Partez comme Goldorak et ses camarades à la découverte de l'univers de Go Nagai et Ken Ishikawa !
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
2015, l'année Go Nagai !
Collection Go Nagai de Black Box, Cutey Honey par Isan Manga, Film Mazinger et Goldorak chez AB, et Shin Mazinger chez Kaze.
Hebergeur d'image
Un bon anniversaire pour Go Nagai, Go (2006-2016) !

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image
C'est en 2017
DISPONIBILITÉ : Grendizer Giga, L'école impudique, Mao dante V.2, Kekko Kamen
EN AOÛT 2017 :
KOTETSU JEEG (Super robot), MUGEN UTAMAORO (Thriller Historique), GAKUEN TAIKUSU OTOKO (Parodie Sociologique)
chez Black Box - sans oublier les autres œuvres de Go Nagai déjà disponibles
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image BIENVENUE À LA RENCONTRE DE GO NAGAI ET KEN ISHIKAWA Hebergeur d'image
C'est l'été
Hebergeur d'image

Partagez | 
 

 La case mémorable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Zaitchick
Commandant Hydargos
Commandant Hydargos
avatar

Sagittaire Cheval
Age : 50
Lieu : Clermont-Ferrand

MessageSujet: La case mémorable   13.04.10 11:19

La case mémorable est la case qui marque le lecteur dans son jeune âge. Porteuse d'atmosphère, source de fascination ou de répulsion, elle titille son imaginaire. Raymond en parle très bien ici

Lors de mes lectures, différentes cases m'ont marquées. Revues à l'âge adulte, je réalise à quel point le prisme du souvenir les a déformées et embellies. (la "voiture-vache des As, par exemple) Néanmoins, certaines gardent leur charme.

Voici l'une d'elles, tirées de Janus Stark 14 (Mon Journal) paru en octobre 1976.

A Londres, au début du 20e siècle, un mystérieux colosse fait dérailler les trains de nuits. Janus Stark le poursuit et découvre son identité.



La mise en scène, l'éclairage expressionniste, la taille du monstre, son allure pataude et son geste menaçant m'avaient alors fortement impressionné. J'y voyais toute la démesure de l'affrontement entre le héros et cette créature, héros qui me semblait d'autant plus courageux qu'il était clairement désavantagé.

Et vous, des images qui vous reviennent ?
Revenir en haut Aller en bas
http://zaitchick.blogspot.com/
purplefish
Soldat de Véga
Soldat de Véga
avatar

Cancer Cochon
Age : 34
Lieu : Saint-Etienne-au-Mont, France

MessageSujet: Re: La case mémorable   13.04.10 12:04

Ouais, j'en ai une.

C'est une case de Captain America, dessinée par le grand Jack Kirby. Cap vient de défaire Crâne Rouge, armé du redoutable cube cosmique, mais la bataille a entraîné l'effondrement de la petite île sur laquelle le super-criminel avait établi sa base, entraînant la disparition de Crâne Rouge et du cube. Ne reste plus qu'un piton rocheux, sur lequel se tient Cap, et alors... Mais regardez plutôt.



La pose iconique, le clair-obscur, l'étoile qui ressort du dos pourtant obscurci du héros, symbolisant la victoire de la justice... C'est franchement beau.
Revenir en haut Aller en bas
Zaitchick
Commandant Hydargos
Commandant Hydargos
avatar

Sagittaire Cheval
Age : 50
Lieu : Clermont-Ferrand

MessageSujet: Re: La case mémorable   13.04.10 12:29

a1 T'as compris l'esprit du truc.
Revenir en haut Aller en bas
http://zaitchick.blogspot.com/
Zaitchick
Commandant Hydargos
Commandant Hydargos
avatar

Sagittaire Cheval
Age : 50
Lieu : Clermont-Ferrand

MessageSujet: Re: La case mémorable   14.04.10 16:54

Petit recadrage.

Quand on parle de "case", il s'agit d'une vignette de bande-dessinée, donc d'un élément d'une continuité narrative. Elle est un élément d'une suite de cases, si vous préférez.
Elle peut figurer le début d'une action (on peut parler de case d'exposition - genre la grande case qui ouvre l'album d'Astérix), une étape de son déroulement (même si la BD fonctionne par ellipses, on ne peut pas tout éluder) ou un aboutissement (genre la scène du banquet d'Astérix - mais elle ne clôt pas obligatoirement le récit, juste l'action.) Par exemple :



La première vignette montre le début de l'action (des vampires se préparent à attaquer) et la situe dans l'espace et dans le temps (une ferme, la nuit) ;
La seconde montre l'action en cours (les vampires pénètrent la maison) ;
la 3e montre la fin de l'action (le vampire agresse le fermier : l'action ne semble pas achevée - le fermier non plus - mais sur cette vignette se termine le récit en flash-back - dites "analepse" pour vous la, péter dans les cocktails mondains - donc il s'agit bien de la case finale.)

La case va nous marquer pour une raison X ou Y : parce qu'elle présente un coup de théâtre ou un cliffhanger (par exemple, l'apparition de Galactus à la fin d'un épisode des Fantastic Four), un retournement de situation (Arcade éclate de rire lorsqu'il annonce à Fatalis que Diablo s'est évadé de son piège), parce qu'elle met en exergue le moment de tension paroxystique d'un récit (le fameux climax - par exemple, Iron Man décoche le coup de poing fatidique qui va mettre Hulk KO debout), une action saisie dans son déroulement (Giraud était marqué par une vignette de Jigé montrant un indien se ruant sur Jerry Spring alors que, simultanément, le cow-boy ouvrait le feu avec son fusil sur son agresseur cf. Les cahiers de la BD) etc.

La case mémorable n'est pas nécessairement le fruit d'une prouesse graphique particulière (elle fait partie d'une suite or un dessinateur n'est pas un illustrateur, il ne pense pas ses cases séparément mais en fonction de l'action qu'il veut rendre), néanmoins elle marque le lecteur (peut-être plus qu'elle ne le devrait) au point qu'il en garde le souvenir et l'embellit... Au risque d'être un peu déçu quand il la revoit. Par exemple, un de mes amis était marqué par la vue en coupe du Baxter Building dans un récit des Fantastic Four.

Est-ce qu'un dessin de couverture est une case mémorable ? Oui et non.

Non parce que le dessin de couverture n'appartient pas à une suite : il synthétise une action clé du récit en BD voire plusieurs actions, et annonce le contenu du livre. Il est donc autonome. (Et parfois, il n'est pas l'œuvre du dessinateur du récit - cf. les cover artists des comics - ou il est exécuté dans un style radicalement différent - cf. les couvertures peintes des albums franco-belges - les couvertures des Chevaliers du Ciels ont d'ailleurs été refaites pour que Tanguy et Laverdure ressemblent à leurs incarnations télévisuelles, ce qui laissait perplexe le jeune lecteur lorsqu'il découvrait la tête de Laverdure dans l'album !)

Oui, parce que certaines cases synthétisent une action : par exemple, la fameuse vignette de Tintin(que je me garderai de reproduire), tirée de l'album Le Crabe aux Pinces d'Or, dans laquelle Hergé décompose à travers l'attitude de différents berbères le mouvement de fuite des pillards effrayés par les cris de colère du capitaine Haddock (en réalité, ils sont effrayés par l'approche d'une colonne de méharistes... Peut-on parler de double focalisation ? Non. ça suffit pour ce post la masturbation cervicale !)

Donc, postez les images de BD qui vous ont marquées, ce qui compte, c'est de se faire plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
http://zaitchick.blogspot.com/
Zaitchick
Commandant Hydargos
Commandant Hydargos
avatar

Sagittaire Cheval
Age : 50
Lieu : Clermont-Ferrand

MessageSujet: Re: La case mémorable   17.04.10 23:17

Nouvelle case marquante due à George Perez (encreur ?) dans La Ligue de Justice (DC-Arédit, 1982).

Darkseid, le dieu du mal est mort à l'issue de la série New Gods (alors abandonnée par Jack Kirby). Il se manifeste alors à des pions terriens qui seront l'instrument de sa résurrection.



Dans cette vignette (panoramique verticale), le dieu crève le sol et se dresse de toute sa hauteur. Il a l'aspect d'un gigantesque golem composé de béton et de pierres. Les canalisations évoquent des serpents autour de lui puis dessinent des veines saillantes sur son corps minéral. Bien qu'il ne s'agisse que de matière animée, Darkseid semble présent, habité par la colère et l'esprit de revanche. Devant lui, les vilains paraissent minuscules, écrasés par une force qui les dépasse.

Une image qui m'avait marqué tant Perez avait su rendre la fureur et la puissance du dieu vindicatif.
Revenir en haut Aller en bas
http://zaitchick.blogspot.com/
Getter Mario
Fondateur du forum
Fondateur du forum
avatar

Cancer Buffle
Age : 44
Lieu : Montréal - Québec - Canada

MessageSujet: Re: La case mémorable   18.04.10 1:44

Je savais pas qu'on avait déjà tué Darkside... Un de mes méchant préféré.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gettermario.dynamicforum.net
Rubyna
MODÉRATEUR
MODÉRATEUR
avatar

Gémeaux Cheval
Age : 51
Lieu : Québec (Canada)

MessageSujet: Re: La case mémorable   18.04.10 6:28

Zaitchick a écrit:

Darkseid, le dieu du mal est mort à l'issue de la série New Gods (alors abandonnée par Jack Kirby). Il se manifeste alors à des pions terriens qui seront l'instrument de sa résurrection.

C'est comme Sherlock Holmes... Même mort, ça revient pour d'autres aventures... Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Zaitchick
Commandant Hydargos
Commandant Hydargos
avatar

Sagittaire Cheval
Age : 50
Lieu : Clermont-Ferrand

MessageSujet: Re: La case mémorable   18.04.10 11:49

Getter Mario a écrit:
Je savais pas qu'on avait déjà tué Darkside... Un de mes méchant préféré.
Il est mort, mais il va beaucoup mieux depuis !

Darkseid s'est heurté à la barrière qui protège la Source.
Il est devenu un géant prométhéen et son corps est parti à la dérive, menaçant Apokolips. Desaad (qui était mort aussi mais va beaucoup mieux aussi) a fait mettre en batterie l'Uni-canon qui détruisit Darkseid.
Revenir en haut Aller en bas
http://zaitchick.blogspot.com/
Zaitchick
Commandant Hydargos
Commandant Hydargos
avatar

Sagittaire Cheval
Age : 50
Lieu : Clermont-Ferrand

MessageSujet: Re: La case mémorable   18.04.10 13:04

Lorsque j'apercevais mon grand-père entrer chez le père Sahut (le marchand de journaux du bourg), je me collais dans son sillage avec l'espoir de me faire offrir un "illustré". Ce jour-là, comme souvent, pépé était disposé à m'offrir une BD, à condition que ce ne soit pas "des pifs et des pafs" (comprendre Pif Gadget ou assimilé.) Je jetais alors mon dévolu sur une revue dont la couverture, dynamique m'attirait...



On y voyait une créature de métal, dans une pièce remplie d'ordinateurs, qui tentait de foudroyer de son regard un homme costumé en diable et sa compagne tout de noir vêtue... tandis que, derrière lui, deux êtres, en métal également, pénétraient dans le laboratoire. Cette scène avait quelque chose de fascinant. Elle donnait envie de voir à l'intérieur...
Revenir en haut Aller en bas
http://zaitchick.blogspot.com/
purplefish
Soldat de Véga
Soldat de Véga
avatar

Cancer Cochon
Age : 34
Lieu : Saint-Etienne-au-Mont, France

MessageSujet: Re: La case mémorable   19.04.10 20:38

Bon, là, c'est une case un peu spéciale, car marquant le moment le plus décisif d'un des comics les plus connus de l'histoire.

Ça vient de Killing Joke, une histoire de Batman écrite par Alan Moore et illustrée par Brian Bolland.

A l'intrigue principale (une nouvelle chasse au Joker par le Chevalier Noir), se greffe ce qui semble être une histoire qui s'est déroulée il y a longtemps. Un comédien raté, fatigué de ne pas pouvoir pourvoir aux besoins de sa femme enceinte, décide d'aider des gangsters à faire un casse dans une usine chimique dans laquelle il a travaillé. Mais le jour du casse, il apprend que sa femme est morte, tuée dans un stupide accident domestique. Accablé, il est cependant poussé par les gangsters à suivre sa part du marché... Sauf que le casse se passe mal, la police étant présente sur les lieux. Les deux bandits se font vite tué, laissant le comédien seul et désemparé... Et comme si ce n'était pas assez, Batman intervient, aussi terrifiant qu'à son habitude. Paniqué, le comédien se jette dans une cuve de produits chimiques qui l'amène à l'extérieur. Seulement, les produits l'ont défiguré, faisant prendre à sa peau, ses cheveux et ses lèvres des couleurs non naturelles.

Comment réagit-il, face à ce dernier coup du sort ? Pleure-t-il ? Crie-t-il son désespoir ?

Non.

Il se relève...

Commence à ricaner...

Puis...



LA case définissant le mieux où un personnage sombre définitivement dans le côté obscur. Entre le regard complètement halluciné, et le rire qui emplit toutes les parties de la case qui ne sont pas déjà couvertes par le futur Joker, signifiant sa plongée ultime, j'ai franchement du mal à trouver de scènes plus iconiques.
Revenir en haut Aller en bas
daisuke
Général Horos
Général Horos
avatar

Vierge Tigre
Age : 42
Lieu : ressaix (binche) BELGIQUE

MessageSujet: Re: La case mémorable   19.04.10 20:52

cette scene m'a marqué moi aussi, ce comic est genial, un des meilleurs sur batman et le joker d'apres moi
Revenir en haut Aller en bas
http://home.versateladsl.be/vt614049/cariboost1/crbst_0.html
Zaitchick
Commandant Hydargos
Commandant Hydargos
avatar

Sagittaire Cheval
Age : 50
Lieu : Clermont-Ferrand

MessageSujet: Re: La case mémorable   19.04.10 23:56

Bon choix Purplefish. a1

Une autre.




Arishem, commandant de la 4e armée.
(Les Eternels, Jack Kirby, Marvel-Panini.)

Cette case là est mémorable pour moi à plus d'un titre.

D'abord, c'est du Kirby. Et quand Kirby dessine un dieu cosmique, ça crache. Kirby, c'est beau en noir et blanc. Mais là, avec un jeu de couleurs primaires (armure rouge, reflets jaunes, paysage cosmique bleuté et jaune), ça donne envie d'être peintre !

Ensuite, c'est le moment-clé du préambule : les dieux cosmiques reviennent sur Terre et leur Chef pose le pied sur notre planète en attente de jugement. L'effet est dramatique. C'est le premier dieu qui se manifeste dans le récit et c'est un dieu de colère et de vengeance ! Une idole démesurée et sans visage. Un mélange de références bibliques et païennes. Un cliffhanger imparable.

Enfin, cette image a été reprise une 2e fois... pour annoncer l'arrêt inopiné de la publication de la série dans Strange, en raison des "mises en garde répétées" des sagouins de la censure - un prétexte des éditions Lug, en fait, pour stopper la série et passer un double épisode de Spider-Man. J'en conçus un intense sentiment de frustration à peine calmé par la découverte de quelques épisodes diffusés à la sauvette par Arédit dans des fascicules de poche (L'Inattendu)... Inutile de dire que je me suis rué sur la tardive édition française intégrale.
Revenir en haut Aller en bas
http://zaitchick.blogspot.com/
Zaitchick
Commandant Hydargos
Commandant Hydargos
avatar

Sagittaire Cheval
Age : 50
Lieu : Clermont-Ferrand

MessageSujet: Re: La case mémorable   20.04.10 19:14

Celle-ci m'avait marqué à cause de sa galerie de craignos monsters invités.



Saurez-vous les reconnaître ?
Revenir en haut Aller en bas
http://zaitchick.blogspot.com/
Zaitchick
Commandant Hydargos
Commandant Hydargos
avatar

Sagittaire Cheval
Age : 50
Lieu : Clermont-Ferrand

MessageSujet: Re: La case mémorable   20.04.10 22:00

Case mémorable est récurrente : la case finale d'Au douzième coup de Minuit (At the stroke of midnight - Marvel, 1969) de James Steranko, une histoire courte d'horreur gothique, parue en petit format chez Arédit (Eclipso 66, 1979)



Très gros plan sur le visage de la victime hurlante avec un raccourci volontairement forcé afin de rendre son indicible épouvante...

Case reprise par Jackson (Butch) Guice dans un épisode de la série Nick Fury (#22, Marvel, 1991 ; #9, Sémic-France, 1992)



Un clin d'œil-hommage du dessinateur à Steranko qui officia sur le personnage dans les années 60.

Case détournée par Laurent Lefeuvre dans Tom et William...



Vibrant hommage à la BD petit format des années 50 à 90...

Colonel Sponz sur le forum Le Clube Esprit BD a écrit:

Steranko a effectivement également produit son lot de cases mémorables, mais je ne l'ai découvert que fort récemment. La case en question est peut-être elle même une réference à la célèbre pochette de l'album In the Court of the Crimson King sorti la même année.

Merci Colonel. ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://zaitchick.blogspot.com/
Zaitchick
Commandant Hydargos
Commandant Hydargos
avatar

Sagittaire Cheval
Age : 50
Lieu : Clermont-Ferrand

MessageSujet: Re: La case mémorable   20.04.10 23:37

Zaitchick a écrit:
Celle-ci m'avait marqué à cause de sa galerie de craignos monsters invités.



Saurez-vous les reconnaître ?

Alors, on aperçoit le mutant insectoïde de la planète Mutaluna dans Les Survivants de l'Infini (This Island Earth de J. M. Newman, 1955)



Une photo du film servait à illustrer l'article de Tout l'Univers sur les effets spéciaux (avec une photo du premier King-Kong contre le tyrannosaure...) A 12 ans, ce fut aussi pour moi une "case mémorable". Je pus enfin le voir quatre ans plus tard, en 1982, en 2e partie de La Dernière Séance (après Jack le Tueur de Géants...)

Devant lui, un martien de La Guerre des Mondes (War of the worlds de George Pal - 1953), première adaptation cinématographique du roman de H. G. Wells.



L'action est transposée aux États-Unis et les Martiens deviennent une métaphore du péril rouge. Diffusé aussi le mardi soir à la Dernière Séance, entre-autres.

Le cyclope provient du film Le Météor de la Nuit (It came from Outer Space, 1953 de Jack Arnold - le réalisateur de Tarentula) d'après un récit de Ray Bradburry.



Film diffusé en 1986 sur TV6 dont le créneau du dimanche soir était réservé aux films fantastiques et de Science-Fiction. Elle avait d'ailleurs rediffusé aussi Les Survivants... TV6>M6.

L'humanoïde et l'alien dans le bocal ressemblent aux Martiens d'Invaders from Mars , de W. C. Menzies (1953), à ma connaissance, non diffusé sur une chaine hertzienne.



Dans cette histoire, les Martiens prennent insidieusement le contrôle des habitants d'une petite ville - ce qui rappelle L'Invasion des Profanateurs de Sépultures de Don Siegel (1956). Un enfant échappe à leur emprise (et doit convaincre un monde incrédule...) Tobe Hooper réalisa un remake d'Invaders from Mars en 1986.

Le dernier provient d'une série télévisée : Outer Limits - Au delà du réel chez nous. L'épisode Cold Hands, Warm Heart avec W. Shatner (CPT Kirk) dans le rôle d'un astronaute (déjà) confronté à une créature vénusienne.



Dans cette série, Léonard Nimoy (Spock) est, lui, transformé en être d'énergie dans un réacteur nucléaire... Les épisodes de cette anthologie de SF (rivale de La Quatrième Dimension - Twilight Zone étaient diffusés le samedi après-midi dans le cadre de l'émission La Une (puis "Samedi") est à vous. dans les années 70. Tous les épisodes ne furent pas traduits. La photo provient du livre Les plus Grandes Séries Américaines (1ère partie) paru aux Editions Néo.
Revenir en haut Aller en bas
http://zaitchick.blogspot.com/
Getter Mario
Fondateur du forum
Fondateur du forum
avatar

Cancer Buffle
Age : 44
Lieu : Montréal - Québec - Canada

MessageSujet: Re: La case mémorable   21.04.10 5:17

Ah King Crimson, je suis un fan, j'ai tous les albums!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gettermario.dynamicforum.net
Zaitchick
Commandant Hydargos
Commandant Hydargos
avatar

Sagittaire Cheval
Age : 50
Lieu : Clermont-Ferrand

MessageSujet: Re: La case mémorable   21.04.10 9:13

Ben...
Moi, je ne connaissais même pas ce type.
Revenir en haut Aller en bas
http://zaitchick.blogspot.com/
Zaitchick
Commandant Hydargos
Commandant Hydargos
avatar

Sagittaire Cheval
Age : 50
Lieu : Clermont-Ferrand

MessageSujet: Re: La case mémorable   21.04.10 11:14

La case suivante est un détail d'une vignette du strip James Bond, scénarisé par Jim Lawrence (d'après les romans de Ian Fleming), et dessiné par Iaroslav Horak. Elle ouvre le récit Tuer n'est pas jouer (1966). L'action se déroule à Berlin-Est.



Pourquoi un détail ?
Parce que dans l'album Glénat (1988), elle est agrandie et reproduite en page de garde - l'album est en format à l'Italienne.
J'ai trouvé l'ambiance dégagée par ce dessin fascinante. L'opposition noir/blanc, les traits bruts, le dessin devient presque expressionniste et tout cela crée une atmosphère à la fois sinistre et oppressante.

Une case ainsi grossie peut fournir de nouvelles perspectives et permettre de nouvelles interprétations.
Revenir en haut Aller en bas
http://zaitchick.blogspot.com/
Zaitchick
Commandant Hydargos
Commandant Hydargos
avatar

Sagittaire Cheval
Age : 50
Lieu : Clermont-Ferrand

MessageSujet: Re: La case mémorable   03.05.10 22:17

Nouvelle case issue de Démon 12 :

Darkseid vient de surprendre Desaad se repaissant des émotions dégagées par Orion et Kalibak lors de leur combat fratricide. Il le foudroie - littéralement - du regard.


Il a les yeux révolver, il a le regard qui tue...


Kirby en noir et blanc, c'est grandiose. Le contraste entre l'éclat lumineux des yeux et l'ombre des arcades sourcilières de granit du visage de Darkseid m'avaient fait de l'effet (Oméga).

J'ai recadré l'image pour enlever les vilaines retouches d'Arédit.
Revenir en haut Aller en bas
http://zaitchick.blogspot.com/
Zaitchick
Commandant Hydargos
Commandant Hydargos
avatar

Sagittaire Cheval
Age : 50
Lieu : Clermont-Ferrand

MessageSujet: Re: La case mémorable   04.05.10 19:28

Toujours dans Démon 12, issue d'une aventure des Challengers of Unknown dans laquelle des mystérieux cubes, gigantesques et radioactifs, se matérialisent dans de grandes villes. Il s'avèrera que ces objets proviennent d'un lointain futur et contiennent le fruit d'une couvée ratée de combattants génétiques. Les tyrans du futur ayant trouvé plus commode (!) de l'expédier dans le passé...



Dessin de Keith Giffen.
La vision de cette créature biomécanique crevant le cube saturé d'énergie tandis que la silhouette de Deadman la survole m'évoque une autre image, celle d'une couverture d'un comic produit par le King Kirby, lui-même :



On retrouve le monstre géant lâché en milieu urbain mais qui crève cette fois le bitume. Il est survolé par la Torche humaine tandis qu'autour de lui gravitent les héros d'une équipe dont les Challengers furent la préfiguration...
Revenir en haut Aller en bas
http://zaitchick.blogspot.com/
Shogun Barbu
Soldat de Véga
Soldat de Véga
avatar

Capricorne Chat
Age : 41
Lieu : Lausanne

MessageSujet: Re: La case mémorable   04.05.10 20:35

Étant un consommateur régulier de BD et de comics, il m'est très difficile de faire un choix sans que cela ne tourne au gros "brainstorming".

Cela dit, je voulais juste rebondir sur ton post concernant la couverture d'une ancienne revue des éditions LUG.

A l'époque de mes 6 ou 7 ans, j'hallucinais sur deux couvertures visible au dos d'un magazine (il y avais toujours les annonces des prochains numéros). Je n'avais pas eu l'occasion de les posséder.

Et lors d'une visite dans une librairie, il y a quelques mois, au rayon "comics d'occasion", je tombe nez-à-nez avec ces deux fameux numéros. Il s'agît de Special Strange d'Août 1982 et Titans de Novembre 1981:



Ce ne sont pas forcément les plus belles, mais elle dégagent un "je ne sais quoi" qui est loin de me laisser indifférent (la nostalgie y est évidemment pour quelque chose).
Revenir en haut Aller en bas
Zaitchick
Commandant Hydargos
Commandant Hydargos
avatar

Sagittaire Cheval
Age : 50
Lieu : Clermont-Ferrand

MessageSujet: Re: La case mémorable   04.05.10 23:01

Le "je ne sais quoi" qui se dégage quand on voit les couvertures de Frisano.
C'était figé mais beau. Coloré.
On les guettait pour pouvoir acheter le magazine. indissociable du plaisir de lecteur.
Revenir en haut Aller en bas
http://zaitchick.blogspot.com/
Zaitchick
Commandant Hydargos
Commandant Hydargos
avatar

Sagittaire Cheval
Age : 50
Lieu : Clermont-Ferrand

MessageSujet: Re: La case mémorable   05.05.10 21:32

Goldorak go !
En 1978 sort le premier numéro de Spécial Goldorak. 50 pages de BD d'origine transalpine. Dans le premier épisode, Actarus raconte la chute D'Euphor sous les attaques des monstres d'acier de Véga.



Jamais une machine n'avait aussi bien mérité le nom de "soucoupe sauvage". J'étais fasciné par ce dinosaurien de métal, agressif et destructeur. Petit détail incongru, l'espèce d'aileron, comme une cheminée de paquebot, dans son dos, qui le faisait paraître énorme... Quelle baffe !

J'avais douze ans...
Revenir en haut Aller en bas
http://zaitchick.blogspot.com/
Zaitchick
Commandant Hydargos
Commandant Hydargos
avatar

Sagittaire Cheval
Age : 50
Lieu : Clermont-Ferrand

MessageSujet: Re: La case mémorable   08.05.10 10:27

Nouvelle couv' mémorable :



Mon premier Marvel fut le Marvel n°7 :



Au dos de celui-ci, la promo pour Strange 10.

Une couv' dynamique prometteuse d'action, pleine de personnages revêtus d'armures futuristes et bigarrées. Je pense qu'il s'agit d'une production maison (Frisano ? Mitton ?) ça me faisait rêver.

On notera que la couv' est exécutée au trait et que les couleurs d'Iron Man ne sont pas respectées. (La revue Strange était encore imprimée en bichromie.)
Revenir en haut Aller en bas
http://zaitchick.blogspot.com/
Getter Mario
Fondateur du forum
Fondateur du forum
avatar

Cancer Buffle
Age : 44
Lieu : Montréal - Québec - Canada

MessageSujet: Re: La case mémorable   08.05.10 19:11

Zaitchick a écrit:
Goldorak go !
En 1978 sort le premier numéro de Spécial Goldorak. 50 pages de BD d'origine transalpine. Dans le premier épisode, Actarus raconte la chute D'Euphor sous les attaques des monstres d'acier de Véga.



Jamais une machine n'avait aussi bien mérité le nom de "soucoupe sauvage". J'étais fasciné par ce dinosaurien de métal, agressif et destructeur. Petit détail incongru, l'espèce d'aileron, comme une cheminée de paquebot, dans son dos, qui le faisait paraître énorme... Quelle baffe !

J'avais douze ans...

Goldorak??

Connais pas... :MZ smile:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gettermario.dynamicforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La case mémorable   

Revenir en haut Aller en bas
 
La case mémorable
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 12Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» La case mémorable
» La case mémorable
» case CF400
» 833 Case IH avec cover crop
» [Topic unique] CR du 16 Septembre (Show-Case dvt PDS)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Go Nagai, Go! :: Autres sujets que Go Nagai : L'Ouverture au Monde :: Animations, Mangas, BD et Comics divers-
Sauter vers: