Partez comme Goldorak et ses camarades à la découverte de l'univers de Go Nagai et Ken Ishikawa !
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Hebergeur d'image BIENVENUE À LA RENCONTRE DE GO NAGAI ET KEN ISHIKAWA Hebergeur d'image
C'est l'automne dans l'Hémisphère Nord
Hebergeur d'image
Forum pour la motivation de doublages et de publications en Français
des œuvres de Dynamic planning, Go Nagai et Ken Ishikawa
2015, l'année Go Nagai !
Collection Go Nagai de Black Box, Cutey Honey par Isan Manga, Film Mazinger et Goldorak chez AB, et Shin Mazinger chez Kaze.
Hebergeur d'image
Un bon anniversaire pour Go Nagai, Go (2006-2016) !

Hebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'image
C'est en 2017
DISPONIBILITÉ : Grendizer Giga, L'école impudique, Mao dante V.2, Kekko Kamen
EN AOÛT 2017 :
KOTETSU JEEG (Super robot), MUGEN UTAMAORO (Thriller Historique), GAKUEN TAIKUSU OTOKO (Parodie Sociologique)
chez Black Box - sans oublier les autres œuvres de Go Nagai déjà disponibles
Hebergeur d'image

Partagez | 
 

 RIGEL,Ma fan fiction.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: RIGEL,Ma fan fiction.   16.09.12 2:45

Je suis fan Rigel/Danbei qui possède cette particularité d 'avoir joué dans Goldorak/Grendizer mais aussi dans Cutey Honey/Cherie Miel.

Si vous possédez des renseignement peu connus sur l' histoire de ce héros hors du commun, (surtout dans Cherie Miel) ceux-ci sont les bienvenus !

J' ai débuté le début de ma fan fiction sur Rigel à la toute fin de l 'épisode 74 de Goldorak, puis par un effet de flasback, décidé de raconter sa vie avant Grendizer. Ceci afin de saisir plus largement la personnalité de nombreux autres personnages qui nous sont chers, ainsi que SA vision sous un autre angle pendant la série, des évènements, avec de nombreux détails qui auraient pu nous échapper.


RIGEL, UNE ETOILE SI MECONNUE

( A la mémoire de Jacques Ferrière, inoubliable voix VF de notre principal protagoniste. )


Chapitre 1. -UN JOUR IL FAUT PARTIR-

La vie est pleine débordante de neuf, mais il est nécessaire de débarrasser l'ancien pour faire de la place, pour permettre au nouveau d 'advenir !
C 'est en ces termes empreints de sagesse, aux mots soigneusement pesées, que Rigel s ' adressa, grave, mais confiant à son fils Mizar alors qu' il pleurait comme une madeleine de Proust de Goldorak * ( *du même auteur, dans cette même collection ) tenant, encore éparses, une part des graines confiées à Actarus et Phénicia dans le but de redonner un semblant de début de vie sur Euphor. Intention fort louable et spontanée d 'un gamin généreux, au delà de l' interprétation Freudienne étrange qui put en découler.

Chacun eut, à la vue de la soucoupe porteuse d 'espoir Euphorien mais qui s 'éloignait irrémédiablement, une réaction qui lui était propre. Ainsi Vénusia après tant de temps à espérer, craqua t 'elle et fit une crise de nerf en se roulant dans cette herbe verte qu' affectionnait tant son Prince, réhabilité mais perdu dans l 'espace, pourtant encore chaude de son réacteur.
Elle décida, par dépit et par accumulation d 'acné, que ne parvenait plus à cacher un maquillage pourtant discret, d ' évacuer son trop plein d 'hormones non dispersées dans l' heure qui suivit, en s 'offrant au premier venu.
Le hasard la fit croiser -trempée de larmes et de ce flot d' émotions liés à cette journée mémorable-, Banta, qui avait subit une prognathie et rentrait tout fringant, de son coaching intensif Weigth Watchers.
Elle fit sa vie avec lui par la suite, lui inculquant les bonnes manières et obtenant contre toute attente, un grand épanouissement en tant que femme.

Pour sa part, Procyon, sembla enfin manifester une émotion, quand les Daltons présents aperçurent ses yeux embués, dénotant de son attitude statuesque habituelle digne du Musée Tussauds.
Renseignements pris, ce grand interprète de théâtre Noh sans masque, avait reçu moult graminées dans la rétine en provenance de la verdure, suite aux roulades répétées et multidirectionnelles de Vénusia, qui confinaient, pour l' amateur averti, à une pure séance de Street Dance version gazon.



Mais en fin de compte, rien de cela n 'affectait Rigel, perdu dans ses pensées.
Il se remémorait toutes ces péripéties incroyables depuis l' arrivée d 'Actarus et bien avant cela, son propre cheminement.

En apercevant Procyon, dont l' allergie oculaire le faisait virer à l' albinos de concours, il ressentit un instant cette émotion unique de l' époque où sa fascination précoce pour les extra-terrestres l' avait conduit à laisser construire le Centre sur ses terres, avec un entrain sans pareille.
Mais c 'est bien plus loin dans son passé que sa mémoire se fixa. Il songea tout d 'abord à l' origine de sa vocation de cow-boy Texan, lui qui n' avait jamais quitté le Japon et surtout à la si belle rencontre avec celle qui allait devenir son épouse et donc la mère de Venusia et de Mizar.







Dernière édition par Mel Véga le 20.09.12 14:26, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
anterak 08
Division Ruine
Division Ruine
avatar

Taureau Chèvre
Age : 50
Lieu : dans un bar sur akhereb

MessageSujet: Re: RIGEL,Ma fan fiction.   16.09.12 12:22

tres bonne idee cette fanfic sur RIGEL car la plupart des fans n'ont d'yeux
que pour ACTARUS
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä
Division Ruine
Division Ruine
avatar

Poissons Chèvre
Age : 50
Lieu : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: RIGEL,Ma fan fiction.   16.09.12 18:25

Citation :
Je suis fan Rigel/Danbei qui possède cette particularité d 'avoir joué dans Goldorak/Grendizer mais aussi dans Cutey Honey/Cherie Miel.


Dans "Cutey Honey" s'agit -il vraiment du même personnage de Danbei Makiba (Rigel) ou d'un autre personnage lui ressemblant ?

Je trouve amusant que Vénusia se soit mariée avec Banta !!!!

Vivement la suite !!!!


Citation :
la plupart des fans n'ont d'yeux que pour ACTARUS


Humph !!!! Oui, oui !!!! et pour Goldorak aussi !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: RIGEL,Ma fan fiction.   18.09.12 13:24

Chapitre 2 : -Les origines d 'un héros-


Dans le Japon rural d 'après guerre, le jeune Rigel, avait hérité de terres fertiles pour la riziculture et des traditions non risibles de ses ancêtres samouraïs, noble mode de vie qu' il pratiquait assidûment et dont la forte empreinte intérieure transparaîtra maintes fois au cours de sa lutte contre les forces de Véga.
Mais dés l' adolescence, plusieurs bouleversements majeurs allaient réorienter son destin et ce, pour toujours.
Tout d' abord, de fréquentes saisons de sécheresse finirent par raréfier l 'eau, si nécessaire à la culture de la denrée première asiatique et ne permirent plus aux touffes de s 'imprégner.
Toujours dynamique, il tenta l' année suivante de planter moins aquavore tout en gardant un bon rendement. Son choix de semences se porta sur du maïs, mais hélas, ce fut la pire canicule du siècle au Japon et ses champs devinrent un immense étal de pop-corn à ciel ouvert !

Il se crut ruiné et commença à perdre ses cheveux si denses noirs et raides, mais pourtant le salut financier n' était pas si loin.
Dans cette même période, une autre grande découverte, allait engendrer chez ce pur Nippon des modifications dans sa perception des éléments ainsi que dans son style de vie.
Un matin, alors qu' il quêtait dans un endroit reculé de la péninsule des champignons mignons, mais rares, qui ne poussent que sur des troncs de chênes, les fameux shiitakés donc, tout ça juste pour se cuisiner une omelette aux oeufs de cailles à l 'ail, il se gaufra, incrédule, sur un coffrage kaki !

Nullement effrayé par cette rencontre isolée, notre descendant de lignée martiale entreprit aussitôt de s' attaquer à l' imposant objet.
Il fit usage en premier lieu, de son Laguiole à shiitaké, mais, par effet de levier le canif se cassa net, indiquant clairement que les contrefaçons de coutellerie française existaient depuis toujours !
Plus déterminé que jamais -ce qui n 'est pas peu dire- et poussé par cette insatiable curiosité intrinsèque aux grands esprits qui s' ignorent, il choisit de casser les serrures blindées avec la solide dentition dont Dame Nature l' avait pourvu, parmi d 'autres talents cachés, comme cela sera démontré plus loin.
L' alliage ne résista pas et ce contenant jusqu' ici anonyme commença à révéler, tout au moins, sa provenance.

A la vue de la bannière étoilée, il comprit vite que ce "don du ciel" ( et l'on va vite comprendre pourquoi...) avait été largué au hasard, par un avion de transport US victime d 'une avarie quelconque, durant le dernier conflit. Rigel semblait des plus dubitatifs, non pas parce que l' ennemi d 'hier et qui n' était plus héréditaire avait voulu l 'écraser, mais bien à cause des ces inscriptions :"TOP SECRET DEFENSE", qui entouraient la plupart des colis, restés intacts.
Prudent, il débuta sa fouille en déballant les lots notés : "MGM /Westerns accessoiries/Scripts and Movies Copy" et y trouva tout l 'attirail du parfait cowboy, ainsi que foule de renseignements sur la culture Texane.
Dés ce premier contact il fut littéralement fasciné, au point se considérer, depuis ce jour, tant dans l' âme que dans dans l' apparence, ( au slip prés, en forme de couche de Sumo ; un Obi. ) seulement en authentique Walker Texas Ranger.

Mais il restait, après quelques brèves réticences vites dissipées par l' enthousiasme de ces instants, à ouvrir les coffrets
et sacs "Top Secret".
Il s 'y employa avec ferveur, mais à première vue ne saisit pas trop la portée, ni la valeur, de ces quelques objets abscons, matières diverses, pièces électroniques et nombreux rapports à l' en-tête du "US UFO CONFIDENTIAL".
Les photographies militaires reliées, lui mirent la puce à l 'oreille et le laissèrent sans voix, d 'autant plus qu' il avait attrapé des Aoûtats dans les hautes herbes ainsi qu 'un sérieux rhume.
En cette seule journée, ses deux nouvelles et dévorantes passions à venir avaient pris corps par l' entremise de cette cantine militaire, perdue par un quadrimoteur des années auparavant.
Et en parlant de cantine, il se rendit compte qu 'il n 'avait cueilli aucun shiitaké et que son omelette à l 'ail se trouvait désespérément compromise, tant le soleil levant se couchait. Il projeta de s' ouvrir une boite de cassoulet en rentrant et puis, avec le volume de la lecture qu 'il osait ramener dans son grand panier en osier, il pouvait bien passer la nuit à péter éveillé. De plus les coquins Américain avaient adjoint, comme bien souvent, des revues de Pin-up dans leur cargaison et le jeune Rigel eut son léger sourire légendaire, en hypothéquant sur le fait que, après s 'être déballonné, il pourrait aussi se tirer sur la nouille !
Mais pas plus tard que demain, il devait impérativement se procurer du fil en jean pour réaliser des ourlets à sa nouvelle tenue.



Dernière édition par Mel Véga le 22.09.12 23:29, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: RIGEL,Ma fan fiction.   21.09.12 3:52

J' ai oublié le nom de ces fameux champignons ; si quelqu' un les connait ...MERCI !
Revenir en haut Aller en bas
DaisukieSan
Commandant Minos
Commandant Minos
avatar

Balance Chat
Age : 42
Lieu : La Lionne-Algèrie

MessageSujet: Re: RIGEL,Ma fan fiction.   21.09.12 18:37

Danbei Makiba (Rigel) c'est un personnage qui a donné un goût spécial et amusant pour la serie goldorak...merci Mel Vèga
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä
Division Ruine
Division Ruine
avatar

Poissons Chèvre
Age : 50
Lieu : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: RIGEL,Ma fan fiction.   21.09.12 19:46

Il détend l'atmosphère de la série entre deux scènes plus dramatiques !!!

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: RIGEL,Ma fan fiction.   21.09.12 19:47

En effet, Rigel à son importance !

J' ai trouvé le nom des champignons Japonais : ce sont des shiitakés, comme le nom de cette mangaka !



Shiitake en dédicace chez komikku par komikku
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä
Division Ruine
Division Ruine
avatar

Poissons Chèvre
Age : 50
Lieu : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: RIGEL,Ma fan fiction.   21.09.12 19:56

Citation :
J' ai trouvé le nom des champignons Japonais : ce sont des shiitakés,

Je suis contente pour toi !

J'ai essayé de faire une recherche sur le Net car je ne connaissais pas du tout ces champignons mais je n'ai pas trouvé !!

study
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: RIGEL,Ma fan fiction.   21.09.12 20:15

Merci pour ta diligence, Gurendaiza ! (Sans les chevaux du Ranch, bien sur...)
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä
Division Ruine
Division Ruine
avatar

Poissons Chèvre
Age : 50
Lieu : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: RIGEL,Ma fan fiction.   22.09.12 2:15

Revenir en haut Aller en bas
anterak 08
Division Ruine
Division Ruine
avatar

Taureau Chèvre
Age : 50
Lieu : dans un bar sur akhereb

MessageSujet: Re: RIGEL,Ma fan fiction.   22.09.12 3:09

super cette fanfic me donnes des idees
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: RIGEL,Ma fan fiction.   29.09.12 2:13

Chapitre 3 : -La base de la rencontre pour la Base-


Les prémices de l' hiver s' affichaient déja sur le mont Fuji, dont seule la quantité de pop-corn invendue, stockée immobile dans les champs pouvait prétendre concurrencer la hauteur.
Immobile, car cette année encore Rigel avait entrepris de cultiver sur ce même pop-corn antérieur, des cannes à sucre.
Las ! La canicule ayant sévit de plus belle cette fois ci, le maïs soufflé recevait une couche caramélisée et se voyait impossible à déplacer !
Entre temps, notre ami avait mûri, s' accoutrant en cow-boy Japonais et surtout suite à la lecture de ces rapports secrets sur les OVNI's qui le laissèrent totalement convaincu de l 'existence de ceux-ci.
Il songea à devenir fermier Japano-Texan, mais les moyens lui faisaient défaut pour acquérir quelques têtes, biens matériels ou plusieurs bêtes nécessaires à la viabilité de son projet. Lui qui pourtant n' était pas si bête, bien que manquant de plusieurs têtes de hauteur et possédant, on le sait, un gros matériel...

Malgré ces limitations, il avait placé en érection une tour rouge et blanche équipée d 'un télescope construit en autodidacte, donc les proportions avaient été calquées sur son zob.
Un jour, tandis qu 'il observait avec curiosité l 'espace, ainsi que des jeunes femmes sur le lac voisin, il vit arriver vers lui, sur ses terres brûlées par le caramel fondu, un curieux véhicule futuriste ; nous étions au début des années 60"...

En descendit un homme assez jeune, brun, barbu longues pattes sur le côté, la coupe à la Jackson 5, costume strict mais pantalon large, qui se colla immédiatement dans le caramel.
En dépit de cette déconvenue, il s' avança vers Rigel qui luisait sous le soleil hivernal, car son crâne se parait d 'une totale tonsure.

L' homme se présenta, d 'un ton sûr, comme étant le Professeur Umon et sur le coup, notre cow-boy local sauta de joie, sur environ 60 cm, car il se cru en présence de Marcel Amon, dont il se procurait tous les disques en Import.
Cependant, le poilu de la face lui signifia de le nommer à l' avenir "Procyon", tellement il le trouvait lourdingue du comprenoir.
Le Professeur lui proposa tout de go, de lui acheter ses terres sucrées pour y construire un Centre de Recherches Spatiales.
Dans l 'esprit de Rigel, l' idée fit l' effet, non pas d' une bombe, car nous sommes au Japon, mais du moins, "Tilt!".
Il pourrait donc concilier sa curiosité cosmique tout en concrétisant enfin son rêve d 'exploitation fermière !
"- La ferme !!!" , s' écria t 'il emporté par l 'euphorie !
"-What ? Shut up ???" , lui rétorqua Procyon d' un regard noir et contrarié, en Anglais, car il était bilingue tel un lézard en rut.
L' affaire failli tourner court et de ce fait, Actarus ne jamais être secouru après s' être écrasé sur terre, vaincu solitaire, à travers les galaxies de notre univers et tout le reste ne jamais exister et donc, nous, ne jamais nous rencontrer...

Pourtant, avant de conclure cette vente pécuniairement salvatrice, notre futur cavalier s 'assura de la qualité du bâti technologique avant-gardiste du futur Centre :
"-Je veux des garanties que cela sera du solide, vous comprenez, avec le barrage et tout ça..."
Procyon, un large sourire, dents blanches, le rassura entièrement confiant :
"-Voyons, il n' y a absolument aucun risque, ce sera construit par Tepco !"

Tout doute illico dissipé, l' affaire fut conclue, les travaux pouvaient débuter de part et d 'autre, le mélange maïs/caramel assurant de solides fondations et les deux hommes allèrent, comme le veut la tradition, fêter ça aux putes.
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä
Division Ruine
Division Ruine
avatar

Poissons Chèvre
Age : 50
Lieu : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: RIGEL,Ma fan fiction.   29.09.12 19:40

Vraiment sympa ta fanfic !!!!


Vivement la suite !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: RIGEL,Ma fan fiction.   30.09.12 14:43

Chapitre 4 : -Les mystères de l' amour-



L' attitude positive de tout le monde avait permis d 'aller directement au fond des choses. Si la base de la Base était terminée, le centre du Centre restait à construire.
Rigel, propriétaire terrien, possédait enfin sa ferme, mais était possédé par ceux qui n' étaient pas terriens ; les extra-terrestres.
Mais avant de conter l' histoire romantique de sa rencontre avec sa future épouse, attardons nous sur le cas atypique de Procyon pour cette époque.

En effet, l' homosexualité de ce moustachu, qui s 'habillait le soir en Village People dans les rues de Tokyo, était un secret de Polichinelle. Et pourtant de Polichinelle dans le tiroir il allait être question pour lui...

Il participait, de par ses fonctions de recherches diverses, à des programmes expérimentaux sur la vie sociale, comme la vie en couple Gay et l' adoption qui peut en résulter. A cette période de sa vie tendance cuir, il testait donc une sorte de Pax, avec son ami Anglais Roger Moore, rencontré sur le tournage d'un James Bond en Asie. Ce dernier était père d 'une fille, Demi, née de son premier mariage.
Mais, comme l' homogénéité du nouveau couple velu présentait un frein biologique assez sérieux pour la procréation, le Professeur décida de devenir officiellement le père adoptif de la petite Demi Procyon.
Laquelle, à cause ce patronyme prêtant à divers sobriquets et qui de surcroît se situait plutôt parmi les grandes de sa classe, ne supporta plus les railleries des ces camarades, ce qui entraîna bien vite la séparation du couple intercontinental.

Après cela le Professeur vira Bi-sexuel, comme on l' a joliment vu avec Elsa, mais comme on ne l' a heureusement pas vu avec Antarés. De là à dire, que cette expérience de jeunesse pendante, lui a donné un gout immodéré et postérieur pour la pipe, il y a là une allusion pendable qui me brûle la langue mais pour laquelle je garderai bouche cousue, préférant donner ma langue au chat.
Revenir en haut Aller en bas
Rubyna
MODÉRATEUR
MODÉRATEUR
avatar

Gémeaux Cheval
Age : 51
Lieu : Québec (Canada)

MessageSujet: Re: RIGEL,Ma fan fiction.   09.11.12 5:43

Mel Véga a écrit:
Chapitre 4 : -Les mystères de l' amour-



L' attitude positive de tout le monde avait permis d 'aller directement au fond des choses. Si la base de la Base était terminée, le centre du Centre restait à construire.
Rigel, propriétaire terrien, possédait enfin sa ferme, mais était possédé par ceux qui n' étaient pas terriens ; les extra-terrestres.
Mais avant de conter l' histoire romantique de sa rencontre avec sa future épouse, attardons nous sur le cas atypique de Procyon pour cette époque.


c'est bien beau l'histoire de Procyon mais c'est Rigel ici la vedette

_________________


Dieu nous a donné l'imagination pour nous dédommager de ce que l'on n'est pas...
    et le sens de l'humour pour nous dédommager de ce que l'on est.  
Revenir en haut Aller en bas
anterak 08
Division Ruine
Division Ruine
avatar

Taureau Chèvre
Age : 50
Lieu : dans un bar sur akhereb

MessageSujet: Re: RIGEL,Ma fan fiction.   09.11.12 14:15

tout les persos de la serie sont pour nous des stars
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä
Division Ruine
Division Ruine
avatar

Poissons Chèvre
Age : 50
Lieu : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: RIGEL,Ma fan fiction.   09.11.12 19:52

Et presque une famille, surtout en ce qui concerne les "gentils", depuis le temps que nous les connaissons !!!!


Revenir en haut Aller en bas
anterak 08
Division Ruine
Division Ruine
avatar

Taureau Chèvre
Age : 50
Lieu : dans un bar sur akhereb

MessageSujet: Re: RIGEL,Ma fan fiction.   09.11.12 19:55

une famille tout a fait
Revenir en haut Aller en bas
Rubyna
MODÉRATEUR
MODÉRATEUR
avatar

Gémeaux Cheval
Age : 51
Lieu : Québec (Canada)

MessageSujet: Re: RIGEL,Ma fan fiction.   12.11.12 3:58

C'est vrai, mais moi j'ai bien hâte de faire la connaissance de l'épouse de Rigel!

_________________


Dieu nous a donné l'imagination pour nous dédommager de ce que l'on n'est pas...
    et le sens de l'humour pour nous dédommager de ce que l'on est.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: RIGEL,Ma fan fiction.   15.11.12 14:44

Coming soon...



Revenir en haut Aller en bas
Rubyna
MODÉRATEUR
MODÉRATEUR
avatar

Gémeaux Cheval
Age : 51
Lieu : Québec (Canada)

MessageSujet: Re: RIGEL,Ma fan fiction.   15.11.12 17:50

Connaître son nom me donne encore plus hâte de lire son histoire!

_________________


Dieu nous a donné l'imagination pour nous dédommager de ce que l'on n'est pas...
    et le sens de l'humour pour nous dédommager de ce que l'on est.  
Revenir en haut Aller en bas
anterak 08
Division Ruine
Division Ruine
avatar

Taureau Chèvre
Age : 50
Lieu : dans un bar sur akhereb

MessageSujet: Re: RIGEL,Ma fan fiction.   15.11.12 19:24

Venusia doit être le portrait de ça mère
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä
Division Ruine
Division Ruine
avatar

Poissons Chèvre
Age : 50
Lieu : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: RIGEL,Ma fan fiction.   15.11.12 19:48

J'ai hâte de faire sa connaissance !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: RIGEL,Ma fan fiction.   16.11.12 2:12

anterak 08 a écrit:
Venusia doit être le portrait de ça mère

...un peu en effet !
Mais Mary Makiba se nomme Marie Rigel en Vf ou Riri pour les intimes car cela sonnait mal ; un peu comme Rigel intime etc...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RIGEL,Ma fan fiction.   

Revenir en haut Aller en bas
 
RIGEL,Ma fan fiction.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vos personnages de fiction préférés
» [Fiction originale] Androïdes
» Comment publier une fiction ?
» QUE SERA LA TERRE APRES LES HUMAINS De la fiction ? Pas si sûr !...
» Ma fiction Manga Fanesque [E.R Man]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Go Nagai, Go! :: Les SUPER ROBOTS : La Fraternité :: UFO Robo Grendizer : Le Cas Goldorak en Francophonie et Arabophonie-
Sauter vers: