Partez comme Goldorak et ses camarades à la découverte de l'univers de Go Nagai et Ken Ishikawa !
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Hebergeur d'image BIENVENUE À LA RENCONTRE DE GO NAGAI ET KEN ISHIKAWA Hebergeur d'image
C'est l'automne dans l'Hémisphère Nord
Hebergeur d'image
Forum pour la motivation de doublages et de publications en Français
des œuvres de Dynamic planning, Go Nagai et Ken Ishikawa
2015, l'année Go Nagai !
Collection Go Nagai de Black Box, Cutey Honey par Isan Manga, Film Mazinger et Goldorak chez AB, et Shin Mazinger chez Kaze.
Hebergeur d'image
Un bon anniversaire pour Go Nagai, Go (2006-2016) !

Hebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'image
C'est en 2017
DISPONIBILITÉ : Grendizer Giga, L'école impudique, Mao dante V.2, Kekko Kamen
EN AOÛT 2017 :
KOTETSU JEEG (Super robot), MUGEN UTAMAORO (Thriller Historique), GAKUEN TAIKUSU OTOKO (Parodie Sociologique)
chez Black Box - sans oublier les autres œuvres de Go Nagai déjà disponibles
Hebergeur d'image

Partagez | 
 

 Go Nagai vs. la législation sur la porno juvénile virtuelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Krimpov
Commandant Minos
Commandant Minos
avatar

Balance Cheval
Age : 38

MessageSujet: Go Nagai vs. la législation sur la porno juvénile virtuelle   31.03.10 23:40


(Photo: 47news.jp)


Traduction rapide et bâclée d'un article publié sur Kotaku.com le 15 mars dernier. J'ai vu ces photos ailleurs sur le forum, dans le sujet de photos de Go Nagai, mais étrangement aucun sujet sur cette nouvelle. Pourtant, c'est gros.

(Note : je suis loin d'être un spécialiste sur la politique japonaise, mais d'après ce que j'ai compris de ma brève recherche, le "Gouvernement Métropolitain de Tokyo" gère la préfecture de Tokyo, soit la région incluant Tokyo et ses villes avoisinantes. Quelqu'un qui s'y connait plus pourrait préciser ou corriger.)


Citation :
Debout contre la proposition de législation sur la pornographie juvénile virtuelle

Le Gouvernement Métropolitain de Tokyo va de l'avant avec sa législation visant à bannir les "représentations visuelles" provocatrices de personnages ayant une apparence de 18 ans ou moins. Et quelques uns des auteurs de manga les plus célèbres la combattent.

Les artistes de manga Go Nagai, Tetsuya Chiba et Machiko Satonaka se sont présentés aux bureaux du Gouvernement de Tokyo ce 15 mars pour montrer leur opposition à la législation proposée.

Nagai et Chibo sont deux des plus grandes légendes vivantes du manga, Nagai étant à l'origine du manga de "magical girl" Cutie Honey et le manga de robot Mazinger Z et Chiba pour l'iconique manga de boxe Ashita no Joe. Machiko Satonaka, auteur de manga "shojo" (bd pour filles/adolescentes), a reçu un "Lifetime Works and Cultural Activities award" (ndlt: prix pour l'ensemble de son œuvre et son apport culturel, ou quelque chose comme ça) de la part du gouvernement japonais. Tous trois sont de gros joueurs du domaine du manga grand public et leur opposition à cette proposition de législation montre l'étendu de son impopularité dans l'industrie du manga.

Chiba a proclamé aux gens rassemblés sur les lieux que la législation proposée peut être interprétée librement et affecterait le manga "malgré qu'aucune personne vivante n'en soit victime". Ces mangaka se tiennent debout pour leur liberté artistique.

"Nous avons devant nous un exemple de comment l'intérêt pour la culture disparaitra en imposant ces restrictions," ajouta Chiba. "J'aimerais que vous basiez votre vote sur les sentiments des lecteurs."

Selon Anime News Network, la lettre d'opposition renferme les signatures de Fujiko Fujio A (Doraemon), Takao Saito (Golgo 13) et le pionnier du manga shojo Moto Hagio, parmi beaucoup, beaucoup d'autres. La liste des signataires ressemble à un bottin de l'industrie du manga.

Comme Kotaku l'a précédemment reporté, la proposition, soumise le 24 février, amenderait l'article sur la pornographie juvénile de la loi du bien-être de la jeunesse du Tokyo Metropolitain (ndlt: j'ai bien dit "traduction bâclée"...) et restreindrait la façon dont des "mineurs fictifs" sont représentés, incluant aussi des clauses sur le filtrage d'images de mineurs en ligne et via téléphone cellulaire. Ces "représentations visuelles" couveraient les personnages mineurs à l'intérieur de manga, anime, jeux d'ordinateurs et jeux vidéo (ndlt: de consoles, je présume) - autrement dit, les personnages virtuels (fictifs).

L'assemblée votera sur la proposition le 19 mars.

Depuis, dû à cette opposition marquée, le vote sur la proposition a été suspendu.


Anime News Network a aussi couvert la nouvelle. L'article de base couvre approximativement les mêmes points que celui de Kotaku, mais leurs mises-à-jour apportent quelques informations supplémentaires :

Citation :

Mise-à-jour : Tetsuya Shibui, pigiste, a posté des photographies de la conférence, incluant deux photographies de la liste des signataires de la lettre d'opposition à la proposition de législation :

#hijitsuzai on Twitpic
#hijitsuzai on Twitpic

* Fujiko Fujio A
* Takao Saito
* Juzo Yamasaki
* Kenichi Kitami
* Mitsuru Adachi
* Rumiko Takahashi
* Gosho Aoyama
* Moto Hagio
* Michiyo Akaishi
* Wakuni Akisato

* Hiroshi Motomiya
* Makoto Ogino
* Big Joe

* Takeshi Ōmi
* Uzuki Nakamura
* Yudetamago
* Takashi Sano

* Tetsuya Chiba
* Kenshi Hirokane
* Kaiji Kawaguchi
* Makoto Kobayashi
* Takeshi Maekawa
* Hiroki Yagami
* Ken Akamatsu
* Tohru Fujisawa
* Kazuki Yamamoto
* Kanji Sorasaki
* Naoki Serizawa
* Tetsuya Koshiba
* Uchū Nishikawa
* Waki Yamato
* Jun Fukami
* Mariko Nakamura
* Nami Akimoto

* Yasuyuki Kunitomo
* Ryohei Saigan
* Jun Hayase
* Satosumi Takaguchi
* Kaworu Watashiya
* Masako Watanabe

* Keisuke Itagaki
* Kenji Hamaoka
* Yoshikazu Yasuhiko
* Takayuki Yamaguchi
* Yoshiaki Tabata
* Yousuke Takahashi
* Akihito Yoshitomi
* Yūki Yogo
* Yasuhiro Imagawa
* Yasunari Toda
* Kenetsu Satou
* Hiroyuki Yoshino
* Masahiro Itosugi

* Kenji Yamamoto
* Koban Sameda
* Makoto Uezu
* Shigeru Morita
* Hiraku Kaneko
* Munenori Nawa

* Akita Shoten
* Shonen Gahosha
* Kadokawa Shoten
* Shinchosha
* Kodansha
* Hakusensha
* Shueisha
* Futabasha
* Shogakukan
* Leed

Mise-à-jour 2: D'autres personnes ont exprimé leur opposition à la législation proposée, incluant l'actrice de voix de dessin animé Haruna Ikezawa, l'avocat Takashi Yamaguchi, les auteurs de manga Yoshitoshi Abe, Yun Kouga, Go Nagai, Nanae Sasaya, Keiko Takemiya et Kohei Nishino, ainsi que les autres professeurs du département de la bande dessinée de l'Université Seika de Kyoto.

Mise-à-jour 3: Le site web Ustream offre un "stream" de la conférence de presse, et le site The Journal a posté une liste des créateurs opposés à la législation proposée. Merci à Yasuhiro Nightow.

Mise-à-jour 4: Hideki Egami, rédacteur-en-chef du magasine de manga Ikki, a demandé aux auteurs de manga de répondre sur Twitter à environ 4:00AM (heure de l'Est) s'ils s'opposaient à la proposition de législation. Depuis, les réponses sont apparues au rythme d'environ une par minute.

Mise-à-jour 5: À 6:00AM, heure de l'Est, la liste d'Egami est composée des signatures de :

* Makoto Sato (Todoroke! Tekkotsu-kun, Twitter)
* Syuji Takeya (Astral Project - Tsuki no Hikari, Twitter)
* Shinji Inamitsu (Deru Toko Demasho!, Twitter)
* Miki Tori (Anywhere But Here, Twitter)
* est em (Seduce Me After the Show, Twitter)
* Hiroko Matsuda (Twitter)
* Hideo Shinangawa (Monthly Spirits magazine, Twitter)
* Hisashi Eguchi (Stop! Hibari-kun, Twitter)
* Banana Nangoku (Twitter)
* Masaharu Inoue (Twitter)
* Natsuki Sugihara/Kirico Higashizato (Love Recipe, Twitter)
* Tōru Sugita (Twitter)
* Yūko Umino (Twitter)
* Maico Shioya (Twitter)
* Hozumi (Twitter)
* Yukio Tamai (Twitter)
* Ryoji Hido (Heroes Are Extinct!, Twitter)
* COSiNE (Twitter)
* Juichi Iogi (Twitter)
* Miyuki Noma (Twitter)
* Hidefumi Akino (Twitter)
* Ume (Takahiro Ozawa/Asako Seo, Twitter)
* Kagekusa Kimi (Twitter)
* Takashi Kisaki (Twitter)
* Miou Takaya (Twitter)


Mise-à-jour 6: le groupe du "Net Business Innovation Research Consortium" (NBI) a émis une déclaration d'opposition à la législation proposée. Google, Microsoft, Yahoo, Rakuten, and DeNA sont à la tête de ce consortium. Merci, dormcat. Source: RBB Today

Mise-à-jour 7: Dan Kanemitsu (Twitter), traducteur et coordonateur de production, a mené un groupe d'une trentaine d'auteurs, éditeurs et traducteurs de BD à l'assemblée ce lundi pour parler directement à quatre législateurs. (Kanemitsu est un citoyen de Tokyo avec droit de vote.) Kanemitsu était accompagné des professionnels de l'industrie suivants :

* Yoshitoh Asari
* Keitaro Arima
* Yuji Kaida
* Aya Kaida
* Hotaru Umino
* Benkyo Tamaoki
* Jun'ichi Inoue
* Hisao Tamaki
* Natsuko Mori
* Rasenjin Hayami
* Tsubura Hase
* Takeshi Nogami
* Yohane Yamamoto
* Kozo Shimokata
* Ezuroku
* Hironori Hazuki
* Tsutomu Shindo
* Hiroyuki Sanazura
* Kiyoshi Shimizu
* Kaoru Nagayama
* Taku Koide
* Cosine
* Kosetsu Tateno
* Nagito Mikoshiro

Merci à dormcat pour l'aide avec la traduction des noms. (NDLT: Au cas ou quelques uns seraient confus, les remerciements font partie de l'article original. Je ne connais pas ce "dormcat", ni les autres remerciés.)


#hijitsuzai on Twitpic


Sources:

Kotaku
Anime News Network
47news
Revenir en haut Aller en bas
JayWicky
Commandant Minos
Commandant Minos
avatar

Capricorne Tigre
Age : 42

MessageSujet: Re: Go Nagai vs. la législation sur la porno juvénile virtuelle   01.04.10 0:00

Petit Jésus, je t'en supplie : fais qu'aucun journaliste français en manque de scoop ne tombe sur cette info pour en faire le dernier sujet scandaleux à la mode, histoire de détourner l'attention des multiples réformes à la con qu'on essaie de nous fourguer en France.

(Oui, je sais que nous ne sommes pas censés écrire de message à caractère politique sur ce forum, mais là je suis fatigué, excusez-moi, je n'ai pas l'énergie de censurer mon message.)
Revenir en haut Aller en bas
Krimpov
Commandant Minos
Commandant Minos
avatar

Balance Cheval
Age : 38

MessageSujet: Re: Go Nagai vs. la législation sur la porno juvénile virtuelle   01.04.10 1:02

Mouais, facile de détourner cette nouvelle. Pour certains, "Go Nagai contre la législation sur la pornographie juvénile virtuelle" devient facilement "Go Nagai pour la porno infantile". Il y a une nuance importante entre les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Jarek
Commandant Hydargos
Commandant Hydargos
avatar

Gémeaux Chèvre
Age : 50
Lieu : SDF-Plateau

MessageSujet: Re: Go Nagai vs. la législation sur la porno juvénile virtuelle   01.04.10 1:59

En tout cas si çà passe c'est PedoBear qui va faire une dépression.
Revenir en haut Aller en bas
http://jarekbase.forumactif.com/index.forum?sid=b7b51d22883db726
BLACKburn49
Division Ruine
Division Ruine



MessageSujet: Re: Go Nagai vs. la législation sur la porno juvénile virtuelle   01.04.10 6:39

Pour Nagai, c'est perdre une bonne part de son œuvre...
Revenir en haut Aller en bas
JayWicky
Commandant Minos
Commandant Minos
avatar

Capricorne Tigre
Age : 42

MessageSujet: Re: Go Nagai vs. la législation sur la porno juvénile virtuelle   01.04.10 9:57

Krimpov a écrit:
Mouais, facile de détourner cette nouvelle. Pour certains, "Go Nagai contre la législation sur la pornographie juvénile virtuelle" devient facilement "Go Nagai pour la porno infantile". Il y a une nuance importante entre les deux.

Et en France, ça deviendrait vite "Le Papa de Goldorak soutient la pédo-pornographie". Le désastre, quoi.


BLACKburn49 a écrit:
Pour Nagai, c'est perdre une bonne part de son œuvre...

Ben non, justement. Personnellement, il n'est que très peu concerné, la plupart de ses héroïnes sont des femmes adultes et bien formées. Y a pas énormément de lolitas dans l'univers de Nagai. La petite nana de God Mazinger, peut-être ? Et on a vu sur ce forum que même quand il évoque *la* Lolita de Nabokov, il ne peut pas s'empêcher de lui donner des formes de femme adulte. Par rapport aux tombereaux de super-héroïnes au physique de statues grecques qu'il nous a donnés, c'est peu.

On peut dire la même chose de Tetsuya Chiba, à ce que je sais. En fait, tous deux font ça par principe, parce qu'une censure risque d'en appeller une autre.

OK, on peut considérer que le phénomène Moé/Lolicon est allé beaucoup trop loin au Japon, mais tout cela ne reste que de l'encre sur du papier. De plus, comment peut-on efficacement légiférer sur un tel sujet ? La dessinatrice américaine Debbie Dreschler, dans sa BD autobiographique "Daddy's Girl", décrit dans le détail les sévices sexuels qu'elle a subi de la part de son père. Selon la stricte définition de la pornographie, ce sont des images pornographiques, mais le propos est de choquer et non pas d'érotiser. Dans Rhâ Lovely, Gotlib mettait en scène Cosette qui taillait des pipes à Jean Valjean et le Petit Chaperon Rouge qui se faisait prendre par le loup. Le propos était de symboliser la fin de l'enfance du personnage principal (un homme politique) qui voyait les héros de son enfance se vautrer dans le stupre. Avec une législation pareille, est-ce que de telles oeuvres, qui n'ont jamais eu l'intention d'encourager les pratiques sexuelles condamnables, ne risqueraient pas d'être injustement interdites ? Ou alors on fait du cas par cas, et ça aussi c'est dangereux.

Après, peut-être qu'on nous dira "vous savez, éviscérer les gens dans la vraie vie, c'est mal, donc on va interdire tous les films et B.D. Gore".

Comme disait Voltaire, "Je ne suis pas d'accord avec vous, mais je me battrai jusqu'au bout pour défendre votre liberté d'expression".
Revenir en haut Aller en bas
DV
Général Horos
Général Horos
avatar

Capricorne Chèvre
Age : 49
Lieu : Marseille

MessageSujet: Re: Go Nagai vs. la législation sur la porno juvénile virtuelle   01.04.10 13:56

Citation :
Petit Jésus, je t'en supplie : fais qu'aucun journaliste français en manque de scoop ne tombe sur cette info pour en faire le dernier sujet scandaleux à la mode, histoire de détourner l'attention des multiples réformes à la con qu'on essaie de nous fourguer en France.

(Oui, je sais que nous ne sommes pas censés écrire de message à caractère politique sur ce forum, mais là je suis fatigué, excusez-moi, je n'ai pas l'énergie de censurer mon message.)

Je partage tes craintes mon ami...
Les mangas ont toujours de féroces détracteurs en France:

Après Ségolène Royal, Zemmour part en guerre contre les mangas http://cpc.cx/P1

Citation :
Et en France, ça deviendrait vite "Le Papa de Goldorak soutient la pédo-pornographie". Le désastre, quoi.

En plus tu leur facilite la tache, le titre est tout trouvé...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
JayWicky
Commandant Minos
Commandant Minos
avatar

Capricorne Tigre
Age : 42

MessageSujet: Re: Go Nagai vs. la législation sur la porno juvénile virtuelle   01.04.10 15:56

Ouais, j'ai hésité avant de l'écrire...

Je préfère ne pas regarder l'extrait, parce que je ne peux pas encadrer Zemmour et que Dorothée, c'est mon Viêt-Nam, j'en fais encore des cauchemars... la pire avocate des mangas qu'on puisse trouver.
Revenir en haut Aller en bas
BLACKburn49
Division Ruine
Division Ruine



MessageSujet: Re: Go Nagai vs. la législation sur la porno juvénile virtuelle   01.04.10 19:05

Je ne suis pas d'accord avec toi pour JW quand tu dis que les héroïnes de Nagai ne sont pas mineures. Je peux te dire que dans Kekko Kamen, les filles prennent cher... et je doute de la majorité des victimes...
Revenir en haut Aller en bas
judex
Commandant Minos
Commandant Minos
avatar


MessageSujet: Re: Go Nagai vs. la législation sur la porno juvénile virtuelle   01.04.10 19:18

le probleme c'est qu'il n'y a pas que les lolitas qui soient concernes mais en dessous de 18 ans (filles et garçons) mm dans les mangas donc pour nagai c'est:
koji kabuto
sayaka yumi
boss
jun hono
(rappelons que les personnages n'ont pas encore 18 ans dans le manga)

la plupart des eleves de harenchi gakuen (et depuis 1970, ils revent tous de faire enfin interdire ce manga)

kekko kamen
maboroshi panty
henshin pokoider

il s'agit d'eviter la representation dans des postures ou vetements plus ou moins suggestifs (autrement dit maillots de bain, petites culottes montrees d'un peu trop pres), uniformes d'ecolieres (parce que ça donne envie) a moins que le perso ait plus de 18 ans!

la loi japonaise discutee est trop restrictive puisque :
a - l'histoire peut etre innocente et raconter une vie au lycee et en sport nautique (piscines et maillots de bains)
b- ça concerne enfants oui mais aussi ados imaginaires (et la on tombe en plein sur le nagai des debuts
c- mm dans les mangas ou il y a un max d'adultes y a des momes qui peuvent finir dans ces tenues....


maintenant on jarte les vetements voulus (uniforme college lycee, maillots, petites culottes), pour enfants et ados dans les mangas et on interdit la republication et la possession des vieux mangas qui ont au moins une image de ce genre... IL NE RESTERA RIEN DU PASSE CULTUREL JAPONAIS SUR LA BANDE DESSINEE...

meme dragon ball disparaitrait a cause des qq images ou on voit gokou ou gohan enfants a poils ou en train de pisser ou montrer leuers fesses pour se moquer de l'adversaire (selon le parlement japonais, ça risque de donner des envies pedophiles aussi ce genre d'images et ils sont dans la liste noire)...

traduction : 98 pour cent des mangas seraient interdits de republication, de vente et de possession.

je soupçonne en fait les occidentaux et l'unicef de faire pression sur les japonais pour arriver a promulguer une loi qui proscrive non officiellement les mangas et de se dégrouiller de trouver une bonne raison a moins qu'ils la leur ait eux mm fournis pour le faire ss donner aux mangakas passes et futurs (et mm les morts) que c'est leur travail qu'on veut aneantir.

pas de bol : vu la mobilisation, on peut pas les prendre pour des cons...

les nouveaux mangas auront des trucs trop contraignants pour etre publies et les mangakas abandonneront puisque l'interdiction de certains vetements vont les empecher de developper de bonnes histoires...

en fait la pornographie est un pretexte: les occidentaux sont toujours en guerre contre le japon a cause de l'exportation des mangas!

en plus, les japonais ont eu recemment des problemes avec l'unicef et equality now a cause d'un jeu de viol "rapelay" qui a abouti au retrait de commercialisation.
mais les deux groupes ont demandes ensuite des restrictions a l'une des deux societes de labels qui gerent le monde des jeux erotiques japonais (et la plus importante avec 85 pour cent des labels distribues) pour qu'elle retire des mots, scenes etc ce qu'elle s'est empressee de demander aux editeurs en refusant de les cautionner si... (et la plupart n'ont pas voulu suivre les ordres au bout d'un moment)...
enfin, ayant appris leurs succes de ce pointd e vue la, vers la fin 2009, les deux organismes occidentaux ont demandes la suppression pure et simple du genre porno erotique au japon afin de tuer l'industrie et la le label leur a demande d'aller se faire voir...
ces organismes plus d'autres ont vu l'occasion revee de faire pression sur le gouvernement japonais en l'obligeant a accepter la "charte "occidentale des droits de l'homme et de la femme qu'ils avaient signes et en pretextant que la pedopornographie, la femme objet...
courant 2009, une loi semblable devait passer pour contenter les partis occidentaux concernes mais n'a pas aboutie a cause des elections legistlatives qui a fait que cette loi a été mise aux oubliettes...
la pression occidentale fait qu'elle revient actuellemnt sur le devant de la scene...

c'est la l'occasion revee d'enfin se debarrasser d'une grosse partie si ce n'est la quasi totalité des jeux erotiques (ou non), des animes (une grosse partie) et des mangas (la aussi une tres grosse partie si ce n'est pas tout)...
Revenir en haut Aller en bas
Biollante
Soldat de Véga
Soldat de Véga
avatar


MessageSujet: Re: Go Nagai vs. la législation sur la porno juvénile virtuelle   09.06.10 18:03

Quelle histoire tout ça, heureusement que ce n'est pas près d'arriver.
Revenir en haut Aller en bas
sebrider
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
avatar

Poissons Dragon
Age : 41
Lieu : Pays du principe de l'Egalité. c'n'est pas gagné.

MessageSujet: Re: Go Nagai vs. la législation sur la porno juvénile virtuelle   12.06.10 1:02

Faut aussi interdire Shakespear : Roméo a 16 ans et Juliette 12 ans. Ils ne se sont pas seulement regardés dans le creux des yeux.

Faut aussi interdire Hugo : Notre Dame de Paris - Eméralda n'a que 16 ans. Phœbus fou pour son cul a 25 ans (= le voleur) et Frollo dégoulinant d'amour interdit a 36 ans (= le pédophile). On peut aussi y voir une tendance zoophile entre Esméralda et sa chèvre.

...

L'occidentisme (cf ALexandre Zinoviev) engendrerait-il aussi un puritanisme mondiale tout autant hypocrite que sur sa terre d'origine ?

_________________



Il ne peut y avoir aucune liberté individuelle sans égalité.
"Il ne s'est jamais rien fait de grand dans le monde que par le courage et la fermeté d'un seul homme qui brave les préjugés de la multitude." (Gracchus Babeuf)
Revenir en haut Aller en bas
http://sitasous.monsite.wanadoo.fr/
Krimpov
Commandant Minos
Commandant Minos
avatar

Balance Cheval
Age : 38

MessageSujet: Re: Go Nagai vs. la législation sur la porno juvénile virtuelle   12.06.10 5:18

sebrider a écrit:
On peut aussi y voir une tendance zoophile entre Esméralda et sa chèvre.

Revenir en haut Aller en bas
Getter Mario
Fondateur du forum
Fondateur du forum
avatar

Cancer Buffle
Age : 44
Lieu : Montréal - Québec - Canada

MessageSujet: Re: Go Nagai vs. la législation sur la porno juvénile virtuelle   12.06.10 5:59

C'est pas la chêvre qui me dérange c'est l'autre...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gettermario.dynamicforum.net
sebrider
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
avatar

Poissons Dragon
Age : 41
Lieu : Pays du principe de l'Egalité. c'n'est pas gagné.

MessageSujet: Re: Go Nagai vs. la législation sur la porno juvénile virtuelle   12.06.10 23:49

La pauvre.

_________________



Il ne peut y avoir aucune liberté individuelle sans égalité.
"Il ne s'est jamais rien fait de grand dans le monde que par le courage et la fermeté d'un seul homme qui brave les préjugés de la multitude." (Gracchus Babeuf)
Revenir en haut Aller en bas
http://sitasous.monsite.wanadoo.fr/
BLACKburn49
Division Ruine
Division Ruine



MessageSujet: Re: Go Nagai vs. la législation sur la porno juvénile virtuelle   14.06.10 7:43

Oui la pauvre chèvre...
Revenir en haut Aller en bas
Rakiko
Commandant Minos
Commandant Minos
avatar

Vierge Singe
Age : 37

MessageSujet: Re: Go Nagai vs. la législation sur la porno juvénile virtuelle   09.07.10 0:47

Elle a l'air pas très a l'aise en plus...

Je viens de lire tout le sujet ici... et bien ça serait vraiment ridicul, car la majorité des anime-mangas ont des héroines adolescentes .... et même dans Albator on voit la sous-vêtement de Stellie...
Si on pense a Megu-chan...bien elle est souvent a demi-nue, en sous-vêtements et y'a le sorcier pervers qui veut toujours la voir se dénuder...

Si on en rajoute... Sailor Moon a 14 ans, les tokyo mew mew sont mineurs aussi , Creamy est une gamine....bref on peut en énumérer plusieurs...
Strawberry panic montre ouvertement des passions amoureuses au féminin... et elles sont mineures....ect

Tout ça pour dire combien c'est un non sens... et les filles ont toujours été plus ou moins sexy dans toutes les histoires ou presque...
Revenir en haut Aller en bas
Getter Mario
Fondateur du forum
Fondateur du forum
avatar

Cancer Buffle
Age : 44
Lieu : Montréal - Québec - Canada

MessageSujet: Re: Go Nagai vs. la législation sur la porno juvénile virtuelle   09.07.10 1:28

C'est la mode du Politicaly Correct, et c'est partout comme ca maintenant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gettermario.dynamicforum.net
Rakiko
Commandant Minos
Commandant Minos
avatar

Vierge Singe
Age : 37

MessageSujet: Re: Go Nagai vs. la législation sur la porno juvénile virtuelle   09.07.10 1:36

Pff ils voyent le mal partout alors que la societé a pas besoin de mangas pour être naturellement éveillée sur certains sujets...

Comme la super censure qu'a eu Sailor Moon.... c,est abérant quand même que des gens paniquent soudainement... alors que plein de fan-arts hentai... sont sur le net si facilement accessible !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Go Nagai vs. la législation sur la porno juvénile virtuelle   09.07.10 12:02

Même dans "martine", l'archétype du livre pour enfant - en tout cas en Belgique - c'est plein de petites culottes !
Revenir en haut Aller en bas
JayWicky
Commandant Minos
Commandant Minos
avatar

Capricorne Tigre
Age : 42

MessageSujet: Re: Go Nagai vs. la législation sur la porno juvénile virtuelle   09.07.10 12:31

Ah, sacrée Martine... Vous vous souvenez du site qui permettait d'inventer des titres fantaisistes à ses aventures, il y a quelques années ?
Revenir en haut Aller en bas
Rakiko
Commandant Minos
Commandant Minos
avatar

Vierge Singe
Age : 37

MessageSujet: Re: Go Nagai vs. la législation sur la porno juvénile virtuelle   10.07.10 0:04

Quelques petits exemples dans sailor moon...

le fameux couple féminin...



du manga:


Rei Hino (Sailor Mars)



episode 200 (stars)





exemple lors d'une métamorphose...Mercury


Venus


Snow Kaguya


exemple des personnages Starlight qui sont des mecs qui lors de leur transformation deviennent des femmes:


un couple d'homme dans la première saison:


Fish eyes... un gars qui se travestie
Revenir en haut Aller en bas
Kojiana
Commandant Minos
Commandant Minos
avatar

Lieu : France

MessageSujet: Re: Go Nagai vs. la législation sur la porno juvénile virtuelle   10.07.10 1:18

Si je comprends bien, ils veulent interdire les mangas représentant des adolescents de moins de 18 ans en tenue légère car ils ont peur que cela incite certaines personnes à commettre des délits sexuels à l'encontre des jeunes.

Je ne suis pas une spécialiste en la matière mais je crains que ce raisonnement ne tienne pas debout. En effet :
- je ne pense pas que les gens commettant des délits sexuels attendent de lire ce type d'ouvrages pour passer à l'acte. Ils passent à l'acte pour des causes psychologiques qui leur sont propres et non pas parce qu'ils ont lu un ouvrage plus ou moins suggestif qui donne soit disant des idées ;
- réciproquement, je trouve ridicule de dire que lire ce type d'ouvrages peut donner envie de faire la même chose dans la vie. A mon avis, nous sommes sur deux registres différents. Sinon, il faudrait aussi interdire tous les films contenant ne serait-ce qu'une scène de violence au cas où cela donnerait l'idée de tuer son voisin What a Face et là, on supprime quasiment tout, y compris les contes pour enfants qui pour certains, sont particulièrement violents.

Je me demande même si supprimer ces œuvres ne serait pas carrément une grosse bêtise. Le symbolisme sous-jacent a sans doute son rôle à jouer (sinon les gens n'iraient probablement pas les lire). Et supprimer l'accès aux messages symboliques est loin d'être anodin.
Revenir en haut Aller en bas
http://kojiana.deviantart.com
LVD
Commandant Hydargos
Commandant Hydargos
avatar


MessageSujet: Re: Go Nagai vs. la législation sur la porno juvénile virtuelle   10.07.10 1:48

Et puis bon, le Japon a le taux de criminalite le plus bas au monde...
Revenir en haut Aller en bas
Rakiko
Commandant Minos
Commandant Minos
avatar

Vierge Singe
Age : 37

MessageSujet: Re: Go Nagai vs. la législation sur la porno juvénile virtuelle   10.07.10 2:53

exacte... et justement les fantasmes étant comblé a 200% par les anime et personnages sexys, il y a peu de scandales sexuels ... donc où est le problème???
Sérieusement il faut pas exagérer, mais aussi certains animés sont carrement pas pour enfants alors que les parents surveillent leurs jeunes, genre ...Ninja scroll est excellent,mais très violent et comporte quelques scenes un peu perversses XD MAIS PAS SI PIRE.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Go Nagai vs. la législation sur la porno juvénile virtuelle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Go Nagai vs. la législation sur la porno juvénile virtuelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» A quoi sert la législation des Monuments Historiques ?
» GO NAGAI INVITE DE MARQUE
» législation
» Législation et évènement journalistique
» Goldorak / Grendizer / Goldrake : You Okazaki / go nagai manga

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Go Nagai, Go! :: GO NAGAI & KEN ISHIKAWA : La Fondation :: Go Nagai 永井豪 & Dynamic Pro ダイナミックプロ-
Sauter vers: