Partez comme Goldorak et ses camarades à la découverte de l'univers de Go Nagai et Ken Ishikawa !
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
2015, l'année Go Nagai !
Collection Go Nagai de Black Box, Cutey Honey par Isan Manga, Film Mazinger et Goldorak chez AB, et Shin Mazinger chez Kaze.
Hebergeur d'image
Un bon anniversaire pour Go Nagai, Go (2006-2016) !

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image
L'ECOLE IMPUDIQUE, KEKKO KAMEN, MAO DANTE V.2, GRENDIZER GIGA
chez Black Box en 2017
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image BONNE ANNÉE 2017 et MEILLEURS VŒUX Hebergeur d'image

Partagez | 
 

 La case mémorable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Zaitchick
Commandant Hydargos
Commandant Hydargos
avatar

Age : 50
Lieu : Clermont-Ferrand

MessageSujet: Re: La case mémorable   11.11.10 18:59


Une case extraite de Tenax n°81 ( 1er trimestre 1978, éditions Impéria), un mensuel de poche paraissant de 1971 à 1987.

Deux robots menaçants commandés par un malfaisant terroriste encagoulé tirent sur notre héros. Dessin de José Maria Ortiz.

J'ignore ce qui m'a le plus fasciné dans cette case ... La légère contre plongée qui donne au premier robot une allure gigantesque ? Le trait élégant du dessinateur qui sait habilement gérer les contrastes imposés par le noir et blanc ?


Tenax est un genre de super-héros à l'européenne (ses créateurs sont espagnols : José Maria Ortiz au dessin, Ramon Ortiga et Eugenio Sotillos au scénario nous informe Wikipédia.) Les couvertures sont l'oeuvre de Félix Molinari, le papa de Superboy.

A l'instar du Fantôme, il ne quitte jamais son masque (pas même à la ville), ni sa tenue zébrée d'un éclair et agrémentée d'une cape-mouchoir de poche. On ne lui connaît pour famille qu'une sœur invalide, Nancy, une proto-oracle qui vit entourée d'ordinateurs et fait office d'agent de soutien logistique au sol, et un père décédé, un savant de génie auquel il est parfois fait allusion. Il n'a pas d'identité civile (parfois, sa Nancy l'appelle par son prénom, Peter.)

Tous deux résident à Scarlett Hill en compagnie de deux robots, deux proto-R2D2, Mike 1 et 2, inventions du défunt paternel qui a aussi créé un jet/soucoupe volante à bord duquel Tenax se déplace, son arme à rayon, les ordinateurs qui équipent la maison etc.

Le général Prescott semble le seul ami - et le seul lien avec l'extérieur - de la phratrie. Sorte de Patton rondouillard, coiffé en permanence d'un casque à trois étoiles et mâchonnant un sempiternel cigare, c'est lui qui sert souvent d'élément déclencheur au récit en venant solliciter Tenax pour résoudre un problème qui dépasse les forces conventionnelles.

Et ces problèmes sont des menaces de nature technologique (souvent) et extra-terrestre (la plupart du temps), a plupart du temps : en effet, la série peut s'enorgueillir de posséder une galerie d'aliens aussi fournie que celle de Marvel ou de Doctor Who. Il semble que notre planète serve de carrefour à toutes sortes de créateurs extra-terrestres qui viennent dans un but de conquête, à la recherche d'aide, de génitrices ou autre, ce qui permet de renouveler les péripéties sans rendre la lecture de la série trop ennuyeuse
Revenir en haut Aller en bas
http://zaitchick.blogspot.com/
Zaitchick
Commandant Hydargos
Commandant Hydargos
avatar

Age : 50
Lieu : Clermont-Ferrand

MessageSujet: Qui a inventé la BD ?   16.11.10 20:57

ABBË D'AUBIGNAC, 1657

• Il est certain que le théâtre n'est rien qu'une image, et partant comme il est impossible de faire une seule image accomplie de deux originaux différents, il est impossible que deux actions (j'entends principales) soient représentées raisonnablement par une seule pièce de théâtre.

En effet, le peintre qui veut faire un tableau de quelque histoire n'a point d'autre dessein que de donner l'image de quelque action, et cette image est tellement limitée qu'elle ne peut représenter deux parties de l'histoire qu'il aura choisie, et moins encore l'histoire tout entière; parce qu'il faudrait qu'un même personnage fût plusieurs fois dépeint, ce qui mettrait une confusion incompréhensible dans le tableau, et l'on ne pourrait pas discerner quel serait l'ordre de toutes ces diverses actions, ce qui rendrait l'histoire infiniment obscure et inconnue; mais de toutes les actions qui composeraient cette histoire le peintre choisirait la plus importante, la plus convenable à l'excellence de son art, et qui contiendrait en quelque façon toutes les autres afin que d'un seul regard on pût avoir une suffisante connaissance de tout ce qu'il aurait voulu dépeindre.

Et s'il voulait représenter deux parties de la même histoire, il ferait dans le même tableau un autre cadre avec un éloignement, où il peindrait une autre action que celle qui serait dans le tableau, afin de faire connaître qu'il ferait deux images de deux actions différentes, et que ce sont deux tableaux.

Par exemple, s'il voulait dépeindre l'histoire d'Iphigénie, il ne pourrait pas renfermer dans un seul tableau toutes les aventures de cette princesse, mais il s'arrête*rait au sacrifice que les Grecs furent prêts d'en faire à Diane pour apaiser son courroux et les tempêtes de la mer; car dans cette action toute l'histoire y serait en quelque façon comprise: on y considèrerait les orages qui retenaient cette grande armée dans le port d'Aulide, comme la cause; on y considèrerait la douleur de son père et la compassion des autres princes, comme des circonstances, et son enlèvement par une faveur extra*ordinaire de la déesse qui la voulut sauver.

Et s'il avait dessein de faire entendre plus particulièrement que Diane la transporta dans la Tauride, où elle fut sur le point de sacrifier son frère Oreste, il mettrait dans l'un des coins du tableau un cadre particulier, où elle paraîtrait en habit de prêtresse, le glaive à la main, avec quelque autre marque de cette seconde aventure, faisant par ce moyen deux peintures diverses de deux actions différentes tirées d'une même histoire. C'est ainsi qu'en doit user le poète dramatique.

La Pratique du théâtre, Livre Il, Chap. III. 1657. (Orthographe modernisée.)
Revenir en haut Aller en bas
http://zaitchick.blogspot.com/
Zaitchick
Commandant Hydargos
Commandant Hydargos
avatar

Age : 50
Lieu : Clermont-Ferrand

MessageSujet: Re: La case mémorable   27.11.10 20:56

Quelques petites perles dans Eclipso 78 (4e trimestre 1981) :

L'apparition de Groucho Marx - pardon, Rufus T. Hackstaber, dans Master of Kung-Fu (sous le crayon de Keith Polland (? - on se croirait dans un mauvais polar !)


Et son cousin n'est autre que... W.C. Fields ! Pardon, Quigley J. Warmflash...

Toujours sous le crayon de l'autre plombier, là.
L'intrigue se déroule dans un Maroc de carton pâte - très Casa Blanca - et rappelle Le Faucon Maltais - mais avec un éléphant - qui termine comme le bibelot de La Mort aux Trousses...
Très référentiel donc.

Plus loin, dans un épisode de Killraven, on a le droit à une scène très inspirée d'un classique de la Hammer - et de la littérature policière.

Dessins de... Graig Russel.
(Notez que les noms des personnages ont été subtilement changés.)

Enfin, sous le pinceau de Jim Craig apparaît un vilain flynnien qui en veut au Maître du Kung-Fu...

De l'art et de la manière de rendre un mouvement de façon dynamique : cadrage oblique et découpage de la case panoramique en "éventail".
Revenir en haut Aller en bas
http://zaitchick.blogspot.com/
sebrider
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
avatar

Age : 41
Lieu : Pays du principe de l'Egalité. c'n'est pas gagné.

MessageSujet: Re: La case mémorable   27.11.10 23:52

Toujours aussi intéressant. Twisted Evil

_________________



Il ne peut y avoir aucune liberté individuelle sans égalité.
"Il ne s'est jamais rien fait de grand dans le monde que par le courage et la fermeté d'un seul homme qui brave les préjugés de la multitude." (Gracchus Babeuf)
Revenir en haut Aller en bas
http://sitasous.monsite.wanadoo.fr/
Rubyna
MODÉRATEUR
MODÉRATEUR
avatar

Age : 51
Lieu : Québec (Canada)

MessageSujet: Re: La case mémorable   27.11.10 23:59

le cadrage et découpage donne vraiment un effet très dynamique!

_________________


Dieu nous a donné l'imagination pour nous dédommager de ce que l'on n'est pas...
    et le sens de l'humour pour nous dédommager de ce que l'on est.  
Revenir en haut Aller en bas
Zaitchick
Commandant Hydargos
Commandant Hydargos
avatar

Age : 50
Lieu : Clermont-Ferrand

MessageSujet: Re: La case mémorable   23.12.10 18:39

Extraite d'une histoire de Rork parue dans le Super Tintin 18, spécial Cosmos (3e trimestre 1982.)

Une grosse bébête très lovecraftienne.
Revenir en haut Aller en bas
http://zaitchick.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La case mémorable   23.12.10 18:45

Encore un problème d 'affichage semble t' il...
Revenir en haut Aller en bas
Zaitchick
Commandant Hydargos
Commandant Hydargos
avatar

Age : 50
Lieu : Clermont-Ferrand

MessageSujet: Re: La case mémorable   23.12.10 19:19

Une histoire de Rork est parue dans le Super Tintin 18, spécial Cosmos (3e trimestre 1982) mais n'a pas été reprise en album.

L'action se déroule sur une île, dans une ancienne colonie pénitentiaire.



L'arrivée de Rork provoque l'émoi des habitants. Emoi renforcé lorsqu'Amy, la fille de l'ancien directeur annonce avoir aperçu une bête immense tapie dans un lac.



Les hommes se font remettre les armes et partent affronter la bête. Entretemps, le directeur met au courant de la situation : tous vivent sur une île oubliée par l'administration. La vie s'est organisée et les barrières entre bagnards et gardiens se sont estompées. Amy est la seule fille de la colonie. Sa mère est morte dans des conditions tragiques - on suppose qu'elle a été assassinée après avoir été violée - provoquant la suspicion entre les indigènes.



Brujinski, l'ancien gardien revient, blessé. Les hommes s'entretuent. L'œuvre de la bête...



Rork découvre une vraie bataille rangée entre anciens détenus et anciens gardiens. Il débusque la bête grâce à une potion préparée dans le laboratoire du directeur. la bête est débusquée et meurt. Mais la colonie est décimée.



Un dernier tir est fatal à Amy. Rork s'en va. le directeur semble insensible a tout ce qui s'est produit, se réfugiant dans la routine. Seul.



Singulier récit dans lequel la bête devient la métaphore du mal qui se cache en chaque être humain. A la surface, les colons paraissent unis. En réalité, ils sont profondément divisés et leur haine sous-jacente ne demande qu'à être libérée. Quant au directeur, il fuit cette réalité en entretenant l'apparence d'ordre dans le chaos ambiant. Ironiquement, c'est un dossier égaré qui explique l'oubli de cette colonie.

On ne sait ni où se déroule l'histoire ni comment Rork est arrivé - puis reparti - de cette île oubliée. Un récit autonome sans lien avec ses autres aventures.
Revenir en haut Aller en bas
http://zaitchick.blogspot.com/
Zaitchick
Commandant Hydargos
Commandant Hydargos
avatar

Age : 50
Lieu : Clermont-Ferrand

MessageSujet: Re: La case mémorable   23.12.10 19:19

Chez moi, ça s'affiche - mais les couleurs sont curieusement vives.
Revenir en haut Aller en bas
http://zaitchick.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La case mémorable   23.12.10 19:41

Il y a comme un problème sur mon PC, alors !
Ca arrive parfois à ce niveau.
Driver ou Pilote...(enfin ; pas le magazine !)
Revenir en haut Aller en bas
Hades
Soldat de Véga
Soldat de Véga
avatar

Age : 41
Lieu : Bruxelles

MessageSujet: Re: La case mémorable   23.12.10 19:45

Ca alors, j'ignorais qu'il y avait des histoires de Rork inédites! J'adore Andreas, merci Zaitchik, tu es encore meilleur archiviste qu'Astor a1
Revenir en haut Aller en bas
http://www.latourdesheros.com/
Zaitchick
Commandant Hydargos
Commandant Hydargos
avatar

Age : 50
Lieu : Clermont-Ferrand

MessageSujet: Re: La case mémorable   23.12.10 21:11

Del Véga a écrit:
Il y a comme un problème sur mon PC, alors !
Ca arrive parfois à ce niveau.
Driver ou Pilote...(enfin ; pas le magazine !)
Essaie un autre navigateur.
J'en utilise plusieurs : Firefox, Opera et Google Chrome.
Il m'arrive de voir avec l'un ce que je ne peux voir avec l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
http://zaitchick.blogspot.com/
Zaitchick
Commandant Hydargos
Commandant Hydargos
avatar

Age : 50
Lieu : Clermont-Ferrand

MessageSujet: Re: La case mémorable   23.12.10 21:13

Hades a écrit:
Ca alors, j'ignorais qu'il y avait des histoires de Rork inédites! J'adore Andreas, merci Zaitchik, tu es encore meilleur archiviste qu'Astor a1
Qu'Astor ? Le frère de Pollux ?

Quand je pense que j'ai gardé ce lourd secret 20 ans...
Bon, à ma connaissance, c'est la seule.
Chez Tintin.
Revenir en haut Aller en bas
http://zaitchick.blogspot.com/
Zaitchick
Commandant Hydargos
Commandant Hydargos
avatar

Age : 50
Lieu : Clermont-Ferrand

MessageSujet: Re: La case mémorable   26.12.10 18:51

Vous le saviez peut-être, mais Jean-Paul Sartre n'aimait pas les comics. Il a même cité des passages de Psychopathologie (sic) des Comics de Gherson Legman dans Les Temps Modernes.
Pas rancunier, Roy Thomas le cite dans un comic book Marvel (Les Quatre fantastiques, Nova 35, 10/12/1980 - épisode paru en 1972 en VO. L'Homme-Taupe explique ce qui l'a mené à fuir la compagnie des hommes :



"Un Français" ? Tttt... Qui ça peut bien-être ?
Revenir en haut Aller en bas
http://zaitchick.blogspot.com/
Zaitchick
Commandant Hydargos
Commandant Hydargos
avatar

Age : 50
Lieu : Clermont-Ferrand

MessageSujet: Re: La case mémorable   30.12.10 23:35

Et revoilà Tenax (n°70 - 1er trimestre 1977 - imprimé à Mont-Louis, Clermont-Ferrand !)

Dans cette histoire, un alien arrive sur Terre. Pour évoluer dans notre environnement, il possède l'effigie de cire d'un monarque britannique !


" Le véritable Henri VIII a de son vivant provoqué les mêmes réactions auprès des femmes."
Hop !
L'air de rien, une référence à la culture générale.
Trop fort, je me distraie et je m'instruis en même temps.
Merci Tenax !


Il vient chercher de l'uranium pour régénérer son monde mourant, Xilef, où la haine, la guerre, le malheur "n'existent pas". Il obtient l'aide du professeur Spitzer qui l'accompagne sur sa planète après l'avoir aidé à neutraliser Tenax... Roar se dévoile enfin...


L'aspect cristallin de Roar m'avait alors vivement impressionné.

A cette époque, je ne connaissais pas le modèle probable de Roar :

Tiré du classique de la SF britannique, Dan Dare.

Quand ils arrivent à destination, les Terriens réalisent que Roar a menti par omission... Si la haine, la guerre, le malheur "n'existent pas" sur Xilef, c'est parce que les habitants ne les nomment pas ainsi. Simple question de sémantique...


On s'est fait eus par l'agence de voyage, la pieuvre !!!

Bien sûr, Tenax réussira à s'enfuir, accompagné du trop confiant professeur qui jurera mais un peu tard qu'on ne l'y prendrait plus.

Juste à temps pour affronter ça le mois suivant :



Maintenant, cher ami lecteur, peux tu-retrouver lequel de ces extra-terrestres du bestiaire du Docteur Who à inspiré le dessinateur ?



Ce sera tout pour aujourd'hui.
Sortez en ordre et sans bruit.
Revenir en haut Aller en bas
http://zaitchick.blogspot.com/
Zaitchick
Commandant Hydargos
Commandant Hydargos
avatar

Age : 50
Lieu : Clermont-Ferrand

MessageSujet: Re: La case mémorable   02.01.11 18:57

Byrne, assassin ! Marvel, complice !!

Voici le corps du délit, qu'on en juge : la case extraite de Fantastic Four 239 (février 1982)...

Alors qu'une mystérieuse et ravissante jeune femme brune se rend au Baxter Building et demande à rencontrer Ben Grimm, elle se heurte à la secrétaire-automate des FF en réparation. Johnny est en train de la retaper... Il lui propose de la guider et en profite pour lui faire du gringue... Arrivés en présence de Grimm, c'est le drame !



Tante Pétunia ?????
Comme Johnny, je n'en crois pas mes yeux !
Et ça se confirme :



Dans une logorrhée digne de Juliet Jones (ou de Chris Claremont), Pétunia explique qu'elle est la seconde femme de l'oncle Jake de Ben, qu'elle a rencontré après l'accident de voiture qui le rendit veuf, qu'elle était jeune infirmière en cours de formation et gna gna gna © Jean-Marc Lainé.

La tante Pétunia qu'invoquait Ben Grimm à chaque baston, qu'on imaginait une force de la nature, une rombière du format d'une mama italienne... Une minette !!!

On imagine Byrnie : "Whouais, vous pensiez que se serait une grosse dondon, vous imaginiez pas que ça pourrait être un canon ! Je vous ai bien eus !!!"

Voilà, Byrne, pour faire son intéressant, nous a bouzillé un mythe ! C'est comme montrer Madame Columbo (ou Jabba le Hutt) ou faire boire de la potion magique à Obélix ! ça ne doit pas se faire ! C'est empiéter sur notre imaginaire, bouziller la connivence qui nous liait au personnage.

C'est mal.
Revenir en haut Aller en bas
http://zaitchick.blogspot.com/
purplefish
Soldat de Véga
Soldat de Véga
avatar

Age : 34
Lieu : Saint-Etienne-au-Mont, France

MessageSujet: Re: La case mémorable   04.01.11 22:54

Ça faisait un moment que j'étais pas repassé ici, tiens. Et je tombe sur du Rork (bon sang, j'adore Andreas...) et sur cette infamie byrnienne.

Juste pour savoir, j'ai pas trop les dates en tête... C'est avant ou après qu'il a fait participer Superman et Big Barda à un porno ?

(Question "innocente" bien là pour faire ressortir le côté fourbe du personnage)
Revenir en haut Aller en bas
Zaitchick
Commandant Hydargos
Commandant Hydargos
avatar

Age : 50
Lieu : Clermont-Ferrand

MessageSujet: Re: La case mémorable   05.01.11 19:47

Je dirai après, lorsqu'il est passé à DC.
(Mais, je ne connais pas cette histoire - ben oui, j'ai lâché Byrne après sa reprise de Supe puis repris avec les Next-Men...)
Revenir en haut Aller en bas
http://zaitchick.blogspot.com/
Hades
Soldat de Véga
Soldat de Véga
avatar

Age : 41
Lieu : Bruxelles

MessageSujet: Re: La case mémorable   05.01.11 20:18

Ca alors!!!! Tu es phénoménal Zaitchik ! Moi je trouve que tu devrais avoir ta chronique sur une chaîne spécialisée.

J'avais jamais lu cette histoire, j'ignorais complètement que la Tante Petunia était apparue en chair et en os! C'est clair qu'on l'imagine avec un look à la grand mère dans Titi et Grosminet.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.latourdesheros.com/
Zaitchick
Commandant Hydargos
Commandant Hydargos
avatar

Age : 50
Lieu : Clermont-Ferrand

MessageSujet: Re: La case mémorable   09.01.11 13:01

Celle-là m'avait vivement impressionné :


Une vignette dessinée par Bernie Wrightson, dans la Créature du Marais, aperçue fugitivement alors que je feuilletais l'ouvrage chez le marchand de journaux.
Je n'avais pas acheté l'édition Arédit à l'époque (l'éditeur avait réalisé le tour de force d'inverser les couvertures de La Créature des Marais et du Manoir des Fantômes, du coup, j'ai hésité à commander l'ouvrage de peur qu'on ne m'envoie pas le bon contenu.)
Il a fallu attendre que la série soit reprise dans une intégrale.
Je n'avais pas remarqué les pattes postérieures, bien fines pour une telle corpulence ! Forcément, il va marcher beaucoup moins bien...

J'avais déjà signalé le piratage du dessin par un illustrateur sans scrupule...

Revenir en haut Aller en bas
http://zaitchick.blogspot.com/
Zaitchick
Commandant Hydargos
Commandant Hydargos
avatar

Age : 50
Lieu : Clermont-Ferrand

MessageSujet: Re: La case mémorable   19.01.11 18:55

Non seulement Mickey se remet à faire du super-héros (Mick-Man et Robding !) mais en plus, c'est de la création française : Corteggiani est au scénario (et un certain Bernardo à la porcelaine... Au dessin, pardon. De toute manière, je le voyais mal au texte.)

Et il ne peut pas s'empêcher, Corteggiani, d'adresser des clins d'œil !

Le scoop, c'est que Mornet, Delzant, Lainé et Dzialowski sont au FN (Fantôme Noir) ! :D
Revenir en haut Aller en bas
http://zaitchick.blogspot.com/
Zaitchick
Commandant Hydargos
Commandant Hydargos
avatar

Age : 50
Lieu : Clermont-Ferrand

MessageSujet: Re: La case mémorable   20.01.11 21:26

Pas retrouvé cette image d'Arabelle qui m'avait marquée...

Les Sirènes sont parmi nous passait dans le journal de Tintin en 1972.
Comme je lisais partiellement le récit, je n'avais pas saisi que "sirène" était à prendre au sens littéral. Je suivais juste l'aventure d'une "drôle de dame" flanquée d'un jeune homme du nom de Fleur Bleue (première fois que j'ai lu le mot "hippie") qui affrontaient la pègre. ("La mode de Paris", c'est un sac sur la tête.)
Le "climax" montrait comment Arabelle tentait d'arrêter l'adipeux chef des truands. Son véhicule bloqué sur un pont par un barrage de police, il tente de fuir en bondissant sur un camion benne rempli de sable. Courageuse, Arabelle le suit mais elle n'est pas de taille : la brute prend le dessus et le corps de la belle disparaît progressivement dans le sable, ne laissant émerger que ses grands yeux bleus et sa longue chevelure noire. Une scène qui m'a fortement troublé par son étrange sensualité.
Je ne retrouve plus le bouquin.
Life sticks !
Revenir en haut Aller en bas
http://zaitchick.blogspot.com/
Zaitchick
Commandant Hydargos
Commandant Hydargos
avatar

Age : 50
Lieu : Clermont-Ferrand

MessageSujet: Re: La case mémorable   23.01.11 14:32

Dans la mini-série JLA Terre 2 (album Soleil, Toulon, Soleil Production, 2000), Frank Quitely s'amuse à parodier Géricault.

"Je suis médusé".
Revenir en haut Aller en bas
http://zaitchick.blogspot.com/
Zaitchick
Commandant Hydargos
Commandant Hydargos
avatar

Age : 50
Lieu : Clermont-Ferrand

MessageSujet: Re: La case mémorable   20.02.11 10:52

Tiens, j'en parlais hier avec Laurent Lefeuvre...

Case extraite de la série Swamp Thing de Len Wein et Bernie Wrightson.
La créature des marais poursuit sa Némésis jusqu'à Gotham City où il croise la route du... Croisé encapé.



Quand j'ai découvert cette case dans une édition Arédit (petit format - couleurs), j'ai été saisi par l'atmosphère qui s'en dégageait (la ville nocturne enbrûmée, l'ombre portée sur la cape...) et je me suis pris à rêver : "Et si Wrightson dessinait Batman... ?"


Autant dire que The Cult a calmé mes ardeurs.
Revenir en haut Aller en bas
http://zaitchick.blogspot.com/
Zaitchick
Commandant Hydargos
Commandant Hydargos
avatar

Age : 50
Lieu : Clermont-Ferrand

MessageSujet: Re: La case mémorable   21.02.11 15:49

Dans l'album Du plomb dans la tête, de Colin Wilson (dessin) et Malz (scénario), deux policiers interrogent un témoin sur une affaire d'homicide.



Un petit zoom montre que le témoin a de saines lectures. Jugez plutôt.




Plus loin, l'un des policiers déjeune avec un porte-flingue.



Cette fois, c'est le dessinateur qui a de solides références culturelles :



Le tableau Nighthawks d'Edward Hopper serait inspiré d'une nouvelle policière d'Ernest Hemingway intitulée Les Tueurs. (Deux hommes attendent dans un bar la personne qu'ils doivent abattre.) cette toile est évoquée dans le roman Les égouts de Los Angeles de Michael Connelly et a été de nombreuses fois citée ou détournée dans des bandes dessinées.


Dernière édition par Zaitchick le 21.02.11 21:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://zaitchick.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La case mémorable   

Revenir en haut Aller en bas
 
La case mémorable
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» La case mémorable
» La case mémorable
» case CF400
» 833 Case IH avec cover crop
» [Topic unique] CR du 16 Septembre (Show-Case dvt PDS)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Go Nagai, Go! :: Autres sujets que Go Nagai :: Animations, Mangas, BD et Comics divers-
Sauter vers: