregistre-le.
Alcor. D’accord.

/// Des soucoupes de Véga sortent de la soucoupe amirale puis attaquent les observatoires terrestres qui sautent les uns après les autres. ///

Alcor lit un message donné par l’ordinateur sur une bande codée.

Alcor. Professeur, venez voir !
Actarus. Oui, qu’est-ce qu’il y a ?
Alcor. Les observatoires terriens explosent les uns après les autres.
Actarus. Quoi ?!

Actarus se saisit de la bande codée.

Procyon. Je crois qu’ils ne vont pas tarder à nous attaquer.
Alcor. Laissez-moi faire un vol de reconnaissance.
Procyon. Non. Actarus va le faire. Toi, tu restes là et tu continues à observer ce qui se passe.
Actarus. Je pars immédiatement.

/// Scène de la métamorphose d’Actarus et de son entrée à l’intérieur de Goldorak ///

Actarus. Goldorak, Go !

Goldorak décolle. Actarus arrive en vue des soucoupes de Véga.

Actarus. Mégavolts !

Deux soucoupes sont détruites.

----------------------------------------------------------------------------------------
À bord de la soucoupe amirale d’Hydargos.
----------------------------------------------------------------------------------------
Hydargos. Ah, ah, ah ! Actarus a donné dans le piège. Faites-le attaquer par les navettes, qu’elles l’amènent dans le cône d’ombre lunaire à 15h10 exactement. Allez ! Exécution !
Soldat de Véga. À tes ordres !

Deux soucoupes véghiennes tirent sur Goldorak. Celui-ci s’approche de la soucoupe amirale.

Actarus. Planitronk !

Il détruit une soucoupe véghienne. Une soucoupe lui tire dessus.

Actarus. Missiles Gamma !

Les missiles détruisent la soucoupe.

----------------------------------------------------------------------------------------
Au centre de recherches spatiales.
----------------------------------------------------------------------------------------
Alcor (qui observe Goldorak aux côtés de Procyon). Bon sang ! Je pourrais les écarter facilement avec l’O.V.Terre.

Alcor s’élance vers un autre endroit de la pièce où il observe un écran.

Procyon. Actarus, ne va pas trop loin. Je voudrais continuer à les observer.
Actarus. Compris ! Je vais essayer d’attirer la soucoupe amirale.
Procyon (à ses collaborateurs). Attention, continuez les observations. Notre rôle est primordial. Nous sommes les seuls à les voir depuis que les observatoires ont été détruits.
Antarès. Professeur, l’éclipse va se produire d’une minute à l’autre.
Procyon. Installez-moi le panoramascope.
Un des collaborateurs. Tout de suite.

----------------------------------------------------------------------------------------
A l’intérieur de la soucoupe amirale.
----------------------------------------------------------------------------------------
Soldat de Véga. Général ! Il vient d’atteindre le cône.
Hydargos. Parfait ! Goldorak va s’immobiliser. Dans une minute, tout sera fini. Préparez-vous à envoyer Golgoth 11.

Le Golgoth, qui était debout, se replie sur lui-même et se renferme à l’intérieur de ses deux moitiés de soucoupe.

Soldat de Véga. Ça y est ! L’éclipse est totale.
Hydargos. Ah ah ah ah ! C’est la fin de Goldorak.

----------------------------------------------------------------------------------------
Dans l’espace.
----------------------------------------------------------------------------------------
Goldorak a des difficultés à se mouvoir. À l’intérieur, sur le tableau de bord, les appareils ne fonctionnent pas normalement.
Revenir en haut Aller en bas
http://kojiana.deviantart.com
Kojiana
Commandant Minos
Commandant Minos
avatar

Lieu : France

MessageSujet: Re: Episodes de Goldorak - VF - Les textes   06.07.10 23:12

Goldorak, épisode 11 – Le jour où le soleil s’arrêta (2ème partie)


----------------------------------------------------------------------------------------
Au centre de recherches spatiales.
----------------------------------------------------------------------------------------
Argoli observe son radar.

Argoli. Docteur ! Il se passe quelque chose d’anormal, qu’est-ce que je fais ?
Procyon. Faites un gros plan !... Dépêchez-vous Antarès, je veux voir Goldorak plein cadre !
Antarès. Oui, monsieur.

Antarès manipule des boutons, Goldorak apparaît sur le grand écran. Il est agité par des soubresauts ainsi qu’Actarus, à l’intérieur. Actarus continue de manipuler des boutons du tableau de bord.

----------------------------------------------------------------------------------------
Au centre de recherches spatiales.
----------------------------------------------------------------------------------------
Procyon. Je me demande ce qu’il peut bien arriver à Goldorak.
Alcor. Professeur, laissez-moi y aller.
Procyon. Alcor, tu n’y songes pas, ce serait de la folie.
Antarès. Oh, Professeur, Goldorak est immobilisé dans le cône d’ombre lunaire.
Procyon. L’absence de rayons solaires a désénergisé tout son système électrolytique.
Alcor. Professeur, il faut que j’y aille. Si nous laissons Actarus sans secours, dans quelques instants, il sera à la merci de ces monstres.
Procyon. Avec l’O.V.Terre, tu ne peux pas atteindre l’ionosphère.
Alcor. Je le sais aussi bien que vous, mais il y a une petite chance, Professeur. De toute manière, nous ne pouvons pas laisser mourir Actarus. Je dois y aller.

Alcor s’élance vers la sortie.

Procyon. Alcor !

Alcor sort de la pièce. Procyon observe Goldorak sur l’écran.

----------------------------------------------------------------------------------------
Dans l’espace.
----------------------------------------------------------------------------------------
Actarus manipule les boutons de son tableau de bord. Il voit le niveau d’énergie baisser sur un écran de contrôle.

Actarus. L’absence de soleil me prive d’énergie ! Que faire ?

Des missiles partent de la soucoupe amirale et atteignent Goldorak.

----------------------------------------------------------------------------------------
Au centre de recherches spatiales.
----------------------------------------------------------------------------------------
Procyon. Actarus, décroche ! Sinon tout est perdu. Actarus ! décroche !

----------------------------------------------------------------------------------------
Dans l’espace.
----------------------------------------------------------------------------------------
Actarus. Planitronk !

La commande reste sans effet.

Actarus. Mégavolt !

----------------------------------------------------------------------------------------
Au centre de recherches spatiales.
----------------------------------------------------------------------------------------
Octan. Professeur, les communications avec Goldorak sont rompues.
Procyon. Oh non !

----------------------------------------------------------------------------------------
Sur la route.
----------------------------------------------------------------------------------------
Alcor roule à bord de la jeep.

Alcor. Tiens bon, Actarus ! J’arrive !

----------------------------------------------------------------------------------------
Dans l’espace.
----------------------------------------------------------------------------------------
Par deux fois, des missiles partent de la soucoupe amirale, atteignent et poussent Goldorak.

Hydargos. Envoyez Golgoth 11. Qu’il maintienne Goldorak dans l’ionosphère.
Soldat de Véga. À tes ordres !

Le golgoth sort de la soucoupe amirale.

----------------------------------------------------------------------------------------
Au ranch du Bouleau Blanc.
----------------------------------------------------------------------------------------
Alcor arrive dans la jeep. Vénusia, Mizar et Riguel sont en haut de la tour.

Mizar. Eh ! Alcor ! Est-ce que t’as repéré quelque chose ?
Riguel. Ah, ah ! Je suis sûr que nous avons des invités.

La jeep pénètre dans le hangar. L’O.V.T. s’envole.

Mizar. Souhaite-leur bon voyage de ma part.
Riguel. Que béni soit le jour où des extraterrestres nous feront l’honneur de visiter notre planète à l’heure de l’éclipe.

----------------------------------------------------------------------------------------
A bord de l’O.V.T.
----------------------------------------------------------------------------------------
Alcor. Quand je pense que nul ne doit connaître l’héroïsme dont fait preuve Actarus.
Procyon. Alcor, fais vite, Goldorak ne peut plus se servir de ses armes.
Alcor. Quoi ?!
Procyon. Alcor, Goldorak est immobilisé à cause de l’absence de rayons solaires dans l’ionosphère. Il puise toute son énergie par absorption de la puissance du soleil. Tant que durera l’éclipse, et surtout dans le cône d’ombre, il restera paralysé. Il faut que tu trouves quelque chose pour lui transmettre les rayons.
Alcor. J’ai compris ! Ne vous inquiétez pas, Professeur, je vais faire l’impossible.

----------------------------------------------------------------------------------------
Dans l’espace.
----------------------------------------------------------------------------------------
Des missiles partent de la soucoupe amirale, atteignent et poussent Goldorak.

Hydargos. Ah, ah, ah, ah. C’est maintenant que nous devons l’achever. Parez à l’envoi du missile !
Soldat de Véga. Parez à l’envoi du missile.
Soldat de Véga. Parez à l’envoi du missile.
Soldat de Véga. Envoi du missile, paré !

Une porte s’ouvre sur l’extérieur de la soucoupe amirale, par laquelle le missile va être envoyé.

Actarus. Il faut que j’essaye. Transfert !... Goldorak ! Go !... Rien à en tirer.

----------------------------------------------------------------------------------------
Dans l’espace.
----------------------------------------------------------------------------------------
Procyon. Alcor, il est à leur merci. Pour l’instant, l’essentiel est de les distraire.
Alcor. D’accord.

A bord de l’O.V.T., les appareils sont perturbés.

Alcor. L’absence de rayons agit aussi sur moi. Il faut pourtant que j’arrive au centre du cône.

----------------------------------------------------------------------------------------
A bord de la soucoupe amirale et dans l’espace.
----------------------------------------------------------------------------------------
Hydargos fait les 100 pas.

Hydargos. Ah... Pressons !

Un soldat vise Goldorak avec son lance missile.

Soldat de Véga. Paré pour la mise à feu.
Hydargos. Voici la fin de Goldorak.

Hydargos imagine l’explosion du robot, il se voit marcher aux côtés de Minos, se rendant auprès du Grand Stratéguerre, lequel lui remet une croix en guise de décoration.

Soldat de Véga. Qu’est-ce qui se passe ?
Hydargos. Mais, qu’est-ce que c’est que ça ?
Soldat de Véga. Général, c’est une mini soucoupe.
Hydargos. Ça n’a aucune importance. Envoyez le missile. Exécution ! Envoyez-le immédiatement !
Soldat de Véga. Bien. Paré au lancement.
Soldat de Véga. Lancement.

Le soldat appuie sur un gros bouton rouge. Le missile se dirige vers Goldorak simultanément à un missile lancé par Alcor. Le missile d’Alcor atteint le robot avant l’autre et le pousse, ce qui évite que Goldorak ne soit touché par l’arme véghienne.

Hydargos. Oh ?!

En imagination, Hydargos voit sa décoration se détacher de son cou et tomber par terre. Le missile véghien arrive vers le golgoth qui s’écarte pour l’éviter.

Actarus. Alcor ?!
Alcor. Hourra ! J’ai gagné !
Actarus. Alcor ! Ne viens pas par ici !
Alcor. On peut utiliser la poussée de mes missiles. Actarus ! Je vais te tirer dessus pour te sortir du cône.

Par deux fois, Alcor tire deux missiles, ce qui pousse Goldorak.

Actarus. Ah ! Il est devenu cinglé. Arrête ça ! Oh ! Il me pousse hors du cône.
Soldat de Véga. Que fait-on général ?
Hydargos.Nous poursuivons le plan comme prévu. Là où le missile a échoué, je suis sûr que Golgoth 11 saura vaincre.
Procyon. Actarus, il faut tenir encore dix minutes. Dans dix minutes, l’éclipse sera terminée. Alcor, ne t’éloigne pas de lui, nous comptons tous sur toi.
Alcor. Oui, pas de problème. Ah !

Alcor est touché par un tir du golgoth.

Hydargos. Attention, deuxième missile, feu !

Le missile d’Alcor pousse Goldorak avant que celui-ci ne soit touché par celui des véghiens.

Alcor. Encore raté !
Hydargos. Il va réussir à s’échapper. Golgoth, maintiens-le à l’intérieur de cône !

Le golgoth se dirige vers Goldorak.

Actarus (en voyant l’énergie revenir sur son écran de contrôle). Ah ! L’énergie commence à revenir. Ah !

Le golgoth tire sur Goldorak pour le pousser de nouveau à l’intérieur du cône.

Actarus. Missile gamma !

Le missile manque de peu le golgoth.

Actarus. Planitronk !

La commande reste sans effet.

Actarus (en observant son écran de contrôle). Je n’ai plus d’énergie. Soleil... reviens...
Alcor. Il faut que je le fasse sortir du cône. Oh !

Alcor voit le golgoth se saisir de Goldorak.

Alcor. Il est perdu ! Oh ! Le soleil réapparaît. Si j’arrivais à le refléter... Actarus ! patiente une minute, je vais te faire un merveilleux cadeau.

Alcor incline son O.V.T. afin de refléter les rayons du soleil en direction de Goldorak.

Soldat de Véga. Général, il lui envoie de l’énergie.
Hydargos. Aucune importance. Ce n’est pas cela qui va gêner Golgoth 11. Maintenant, parez au lancement du deuxième missile. Il faut qu’on en finisse.
Actarus. D’où vient ce rayon ?
Actarus (en observant son écran de contrôle). Fantastique ! Alcor capte les rayons du soleil et me les renvoie... Parfait, j’ai assez d’énergie, et maintenant, nous allons rire ! Transfert ! Goldorak ! Go !

Goldorak s’éjecte de sa soucoupe, repoussant ainsi le golgoth.

Hydargos. Attention, imbéciles ! Goldorak va réussir à sortir du cône, ordonnez à golgoth de le ramener.
Soldat de Véga. À tes ordres !
Actarus. Dégagement !

Le golgoth touche Goldorak avec ses rayons.

Actarus. Fulguro poing !

Le poing de Goldorak touche le golgoth. Le golgoth se referme en soucoupe et va heurter Goldorak avant que celui-ci ne puisse pénétrer dans sa soucoupe. Goldorak pénètre à moitié dans sa soucoupe mais les rayons du golgoth l’en repoussent. Le golgoth se saisit de Goldorak. Les rayons du soleil réapparaissent.

Alcor. Dieu soit loué ! L’éclipse va se terminer.
Hydargos (au golgoth). Ne le lâche pas, tiens-le bien, ramène-le dans le cône.

Sur l’écran de la soucoupe amirale, le visage de Minos apparaît et s’ouvre.

Minas. Hydargos !
Hydargos. Oui.
Minas. Qu’arrive-t-il ? Détruisez Actarus immédiatement ! Le soleil va bientôt réapparaître.
Hydargos. Ne crains rien. Il y en a encore pour une minute. Goldorak ne nous ennuiera plus, je vais le faire exploser en même temps que Golgoth 11.

Goldorak, toujours maintenu par le golgoth, est en train de pénétrer dans l’atmosphère.

Actarus. Qu’est-ce qu’ils font ?

Des rayons s’échappent des yeux du golgoth.

Actarus. Ils vont me faire sauter avec leur engin. Rétrolaser !

Goldorak se dégage, le golgoth explose. Goldorak se pose sur le sol.

Actarus. Cabré !

Goldorak s’élance en l’air.

Actarus. Arrimage !
Minas. Imbécile ! Pourquoi as-tu laissé agir cette mini soucoupe ? Tu n’en as tenu aucun compte et voilà le résultat.
Hydargos. Mais...
Minas. Silence ! Toute l’opération reposait sur toi. Tu aurais dû tout prévoir, à cause de ta stupidité, Goldorak a encore réussi à nous échapper !
Hydargos. Mais, je...
Minas. Tais-toi ! Tu n’as aucune excuse, nous nous chargerons de la prochaine opération, rentre immédiatement à la base !
Hydargos. Bien... Oh !...

La soucoupe amirale est déstabilisée.

Hydargos. Qu’est-ce qui se passe ?
Soldat de Véga. Général, nous avons été touchés de plein fouet.
Hydargos. Ordonnez la retraite.

Les mégavolts de Goldorak entament la soucoupe amirale.

Soldat de Véga. Général, le flan de notre soucoupe est ouvert.
Hydargos. Nous rentrons. Actarus, tu l’emportes une nouvelle fois, mais je me vengerai.

Goldorak s’élance à la poursuite de la soucoupe amirale.

Alcor. Actarus, ne les poursuis pas, tu as déjà pris trop de risques.
Actarus. Ça, c’est mon affaire.
Alcor. N’y va pas, tu vas te faire tuer !
Actarus. Alcor, ne reste pas là, va t’en ! Oh !

Actarus se tient le bras.

Actarus. Ah ! Je crois que j’ai le bras cassé. Entendu, Alcor, j’irai une autre fois.
Alcor. J’espère que tu m’emmèneras. Ah ! Ah ! Ah ! Ah !

Goldorak et l’O.V.T. rentrent.


Dernière édition par Alcorine le 26.07.10 22:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://kojiana.deviantart.com
Rubyna
MODÉRATEUR
MODÉRATEUR
avatar

Gémeaux Cheval
Age : 51
Lieu : Québec (Canada)

MessageSujet: Re: Episodes de Goldorak - VF - Les textes   07.07.10 1:15

Véronique d'E a écrit:




Une scène appréciée par Ryoma !

oui oui... tu pouvais le dire... "et remarquée par Rubyna..."

_________________


Dieu nous a donné l'imagination pour nous dédommager de ce que l'on n'est pas...
    et le sens de l'humour pour nous dédommager de ce que l'on est.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Episodes de Goldorak - VF - Les textes   24.07.10 16:44

Quelques images du 11 ?
------------------------

"Actarus, tu hantes mes jours..."



"Ce que tu es romantique!"


Notez l distance respectueuse entre les deux !

L'éclipse :



Le fantastique équipement d'Hydargos !



Hydargos rêvant d'être récompensé par Véga :



Actarus en mauvaise posture :



(encore une autre version du tableau de bord ...)

Le final avec nos deux héros :




Dernière édition par Véronique d'E le 10.08.10 20:28, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Episodes de Goldorak - VF - Les textes   24.07.10 16:45

Aujourd'hui, Goldorak dans

(un conte de Noël)
"Du sang sur la neige" (12)

Noël à l'observatoire Cassiopée

Père de Cassiopée: attention, je branche les guirlandes. Hop!

Cassiopée: Oh que c'est beau. Merci mon petit papa. Oh merci.

Père de Cassiopée: Cassiopée, qu'est ce que tu voudrais trouver dans tes souliers?

Mère de Cassiopée: Si tu as fait ta lettre au Père Noël, il faudrait la mettre au pied de ton sapin. Qu'est-ce que tu lui a demandé?

Cassiopée: C'est un secret entre le Père Noël et moi. Je ne peux pas le dire.

Père de Cassiopée: Mais le Père Noël ne devine pas tout!

Cassiopée: Mon secret est dans la lettre. Cher Papa Noël, tu n'auras qu'à ouvrir le livre pour savoir.

Père de Cassiopée: Haaa! Un séisme. Ici l'observatoire Cassiopée. Un séisme d'une puissance incroyable... Haaa!

* * *

Alcor et Actarus décollent en hélicoptère.



Procyon: D'après l'ordinateur, il n'y aurait jamais eu de tremblement de terre dans ce secteur. Les sismographes n'ont rien enregistré. Mais soyez prudents.

Alcor: Bien reçu.

* * *

Hydargos: Un hélicoptère va survoler le point OC dans une minute. Golgoth 12, camouflanivogal .

* * *

Alcor: On dirait que l'avalanche a tout englouti.

Actarus: Regarde à 9 heures. Maintiens-toi à la verticale.

Il descend et trouve la petite fille.

Actarus : Elle vit. C'est un miracle.

Il la remonte dans l'hélico qui repart.

* * *

Hydargos: Golgoth 12 opération camouflamivogal renversée.

* * *

Au centre

Mizar: Je t'ai apporté un beau Père Noël. Tiens.

Alcor: Essaie de nous raconter ce qui s'est passé tout à l'heure dans la montagne.

Actarus: Je crois qu'il est inutile d'insister. Elle a complètement perdu la mémoire.

Alcor: Quand on y réfléchit un peu, il est impossible qu'une avalanche emporte un bâtiment situé sur le plus haut sommet. Essaie de te souvenir! Essaie!

Cassiopée (pleure)

Actarus: Arrête Alcor



* * *

Docteur: Je décèle ici un enfoncement de la boîte crânienne. Si on n'intervient pas son état peut s'aggraver d'un coup.

Actarus: Vous envisagez une opération?

Docteur: Oui, mais je ne vous cache pas que les risques d'échec sont lourds.

Alcor: Il faut la tenter pour qu'elle puisse nous raconter ce qui s'est passé à l'observatoire.

Actarus: Non, elle me paraît encore trop fatiguée pour résister à une opération.

Docteur: Tout dépend de son courage. Si elle ne veut pas vivre, elle mourra. Mais si elle souhaite guérir, elle résistera. Un chirurgien a besoin de l'aide de son malade pour réussir. Comme elle est très jeune, je suis partisan de tenter l'opération.

Actarus: Je me rallie à l'avis du médecin et je ne ferai plus aucune objection. Réjouis-toi, tu l'auras ton témoin.

Alcor: Ça peut être très important.

* * *

Au camp de la Lune Noire

Minos: Notre précédente offensive nous a permis de situer l'antre de Goldorak dans un rayon de quelques kilomètres autour du sommet où était installé l'observatoire appelé Cassiopée. Nous projetons d'installer nos radars la-haut et de balayer le secteur pour déterminer où est l'aire d'envol de Goldorak. J'aimerais avoir ton opinion, Grand Stratéguerre.

Grand Stratéguerre: C'est parfait. Si toutefois tu réussis à appliquer ton plan.

Minas: Et nous ferons l'impossible pour te satisfaire, Grand Stratéguerre.

Grand Stratéguerre: ahh, c'est ton intérêt Minas. Je suis las d'attendre que le prince Actarus disparaisse et me laisse réaliser mon projet de conquête des galaxies.

Minas: Oui

Grand Stratéguerre: Avertis-moi quand tout sera terminé, Minas.

Minos: Tout le plaisir sera pour nous.

* * *

Au ranch - on décore le sapin


Riguel: Comme ça, je ne me fatiguerai plus à monter cette maudite échelle. Banta tu es sûr que la corde est solide?

Mizar: Dis, où est-ce que tu t'en vas Cassiopée?

Riguel: Laisse-la donc tranquille. Quand on a perdu ses parents et la mémoire, rien ne vaut une grande balade pour se remettre d'aplomb. Cette gamine a l'air d'avoir été sonnée.

Banta: Tais-toi ou je vais pleurer.

Riguel: Tu pleureras après les fêtes, Banta. Tu devrais d'abord chercher une idée pour le cadeau de Noël que nous avons l'intention de donner à cette pauvre petite rescapée. Qui a une idée?

Vénusia: Je vais lui confectionner un gâteau plein de sucre et en forme de coeur.

Banta: Hé, tu sais que je suis le roi de la pâte

Riguel: Hooo, remonte-moi et laisse Vénusia dans ses tourtières!

Banta: D'accord, je suis là pour tirer sur la corde mais je ne garantis pas qu'elle tiendra.

Riguel: Haa si tu avais inventé les ascenseurs, tu aurais fait faillite. Hon! Remonte imbécile! remonte! remonte! re...monte...



* * *

Père de Cassiopée (enregistrement): Ici l'observatoire Cassiopée. Un séisme d'une puissance incroyable... haaa!

Procyon: Les sismographes sont formels. Il n'y a pas eu de séisme. Donc c'est une machine qui a écrasé l'observatoire.

Actarus (avec la voix d'Alcor....) Il n'y a qu'une soucoupe sauvage pour obtenir ça.

Procyon: Alcor, il faudrait que tu refasses un vol de repérage au dessus de l'ancien observatoire.

Alcor: Bien professeur.

* * *

Hydargos: Golgoth 12 attention! Camouflanivogal!

* * *

Alcor: Ici ovéterre. Visibilité zéro. brouillard anormalement dense au dessus de l'objectif.



Procyon: Toute approche serait dangereuse. Je te demande de rejoindre la base.

Cochir: Professeur. Voilà ce que la météo prévoyait sur la région de l'observatoire Cassiopée.

Procyon: Ciel dégagé, temps sec, ensoleillement.

Actarus: Une énigme supplémentaire.

Vénusia: Cassiopée est avec vous?

Mizar: On l'a perdue!

Actarus: Oh je parie qu'elle est encore en train de jouer dans le pré.

Mizar: Je peux te dire que non. Je l'ai vue s'en aller plus loin.

* * *

Vénusia: Cassiopée!

Actarus: Vous l'avez trouvée?

Alcor: On a cherché dans tous les recoins et on ne l'a vue nulle part.

Actarus: Ah, elle a pu avoir envie de retourner dans la montagne.

Riguel: Mais enfin, comment veux-tu qu'une amnésique aie envie de retourner quelque part?

Procyon: Je pense au contraire que ça n'est pas impossible. En regardant la ligne des crêtes, la petite a très bien pu se souvenir que ça représentait quelque chose et être tentée de monter au sommet.

Actarus: Il faut la rattraper.

Riguel: Fais-moi le plaisir de rentrer avant le coucher du soleil.

Procyon: Ne t'inquiète donc pas. Actarus connaît parfaitement la montagne.

* * *

Cassiopée: Papa! Maman!

Mère de Cassiopée: La petite fille craqua une autre allumette et elle se retrouva assise à côté d'un merveilleux sapin de Noël. C'était un arbre immense et majestueux. Il était richement décoré avec des étoiles et des cheveux d'ange. Il était plus beau que celui que le riche marchand avait placé derrière la fenêtre de sa maison. Des centaines de bougies scintillaient entre les branches vertes. Tout autour la fillette voyait les magnifiques images qu'elle avait admirées dans les vitrines de la ville. Toutes représentaient l'enfant Jésus dans les bras de sa maman. La petite fille tendit les mains vers la sainte vierge.



Cassiopée: Maman!

Mère de Cassiopée: Le beau visage si doux lui rappelait celui de sa mère.

Cassiopée: Maman! Hh.. Maman! Ne me laisse pas toute seule! Maman! Viens me chercher! Viens!

* * *

Hydargos: Cette fille risque de tout gâcher! Golgoth 12! Déclavalanche!

* * *

Cassiopée: Il faut que je rejoigne mes parents! Oh! Qui es-tu?

Actarus: Le prince d'Euphor.

Cassiopée: Tu es le prince d'Euphor?

Actarus: Oui et je viens pour te sauver.

Cassiopée: C'est gentil mais c'est pas la peine. J'ai plus envie de vivre.



Actarus: Sois courageuse. Je t'y aiderai.

Cassiopée: C'est le Père Noël qui t'envoie.

* * *

Lettre de Cassiopée Je ne veux pas de poupée cette année. Je voudrais que tu m'offres un voyage avec le prince des étoiles. Un voyage avec le prince des étoiles. Ça doit être merveilleux de traverser le pont de l'arc en ciel jusqu'à la voie lactée. Je t'embrasse très fort Papa Noël. Un monstre de fer regarde! Hahh...




* * *

Procyon: Sous l'anesthésie, elle revoit ce qu'elle a vécu. Ce qu'elle appelle le monstre de fer serait la soucoupe sauvage qui aurait attaqué l'observatoire.

Actarus: Et il se serait ensuite camouflé en utilisant la neige et une nappe de brouillard.

Procyon: Ouais.. Hydargos doit projeter d'installer quelque chose au sommet de la montagne. Ça j'en suis certain.

Alcor: Ca expliquerait pas mal de choses.

Actarus: Allons voir. Métamorphose! Goldorak Go!



Attention au carambolage dans la porte!

* * *

Soldat de Véga: Goldorak vient de décoller.

Hydargos: C'est ce que j'appelle de la malchance. Il me suffisait d'avoir encore une journée pour finir d'installer la base. Pour faire diversion, envoie lui des navettes.

* * *

Alcor: Actarus, je vais les distraire. Je te laisse le golgoth de la montagne.

Actarus: Pulvonium!

Soldat de Véga: Goldorak attaque le repaire de Golgoth 12!

Hydargos: Utilises notre nouvelle arme. Fait lancer par le surgeleur le rayon du zéro absolu.

Soldat de Véga: À tes ordres!

Actarus: Attention. Hypermétabolisme! Transfert! Autolargue! Fulguropoing! Clavicogyres! Astérohaches! Récupération.

* * *

Vénusia: On t'a fait un très beau sapin de Noël. Regarde.

Cassiopée: Non, c'est pas Noël quand on est paralysée.

Mizar: Regarde qui vient te rendre visite.

Riguel: Ça y est, mes chers enfants. La fête ne fait que commencer. Les pères Noël modernes ne prennent plus la cheminée. Et toi donc... contrôle la situation ou je vais finir comme une crêpe.

Banta: Je contrôle, chef, je contrôle, fais-moi confiance!

Riguel: Haaaaaaa, he bien, ça tombe à pic. Je te souhaite un joyeux Noël Cassiopée.

Mizar: Tu aurais intérêt à prendre des cours de perfectionnement.

Cassiopée: Vous êtes tous trop gentils avec moi. Je suis merveilleusement heureuse.

Riguel: Tes yeux mentent moins que tes lèvres en ce moment. Tu souffres parce que tu es persuadée que tu ne pourras jamais marcher comme auparavant et ça te rend malheureuse. Mais c'est stupide!

Banta: Héé! regarde un peu ça!

Alcor - Père Noël: Joyeux Noël, les enfants!

Mizar: Ça c'est un super Père Noël!

Alcor: J'ai trouvé ta lettre dans la neige.

Cassiopée: La lettre que j'avais écrite?

Alcor: Un Père Noël, ça devine tout, quoi qu'il advienne!



Vénusia: Alcor aurait pu nous tenir au courant. On aurait su quoi dire.

Mizar: Boff...

Mizar et Vénusia: Hooo!

Alcor: Regardes! Voilà le prince que tu attendais.




Cassiopée: Haaa le prince des étoiles! Je sais même son nom, c'est le prince des étoiles et d'Euphor.

Actarus: Viens jusqu'à moi par le pont de l'arc en ciel.

Cassiopée: Mais je suis complètement paralysée...

Actarus: Pour être digne de rencontrer un prince, il faut être capable de fournir un gros effort.

Cassiopée: haahh

Mère de Cassiopée: Fais un effort ma petite fille chérie. Dès que tu auras traversé le pont tu sauras qu'il n'y a rien d'impossible pour peu qu'on le veuille.

Alcor: Tu dois lutter. Lève-toi et marche. Allez, vas-y essaie de toutes tes forces mon enfant. Voilà!

Cassiopée: J'arrive à me relever sans tomber!

Mère de Cassiopée: Cappiopée nous sommes bien moins loin de toi que tu ne le croies. Nous te redirons dans tes rêves ce que tu dois faire pour être heureuse sur cette planète.

Cassiopée: papa! Maman! Je vais traverser l'arc en ciel. Je vais y arriver toute seule prince. Je suis arrivée à traverser le pont de l'arc en ciel.

Actarus: Ce qui prouve que tu peux marcher si tu le veux.

Cassiopée: Une femme est capable de tout pour faire plaisir à un prince.

Alcor: Joyeux Noêl!

- - - FIN - - -

Transcription des textes : Rubyna




Commentaires et mise en images: Véronique d'E[/color]


Dernière édition par Véronique d'E le 02.08.10 22:33, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Episodes de Goldorak - VF - Les textes   25.07.10 3:28

C' est beau Merci !

D' où la fameuse réplique que Véro s' est tatouée : "Une femme est capable de tout pour faire plaisir à un Prince "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Episodes de Goldorak - VF - Les textes   25.07.10 13:49

Del Véga a écrit:
C' est beau Merci !

D' où la fameuse réplique que Véro s' est tatouée : "Une femme est capable de tout pour faire plaisir à un Prince "

Merci mais je dois encore ajouter quelques pics!

Non, c'est plutôt "pour être digne ..."
mais malgré tous les gros efforts dont j'ai été capable, j'attends toujours le prince promis ... j'ai dû foirer quelque chose quelque part !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Episodes de Goldorak - VF - Les textes   31.07.10 14:29

Aujourd'hui, Goldorak dans ...

Par le fer et par le feu (13)

Au ranch, Actarus et Vénusia pilent le riz, à l'ancienne mode.



Vénusia: Ha! Je voudrais bien être un mouton pour ne pas avoir à piler tous ces grains de maïs (sic).

Riguel (sur sa tour): Il faut bien que quelqu'un fasse la farine dans ce ranch, si on veut manger un bon gâteau pour le nouvel an. Allez les enfants, un peu de nerf! Actarus, tape plus fort que diable! À ton âge, j'obtenais la moûture la plus fine de l'ouest.



Actarus: Hhh!

Vénusia: Laisse-nous tranquille. Amuse-toi donc à chercher des ovnis et à inviter tes chers extra-terrestres.

Riguel: Mettez donc dans votre travail autant de coeur que si vous vouliez vous embrasser dans les coins.

Vénusia: Descends donc montrer l'exemple, si tu en as le courage.

Riguel: D'accord. Vous allez voir ce que vous allez voir.

Mizar: C'est la première fois que je vois papa se mettre au travail.

Riguel: La jeunesse d'aujourd'hui n'est décidément pas bonne à grand chose dès qu'il ne s'agit plus de jouer de la guitare. Je vais vous donner une leçon. Regardez donc un peu ce dont je suis encore capable, bien que je me ne sois pas beaucoup entraîné ces temps ci.

Vénusia: Je te conseille d'y aller doucement, papa, sinon tu vas te démantibuler la colonne vertébrale.

Riguel: Je suis assez grand pour me passer de tes conseils. Haargn! Haa!

Il se coince le dos en soulevant le maillet...

Vénusia: Haa? Je t'avais dit de faire attention, mon cher père.

Riguel: Ho, c'est cette vieille blessure que m'avait faite Sitting Bull. Ha! Ouuuua!

En soulevant le maillet, il se tape dessus.




Mizar: Tu as encore essayé de travailler?

Banta: Salut les copains. Je crois que j'arrive à pic. Je suis venu vous donner un petit coup de main.

Mizar: Haaaa!

Banta: Moi je suis le roi des pileurs de grains de maïs. Je vais t'écraser ça en moins de deux, la chère Vénusia. Attention, on démarre.

Riguel: N'abuse pas de la situation, Banta. Et garde-toi, je te prie, de faire la cour à Vénusia. Sinon ça va barder pour ton... mm! Ouille! Ouille! Ouille! Ouille!

Actarus (goguenard): Je dois reconnaître que tu as beaucoup d'adresse pour manier le pilon.

Banta: hm! Hm! Hm!

Mère de Banta: Banta!

Il se cache courageusement derrière Vénusia.

Banta: Hoo! Au secours je n'ai rien fait de mal maman.

Riguel: Ne fais pas semblant d'avoir peur et ne pose pas les mains sur ma fille ou je vais te botter les fesses. Ya! Ouille! Ha ha! Ouille! Ha ha!

Mère de Banta: Qu'est-ce que tu es en train de faire ici? Je croyais t'avoir entendu me dire que tu détestais battre le grain. Alors pourquoi viens tu le faire ici?

Banta: Mais j'adore quand Vénusia m'aide. Chez nous c'est une corvée. Haille! Houuuuu...

Mère de Banta: Tu vas rentrer à la maison de bon gré et battre mon grain bon gré, mal gré.



Riguel: Ouille ya ha! Ou la la! Ou la la la la la la la la la la ! Fiches moi la paix et va t-en toi!

Vénusia: À toutes fins utiles, je te signale qu'il est déjà loin.

Riguel: Dehors! Dehors! Sinon je te ... quoi!? Bien, tu pouvais pas le dire tout de suite? Tiens! C'est curieux...

De nombreux oiseaux s'envolent. Les vaches meuglent, dans l'écurie les chevaux s'affolent. Le mouton se réfugie dans les jambes de Vénusia.


Vénusia (au mouton): On dirait que tu as peur.

Riguel: Les oiseaux s'enfuient, tout le bétail s'affole, les chevaux hennissent. Il se prépare quelque chose d'anormal, je le sens.

Actarus (comme on voit une explosion de l'autre côté de la montagne): Hhh!

Riguel: Les indiens attaquent à l'aube! Vu la dimension des volutes de fumée, je mettrais mon scalp à couper que c'est une attaque des cheyennes extra-terrestres.

A SUIVRE...
Revenir en haut Aller en bas
Getter Mario
Fondateur du forum
Fondateur du forum
avatar

Cancer Buffle
Age : 44
Lieu : Montréal - Québec - Canada

MessageSujet: Re: Episodes de Goldorak - VF - Les textes   31.07.10 16:48

Merci, du bon travail comme d'habitude.
J'avoue détester l'épisode Du sang sur la neige, je le trouve trop gnan gnan mais c'était probablement différent quand j'étais gamin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gettermario.dynamicforum.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Episodes de Goldorak - VF - Les textes   01.08.10 13:13

Getter Mario a écrit:
Merci, du bon travail comme d'habitude.
J'avoue détester l'épisode Du sang sur la neige, je le trouve trop gnan gnan mais c'était probablement différent quand j'étais gamin.

Personnellement je n'en raffole pas non plus.
Et je trouve le final infâme ,
cela ne correspond pas du tout au personnage d'Actarus tel qu'il est d'haitude, plutôt réservé et discret , de se mettre "en vedette" comme ça !

Il faut le voir comme un "conte de Noël" à l'attention des spectateurs, mais c'est vraiment kitch. What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Episodes de Goldorak - VF - Les textes   01.08.10 13:20

Par le fer et par le feu - part II

Actarus arrive au Centre. Sur l'écran, on voit un énorme antirak qui dévaste la ville et massacre les gens.



Actarus (un peu affolé): Père!

Procyon: Grâce à ses boucliers hélio-accumulateurs, cet antirak capte la chaleur solaire. Il la renvoie en un rayon dès que la concentration thermique atteint son plus haut niveau.

Actarus: Ils ont maîtrisé la puissance presqu'imparable de l'hélio-destruction.

Procyon: Et je suppose qu'ils n'ont qu'une cible.

Actarus: Goldorak, et par conséquent, moi-même.

Procyon: mmmh

Actarus: Donc c'est à moi d'agir.

Alcor: Et moi je compte pour du beurre? Les antiraks ne me font plus peur. Je les connais.

Procyon: En principe tu n'es ici qu'en qualité d'observateur.

Alcor: Quoi?!

Procyon: Si un observateur se fait tuer, il ne remplit pas sa mission.

Alcor: J'ai compris.

Actarus: Mètamorphose! Goldorak Go! Planitronks!



(Une image classique pour une fois)
* * *

Alcor décolle quand même mais Goldorak le laisse sur place. L'OVT jouera le rôle de Canadair, en jetant de l'eau sur l'incendie.

Hydargos: Je n'ai même plus à prendre la peine d'appâter notre prince. Il sort maintenant à la moindre petite alerte. Il ignore quel danger représente pour lui le nouvel antirak héliocapteur qui n'existait pas quand Goldorak a été créé.

Actarus: Mégavolts! Pour la première fois, un antirak résiste. Autolargue!

L'antirak le jette à terre.

Alcor (envoyant ses missiles): Je vais te donner un coup de main.

Actarus: Dégage, Alcor!

Alcor: Cause toujours, Actarus!

Actarus: Fulguropoing! Astérohaches! (cette dernière arme ne fonctionne pas)



Hydargos: Goldorak ne résistera pas aux dilatations thermodynamiques. Antirak, continue de le bombarder de rayons. Aujourd'hui, il est enfin à notre merci.

Goldoral est au sol et environné de flammes.




Procyon: Actarus, décroche je t'en conjure. Actarus, c'est ton père qui t'appelle. Ne continue pas le combat dans ces conditions. Tu vas y laisser ta vie.

Alcor asperge Goldorak qui flambait.

Alcor: Tente le coup Actarus!

Actarus: Goldorak cabré! Récupération ! Arrimage.

Alcor: Antirak est derrière.

Actarus: Goldorak antiscratch!

* * *

Soldat de Véga: Goldorak a disparu du scope radar.

Hydargos: Actarus a utilisé l'antiscratch qui dévie les ondes de réflexion. L'intensité solaire est devenue insuffisante. Fais atterrir antirak et programme-le pour qu'il fasse une nouvelle offensive demain dès le lever du jour.


Spécialement pour Blacky.

A SUIVRE...


Dernière édition par Véronique d'E le 02.08.10 9:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Episodes de Goldorak - VF - Les textes   01.08.10 15:10

Les garçons reviennent au Centre

Alcor: Je n'ai pas apporté à Actarus toute l'aide qu'il était en droit d'espérer de moi et j'en suis navré.

Procyon: Combien de temps est-ce que ça prendra pour réparer?

Actarus: Il faudra au moins que j'y passe toute la nuit. Goldorak est devenu très complexe depuis que nous le perfectionnons. Les réparations sont de plus en plus longues.

Procyon: Le dernier antirak n'est offensif que grâce à l'énergie solaire. Il attendra l'aube pour attaquer. Or les nuits de décembre sont très longues.

Alcor: Si j'aide un peu,...

Actarus: Aah!

Le lasso de Rigel s'abat sur lui.

Riguel: Tu crois qu'on va te nourrir à ne rien faire, graine de vacancier?

Alcor: Nous avons un travail très urgent à terminer pour le professeur. Actarus a eu l'amabilité de nous offrir de nous aider dans la mesure de ses faibles connaissances. Alors, si vous pouviez nous le laisser...

Riguel: Jamais! Quand vous voudrez mais pas cette nuit. Les bêtes sont très nerveuses et elles ne vont pas dormir. En pareil cas personne à part Actarus ne peut remettre de l'ordre. Alors tous les moyens sont bons pourvu qu'il rentre au ranch.

Alcor: S'il était moins idiot, on aurait pu le mettre au courant.

Actarus: Haa! mais je viens! Mais ne tire pas comme ça! Aille! aille!

* * *

Dans l'écurie

Actarus : Je me demande ce qui les rend si nerveux.

Riguel: Les animaux ont une prescience du danger. Ils sentent l'arrivée d'un tremblement de terre et de toutes les catastrophes. Je crains qu'il ne se prépare un malheur.

* * *



Dernière édition par Véronique d'E le 10.08.10 21:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Episodes de Goldorak - VF - Les textes   10.08.10 21:05

Au Centre

Procyon: Non Alcor. C'est trop dangereux pour que je t'autorise à prendre un tel risque.

Alcor: Goldorak est hors d'état en ce moment. Et si on veut détruire antirak, c'est cette nuit où jamais qu'il faut tenter notre chance.

Procyon: Il est hors de question de prendre une décision sans consulter Actarus. Il connaît le problème mieux que nous tous réunis.

Alcor: Goldorak m'a sauvé maintes fois la vie. Alors je dois éviter qu'il se fasse massacrer et vous ne m'en empêcherez pas!

Procyon: Alcor, reste ici!

Alcor part avec la jeep vers l'endroit où se trouve l'antirak.

* * *

Au ranch

Actarus: Tout se présente très bien. Le poulain ne naîtra pas avant l'aurore.

Riguel: Je me demande si ce sera un garçon ou une fille.

* * *

Alcor est au pied de l'antirak.

Alcor: Ce coup là, je te promet que ça va être ta fête. Si j'arrive pas à le détruire avec ces bombes là moi j'y comprendrai plus rien. Hooa! Ho j'ai eu chaud.

Il escalade l'antirak...

* * *

Au ranch

Riguel: Si jamais ça se compliquait, je te supplie de sauver la mère, tu entends Actarus?

Actarus: Ha, ne te ronge pas les sangs. Le petit sera là dès le lever du soleil.

Riguel: Haa! Il est né le divin enfant...

* * *

Alcor pose des bombes sur l'antirak mais leur explosion n'a pour effet que de réveiller celui-ci.

Alcor: Ça a marché! Haa! C'est raté.

* * *

Au Camp de la Lune Noire

Grand Stratéguerre: Tu prétends cette fois que ta manoeuvre va nous débarrasser définitivement d'Actarus et de Goldorak?

Minos: L'opération héliodarde réduira en cendre tout ce qui se trouve sur la planète qu'on dit bleue. Après un bombardement à l'hélidardage la Terre sera morte et nul n'y survivra pour s'opposer aux justes ambitions que tu caresses pour la domination des mondes.

Grand Stratéguerre: Ton offensive héliodarde est une trouvaille dont je te félicite, Minos.

Minas: Tant de compliments nous récompensent de toutes nos peines.

Grand Stratéguerre: Ne nous réjouissons pas avant que le combat ne soit repris au lever du soleil et gagné avant la nuit tombante.

Minas: Nous triompherons dès demain. Hydargos!

Hydargos: Oui?

Minas: Veille à ce que l'opération héliodarde commence dès que la température sera suffisante. Il ne faut pas laisser au prince le temps de réparer.

Hydargos: Goldorak ne peut pas être remis en état de marche en l'espace d'une seule nuit, vu les dommages infligés.

Minas: Nous l'espérons pour toi et ton avancement.

Hydargos: Je vais faire le nécessaire.

Minos: Je suppose que tu as compris l'importance de l'enjeu.

* * *

Au ranch

Vénusia: C'est un poulain magnifique.

Actarus: Oui, et dans quelques temps, il sera l'étalon le plus recherché de tous ceux que nous avons élevés au ranch du bouleau blanc.

Les chevaux se remettent tout-à-coup à hennir

Mizar: Héé?

Riguel: Mais qu'est-ce qui leur prend à s'énerver tout à coup?

Actarus: Ils sentent le danger.

Riguel: J'ai intérêt à aller voir si il y a quelque chose de nouveau à l'ouest. Il y a des moments où je me demande si la vieillerie ne me donne pas d'étranges hallucinations. Une huître bizarre... Ho la la voilà ce que ça donne de passer une nuit blanche. J'aime bien les extra-terrestres mais celui-là m'inquiète. Alerte! Alerte! Un monstre! Au secours! Actarus! Un monstre a mis le feu à la montagne. En plus le vent rabat l'incendie dans la direction du ranch et on risque d'être transformés en charbon de bois si on reste dans les parages.

Actarus: Reste tranquille. La panique est mauvaise conseillère. Je vais chercher une solution pour nous sortir de là. Ne bouge pas. Ah, le revoilà celui-là. Qu'est-ce que tu fais, Alcor?!

Alcor: Tu le vois bien, non? J'ai l'intention d'occuper l'antirak pour que tu aies le temps de remettre Goldorak sur pied.

Actarus: Tu ne résisteras pas assez longtemps pour ça. Ta soucoupe ne résistera que très peu de temps si elle se trouve prise par le rayon de la mort.

Alcor: Je suis un soldat, Actarus.

Actarus: Je t'interdis de sortir. (il le gifle)

Alcor: Ha!

Actarus: Tu n'as qu'une seule vie et je ne te permettrai pas de la perdre aussi bêtement. Laisses-moi régler la question selon mes méthodes. Toi tu vas rester ici. Vu?

Alcor: Actarus! Actarus, essaie de ne pas te faire descendre.

Procyon: Ici le centre. Est-ce que tu m'entends Actarus? Sois prudent mon fils. Aujourd'hui le combat est très inégal.

Actarus: Goldorak Go! Autolargue! Fais ce que tu pourra Goldorak! Relève toi. Il faut absolument que tu essayes de le distraire. Tâche de tenir le temps que je te répare.

* * *

Alcor: Par quel moyen peut-on détruire cet antirak? Il faut trouver sinon Actarus va mourir. Aucune des armes de Goldorak ne fonctionne.

Procyon: Je ne vois qu'un unique moyen.

Alcor: Alors, expliquez-le moi.

Procyon: Il faudrait calciner ses infrastructures en lui renvoyant les rayons qu'il a concentré dans ses boucliers. Mais je ne vois pas comment réaliser cet exploit.

Alcor: Et si je monte un stocko-convergeur sur l'ovéterre?

Procyon: L'idée est tout à fait intéressante mais c'est risqué. Ou c'est lui qui brûle ou c'est toi.

Alcor: Quel que soit le danger, il faut que je le fasses. Actarus m'a trop de fois sauvé pour que je le laisse mourir sous mes yeux sans tenter quelque chose.

Procyon: Je suis d'accord avec toi.

Alcor: Je veux partir immédiatement.

* * *

Argoli: J'ai fini la mise en place.

Procyon: Sois prident et reviens vite.

Alcor: Comment vas-tu Actarus?

Actarus: Bien. Je crois que Goldorak s'est refait une santé. Astérohaches!

Alcor: Bravo! Tu l'as eu!

Hydargos: C'est impossible!

*

Riguel: Ho! Où étiez-vous passés?

Procyon: Je suis allé en ville. J'ai apporté le courrier d'Alcor.

Alcor: Qui peut avoir idée de m'écrire dans ce coin perdu du bout des mondes? Vous permettez? Ha c'est une lettre que m'écrivent mes copains.

Bélier: Comment vas-tu? Moi aussi, merci. On devait se rendre au Japon mais la NASA nous charge d'une enquête sur les robots extra-terrestres qui complétera celle que tu fais sur les ovnis. On arrivera pour le réveillon de la saint Sylvestre.

Alcor: Ha! Je vous préviens il adore s'amuser.

Mizar: À l'époque de Franklin un cerf volant c'était une sorte de robot?

Actarus: Mizar au lieu de jouer comme un bébé cherche donc quelque chose pour amuser nos invités.

Mizar: mm.


--- FIN ---


Transcription des textes : Rubyna



Commentaires et mise en images: Véronique d'E


A bientôt pour "Le jour du soleil levant" qui vous sera offert par Alcorine.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Episodes de Goldorak - VF - Les textes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Episodes de Goldorak - VF - Les textes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Goldorak (liste des Episodes)
» Goldorak Giga
» Buste goldorak Fullscratch
» Opération Madeleine : Goldorak
» Goldorak:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Go Nagai, Go! :: Les SUPER ROBOTS : La Fraternité :: UFO Robo Grendizer : Le Cas Goldorak en Francophonie et Arabophonie-
Sauter vers: